10/10/2019

La famille V-22 a atteint les 500'000 heures de vol !

boeing,bell textron,rotor basculant,blog défense,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

La flotte de V-22 « Osprey » à rotors basculants construit par Bell Textron Inc et Boeing a dépassé le cap des 500’000 heures de vol. A ce jour, plus de 375 V-22 sont en service de l'US Air Force (CV-22) et de l’US Marine Corps (MV-22).

« Le V-22 offre une capacité inégalée pour les Marines des États-Unis et l'US Air Force Special Operations Command », a déclaré le Colonel Matthew Kelly de l’US Marine Corps.

Le V-22 « Osprey » est le seul aéronef en  production doté de rotors basculants au monde, et qui permet aux militaires de mener des missions diverses dans tous les environnements d'exploitation les plus difficiles. Plus récemment, l'aéronef a été déployé pour aider les efforts de secours aux Bahamas après l'ouragan Dorian.

Le Bell Boeing V-22 prend en charge la préparation par un effort de soutien logistique complet qui inclut la maintenance, la formation, des représentants sur place et l'analyse de données. Bell Boeing travaille également avec le bureau du programme V-22 sur plusieurs efforts pour améliorer la préparation des V-22.

Le V-22 «Osprey» :

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude.

Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Textron et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre. En novembre 2000 le fonctionnement depuis un porte-avions est validé.

Il faudra cependant attendre 2005 pour le lancement de la production de présérie qui devra permettre la mise en service d’une escadrille «test».

boeing,bell textron,rotor basculant,blog défense,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Photos : V-22 @ Boeing Bell Textron

03/10/2019

Bell Textron présente le Bell 360 « Invictus » !

2019-10-01-Bell-360-Invictus-003-1024x683.jpg

Fort Worth au Texas, dans le cadre du programme FARA (Future hélicoptère d’attaque et de reconnaissance léger de l’armée de terre) le groupe Bell Textron Inc. a annoncé le lancement d'un nouvel hélicoptère baptisé, Bell 360 « Invictus ».

L’approche novatrice de Bell en matière de conception du Bell 360 « Invictus » associe des technologies éprouvées à faible risque et des processus avancés pour offrir une solution abordable, agile et létale destinée aux de champ de bataille moderne. Selon le fabricant, le Bell 360 « Invictus » respecte ou dépasse toutes les exigences énoncées dans le contrat du programme FARA.

La conception de la Bell 360 « Invictus »  met l’accent sur les performances exceptionnelles en utilisant des technologies éprouvées pour répondre aux exigences du FARA de l’Armée de terre à un coût abordable et dans les délais. Le système à rotor « Invictus » en est un exemple. Cette conception est basée sur le système de rotor du Bell 525 « Relentless », qui a été testé et éprouvé à des vitesses supérieures à 200 noeuds (KTAS). En intégrant des conceptions éprouvées et les meilleures technologies disponibles issues de programmes commerciaux et militaires. Par ailleurs, le concept avec un rotor principal unique dans une configuration à quatre pales, un fuselage doté d’un cockpit tandem à faible traînée es maîtrisé est permet une parfaite intégration dans des avions de transport. L'hélicoptère est sera doté d'un rotor de queue caréné incliné qui offre des avantage en ce qui concerne le vol à grande vitesse et en vol stationnaire. Le train d'atterrissage est également rentré pour éliminer la traînée. L’hélicoptère sera propulsé par le moteur du programme ITEP (Enhanced Turbine Engine Program) de l’US Army, développé et construit par General Electric.

Les fonctionnalités clés de L’Invictus :

Mini-Ailes pour une portance partagée afin de réduire la demande de portance du rotor en vol et permettant une forte maniabilité à grande vitesse.

Un bloc d'alimentation supplémentaire qui augmente les performances, lorsque les besoins en énergie sont élevés.

Un rotor principal articulé robuste avec une capacité de battement élevée permettant un vol à grande vitesse

Système de contrôle de vol Fly-by-Wire qui réduit la charge de travail du pilote et ouvre la voie au vol autonome.

Une vitesse de 180 nœuds.

Rayon de combat: de 135 nm (250 km) avec plus de 90 minutes de temps en station, l'aéronef devrait pouvoir voler hors de l'effet de sol à 4’000 pieds à 35 ° C.

Atteint l'effet de vol stationnaire 4K / 95F en vol stationnaire (HOGE).

Un canon de 20 mm, lanceur de munitions intégré en soute capable d'intégrer des missiles air-air et  de futures armes, ainsi que de l'inventaire actuel de munitions.

Dernière génération de capteurs pour permettre une meilleure connaissance de la situation. 

Approche des systèmes ouverts modulaires (MOSA) rendue possible par un backbone numérique de Collins Aerospace.

Conception robuste intégrant les processus de prise en charge du cycle de vie à un stade précoce afin d'assurer une disponibilité élevée d'OPTEMPO dans les opérations multi-domaines.

Le modèle de fabrication et les fils numériques compatibles avec la conception pour réduire les coûts et améliorée la fiabilité et la formation tout au long du cycle de vie de l'aéronef.

Pour Bell Textron, la conception de Bell 360 « Invictus » s’appuie sur une longue expérience et les dernières innovations commerciales de la société. Le nouvel appareil prend en compte les retours technologiques rencontrés dans le cadre des développements et de fabrication requises par le projet du  Future Vertical Lift (FVL) dans le cadre de la démonstration technologique conjointe multi-rôles (JMR TD) au cours des six dernières années.  Le premier prototype devrait voler en 2022.

IMG_3484.JPG

Photos : Image de synthèse du Bell 360 « Invictus »@ Bell Textron

 

28/08/2018

Nouvelle commande d'AH-1Z « Viper » pour l’USMC !

844402006.jpg

Bell Helicopter s'est vu attribuer un nouveau contrat d’une valeur de 510 millions de dollars pour la fabrication de 29 hélicoptères d'attaque Bell AH-1Z « Viper » pour le US Marine Corps.

Le montant du contrat financera également l’achat de matériaux et de composants pour sept appareils du lot 16 supplémentaires, selon un avis publié sur la page des contrats du ministère de la Défense le 23 août dernier. La production des hélicoptères sera effectuée à Fort Worth, au Texas, et le reste des travaux sera effectué à Amarillo, au Texas. Les appareils devraient être finis et livrés en février 2021, et les derniers hélicoptères d’attaque devraient être livrés en 2022.

Bell Textron AH-1Z Viper :

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de carte mobile.

OYjQi.jpg

Photos : 1AH-1Z viper 2cockpit @ Bell Textron

18/07/2018

La Roumanie négocie l’achat d’hélicoptères Venom & Viper !

p1465547_main.jpg

La Roumanie a fait un pas en avant dans ses projets d'acquisition des hélicoptères Bell UH-1Y « Venom » et AH-1Z « Viper » pour lesquels elle avait précédemment émis une lettre de demande (LOR).

Selon l’hélicoptériste américain Bell, les premiers volets industriels de l'accord portant sur  21 hélicoptères utilitaires « Venom » et 24 hélicoptères d'attaque « Viper » ont été réalisés et le programme avance.

"Nous travaillons avec le ministère de la Défense et l'industrie, et nous avons achevé la première phase de l'étude de transition pour le contrôle et le transfert de technologie dans le pays", a déclaré M. Best lors du salon aéronautique de Farnborough. «Il y aura des occasions de maintenance, de réparation et de révision pour la Roumanie, et nous considérons cela comme un partenariat à long terme.» Dans le cadre de son offre à la Roumanie, Bell a signé un protocole d'entente avec l'IAR - Ghimbav Brasov Group pour le soutien du « Venom » et « Viper ».

Rappel :

La Roumanie doit de remplacer 37 hélicoptères tactiques IAR-330 « Puma » produits localement, dont 20 sont la variante multitôle SOCAT qui a été modifiée pour porter un canon de 20 mm et des missiles antichars Spike. La Roumanie suit le modèle d'opérations du US Marine Corps (USMC), selon lequel de petits déploiements d'hélicoptères peuvent être facilement supportés sur le terrain.

Le Bell Textron UH-1Y « Venom » :

3887455909.jpg

Le Bell UH-1Y « Venom » est destiné à remplacer le bon vieux Bell UH-1 « Iroquois » dans le corps des Marines. La principale amélioration est l'installation d'un rotor quadripale au lieu du bipale de son prédécesseur. En fibres composites, il est conçu pour résister à plusieurs impacts directs par des armes de calibres allant jusqu'à 23 mm. L'appareil présente aussi des turbines et une transmission améliorée, une avionique et une électronique modernisées, grâce à l'ajout d'écrans LCD multifonctions. L’UH-1Y a une charge utile augmentée de 125 % par rapport à l'Iroquois, un rayon d'action augmenté de 50%, une plus grande vitesse de croisière ainsi qu'une réduction des vibrations de la structure, améliorant la stabilité de l'appareil. Cet aéronef est équipé d'un capteur infrarouge de 3e génération de type (FLIR).

Bell Textron AH-1Z Viper :

1559073422.jpg

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique, qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de cartes interactives.

Photos : 1Venom & Viper 2le UH-1Y Venom3l’UH-1Z Viper @ Bell Textron

 

09/06/2018

Premiers « Cobra » jordaniens modernisés !

p1738104.jpg

La Jordanie a remis en service les premier des 12 hélicoptères d'attaque Bell AH-1F « Cobra » qui font l'objet d'un important processus de mise à niveau.

Les deux premiers hélicoptères d'attaque AH-1F « Cobra » améliorés sont arrivés en Jordanie après une passage chez Northrop-Grumman qui mis à jour l'avionique des hélicoptères des années 1980.

C’est le 7 juin que les premiers deux premiers appareils ont été expédiés de Huntsville, en Alabama, en Jordanie pour des essais d'armes et d'acceptation final par la Royal Jordanian Air Force (RJAF).

Les appareils sont recâblés et reconditionnés pour assurer leur qualité et leur intégrité, avant que Northrop-Grumman n'intègre la nouvelle solution avionique. Bell-Textron participe à la remise à neuf des cellules, alors qu'Honeywell participe à la modernisation des moteurs des hélicoptères.

 La nouvelle suite de Northrop-Grumman, comprend un ensemble d'équipement de mission intégrée numérique (IMEP) composé d'un ordinateur de mission FlightPro Gen III disponible dans le commerce, une gamme complète d'afficheurs à cristaux liquides, une carte numérique intégrée et des commandes de navigation. Évolutif et entièrement intégré, l'iMEP repose sur une architecture ouverte et modulaire qui prend en charge l'intégration rapide du matériel et des logiciels tiers. Cette approche flexible évite l'obsolescence et simplifie la croissance de la mission.

28 appareils disponibles :

En plus, des 12 « Cobra » jordaniens qui seront modernisés, le pays a réceptionnés les 16 hélicoptères livrés par Israël à la Jordanie, soit des qui Bell AH-1E/F « Cobra », qui ont pris leur retraite de l'armée de l'air israélienne en 2013. Ceux-ci ont été rénovés avant le transfert à la Royal Jordanian Air Force.

Ces 16 hélicoptères AH-1 sont déjà en service au sein des escadrons 10 et 12 basés à Zarqa, au nord-est de la capitale, Amman. Les Bell AH-1E/F « Cobra » vont protéger les frontières de la Jordanie avec la Syrie et l'Irak contre les incursions possibles par des combattants de l'Etat islamique.

 Le Bell AH-1E/F « Cobra » est armés de missiles BGM-71A « TOW » de roquettes de 70 mm, ainsi que du canon en tourelle M197 « Gatling » de 20mm.

AH-1-RJAF.jpg

Photos : 1Bell AH-1F « Cobra » modernisé 2Cobra de la RJAF @ RJAF