31/07/2016

Les Pays-Bas et le Luxembourg en faveur de l’A330MRTT !

14146983.jpg

L’initiative multinationale pour acquérir une flotte groupée d’Airbus A330 MRTT est envoie de réalisation avec le choix des Pays-Bas et du Luxembourg. En effet, ces deux pays ont accepté d’acquérir deux premiers exemplaires de l’avion ravitailleur multirôle européen.

Cette décision pourrait permettre à d’autres de suivre, on parle notamment de la Belgique, l'Allemagne, la Norvège et la Pologne. L’achat du ravitailleur européen permettra de remplacer à terme les flottes de McDonnell Douglas KDC-10 en service en Europe. Si, l’idée se maintient, il sera alors possible d’unifier le futur du ravitaillement en vol en Europe avec un appareil produit localement.

L’A330 MRTT :

L’A330 MRTT (Multi Rôle Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières.

Airbus-A330MRTT-2-26-2013.jpg

 

Photos : A330MRTT RAAF @ RAAF

02/12/2009

Ravitailleur de l’US Air Force : EADS/Northrop abandonne ?

 

 

A330tanker_KC135-thumb-560x315.jpg

 

 

 

Dans le cadre de l’appel d’offre d’avions ravitailleurs pour l’US Air Force, le consortium EADS/Northrop se refuse à continuer, si certaines modalités du cahier des charges ne sont pas changées.

Boeing favorisé ?

Le directeur général adjoint de Northrop, a fait savoir au responsable des marchés publics du Pentagone, qu'il ne soumettrait plus d'offre à moins que la Défense ne modifie  pas complètement certaines conditions du contrat.

Dans un courrier daté du 1er décembre, il explique que Northrop est préoccupé par le fait que le nouveau cahier des charges évoque un appareil plus petit que le modèle basé sur l'Airbus A330 présenté par lui-même et EADS, la société mère d'Airbus. Il ajoute qu'il impose en outre "un fardeau contractuel et financier sur la société qu'elle ne peut tout simplement pas accepter".

De son côté, le Pentagone a fait savoir à Northrop qu'il ne comptait pas soumettre un deuxième projet de cahier des charges. Celui-ci déplore la décision du groupe EADS/Northrop concernant l’A330 MRTT développé à partir de la cellule de la gamme A330.

Les modalités définitives du cahier des charges de ce marché, évalué à présent à 50 milliards de dollars, seront sans doute rendues publiques  en janvier prochain.

Du côté de chez Boeing, on propose le B767A Global Tanker. Il semble, donc, que le nouveau cahier des charges faisant suite à l’ancienne offre faite sous l’Administration Bush et remportée à l’époque par les Européens d’EADS/Northrop avec l’A330 MRTT(pour 179 appareils), favorise aujourd’hui le produit entièrement américain ! Cependant, Boeing n’est pas tout à fait à l’aise avec ce cahier des charges, car celui-ci impose un prix fixe pour un avion dont l’acquisition se fera en plusieurs tranches réparties sur 18 ans ! En effet, Boeing devra de ce fait assumer seul le renchérissement de l’avion !

Nous voici donc arrivé au troisième volet d’un long feuilleton, dont visiblement personne ne se satisfait !

 

 

image-1.php.jpeg

 

 

Pour rappel :

L’A330-200 MRTT est le gros-porteur biréacteur de la famille Airbus à commandes électriques. Compte tenu de l'énorme capacité de carburant de l'A330-200 en version standard, le ravitailleur multirôle n’a pas besoin de réservoirs supplémentaires pour offrir des performances de ravitaillement en vol.  Sa soute cargo reste donc entièrement disponible pour tout type de chargement et offre une grande flexibilité dans le transport de fret, de passagers, l’évacuation sanitaire, le transport de troupes et pour d’autres missions. L'A330 MRTT est proposé avec plusieurs systèmes de ravitaillement en vol associant nacelles sous voilure et/ou unité de ravitaillement par tuyau et panier ('hose and drogue') installée dans le fuselage et/ou le système avancé de ravitaillement par perche ARBS conçu par EADS CASA. La perche caudale de ravitaillement télescopique est entièrement contrôlée par des commandes électriques et assistée par ordinateur. La console de l’opérateur de ravitaillement dotée d’écrans couleur LCD de haute définition et grand format est située dans le cockpit et accueille également le système de planification de mission. L’A330 MRTT affiche un capacité totale de 111 tonnes, une plage de vitesse de 180-325 KIAS et une capacité de ravitailler de 0 à - 35 000 pieds d’altitude. L’A330 MRTT a été sélectionné dans le cadre du programme FSTA (Future Strategic Tanker Aircraft) qui porte sur la fourniture d’une flotte d’avions-ravitailleurs stratégiques pour la Royal Air Force du Royaume-Uni et équipe déjà les armées de l’air de l’Australie (Royal Australian Air Force), bientôt de l’Arabie saoudite (Saudi-Arabia Air Force), des Emirats arabes unis (UAE Air Force) .

42002685.jpg

 

 

Liens déjà publié sur le sujet :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/10/02/usaf-relan...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/01/25/a330-mrtt-...

Photos : 1 A330 MRTT de la RAAF ravitaillé par un KC-135 français. @ EADS Airbus Military. 2 B767A japonais. @ Boeing. 3 A310 MRTT ravitaillant un A330 MRTT. @ EADS Airbus Military.