28/05/2017

L’Irkut MC-21 a effectué son premier vol !

MC-21-300_maiden_flight_in_Irkutsk_1.jpg

 

L’avionneur russe Irkut a réussi ce dimanche le vol inaugural de son avion de ligne MC-21-300. L’avion a décollé des installations de l’avionneur d’Irkut en Sibérie pour un premier vol d’une durée de 30 minutes.

L’avion à atteint une altitude de 1'000 mètres pour une vitesse de 300 km/h. durant ce vol les pilotes ont pu tester la stabilité de l’avion ainsi que le bon fonctionnement des moteurs. Selon le pilote d’essai en chef, Oleg Kononenko : « le vol s’est déroulé normalement. Aucun n’obstacle ne s’est révélé empêchant la poursuite des essais ».

Le programme de développement du biréacteur moyen-courrier MC-21 prévoit la réalisation de trois versions de l'appareil, capables respectivement de transporter 150, 180 et 210 passagers. L'avion a été conçu pour pouvoir effectuer des vols d'une distance maximale de 5’500 km dans n'importe quelle zone climatique, de jour comme de nuit, dans des conditions météorologiques clémentes ou difficiles, à la vitesse de croisière de 850 km/h. Le MC-21 pourra décoller d'aéroports situés à une altitude maximale de 3’000 m au-dessus du niveau de la mer.

Irkut affirme que le MC-21 offrira une amélioration de 25 % de la consommation de carburant par rapport aux avions de ligne existants de la même classe.

1781612810.gif

L’objectif du consortium russe Irkut, proche de Sukhoi, est de fournir un appareil de nouvelle génération capable de s’attaquer à terme au marché actuellement en main des deux géants que sont Airbus et Boeing. En premier lieu il s’agit de prendre une sérieuse option sur le marché russe  puis venir s’intégré au marché asiatique.

Le MC-21 Irkut est tout comme le Sukhoi SuperJet 100 un appareil destiné à permettre à la Russie de revenir au premier plan en matière d’avion de ligne. Bien que de conception russe tout comme le petit frère le Sukhoi SuperJet 100, le MC-21 intègre de la technologie occidentale avec en pointe le moteur Pratt & Whitney PurePower PW1000G.

Le MC-21 est prévu d’entrer en service en 2019 et ceci en trois variantes. Lors du dernier salon aéronautique (MAKS)  de qui s’est tenu à Moscou, le PDG du consortium, Mikhaïl Pogossian, a confirmé que sa société avait conclu des contrats fermes dépassant 7,5 milliards de dollars sur la vente d'avions MC-21 (6 mds USD).

Irkout_MC-21-300_premier_vol_3.jpg

Photos : Le MC-21 durant son vol inaugural @ Irkut

 

29/01/2017

Essais en vol du MiG-35 de préséries !

332.jpg

Moscou, le MiG-35 de préséries a débuté ses essais en vol la semaine dernière. Le pilot d’essai Mikhail Beliaev a déclarés à son retour que les résultats ont été concluants, tous les systèmes embarqués, y compris le propulseur et le système de contrôle de l'avion ont fonctionné parfaitement.

L'armée de l'air russe doit remplacer à terme l’ensemble de sa flotte d'avions de combat légers avec le nouveau MiG-35 « Fulcrum-F », a dévoilé un haut fonctionnaire le 27 janvier dernier. Il s’agit en effet, de venir progressivement remplacer les actuels 350 MiG-29. Ces appareils qui composent l'extrémité légère du spectre de combattant de la Force aérienne russe.

Egalement à l’exportation :

Mais le nouveau MiG-35 sera également proposé à l’exportation, notamment en direction de pays qui exploitent l’actuel MiG-29.

Le MiG-35 « Fulcrum-Foxtrot » :

342.jpg

Le MiG-35 « Fulcum-F » (Foxtrot) est représente un développement ultime du célèbre MiG-29. Il est un dérivé du MiG-29OVT de démonstration. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MiG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou.

Les ingénieurs de MiG ont mis l'accent sur la fiabilité de la cellule, des moteurs et de l'avionique. Le chef de la direction de MiG, Sergei Korotkov, a déjà déclaré que le MiG-35 dispose d’une vitesse de Mach 2,23 et une portée opérationnelle 1,5 fois plus longue que le MiG-29 actuel. Il dispose deux impressionnants moteurs Klimov RD-33OVT munis de buses bidirectionnelles de vectorisation de poussée. Cela contraste avec les avions comme le Su-35 actuel et le F-22 « Raptor » américain qui n'utilisent que la vectorisation de poussée verticale à un seul axe.

Le MiG-35 est équipé d'un système de ciblage électro-optique NPK-SPP OLS-K. Le système de ciblage et de surveillance OLS-K est monté directement sur l'avion sous le fuselage droit (tribord) sur la nacelle du moteur. Le capteur OLS-K peut suivre les véhicules en mouvement sur 20 kilomètres et les contacts de surface en mer pendant 40 kilomètres. Un télémètre laser intégré calcule la distance de la cible jusqu'à 20 kilomètres. L’avion dispose d’un système de désignation laser pour les armes guidées. Le nouveau télémètre laser et télémètre PPK permet au MiG-35 de guider de façon autonome des munitions de précision de la même façon que les F-15 E américain. A noter que cette nouvelle capacité de ciblage par précision pour les armes air-sol, est en soi une nouveauté dans la doctrine aérienne russe.

image.jpg

Le MiG-35 dispose du radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE (Zhuk-AE pour l’exportation) d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et en engager 8. L’avion mettre en œuvre les derniers systèmes d’armes russes, dont les missiles R-77 et K-74M. La charge militaire avoisine maintenant les 6 tonnes. En matière d’avionique le pilote dispose d’un cockpit tout glace avec 4 écrans couleur LCD.

 

3445.jpg

Photos : MiG-35 Fulcrum-F et son cockpit @ RACMiG

 

 

11/06/2016

Le premier Yak-152 est assemblé !

1514757_original.jpg

L’avionneur russe Yakovlev a présenté le premier prototype de son avion école Yak-152, lors d’une cérémonie à Irkoutsk en Sibérie orientale.

Le premier vol du prototype du Yak-152 devrait avoir lieu cette année, selon Sergey Yamalov, directeur de la fabrication. Trois autres fuselages sont en actuellement assemblés, l’un pour les essais en vol et deux autres pour les tests statiques.

L’avionneur russe Yakovlev a signé un contrat, en 2014, avec le ministère russe de la Défense pour le développement d'un nouvel avion destiné à la formation initiale des pilotes. Le Yakovlev Yak-152 doit remplacer les actuels Yak-52. Selon les premières informations disponibles, l’usine IAZ d'Irkoutsk devrait produire l’appareil. Cette décision fait suite à un appel d'offres pour la réalisation du développement de l'avion d'entraînement.

Le Yak-152 :

Le Yak-152 est un monomoteur, biplace, monoplan à aile basse d'une configuration classique avec un train d'atterrissage tricycle escamotable. Le train d'atterrissage antichoc dispose de pneus basse pression. L’avion doit permettre des décollages courts et atterrissages sur de petits terrains non préparés. L'équipement de l'aéronef permettra à l'élève d'acquérir la capacité d’apprendre à naviguer avec une instrumentation moderne. Le YaK-152 est doté d’un siège éjectable SKS- 94M pour garantir une évacuation sûre pour les membres d’équipage.

Doté d’une structure simple et robuste, pour une haute fiabilité et un entretien minime, l’avion aura un coût d’exploitation particulièrement bas. La configuration aérodynamique de l'aile et la forme en plan de l'aile et l’aérodynamique ont été sélectionné pour fournir les fonctions  les plus adaptées à la voltige.

Le Yak-152 devrait être doté d'un moteur Vedeneyev M-14X de 500 ch et offrir un rayon d'action de 500km, il pourra atteindre la vitesse de 500km/h mais pourra également offrir une motorisation allemande avec le moteur diesel RED A03 de 550 ch.

 

irkut-rolls-out-first-yak-152-trainer-prototype-8635-S0Kbm5TqRg7CmeeYQuwEJFytb.jpg

Photos : 1 maquette du Yak-152 2 Premier modèle assemblé @ Yakovlev

 

08/06/2016

Irkut présente le MC-21-300 !

mc-21low.jpg

Ce matin, l’avionneur russe Irkut filiale United Aircraft Corporation a dévoilé publiquement le premier avion de ligne MC-21-300 à Irkoutsk, la capitale de la Sibérie orientale. L’avion doit venir concurrencer ses rivaux du canada, de Chine et du Brésil, sans oublier les deux grand constructeurs Airbus et Boeing.

Le Premier ministre Dmitri Medvedev assisté à la cérémonie de présentation située dans un hangar d'essais. Il a déclaré : "Le MC-21 par son niveau de technologie dépasse les avions existants. Je suis sûr que ce sera un grand avion: économique, sécuritaire et fiable. Les événements d'aujourd'hui confirment que nous sommes capables de construire ces aéronefs qui ne favorisent pas seulement notre industrie aéronautique, mais nous également en concurrence avec d'autres pays ".

JAV20160608115724.jpg

Irkut MC-21-300 :

L’Irkut MC-21 est un avion moyen-courrier de fabrication russe de 150 à 212 places. L’avion est motorisé par deux Pratt & Whitney PW1400G mais pourra également être motorisé par deux moteurs russes PD-14. L’avion va venir remplacer les vieux Tupolev Tu-154 et Tu-24.

MS-21_cockpit_mock_up_Beltyukov.jpg

Le programme de développement du biréacteur moyen-courrier MC-21 prévoit la réalisation de trois versions de l'appareil, capables respectivement de transporter 150, 180 et 210 passagers. L'avion a été conçu pour pouvoir effectuer des vols d'une distance maximale de 5’500 km dans n'importe quelle zone climatique, de jour comme de nuit, dans des conditions météorologiques clémentes ou difficiles, à la vitesse de croisière de 850 km/h. Le MC-21 pourra décoller d'aéroports situés à une altitude maximale de 3 000 m au-dessus du niveau de la mer.

Irkut affirme que le MC-21 offrira une amélioration de 25 % de la consommation de carburant par rapport aux avions de ligne existants de la même classe.

L’objectif du consortium russe Irkut, proche de Sukhoi, est de fournir un appareil de nouvelle génération capable de s’attaquer à terme au marché actuellement en main des deux géants que sont Airbus  et Boeing. En premier lieu il s’agit de prendre une sérieuse option sur le marché russe puis venir s’intégré au marché asiatique.

Le MC-21 d’Irkut est tout comme le Sukhoi SuperJet 100 un appareil destiné à permettre à la Russie de revenir au premier plan en matière d’avion de ligne. Bien que de conception russe tout comme petit frère le Sukhoi SuperJet 100.

Actuellement, le MC-21 compte un total de 175 commandes fermes, dont 50 pour la compagnie de lancement Aeroflot.

 

13407226_1039692739412786_4586869774748364949_n.jpg

Photos : Cérémonie de Roll out du MC-21 @ Irina Cherkovna pour avia news russie

 

 

02/04/2016

L’Arménie place ses Su-25 en état d’alerte !

792.jpg

Le ministère arménien de la Défense a déclaré avoir mis ses avions de combat Sukhoi Su-25 « Frogfoot » en état d’alerte. Cette décision fait suite aux nouveaux troubles de ce weekend dans la région du Haut-Karabakh.

Selon le gouvernement Arménien, des avions Su- 25 sont arrivés sur l'aérodrome d’Erebouni à Erevan. Dans le même temps, une unité de volontaires a été créée à Stepanakert, capitale du Haut-Karabakh, laquelle doit prendre position dans la zone de conflit. L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements de la part des forces armées arméniennes.

Le Sukhoi Su-25 «Frogfoot» : 

Le Sukhoi Su-25 «Frogfoot» est un avion d’attaque et d’appui aérien dont le prototype a réalisé son premier vol en 1975. Dès avril 1980, des exemplaires de présérie sont envoyés en Afghanistan pour essais opérationnels. Le Su-25 dispose de 10 points d’emport pour armements dont deux réservés, aux extrémités, à des missiles air-air R-60M d’autodéfense. Un large panel de roquettes et bombes classiques peuvent être emportées ainsi que des missiles air surface et des pods canons offrant une très grande  puissance de feu. La protection de l’avion est très élaborée, l’avion dispose d’un blindage. Une version d’attaque tout temps plus perfectionnée, le Su-25T, a été développée dans les années 1980 avec des équipements et armements supplémentaires dont le missile antichars AT-12.

 

Photo : Su-25 « Frogfoot »@ Robin Poldermann