12/11/2013

Modernisation des F-16 et nouvel avion pour Bahreïn !


MB2X8161.jpg



 

Bahreïn, la Royal Air Force de Bahreïn va procéder dès l’année prochaine à la modernisation de sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 en service depuis 1990. Mais en parallèle, le petit Emirat va également procéder à l’acquisition d’un nouvel avion de combat dont la sélection est attendue d’ici ce printemps.

 

Modernisation des F-16 :

 

La première étape de la modernisation de la Force aérienne va débuter d’ici deux mois avec la mise à jour de la flotte de 20 F-16C/D actuellement en service. La modernisation comprend l’ajout d’un radar AESA, deux modèles sont en compétition, le RACR  de Raytheon et le SABR de Northrop-Grumman. L’Emirat va doter ses F-16 de missile AIM-120D «AMRAAM», de l‘AIM-9X «Sidewinder» ainsi que du pod de désignation laser «SNIPER» afin de mettre en oeuvre des bombes à guidage de précision. L’avionique sera également modernisée et l’ajout d’une liaison16 (Link16) est prévue.

 

Les quatre premiers chasseurs modernisés sont susceptibles d'être remis en service à la fin de 2016 ou au début 2017.

 

Remplacement des F-5 Tiger II : 


 

BAES_158575_940x529.jpg


 

Le second objectif de la modernisation vise le remplacement des 16 Northrop F-5E/F «Tiger II» en service par un appareil de combat multirôle. Trois appareils sont en compétition, le Cassidian Eurofighter «Typhoon II», le Dassault Rafale et Lockheed-Martin avec le F-16E/F «Viper».



 

1057654021.jpg


Une fois de plus, on retrouve les deux adversaires que sont l’Eurofighter et le Rafale. L’Eurofighter bénéficie de quelques avantages avec le choix dans la région de l’Arabie Saoudite et plus récemment celui du Sultanat d’Oman. De plus, Cassidian à réduit considérablement les coûts de son avion tant du point de vue de la mise en oeuvre qu’à l’achat. Sans oublier qu’avec la nouvelle version T3 (F3) l’avion atteint sa pleine capacité.

De son côté Dassault peut faire valoir également le dernier standard du Rafale qui va entrer en service très prochainement. Reste à savoir si le non-développement du viseur de casque «Gerfaut» et des équipements jugés parfois «trop français» ne vont pas une nouvelle fois péjorer celui-ci ?

Le trouble fête pourrait venir des Etats-Unis avec Lockheed-Martin qui offre son F-16 «Viper». Avec très probablement l’offre la moins chère et la possibilité de mettre en place une flotte homogène. Trop peut-être ? l’image des USA est écornée dans la région et Bahreïn pourrait tout aussi bien hésiter à devenir par trop dépendante de l’Oncle Sam !

 

Début de réponse peut-être déjà, lors de l’Edition 2014 du Bahrain International Air Show du 16 au 18 janvier prochain !!


 

164218032.jpg


 

Photos : 1 F-16 C Bahreïn @ Royal Air Force de Bahreïn 2 Eurofighter F2/T2 RAF@RAF 3 Rafale @Armée de l’Air 4 F-16 Viper @ Lockheed-Martin