23/01/2017

Nouveau radar pour les Merlin de la Royal Navy !

Merlin-Crowsnest-large_trans_NvBQzQNjv4BqscKuyqQp6IXRzod7hjCu_j9ZoOdymdQ6ONrooXZWrQE.jpg

Le ministère britannique de la Défense a donné son autorisation à la production du nouveau système de radar de surveillance « Crowsnest » qui viendra équiper les hélicoptères AW101 « Merlin » HM.2 de la Royal Navy. Le contrat s'élève à 330 millions de dollars.

Le système de radar « Crownest » est fourni par Thales UK, Lockheed-Martin UK sera l'intégrateur du système et Leonardo sera chargé de modifier les cellules. Cette décision fait suite à la sélection du système radar de Thales en mai 2015 et de la phase d'évaluation qui a coûté 29 millions de dollars. Le « Crowsnest » de Thales est une mise à jour complète du radar de recherche et de mission « Cerberus » qui équipe actuellement sept hélicoptères de type Sea King Mk7 chargés d’effectués la mission de surveillance et de contrôle aéroportés (ASaC). Les Sea King entreront en retraite l'année prochaine, mais nouveau système de remplacement n'entrera pas en service pour la formation avant 2019, avec une capacité opérationnelle initiale à suivre au deuxième trimestre de 2020.

La conception « Crowsnest » se compose d'une seule tête de radar à balayage mécanique qui utilise un système innovant pour fournir une visibilité à 360 degrés. Le nouveau système offre une interface homme-machine optimisée, dotée d'une technologie d'écran tactile, alliée à un système autonome de suivi basé sur l'intelligence artificielle. Le nouveau système offre aux opérateurs un outil d'identification de cibles nettement amélioré ainsi que la possibilité de répertorier les contacts aéroportés. En outre, il introduit le radar à synthèse d'ouverture inverse et des actions de soutien électroniques totalement intégrées. Les opérateurs peuvent aussi exploiter les données collectées plus efficacement via un système d'enregistrement et de reproduction des missions hautement amélioré, permettant la reconstitution des données en temps réel ainsi qu'en retour de mission. Le système se plie ensuite vers le côté de l’hélicoptère quand il n'est pas en opération.

merlin-asac-02.jpg

Photos : Images de synthèse d’un Merlin Crownest @ Thales

01/06/2016

Présentation du premier AW101 norvégien !

yourfile.jpg

L’hélicoptériste Leonardo-Finmeccanica a présenté le premier exemplaire des 16 Hélicoptères  AgustaWestland AW101 destiné à la Norvège lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Yeovil dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Remplacer les Sikorsky S-3 « Sea-King » :

La Norvège a choisi l’AW101 « Merlin » en novembre 2013 pour venir remplace la flotte actuelle flotte de Sikorsky S3 «Sea-King» en service depuis près de trente années. Les hélicoptères devront être livrables entre 2017 et 2020.

Selon le ministère royal norvégien de la Justice et de la Sécurité publique, l'AW101 est l'hélicoptère qui «répond le mieux aux exigences» en environnement difficile de jour comme de nuit, ce qui inclut des missions dans le cercle arctique. Selon le cahier des charges norvégien, le type d’hélicoptère choisi, est capable de sauver jusqu'à 20 personnes à partir d'un navire à 150nm (277 km) de la base d'exploitation et l'hélicoptère doit avoir d'une portée maximale de 240 à 360nm.

Les AW101 norvégiens vont être équipés d'un ensemble d'équipements SAR de pointe, y compris le nouveau radar Selex-ES Osprey dernière génération opérant à 360 ° et doté d’une antenne active Actif Electronically Scanned Array (AESA). Basé autour d'une conception d'antenne à écran plat, le radar Osprey est le premier radar de surveillance aérienne léger au monde a être construit avec aucune pièce mobile. L’avionique comprend un système à quatre axes numérique automatique pour les commandes de vol (AFCS). De plus, l’hélicoptère est doté de deux treuils de sauvetage, d’un projecteur, d’un dispositif électro-optique, un système de détection de téléphone mobile. L’appareil comprend également deux détecteurs soit un Obstacle Laser Avoidance System (de LOAM) et un Obstacle Proximité système LIDAR (OPLS) qui fournissent des avertissements de contre les et d'autres obstacles dont le sol.

 Les grandes portes de la cabine et la rampe arrière offrent un accès facile pour le personnel.

2365667703.jpg

 L’AW101 «Merlin» : 

L’AgustaWestland AW101, l’appareil de type tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit, le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récents, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques quand il vole et il est capable de voler durant 30 minutes après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

 

original_8Y5A2444_g.jpg

Photos : 1 & 3 Cérémonie de présentation du premier AW101 norvégien 2 Image de synthèse @ Leonardo-Finmeccanica

 

28/02/2016

Italie, entrée en service de l’HH-101 «CAESAR» !

original_DSC_3174_g.jpg

Les Force aériennes italiennes ont célébré l’entrée en service des quatre premiers exemplaires du nouvel hélicoptère AgustaWestland HH-101 « CAESAR ». Au total se sont 15 hélicoptères de ce type qui entreront progressivement en service. Le HH-101 est produit sur la ligne d’assemblage de la division d'hélicoptères Finmeccanica à Yeovil en Angleterre.

Le HH-101 « CASAR » :

Le nouvel hélicoptère HH-101 « CAESAR » (AW101) est entré en service opérationnel sur la base aérienne de Cervia au sein du 15ème Stormo. Cette nouvelle version de l’AW101 est spécialement configurée pour effectuer la récupération du personnel et les forces spéciales en mission. Les HH-101 permettront également de renforcer les missions de recherche et sauvetage (SAR), les évacuations sanitaires (EVASAN) et les opérations d'interception pour les aéronefs lents. Le HH-101 est en mesure d'accueillir une combinaison de cinq membres d’équipage, ainsi que vingt soldats entièrement équipés ou six membres d'équipage, ainsi que 8 soldats pour les opérations spéciales assurant ainsi une flexibilité maximale. Les hélicoptères sont dotés de trois mitrailleuses M134 de 7,62mm «Gatling» installées sur les côtés et sur la rampe arrière. Les sièges de cockpit sont  blindés et une protection balistique pour les opérateurs de mitrailleuses est aménagée. Les HH-101 disposent d’un système de guerre électroniques intégrés avec d'autoprotection. Le HH-101 comporte également un kit air-air de ravitaillement pour les opérations étendues.

original_IMG_5600_g.jpg

Rappel :

L’AgustaWestland AW101 tri-turbine est doté de structures en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales. Il vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix, soit : le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récentes, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques, il est notamment capable de voler durant 30 minutes, après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

 

original_DSC_3155_g.jpg

Photos : Le HH-101 « CAESAR » italien @ AgustaWestland

19/10/2015

La Royal Navy a reçu son premier Merlin modernisé !

199696696.jpg

 

 

La Royal Navy a pris livraison de son premier hélicoptère AW101 Merlin HC3 doté des dernières mises à jour. Ces hélicoptères vont progressivement remplacer les actuels Westland HC.4 « Commando » d’ici le printemps 2016 au sein de la Royal Navy. 

La mise à niveau des Merlin HC3/3A au standard intermédiaire IHC3 va permettre de rapprocher ces appareils du futur standard HC4/4A, dont l’arrivée est prévue à partir de 2017. 

La mise à niveau IHC3, qui a été réalisée à l'usine d’AgustaWestland à Yeovil. Cette mise à jour fait partie du programme de maintien en vie du « Merlin » (MTPS) et comprend le montage d’une tête de rotor principal pliable, des modifications de châssis pour opérations sur le pont et de l’adaptation de nouveaux points pont d’amarrage destinés

Seconde phase de modernisation : 

La deuxième phase du programme de modernisation des 25 hélicoptères « Merlin » permettra d’atteindre le standard l'HC4 améliorée  et ceci à partir de 2017. Cette  nouvelle mise à jour comprendra cette fois une modernisation du cockpit avec de nouvelles fonctions, dont une amélioration graphique des écrans.

 

Photo : AgustaWestland AW101 Merlin HC3/3A @ AgustaWestland

11/11/2013

La Norvège a choisi l’AW101 «Merlin» !

original_NAWSARH_Ext_v3_InFlight_Images_Gallery_v1_01_12.jpg


 

Oslo, la Norvège vient d’annoncer le choix de l’hélicoptère SAR qui remplacera l’actuelle flotte de Sikorsky S3 «Sea-King», c’est AgustaWestland qui remporte le contrat avec l’AW101 «Merlin» d’une valeur approximative de 2 milliards d’euros. Cette compétition avait débuté en mars 2012. Un contrat ferme devrait être signé avant la fin de l'année, a précisé le gouvernement norvégien. Les hélicoptères devront être livrables entre 2017 et 2020.

 

Les autres appareils en concurrences étaient : le NH90 de NH Industrie, l’EC725 d’Eurocopter et le S-92 de Sikorsky (voir article avia news du 17.3.2012).

 

AgustaWestland va donc fournir les 16 hélicoptères du programme NAWSARH de recherche et de secours (SAR). Daniele Romiti , directeur général d’AgustaWestland, a déclaré: " AgustaWestland a hâte de travailler avec le ministère royal norvégien de la Justice et de la Sécurité publique et de la Force aérienne royale de Norvège afin de fournir à la Norvège des hélicoptères SAR tous temps de nouvelle génération, pour remplacer les Sea King, qui ont servi avec succès en Norvège depuis plus de 40 ans».

 

Le choix : 


 

original_NAWSARH_Int_v7_Stretcher_Images_Gallery_v1_01_04.jpg


 

Selon le ministère royal norvégien de la Justice et de la Sécurité publique, l'AW101 est l'hélicoptère qui «répond le mieux aux exigences» en environnement difficile de jour comme de nuit, ce qui inclut des missions dans le cercle arctique. Selon le cahier des charges norvégien, le type d’hélicoptère choisi, doit être capable de sauver jusqu'à 20 personnes à partir d'un navire à 150nm (277 km) de la la base d'exploitation et l' hélicoptère doit avoir d'une portée maximale de 240 à 360nm.

 

L’AW101 «Merlin» : 

L’AgustaWestland AW101, l’appareil de type tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenue en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récents, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques quand il vole et il est capable de voler pendant 30 minutes après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

La version proposée à la Norvège comprend : une cabine large de haute qualité avec des niveaux sonores faibles. La dernière génération de radar 360 ° Actif Electronically Scanned Array (AESA) radar avec l'utilisation simultanée ou indépendante. Un système de communication intégré avec liaison sans fil  y compris le réseau de secours.


 

original_NAWSARH_Ext_v3_InFlight_Images_Gallery_v1_01_06.jpg


Photos : 1 & 3 Images de synthèse du futur AW101 SAR norvégien 2 Aménagement intérieur @ AgustaWestland