22/01/2020

B737 MAX, reprise des vols pas avant juin ! 

443901185.jpeg

Les estimations les plus positives estimaient encore, il y a quelques jours, un retour au service de vol des B737 MAX sur la période mars – avril. De son côté, l’avionneur américain Boeing vient de repousser la date probable d’une remise en service.

Dans un communiqué de presse, Boeing déclare vouloir d'aider ses clients et fournisseurs à planifier leurs opérations. Pour ce faire, l’avionneur va leur fournir périodiquement les meilleures estimations du moment où les régulateurs commenceront à autoriser le retour en vol des B737 MAX.

Actuellement Boeing estime, un retour possible en vol d’ici commencera à la mi-2020. Cette estimation mise à jour est basée sur l’expérience à ce jour du processus de certification. Il est soumis à des efforts continus pour faire face aux risques de calendrier connus et à d'autres développements qui pourraient survenir dans le cadre du processus de certification. Cela explique également le contrôle rigoureux que les autorités réglementaires appliquent à juste titre à chaque étape de leur examen du système de commande de vol du B737 MAX et du processus du Joint Operations Evaluation Board qui détermine les exigences de formation des pilotes.

Pour Boeing, la remise en service du MAX en toute sécurité est la priorité numéro un. L’avionneur reconnait les difficultés persistantes que la mise à la terre du B737 MAX a présentées à ses clients, régulateurs, fournisseurs et pour les passagers.  

Photo : B737 MAX @ Boeing

18/01/2020

Le B737 MAX n’est pas encore totalement prêt !

B737MAX8.jpg

Boeing a identifié un problème avec le logiciel du B737 Max conçu pour surveiller les performances d'autres systèmes lors du démarrage de l'avion, ajoutant un autre problème au retour en service du Max.

Le problème est relativement mineur, selon un expert en sécurité aérienne, et n'a rien à voir avec le système de commande de vol impliqué comme un facteur conduisant à deux accidents. Boeing confirme travailler à résoudre le problème, qui a été révélé lors d'un examen final du « Max » par la Federal Aviation Administration (FAA) avant la certification.

"Nous sommes conscients de ce problème", a déclaré Boeing dans un communiqué du 17 janvier. « Nous effectuons les mises à jour nécessaires et travaillons avec la FAA à la soumission de ce changement, et nous tenons nos clients informés. »

Le problème concerne un logiciel qui surveille divers autres systèmes. Il garantit que ces systèmes sont correctement mis en ligne au démarrage lorsque l'électricité passe dans l'avion, soit via l'alimentation au sol, soit en utilisant l'unité d'alimentation auxiliaire de Max. L'un des moniteurs du système s'est avéré ne pas fonctionner correctement, explique Boeing.

Selon la FAA, celle-ci ne devrait pas approuver avant le mois de mars la reprise d'exploitation du B737 MAX et qu'elle pourrait même attendre jusqu'en avril.

Photo : B737 MAX lors de ses vols d’essais @ Boeing

19/11/2019

Dubaï Airshow : les commandes redémarrent pour le B737 MAX !

unnamed.jpg

Les commandes annoncées au salon aéronautique de Dubaï révèlent quelques surprises ! Si Airbus marque des points avec de gros contrats, c’est la reprise des ventes du B737 MAX, toujours cloués au sol qui marque l’actualité. Certes, il ne s’agit pas de commandes exceptionnelles en termes de poids, mais depuis le mois de mars plus aucun contrat n’avait été signé pour ce type d’avion.

Les ventes du MAX reprennent :

10 B737 MAX supplémentaires pour SunExpress :

La compagnie SunExpress a exercés des options pour 10 Boeing B737-8 MAX supplémentaires afin de poursuivre le renouvellement de sa flotte et de renforcer sa position dans le secteur des voyages d'agrément. L'achat est évalué à 1,2 milliard de dollars, selon les prix affichés et s'ajoute à une commande antérieure de SunExpress pour 32 avions de type MAX.

30 B737 MAX pour Air Astana :

La lettre d’intention d’Air Astana, annoncée le 19 novembre, porte sur 30 MAX 8, qui seront pilotés par la filiale à bas prix FlyArystan de la compagnie au pavillon kazakh, créée en mai dernier. Les dates de livraisons n'ont pas été dévoilées.

20 MAX à un client anonyme :

Par ailleurs, un client désirant rester anonyme pour l’instant a confirmé une commande portant sur 10 MAX-7 et 10 MAX-10. Le client prévoit de dévoiler la commande dans les prochaines semaines.

Airbus & De Havilland :

120 A320neo à Air Arabia :

De son côté, Airbus annonce une grosse commande portant sur 120 A320neo pour la compagnie « low cost » Air Arabia, dont 47 A321neo et A321XLR.

20 Dash 8-400 pour leasing Palma Holdings :

De Havilland Canada qui a repris les activités de Bombardier en ce qui concerne le Q400 a signé pour 20 Dash 8-400 avec la société de leasing Palma Holdings. Le Q400 reprend ainsi son nom d’origine soit : Dash-8.

Photo : B737-MAX Air Astana @ Boeing

04/11/2019

737MAX, les compagnies aériennes prennent le taureau par les cornes !

3986359989.jpg

Les compagnies aériennes qui ont acquis des Boeing B737MAX n’ont pas l’intention de se laisser dicter un retour en service de l’avion, sans avoir préalablement établi leurs propres règles. Les principaux utilisateurs du « MAX » sont pleinement conscients, qu’il faut impérativement renforcer la confiance des pilotes et des passagers. Mais, pas question pour eux de laisser Boeing et les régulateurs décider seuls du retour en vol avec passagers.

Essais indépendants :

Les transporteurs Air Canada, Southwest Airlines Co et United Airlines sont décidés à passer à l’action et prévoient la conception de plans pour mener leurs propres vols de démonstration avec de hauts responsables de la compagnie à bord pour amplifier ce message. Cela signifie, que des essais auront lieu de manière indépendante et des vols seront effectués dans un premier temps sans passagers.

Les compagnies aériennes effectueront des essais sur des aéronefs individuels après les modifications du logiciel. Mais cette fois, les transporteurs envisagent des trajets répétés sans détenteurs de billets, afin de pouvoir publiquement certifier que tous les systèmes fonctionnent correctement, y compris la fonction de contrôle de vol automatisée « MCAS » qui est  à l’origine de deux accidents mortels.

Une fois la certitude que l’avion est « enfin » bon pour le vol, les transporteurs investiront dans le cadre  d'une campagne de relations publiques, visant à montrer que l'industrie déploie des efforts supplémentaires pour mettre en évidence son engagement à intégrer progressivement le B737 « MAX » sur les liaisons de manière sûr.

Certification et formation :

Mais pour l’instant, il faut attendre l’approbation des régulateurs en ce qui concerne l’ensemble des correctifs logiciels de l’avion, ainsi que le futur plan de formation des pilotes dans les semaines à venir.

Si, celui-ci est approuvé prochainement, cela signifie que le B737MAX pourrait progressivement retrouver les airs au début de l’année prochaine. Un retour en vol ne se fera que de manière échelonnée. Les régulateurs européens de l'aviation ont choisi d'effectuer un ensemble de vols d'essai distincts et plus détaillés, en plus de ceux prévus par la FAA. Ceci pour se convaincre que les correctifs logiciels finaux liés au MCAS sont bons pour le vol.

De l’autre, il faudra un certain temps pour re-qualifier l’ensemble des pilotes et des mécaniciens sur l’avion. De son côté, Boeing affirme qu’il faudra environ une centaine d’heures de maintenance pour chaque avion, qui comprendra non seulement la mise à jour des logiciels, mais également une préparation pour la remise en vol, après la longue période d’arrêt.

Les compagnies aériennes veulent profiter de cette période pour habituer les gens à voir le « MAX » dans les airs et prévoient de commencer certains vols une fois que les premiers pilotes auront terminé leur formation.

Et les passagers :

La question de savoir si les voyageurs seront disposés à monter à bord d’un « MAX » est une question qui devient de plus en plus urgente à l’approche du retour de l’avion en vol. Certaines enquêtes ont révélé des préoccupations accrues quant à la sécurité de l’avion. Par exemple, la compagnie aérienne canadienne WestJet Airlines Ltd. a déclaré que, selon ses recherches, 59% des voyageurs canadiens n’étaient pas à l’aise pour voler à bord du B737 MAX. Une porte-parole de la société a déclaré que WestJet envisageait de faire preuve de transparence auprès des passagers au sujet des avions sur lesquels ils volent et de déterminer s'il s'agissait d'un MAX. «Le moment venu, nous nous engageons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour garantir que ces avions sont aussi sûrs que tous les avions que nous pilotons», a déclaré un porte-parole.

Pour autant les statistiques montrent que moins de 10 % des passagers vérifient le type d'avion en vigueur pour leur réservation. La marge de retour en vol du « MAX » semble donc assez large en ce qui concerne l’acceptation par une partie des passagers.

Photo : B737 MAX @ Boeing

22/11/2018

Caribbean Airlines opte pour le B737 MAX !

Carribean hires.jpg

Caribbean Airlines a annoncé sa décision de renouveler sa d’avion de ligne avec le Boeing B737 MAX. Le transporteur prévoit d’acquérir 12 B737-8 MAX.La compagnie aérienne a commémoré la sélection du « MAX » lors d'une cérémonie avec des dignitaires nationaux, y compris le Premier ministre de Trinité et Tobago, l'honorable Keith Rowley et le chef de la direction de Caribbean Airlines, Garvin Medera.

« Boeing a été à nos côtés depuis Caribbean Airlines a été fondée en utilisant le B737-800 il y a douze ans. Le B737 MAX nous permettra de continuer à offrir une expérience sécuritaire et confortable pour nos passagers, tout en améliorant considérablement l'efficacité énergétique et la performance environnementale », a déclaré Medera.

Le B737-8 MAX 8 pourra accueillir jusqu'à 160 passagers en configuration trois classes de Caribbean Airlines mettant en vedette la nouvelle cabine « Caribbean Plus ».

En plus de faire voler des avions Boeing, Caribbean Airlines utilisera également les services de Boeing pour optimiser ses opérations. Le transporteur participe au programme Tableau de bord de carburant, par exemple, ce qui permet aux opérateurs de regarder à travers leur flotte et d'identifier les économies de carburant. Caraïbes utilise également des services de matériels consommables et consommables de Boeing pour assurer qu'il a les pièces dont il a besoin quand il en a besoin.

La famille B737 MAX est l'avion le plus rapidement vendu dans l'histoire de Boeing, accumulant environ 4.800 commandes de plus de 100 clients dans le monde entier. Boeing a livré plus de 200 B737 MAX depuis mai 2017.

Photos : B737 MAX aux couleurs de Caribbean Airlines@ Boeing