28/05/2020

Boeing redémarre la production du B737 MAX !

4028457616.jpeg

La nouvelle est importante, l’avionneur Boeing annonce la reprise de la production du B737 MAX. En parallèle à la relance de la chaîne d’assemblage, les travaux en vue de la nouvelle certification avancent avec des vols d’essai au quotidien.  

Boeing a repris la production du B737 MAX dans l’usine de Renton à Washington. Le programme B737 « MAX » a commencé à assembler des avions à un faible taux, car il met en œuvre plus d'une douzaine d'initiatives axées sur l'amélioration de la sécurité au travail et de la qualité des produits. 

"Nous avons entrepris un voyage continu pour faire évoluer notre système de production et le rendre encore plus fort", a déclaré Walt Odisho, vice-président et directeur général du programme « 737 ». «Ces initiatives sont la prochaine étape dans la création de l'environnement de construction optimal pour le B737 MAX.»

Lors de la suspension temporaire de la production qui a commencé en janvier, les mécaniciens et les ingénieurs ont collaboré pour affiner et standardiser les lots de travaux dans chaque poste de l'usine. Les nouveaux processus de mise en kit garantiront également que les employés ont tout ce dont ils ont besoin à portée de main pour construire l'avion.

"Les mesures que nous avons prises dans l'usine nous aideront à atteindre notre objectif de qualité à 100% pour nos clients tout en soutenant notre engagement continu envers la sécurité au travail", a déclaré Scott Stocker, vice-président de « 737 Manufacturing ».

Des vols au quotidien :

Dans l’optique d’un retour en vol avec commercial, Boeing travaille quotidiennement avec la FAA en vue de finaliser les nouvelles certifications. Chaque jour, le B737 MAX s’envole pour enrichir le domaine de vol et se rapprocher de l’incontournable sésame qui lui ouvrira à nouveau les portes des vols commerciaux. Selon le Directeur de l’aviation civile américaine, Steve Dickson, le « MAX » pourrait obtenir sa nouvelle certification dans les prochaines semaines.

Le second aspect concerne le remise en état de vol des nombreux « MAX » stockés et en attente de livraison. Un processus qui sera long, mais indispensable. Boeing travaille avec les transporteurs concernés à la planification en vue de la livraison par étape de ces appareils.

Optimisme pour la reprise :

L’avionneur Boeing confirme être en discussion avec ses clients chinois en vue de la reprise des livraisons du «MAX », mais également en ce qui concerne de nouvelles commandes. La reprise des vols commerciaux internes en Chine semble motiver plus que jamais une relance tout azimut du secteur.

Photo : B737 MAX @ Boeing

 

25/03/2020

Boeing prépare le redémarrage du B737 MAX !

unnamed.jpg

L’avionneur américain s’active malgré la crise du Coronavirus en vue du redémarrage de la production du B737 MAX en mai prochain. En parallèle, il s’agit également de mettre à jour les dizaines d’avions déjà produit qui attendent au sol.

Reprise en main du « MAX » :

Hormis le profond problème du MCAS qui a causé deux accidents mortels, Boeing a effectué un audit interne en décembre dernier pour déterminer si, il existait d’autres problèmes sur le « MAX ».  

Parmi les problèmes les plus urgents découverts figuraient des problèmes non signalés auparavant concernant le câblage qui permet de contrôler la queue du Max. La société cherche à savoir si deux faisceaux de câbles critiques sont trop proches l'un de l'autre et pourraient provoquer un court-circuit. Un court-circuit dans cette zone pourrait entraîner un crash si les pilotes ne répondaient pas correctement. Depuis, un correctif a été mis en place pour corriger le problème. A noter que ce problème n’est pas spécifique au « MAX » ni à Boeing.

Boeing a également récemment déclaré à la FAA qu'il avait découvert un problème de fabrication qui rendait les moteurs de l'avion vulnérables à la foudre.

Lors de l’assemblage du « MAX » les ouvriers ont rabattu la coque extérieure d’un panneau qui se trouve au sommet du carter du moteur afin d’assurer un meilleur ajustement dans l’avion. Ce faisant, ils ont enlevé par inadvertance le revêtement qui isole le panneau d'un coup de foudre, retirant une protection cruciale pour le réservoir de carburant et les conduites de carburant. Un correctif a été mis en place afin de rétablir la protection contre la foudre sur le panneau moteur et Boeing est déjà en train de résoudre le problème.

Une planification complexe :

Le calendrier de relance du « MAX » dépend de deux facteurs importants : la situation sur le front du COVID-19 et les décisions de la FAA en vue d’une obtention de l’autorisation de reprendre le service.

Selon un porte-parole de Boeing, l’avionneur a pris contact avec des fournisseurs, pour les avertir de se préparer à une relance du programme.

Toujours selon Boeing, ce dernier a travaillé à réduire les inefficacités, améliorer la qualité et faciliter la rentrée de l'avion sur le marché. 

Photo : B737 MAX @ Boeing

 

22/01/2020

B737 MAX, reprise des vols pas avant juin ! 

443901185.jpeg

Les estimations les plus positives estimaient encore, il y a quelques jours, un retour au service de vol des B737 MAX sur la période mars – avril. De son côté, l’avionneur américain Boeing vient de repousser la date probable d’une remise en service.

Dans un communiqué de presse, Boeing déclare vouloir d'aider ses clients et fournisseurs à planifier leurs opérations. Pour ce faire, l’avionneur va leur fournir périodiquement les meilleures estimations du moment où les régulateurs commenceront à autoriser le retour en vol des B737 MAX.

Actuellement Boeing estime, un retour possible en vol d’ici commencera à la mi-2020. Cette estimation mise à jour est basée sur l’expérience à ce jour du processus de certification. Il est soumis à des efforts continus pour faire face aux risques de calendrier connus et à d'autres développements qui pourraient survenir dans le cadre du processus de certification. Cela explique également le contrôle rigoureux que les autorités réglementaires appliquent à juste titre à chaque étape de leur examen du système de commande de vol du B737 MAX et du processus du Joint Operations Evaluation Board qui détermine les exigences de formation des pilotes.

Pour Boeing, la remise en service du MAX en toute sécurité est la priorité numéro un. L’avionneur reconnait les difficultés persistantes que la mise à la terre du B737 MAX a présentées à ses clients, régulateurs, fournisseurs et pour les passagers.  

Photo : B737 MAX @ Boeing

18/01/2020

Le B737 MAX n’est pas encore totalement prêt !

B737MAX8.jpg

Boeing a identifié un problème avec le logiciel du B737 Max conçu pour surveiller les performances d'autres systèmes lors du démarrage de l'avion, ajoutant un autre problème au retour en service du Max.

Le problème est relativement mineur, selon un expert en sécurité aérienne, et n'a rien à voir avec le système de commande de vol impliqué comme un facteur conduisant à deux accidents. Boeing confirme travailler à résoudre le problème, qui a été révélé lors d'un examen final du « Max » par la Federal Aviation Administration (FAA) avant la certification.

"Nous sommes conscients de ce problème", a déclaré Boeing dans un communiqué du 17 janvier. « Nous effectuons les mises à jour nécessaires et travaillons avec la FAA à la soumission de ce changement, et nous tenons nos clients informés. »

Le problème concerne un logiciel qui surveille divers autres systèmes. Il garantit que ces systèmes sont correctement mis en ligne au démarrage lorsque l'électricité passe dans l'avion, soit via l'alimentation au sol, soit en utilisant l'unité d'alimentation auxiliaire de Max. L'un des moniteurs du système s'est avéré ne pas fonctionner correctement, explique Boeing.

Selon la FAA, celle-ci ne devrait pas approuver avant le mois de mars la reprise d'exploitation du B737 MAX et qu'elle pourrait même attendre jusqu'en avril.

Photo : B737 MAX lors de ses vols d’essais @ Boeing

19/11/2019

Dubaï Airshow : les commandes redémarrent pour le B737 MAX !

unnamed.jpg

Les commandes annoncées au salon aéronautique de Dubaï révèlent quelques surprises ! Si Airbus marque des points avec de gros contrats, c’est la reprise des ventes du B737 MAX, toujours cloués au sol qui marque l’actualité. Certes, il ne s’agit pas de commandes exceptionnelles en termes de poids, mais depuis le mois de mars plus aucun contrat n’avait été signé pour ce type d’avion.

Les ventes du MAX reprennent :

10 B737 MAX supplémentaires pour SunExpress :

La compagnie SunExpress a exercés des options pour 10 Boeing B737-8 MAX supplémentaires afin de poursuivre le renouvellement de sa flotte et de renforcer sa position dans le secteur des voyages d'agrément. L'achat est évalué à 1,2 milliard de dollars, selon les prix affichés et s'ajoute à une commande antérieure de SunExpress pour 32 avions de type MAX.

30 B737 MAX pour Air Astana :

La lettre d’intention d’Air Astana, annoncée le 19 novembre, porte sur 30 MAX 8, qui seront pilotés par la filiale à bas prix FlyArystan de la compagnie au pavillon kazakh, créée en mai dernier. Les dates de livraisons n'ont pas été dévoilées.

20 MAX à un client anonyme :

Par ailleurs, un client désirant rester anonyme pour l’instant a confirmé une commande portant sur 10 MAX-7 et 10 MAX-10. Le client prévoit de dévoiler la commande dans les prochaines semaines.

Airbus & De Havilland :

120 A320neo à Air Arabia :

De son côté, Airbus annonce une grosse commande portant sur 120 A320neo pour la compagnie « low cost » Air Arabia, dont 47 A321neo et A321XLR.

20 Dash 8-400 pour leasing Palma Holdings :

De Havilland Canada qui a repris les activités de Bombardier en ce qui concerne le Q400 a signé pour 20 Dash 8-400 avec la société de leasing Palma Holdings. Le Q400 reprend ainsi son nom d’origine soit : Dash-8.

Photo : B737-MAX Air Astana @ Boeing