15/01/2020

L’US Navy a choisi le TH-73A de Leonardo !

th-73a-us-navy-contract.jpg

Il semble bien que les présidences républicaines soient favorables aux aéronefs européens. Leonardo vient de remporter un second contrat aux USA pour remplacer les hélicoptères école de l’US Navy. Cette réussite fait suite au choix de l’AW139 de l’US Air Force en fin d’année dernière.

C’est la division américaine de Leonardo, soit AgustaWestland Philadelphia Corp., qui remporte un contrat de 176,5 millions de dollars pour la production de 32 hélicoptères TH-73A (dénomination pour l'US Navy) pour le renouvellement du système de formation avancé sur hélicoptère (AHTS). Le contrat comprend également les pièces de rechange initiales, l'équipement de soutien particulier, les trousses de flyaway, les treuils, les charges d'élingues, la formation des pilotes instructeurs et auxiliaire et du personnel de maintenance.

Les hélicoptères seront produit à Philadelphie, Pennsylvanie (87%); Mineral Wells, Texas (5%); et divers endroits en dehors du continent américain (8%), et devrait être achevé en octobre 2021. 

Le nouvel hélicoptère répondra aux exigences avancées en matière de formation à voilure tournante et à rotor basculant intermédiaire pour la Marine, le Corps des Marines et la Garde côtière jusqu'en 2050.

Le TH-73A/ TH-119 / AW-119 :

maxresdefault.jpg

Le TH-73A /TH-119 est une variante du célèbre AW119 spécialement conçu pour la formation militaire. Il s’agit du seul hélicoptère monomoteur moderne certifié capable de fonctionner dans des conditions de vol aux instruments (IMC), ce qui permet de disposer de plus de jours de formation disponibles qui limitent temps total pour former. Le TH-119 est un hélicoptère d’entraînement à spectre complet, ce qui signifie qu’avec une seule configuration, la Navy peut effectuer des vols d’entraînement fondamentaux, tels que des atterrissages coulissants, des vol stationnaires et des autorotations complètes (sans en décharger aucun d’entre eux pour la simulation), ainsi qu’un entraînement avancé vols, y compris NVG, instruments, navigation, tactique, monte-charge, cargaison externe et recherche et sauvetage.  

Le cockpit doté d’écrans EFIS évolués à double affichage de Genesys Aerosystems permet d’instruire l’un ou l’autre des sièges du pilote avec des capacités IFR complètes, y compris un directeur de vol et un pilote automatique complet à 3 axes. Son siège d'observation unique réglable à 180 degrés offre aux étudiants-pilotes une vue complète du cockpit, offrant un meilleur environnement d'apprentissage, même en tant que passager. Le TH-119/TH-73A combine des marges de puissance exceptionnelles, grâce à son moteur PT6-B Pratt & Whitney Canada de 1’000 shp, populaire et fiable, à la durabilité d'une cellule en métal de type cocon et à des patins renforcés stabilisés pour l'entraînement au toucher. Pour minimiser le temps passé au sol et maximiser la flexibilité opérationnelle, le TH-119/TH-73A peut faire le plein de carburant sous pression.

208900_1F.jpg

Photos : 1 & 3 TH-73A 2 cockpit @ Leonardo

 

27/06/2012

Les AW-119 de la Police de New-York ont atteint les 20’000H !

 


800px-Agusta_a119.jpg

 

 

AgustaWestland, vient d’annoncer que la flotte d'hélicoptères AW-119 exploités par la police de New-York vient d’atteindre les 20.000 heures de vol. La Police de New-York exploite quatre AgustaWestland AW-119 depuis 2004.

En reconnaissance de cet exploit Giovanni Cecchelli, vice-président de Soutien à la clientèle pour AgustaWestland de Philadelphie, a déclaré: "AgustaWestland est fier de notre relation avec la police de New York. Le soutien à la clientèle qu’ AgustaWestland fournit à la police de New York revêt une importance cruciale. AgustaWestland est honoré de jouer son rôle en aidant ce client à maintenir un haut niveau de service aux citoyens de la ville de  New York.

L’AW-119 « Koala » :

Durant les années 1970 Agusta étudia une version allongée de son célèbre A-109 pour 11 passagers. Cet appareil baptisé A.119 ne donna pas lieu à réalisation et la désignation A.119 fut reprise en août 1994 pour un autre projet, mais destiné aux opérateurs privilégiant les coûts d’exploitation au confort et à la flexibilité apportée par la formule bimoteur. L’appareil se distinguait par un fuselage particulièrement large pour une machine de cette taille, avec un volume utile d’environ 30% supérieur à ses concurrents. Ainsi trois passagers pouvaient prendre place côte à côte, et en version sanitaire, la cabine pouvait recevoir 2 civières et 2 assistants médicaux.

Deux prototypes furent construits, le premier « Koala »  étant utilisé initialement pour des essais statiques, tandis que le second prenait l’air en février 1995 avec une turbine Tubomeca Arriel 1 de 800 ch. Le premier prototype rejoignit les essais en vol un peu plus tard mais avec une turbine Pratt & Whitney PT6B-37A, soit le type de motorisation retenu finalement pour l’hélicoptère.

Photo : AW-119 de la Police de New-York @ AgustaWestland