04/08/2020

Jetfly réceptionne son 5ème PC-24 et le 1er PC-12 NGX !

IMG_4846 2.jpeg

Jetfly Aviation vient de prendre livraison non pas d'un, mais de deux nouveaux appareils : un cinquième PC-24 et un premier PC-12 NGX. Ces acquisitions renforcent encore le partenariat de longue date entre l’avionneur suisse et le plus grand opérateur de flotte d’avions Pilatus en Europe. Jetfly exploite actuellement 47 appareils de chez Pilatus.

Jetfly Aviation a opté pour le « Super Versatile Jet » de fabrication suisse dès les premiers jours du programme PC-24 : le fournisseur de copropriété a jusqu'à présent exploité quatre PC-24, avec lesquels il a volé plus de 2’400 heures. Le prochain PC-24, avec son design incomparable signé Philippe Starck, vient de rejoindre la flotte Jetfly.

Lancement réussi du PC-24 :

Cédric Lescop, PDG de Jetfly, explique : « La livraison de notre cinquième PC-24 marque la fin d'une phase d'expansion réussie. Nous sommes fiers que notre programme de copropriété PC-24 ait déjà attiré pas moins de 50 copropriétaires. Tout le monde est très satisfait des performances du Super Versatile Jet et extrêmement reconnaissant de la généreuse cabine. Solidement convaincus des qualités de cet avion unique, nous sommes déjà impatients de prendre livraison de notre sixième PC-24 vers la fin de cette année ».

Le PC-12 de nouvelle génération s'avère très populaire :

Un premier PC-12 NGX, la dernière version du best-seller Pilatus, a également été remis à Jetfly à la même occasion. Maxime Bouchard, directeur général de Jetfly, a déclaré : « Lorsque Pilatus nous a présenté les fonctionnalités améliorées de la prochaine génération de PC-12 l'année dernière, nous étions immédiatement à bord. La nouvelle cabine avec ses fenêtres plus grandes et son système de contrôle numérique du moteur complet - pour ne citer que quelques améliorations - ont considérablement enrichi un produit déjà extrêmement populaire !

A propos du Super Jet Polyvalent PC-24 :

csm_8_10352bf22d.jpg

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré. 

Le PC-12 NGX :

pc_12_ngx_cockpit.jpg

Le tout nouveau PC-12 NGX intègre un moteur amélioré, une avionique plus intelligente et une cabine entièrement repensée avec de plus grandes fenêtres, faisant de cette troisième génération de la cellule PC-12, le turbopropulseur monomoteur le plus perfectionné jamais conçu. S'appuyant sur l'expérience acquise auprès de la flotte mondiale de PC-12, qui compte plus de 1’700 appareils et plus de sept millions d'heures de vol, ainsi que du support Pilatus, le nouveau PC-12 NGX apporte la dernière technologie au marché des turbopropulseurs.

Technologie moteur éprouvée à commande numérique :

Un turbopropulseur monomoteur exige un groupe motopropulseur éprouvé : le nouveau turbopropulseur PT6E-67XP de Pratt & Whitney Canada est au cœur du nouveau PC-12 NGX. Ce moteur amélioré comprend une hélice électronique et un système de contrôle du moteur, notamment un FADEC (Full Authority Digital Engine Control), une première mondiale sur ce segment de marché. De plus, le nouveau mode basse vitesse des hélices entraîne une réduction significative du bruit dans la cabine pour un confort accru des passagers. Le nouveau moteur à turbo-propulsion permet au PC-12 NGX d’atteindre une vitesse de croisière maximale de 290 KTAS (537 kilomètres à l’heure). Le PC-12 NGX ajoute également des fonctionnalités avancées, telles que le fonctionnement du carburant sans Prist®, soit sans additif chimique antigel.

La technologie de pointe à l'origine du moteur PT6-67XP de la E-SeriesMC se traduit par un pilotage plus intuitif et des opérations simplifiées. Sur simple pression d'un bouton, le pilote peut démarrer ou éteindre le moteur tout en évitant les démarrages à chaud et les faux démarrages. Le système intégré de commande électronique de l'hélice et du moteur à un seul levier permet une régulation du moteur précise grâce à une surveillance constante de la température et de la puissance, ce qui garantit un rendement optimal du moteur pendant toutes les phases de vol. Dans les faits, la nouvelle conception de la turbine du moteur PT6E-67XP, qui propulse l'appareil PC-12 NGX de Pilatus, permet une montée plus rapide, une vitesse plus élevée et une puissance accrue de 10 % qui se manifestent par des temps de vol plus courts.

Grâce à la connexion numérique, une centaine de paramètres font l'objet d'une surveillance qui facilite l'analyse prédictive du fonctionnement du moteur et du système ainsi que la planification proactive de l'entretien. À partir des données clés du moteur et de l'appareil, le système de commande moteur électronique (EEC) est à même de procéder à des réglages et de fournir une puissance optimale tout au long du vol.

Après l'atterrissage, les données de vol sont téléchargées à distance et fournissent aux exploitants et aux spécialistes de la maintenance de précieuses indications sur le rendement et l'état du moteur. Les clients peuvent planifier l'entretien et ainsi optimiser leurs activités, réduire leurs coûts et voler lorsqu'ils en ont besoin et durant de plus longues périodes. Les indications fournies par les nouvelles données maximisent la grande disponibilité inhérente au moteur. 

Environnement de cockpit intelligent :

Le PC-12 NGX bénéficie d'une gamme de nouvelles fonctionnalités pour le pilote : le système ACE ™ (Advanced Cockpit Environment) de Honeywell, inspiré du PC-24, fournit une avionique améliorée. Autre nouveauté de ce segment, Pilatus associe la puissance d’un dispositif de contrôle du curseur à la polyvalence d’un contrôleur d’écran tactile intelligent dans un poste de pilotage véritablement professionnel. L’auto-manette numérique, c’est-à-dire le réglage automatique de la poussée, réduit la charge de travail du pilote pour une sécurité accrue et assure l’optimisation automatique de la puissance à chaque phase du vol.

Nouvelle cabine avec de plus grandes fenêtres :

Les fenêtres de la cabine ont été agrandies de 10% afin d’améliorer l’expérience des passagers du PC-12 NGX et d’apporter plus de lumière naturelle. La forme rectangulaire des nouvelles fenêtres, également adaptée du PC-24 et ses garnitures de pare-brise sombres créent une image distincte PC-12 NGX.

La cabine entièrement repensée est proposée dans six intérieurs différents de BMW Designworks. Les sièges passagers extrêmement légers, spécialement développés, offrent une ergonomie optimale, avec possibilité d'inclinaison totale si nécessaire. Les sièges sont disposés de manière à offrir une liberté de mouvement maximale tout en offrant une plus grande marge de manoeuvre, grâce à la garniture de pavillon redessinée. Le système de climatisation offre une distribution d'air meilleure et plus silencieuse.

Coût d'exploitation réduit :

Avec le nouveau PC-12 NGX, les intervalles de maintenance programmés ont été étendus à 600 heures de vol, ce qui permet de réaliser des économies considérables. La période entre les révisions a également été portée de 4’000 à 5’000 heures, ce qui a permis de réduire encore le coût d’exploitation du PC-12 NGX, ce qui en fait le leader incontesté de sa catégorie. 

Le prix de base du PC-12 NGX en 2020 est de 4’390 000 dollars US, avec des avions configurés pour les cadres de direction équipés à un prix de 5’369 000 dollars US.

À propos de Jetfly Aviation

Fondé en 1999, Jetfly est un opérateur en copropriété. Les clients de Jetfly possèdent chacun une part dans un avion, ce qui leur permet de le louer pour un usage privé ou professionnel quand ils le souhaitent. La flotte de la société est entièrement composée d’avions Pilatus. Le groupe Jetfly, qui comprend également Fly 7 Aviation, exploite actuellement 47 appareils Pilatus, ce qui en fait la plus grande flotte de Pilatus d'Europe. Jetfly emploie 250 personnes.

IMG_4845.jpeg

Photos : 1 & 4 PC-12 NGX & PC-24 Jetfly 2 Cockpit PC-24 3 Cockpit PC-12NGX @ Pilatus Aircraft

10/02/2020

Forte présence de Dassault Aviation au Singapour Air Show !

800px-Dassault_Falcon_8X,_Paris_Air_Show_2019,_Le_Bourget_(SIAE8623).jpg

Le marché des jets privés en Asie est en pleine évolution et l’avionneur français Dassault Aviation détient une position importante sur ce marché avec pas moins de 20% de celui-ci. Le Singapour Air Show ouvre ses portes demain au sein du Changi Exhibition Center.

Dassault Aviation présentera cette année sa gamme de jet ultra-long avec le Falcon 8X et l’avion à hautes performances le Falcon 2000LXS. Se sera également l’occasion pour l’avionneur de présenter le tout nouveau Falcon 6X actuellement en développement. Le 6X offrira la plus grande section de cabine de tous les jets d'affaires construit à cet effet. Pour ce faire le public pourra admirer une cabine grandeur réelle sur l'exposition statique, soit une grande première dans la région.

Le Falcon 8X :

La cabine du Falcon 8X est haute de 1,88 m, large de 2,34 m et longue de 13 m. Elle offre aux clients la plus grande variété d’aménagements intérieurs du marché. Plus de 30 configurations sont possibles. Trois tailles de « galley » sont disponibles, dont deux offrants un compartiment de repos équipage en option. Les opérateurs peuvent choisir parmi une large sélection de dispositions d’aménagement des sièges et des salons passagers. La zone des toilettes arrière, pourra également accueillir une douche en option.

Le Falcon 8X peux parcourir 6’450 nm sans escale à Mach 0,80 avec huit passagers et trois membres d’équipage à bord. Il est équipé d’une version améliorée du réacteur Pratt & Whitney Canada PW307 particulièrement efficace en économie de carburant et permettra de réduire les coûts d’exploitation.

Le 8X est doté d'une panoplie de systèmes de bord innovant, largement éprouvés à bord du 7X, dont une version améliorée du système de commandes de vol numériques. Il offre également un cockpit redessiné équipé en option d'un affichage tête haute (HUD), combinant les modes de vision infrarouge et synthétique.

Le Falcon 2000 LXS :

084_Falcon2000LXS_2012DVD39_R20.jpg

Avec ses pleins de carburant, le Falcon 2000LXS offrira une capacité de charge utile de près d’une tonne (2,190 lb), une masse maximale au décollage (MTOW) de 42 800 lb (19,4 tonnes) et une longueur de piste équivalente de 4675 ft (1420 m), soit de 1000 ft (300 m) de moins que les autres avions de sa catégorie. 

A Mach 0,80, le Falcon 2000LXS pourra parcourir 4000 nm (en configuration standard, avec le plein carburant, 6 passagers, les réserves NBAA IFR). L’avion pourra effectuer une montée directe à 41 000 ft (12 500 m) en 19 minutes, puis atteindre 45 000 ft (13 700 m) à mi-croisière. Son plafond maximum est certifié à 47 000 ft (14 325 m). En configuration typique de fin de vol, le Falcon 2000LXS pourra se poser sur une longueur de piste de 2260 ft (690 m), soit une distance équivalente à des avions de type turbopropulseur.
 

Le niveau sonore de la cabine du Falcon 2000LXS a été abaissé de deux décibels par rapport à son prédécesseur. L’avion sera livré en standard avec le nouveau système multimédia « FalconCabin HD+ », dont la qualité et l’ergonomie constituent une nouvelle référence pour la marque. Ce système offre des écrans hautes définition jusqu’à 22 pouces et des fonctions contrôlables à distance depuis un «  iPodTouch » ou un «iPhone». Une application spéciale permet aux passagers de contrôler tous les éléments de leur environnement comme l’éclairage ou la température de la cabine. Le système de téléphonie par satellite AirCell Axxess II sera également proposé en standard à bord du Falcon 2000LXS. 

Le Falcon 6X :

c027ddc1e7c3434189077da9a273df63dcbe45b4e8dabd449d405c3efc1f6526.jpg

Le Falcon 6X est largement basé sur l'aérodynamique et les caractéristiques du système Falcon 5X qui ont été validées lors du programme d'essais préliminaires en vol. Il a été optimisé pour tirer parti du nouveau moteur, offrant une plus grande autonomie et une cabine plus longue et plus hauteLa cabine du Falcon 6X mesure 1,98 m de haut et 5,8 m de large, la section la plus large et la plus large des avions d'affaires construit et mesure près de 12,3 m long. La cabine peut accueillir 16 passagers dans trois salons distincts, offrant de la place pour de multiples configurations, y compris une grande entrée, une aire de repos pour l'équipage et un spacieux salon arrière.

Chaque élément du style et du design de la cabine a été entièrement repensé, résultat d'une étude approfondie des goûts des clients. Les lignes continues ininterrompues améliorent la sensation de l'espace de la carlingue. Avec le 6X c’est également plus de lumière naturelle qui pénètre dans l'habitacle grâce à ses 29 fenêtres extra-larges, y compris un puits de lumière unique, le premier de l'aviation d'affaires conçu pour fournir une luminosité supplémentaire dans une zone généralement dépourvue de lumière naturelle. 

En ce qui concerne la motorisation, Dassault Aviation a opté pour le moteur Pure®Power PW812D de Pratt & Whitney Canada. Le moteur Pure Power PW812D offre une puissance de 13'000 à 14’000 lb. Équipés d'un ventilateur monopièce à faible maintenance et d'une chambre de combustion Talon à réduction d'émission, les moteurs PurePower de la famille PW800 offrent la plus grande efficacité, une fiabilité et facilité de maintenance reconnue et ont accumulé plus de 20’000 heures d'essais à ce jour.

En ce qui concerne l’avionique, l’avion disposera du nouveau poste de pilotage EASy III de troisième génération. Il sera livré avec un équipement complet, y compris le pack de vol électronique FalconSphere II de Dassault et le système de vision révolutionnaire FalconEye Combined Vision System, le premier écran tête haute pour combiner des capacités de vision améliorée et synthétique.

Le Falcon 6X aura une vitesse de pointe de Mach 0,90 et une portée maximale de 5’500 milles marins (10 186 km), plus longue que tout autre avion de sa catégorie. Il peut voler directement de Los Angeles à Genève, de Pékin à San Francisco ou de Moscou à Singapour à une vitesse de croisière longue distance. Il peut également relier New York à Moscou, Paris à Pékin ou Los Angeles à Londres lors d'une croisière de Mach 0,85.

Selon le calendrier de Dassault, le Falcon 6X effectuera son premier vol au début de 2021 et commencera ses livraisons en 2022.

Photos : 1 Falcon 8X 2 Falcon 2000XLS 3 Falcon 6X @ Dassault Aviation