21/12/2015

Premier vol pour le Global Hawk de l’OTAN !

yourfile.jpg

C’est en juin dernier que Northrop-Grumman a dévoilé le premier de cinq drones RQ-4B « Global Hawk » du programme Alliance Ground Surveillance de l'OTAN, destiné au renforcement de la capacité de détection et de surveillance terrestre aéroportée de l’Alliance Atlantique.

 

Premier vol :

Le premier exemplaire du drone RQ-4B « Global Hawk » destiné à l’OTAN a effectué son vol inaugural en début de la semaine. L’avion sans pilote a décollé du centre d’essais en vol de Palmdale, en Californie et a volé à proximité de la base aérienne d’Edwards.

 

Basé en Europe :

Le drone RQ-4B "Global Hawk" Block40 sera opéré par l'US Air Force pour le compte de l’OTAN en Europe, depuis les installations de la base aérienne de Sigonella, en Italie. Le système devrait être opérationnel d'ici 2017 et atteindra sa pleine capacité opérationnelle, l'année suivante avec l'ensemble des appareils en service.

 

270874267.6.jpg

A propos du Global Hawk :

Le RQ-4 « Global Hawk » est un drone de surveillance à long rayon d’action construit par Northrop-Grumman pour l'US Air Force. Il a effectué son premier vol le 28 février 1998. Il est un des rares représentants de la classe des drones de type «HALE» (Haute Altitude Longue Endurance). Le RQ-4 Global Hawk pèse 14,6 tonnes au maximum au décollage, soit la masse d'un petit chasseur, malgré ses dimensions notamment son envergure qui est digne de celle d'un avion de ligne. La construction est assurée à plus de 50 % en matériaux composites (les ailes sont en graphite). Permettant des vols de croisière à très haute altitude, au-dessus du trafic ordinaire commercial, le RQ-4 « Global Hawk » peut surveiller de vastes zones géographiques avec une précision extrême, donnant au gouvernement et à l'armée les informations les plus récentes disponibles, lors d'une crise ou une situation d'urgence et en leur fournissant en temps réel une imagerie de haute résolution qui permet d’appuyer les opérations sur un large spectre.

 

yourfile-1.jpg

Photos : 1 & 3 Premier vol 2 Au sol @ Northrop-Grumman

13/05/2010

Boeing présente le Phantom Ray

 

 

MSF10-0097-001_PhantomRay_med.jpg

 

 

ST. LOUIS, The Boeing Company a dévoilé son drone de combat Phantom Ray de démonstration. Ce nouveau drone va servir de banc d’essais pour les technologies de pointe.

Le programme de tests du Phantom Ray sera le suivant : les essais au roulage cet été et le premier vol pour décembre, puis une série de vols durant six mois.

Ce drone furtif conçu par la division Boeing Phantom Works est issus du prototype X-45C, Unmanned Combat Aerial System (UCAS), il préfigure un drone de combat polyvalent conçu pour appuyer les unités au sol, la surveillance, la reconnaissance et la suppression des défenses aériennes ennemies ainsi que la guerre électronique.

le Phantom Ray dispose d’une envergure de 15 mètres pour un poids de 16 t. Il sera capable de voler à une altitude de plus de 40 000 pieds, soit 10 000 de plus que les vols commerciaux. Les équipements connexes et l’armement sont noyés dans une soute ventrale. 

La bataille des drones US :

Boeing est entré dans une phase de développement à grande échelle pour répondre aux futurs besoins des Forces armées US. En matière de drones furtif, ce ne sont pas les constructeurs qui manquent aux Etats-Unis, je vous parlais, il n’y pas si longtemps du RQ-170 Sentinel de Lockheed-Martin en service en Afganistan et plus récemment du Sea  Avenger de General Atomics  Aeronautical (voir les liens). Sans oublier Northrop-Grumman qui avec son prototype X-47B avait brûlé la priorité à Boeing pour les essais préliminaires depuis un porte-avions de la Navy en 2006.

Phantom Ray Boeing-thumb-560x724-65515.jpg


Liens sur les drones US :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/05/10/l-us-navy-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/12/08/le-nouveau...

 

Photos : Le Phantom RAY lors de sa présentation @ Boeing