01/02/2017

Programme T-X : Nouvelle défection !

3210339717.jpg

Northrop Grumman et BAE Systems ont décidé de ne pas soumettre d’offre pour dans le cadre du programme T-X d’une valeur de 16 milliards de dollars de l’US Air Force qui doit permettre de remplacer la flotte de T-38 « Talon ». Cette annone arrive 6 jours après le retrait de l’équipe Leonardo/Raytheon avec le T-100 (voir article du 26.01)

La société avait annoncé en 2015 qu'elle s'était associée à BAE Systems, L3 et à la filiale Scaled Composites de Northrop pour le programme de l’US Air Force. Mais en dépit de la conception d'un appareil le modèle N400T les entreprises ont estimé que l’offre n'était pas suffisamment compétitive.

Trois concurrents :

Trois appareils sont encore en concurrence, il s’agit de Boeing/Saab avec le démonstrateur TX, Lockheed-Martin-Korean Aerospace Industries avec le T-50 et une offre mystérieuse de Sierra Nevada et associée à Turkish Aerospace Industries dont on ne sait pas grand chose.

Northrop-Grumman modèle N400NT :

Le prototype de Northrop-Grumman pour le concours T-X avait été discrètement présenté le 19 août dernier à Mojave, en Californie de son modèle N400NT (désignation provisoire). Le prototype du N400NT de Northrop-Grumman est propulsé par un seul moteur General-Electric F404-102D de 17,200lb de poussée. L’avion a été développé par Scaled Composites, filiale de Northrop-Grumman et spécialisée en matière de prototypage. Le N4400NT avait effectué des essais en vol, mais là encore, aucune information n’a filtré. On remarquera que le N400NT ressemble beaucoup à l’actuel T-38 de Northrop. Il est vrai que l’avionneur avait annoncé un appareil dérivé de l’actuel T-38.

Photo : Prototype du N400NT @ Northrop-Grumman