02/06/2021

Les AW159 « Wildcat » philippins déclarés opérationnels !

1893560278.jpg

Les deux hélicoptères Leonardo AW159 « Wildcat » ont été déclaré opérationnels pour le service dans la marine philippine (PN).

Les deux appareils devraient être déployés à partir des deux nouvelles frégates de classe José Rizal: BRP José Rizal (FF 150), qui a été mise en service en juillet 2020, et BRP Antonio Luna (FF 151), qui est entrée en service en mars 2021. Les deux plates-formes ont été livrées en mai 2019 sur la base navale Heracleo Alano de Cavite City. Les AW159 sont exploités par l'escadron MH-40 de la Naval Air Wing à la base aérienne de Danilo Atienza.

Préparation pour l’embarquement

Cependant, les pilotes sont encore en phase de formation en vue des opérations d'appontage et à l'intégration sur les frégates de la classe José Rizal. Suite au COVID, les instructeurs de Leonardo du Royaume-Uni ne sont pas encore retournés aux Philippines pour terminer la formation. Ils devraient revenir au pays prochainement pour terminer cette ultime phase d’intégration.

Rappel 

La Marine philippine a passé commande pour 2 hélicoptères de lutte anti-sous-marine et antisurface Leonardo AW159 « Wildcat » en 2016. Le contrat est estimé à près de 114 millions de dollars. L’hélicoptériste italien a construit les hélicoptères à son usine de Yeovil au Royaume-Uni, le contrat comprend la formation et le soutien pluriannuel. Les deux hélicoptères sont équipés d'équipements sophistiqués « state-of-the-art mission » avec des capteurs principalement dédiés à la lutte anti-sous-marine et pour le rôle de guerre antisurface. Les hélicoptères sont également en mesure d'effectuer d'autres missions, y compris la recherche et le sauvetage (SAR), la sécurité maritime et la surveillance maritime.

Equipement des AW159 philippins 

Pour équiper ses AW159, la marine des Philippines a opté pour le missile israélien Spike ER (Extended Range) en version antinavire. Les hélicoptères sont également dotés de capacités de lutte anti-sous-marine (ASW) avec les torpilles légères de MBDA K745 « Blue Shark ».

Le Leonardo AW159 « Wildcat » :

L’AW159 « Wildcat » est prévu pour remplacer les « Lynx » de première génération, ce nouvel hélicoptère multirôle de six tonnes, est commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense. Le premier a été livré à la fin de 2011. Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire, face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d’affichage, utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs disposés dans le nez comportent une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime dispose d’un radar Selex-ES Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intègre un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, il dispose d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marines et pourra également tirer la future arme de surface à guidage autonome (FASGW).

philippine_navy_aw159.jpg

Photos : AW159 « Wildcat » de la marine philippine @ Leonardo

30/05/2020

Le « Wildcat » de la Royal Navy tir le Martlet !

70307_martletshot1_766276.jpg

La Royal Navy britannique a achevé une série d'essais de tir réel du nouveau missile de frappe léger de précision Thales Martlet (LMM) à partir d'un hélicoptère Leonardo AW159 « Wildcat » HMA2.  

Entrepris au sein du ministère britannique de la Défense (MoD) dans la chaîne d'Aberporth, sur la côte ouest du pays de Galles, les tirs qui ont été effectués dans le cadre du programme britannique Future Anti-Surface Guided Weapon (FASGW)  ont démontré l'intégration du système de missile Thales Martlet sur le plateforme de l’AW159 avant l'entrée en service. Le système devrait entrer en service avec au sein de la Royal Navy en janvier 2021. 

Rappel :

En juillet 2014, Leonardo a signé un contrat avec le ministère britannique de la Défense pour intégrer, tester et installer les systèmes de missiles MBDA Sea Venom (lourds) et Thales LMM (légers) sur 28 hélicoptères Wildcat AW159 « Wildcat » de la Royal Navy, un programme appelé Future Anti Surface Guided Arme (FASGW).

Royal-Navy-Tests-Martlet-Missile-From-Type-23-Frigate-Against-Asymmetric-Threats-4-1024x386.jpg

La partie FASGW du programme a maintenant vu le LMM, avec son lanceur associé et son unité de guidage laser aéroporté, intégré avec succès dans le capteur, les écrans et les systèmes avioniques Leonardo AW159 Wildcat. Le LMM offre un changement radical de capacité à la Royal Navy qui, dans l'environnement maritime, est confrontée à un défi majeur pour engager des menaces asymétriques plus petites et rapides, en raison de leur grande mobilité, de leurs petites signatures thermiques et radar et de la gravité encombrement de fond rencontré. Le LMM Martlet est capable de surmonter ces problèmes lorsque les systèmes de guidage électro-optique et radar traditionnels n'offrent pas la certitude du coup requis.

À bord de la plate-forme AW159 Wildcat, le LMM Martlet permettra également aux opérateurs d'engager des cibles aériennes telles que des UAV et d'autres hélicoptères maritimes. 
Les lanceurs sont montés sur l'AW159 via la nouvelle aile Leonardo Weapon, développée dans les installations de conception et de fabrication de la société à Yeovil et testée pour la première fois l'année dernière. L'aile de l'arme peut transporter soit dix Martlet, soit deux missiles Sea Venom et génère une portance supplémentaire pour l'hélicoptère en vol vers l'avant, réduisant ainsi les sollicitations du rotor principal.
 

Le Leonardo AW159 « Wildcat » :

L’AW159 « Wildcat » (HMA2 au seinde la Royal Navy ) est prévu pour remplacer les Lynx de première génération, ce nouvel hélicoptère multirôle de six tonnes, est commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense. Le premier a été livré à la fin de 2011. Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire, face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d’affichage, utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs disposés dans le nez comportent une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime dispose d’un radar Selex-ES Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intègre un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, il dispose d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marine.

70306_wildcatmartlet_757077.jpg

Photos : 1 Tir du Martlet d’un AW159 de la RN@ RN 2 le LMM Martlet @ Thales 3 AW-159 @ Leonardo

 

 

 

09/03/2020

Nouveau système de charge pour le « Wildcat » !

p1761296_main.jpg

Leonardo a dévoilé son système d’emport de charge qui équipera les hélicoptères maritimes de la Royal Navy AW159 « Wildcat » HMA2 du Carrier Strike Group 2021.

La division britannique de la société italienne a installé les premières ailes de production au cours de l'activité d'engagement du UK Naval Engineering Science & Technology (UKNEST) à bord du deuxième porte-avions de classe Queen Elizabeth HMS Prince of Wales le 2 mars.  Les nouvelles ailes d’emport de charge et leur conception aérodynamique créaient 360 kg de portance, améliorant ainsi considérablement l'endurance de l'hélicoptère en plus de la charge.

Les ailes en alliage d'aluminium et en fibre de carbone composite permettent de transporter un mélange d'armes pour une variété de scénarios de protection des forces. Cela comprend une charge complète de missiles léger air-surface Thales Martlet et jusqu'à quatre missiles antinavires MBDA « Sea Venom », ou un mélange de deux « Sea Venom » et 10 Martlet. L’hélicoptère peut emporter des torpilles anti-sous-marines BAE « Stingray » et de charges de profondeur Mark 11.  

AW159 Lynx Wildcat :

L’AW159 Lynx « Wildcat » est prévu pour remplacer les Lynx de première génération, ce nouvel hélicoptère multi-rôle de six tonnes, est commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense. Le premier a été livré à la fin de 2011.

Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire, face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d’affichage, utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs disposés dans le nez comportent une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime dispose d’un radar Selex-ES Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intègre un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, il dispose d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marines et pourra également tirer la future arme de surface a guidage autonome (FASGW).

68148_wildcatmartletfull_601500.jpg

Photos : AW159 Wildcat avec ses ailes de charge @ Leonardo

 

 

04/05/2019

Livraison des AW159 « Wildcat » aux Philippines !

AW159-PAF-2.jpg

Manille, les deux hélicoptères de lutte-anti-sous-marine destinés à la marine philippine (PN), AW-159 « Wildcat » devraient vont arriver la maison cette semaine. La livraison et sensiblement en retard sur le calendrier initialement prévu.

En avril dernier, le vice-amiral Robert Empedrad, commandant de la marine philippine, s'est rendu au Royaume-Uni avec l'équipe de test et d'inspection du ministère de la Défense nationale (MDN) pour examiner les hélicoptères.

Rappel :

La Marine philippine a passé commande pour 2 hélicoptères de lutte anti-sous-marine et anti-surface AgustaWestland AW159 « Wildcat ». Le contrat est estimé à près de 114 millions de dollars. L’hélicoptériste anglo-italien a construit les hélicoptères à son usine de Yeovil au Royaume-Uni, le contrat comprend la formation et le soutien pluriannuel. Les deux hélicoptères sont équipés d'équipements sophistiqués « state-of-the-art mission » avec des capteurs principalement dédiés à la lutte anti-sous-marine et pour le rôle de guerre anti-surface. Les hélicoptères sont également en mesure d'effectuer d'autres missions, y compris la recherche et le sauvetage (SAR), la sécurité maritime et la surveillance maritime.

Equipement des AW159 philippins : 

Pour équiper ses AW159, la marine des Philippines a opté pour le missile israélien Spike ER (Extended Range) en version antinavire. Les hélicoptères sont également dotés de capacités de lutte anti-sous-marine (ASW).

L’AgustaWestland AW159 « Wildcat » :

L’AW159 Lynx « Wildcat » est prévu pour remplacer les Lynx de première génération, ce nouvel hélicoptère multirôle de six tonnes, est commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense. Le premier a été livré à la fin de 2011. Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire, face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d’affichage, utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs disposés dans le nez comportent une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime dispose d’un radar Selex-ES Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intègre un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, il dispose d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marines et pourra également tirer la future arme de surface a guidage autonome (FASGW).

e904fa69-02e3-4611-a8ac-e0fa9f0e03bf.jpg

Photos : AW159 « Wildcat » @ Leonardo

03/02/2018

Nouveau pylône d’armement pour l’AW159 !

AW159_FASGWL.jpg

Leonardo a révélé l’adaptation d’un nouveau pylône de transport d'armes pour l'hélicoptère AW159 « Wildcat » destiné à la Royal Navy (RN).

Le nouveaux pylône qui équipera les 28 hélicoptères maritimes « Wildcat » HMA2 de la RN a été présenté pour la première fois à la conférence de l'IQPC Military Helicopter le 31 janvier dernier. Celui-ci remplacera les pylônes actuels utilisés pour transporter les systèmes d'armes de la marine.

Ce nouveau pylône "ailes" est plus évolutif que le précédent et permettra d’emporter le nouveau missile MBDA Sea Venom de lutte anti-navire.

Les images présentées lors de l'événement IQPC ont montré que le « Wildcat » équipé ainsi pouvait emporter deux Sea Venom sur ses stations externes (une par station) et de 10 LMM sur ses stations intérieures (cinq par station). Par ailleurs, il est dorénavant possible de transporter deux torpilles légères BAE Systems « Stingray » sur ses stations intérieures (une par station), et pourra également transporter la charge de profondeur Mk 11.

 

Photo : AW159 « Wildcat » doté des nouveaux pylônes @ Leonardo