31/08/2018

Boeing produira le drone ravitailleur en vol !

3648892678.jpg

 

L’avionneur Boeing  a obtenu le contrat en vue de la fabrication du futur drone ravitailleur en vol  MQ-25 « Stingray » de support opérationnel destiné à  l'US Nav.  Ce premier contrat est d’un montant de 805 millions de dollars et doit permettre à Boeing de développer  l'ingénierie et la fabrication de quatre premiers aéronefs sans pilote.

Le drone MQ-25 « Stingray » est conçu pour fournir à la marine des États-Unis  une capacité de ravitaillement en vol . Selon la US Navy, le MQ-25 « Stingray » permettra une meilleure utilisation des avions de combat en élargissant la gamme de déploiement des  Boeing F/A-18 « Super Hornet », Boeing EA-18G « Growler » et des Lockheed Martin F-35C. Le MQ-25 fonctionnera depuis les porte-avions en utilisant les mêmes systèmes de bord communs aux avions pilotés par l’homme, comme  la catapulte de lancement et les systèmes de récupération du bâtiment.

Désigné le RAQ-25 dans la phase d’évaluation du projet de drone ravitailleur, la désignation a été modifiée en MQ-25 « Stingray ». Les exigences en matière de furtivité  permettent toujours tirer des missiles ou larguer des bombes à partir de pylônes, mais la surveillance et la destruction des cibles ne seront pas sa mission principale du nouvel engin.  Le drone MQ-25 va permettre de prolonger le rayon de combat non ravitaillé des  « Super Hornet »  à plus de 700 milles marins (1 300 km). L'objectif de la Navy est de fournir 6 800 kg (15 000 lb) de carburant à 4 à 6 avions sur une distance de 530 mi (580 mi).

 

drone,avions ravitailleurs,boeing,mq-24,us navy,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Photos: MQ-25 « Stingray » @ Boeing

15/07/2018

Le KC-46A prêt pour la livraison !

18BFT000077_32_lrg_high-res.jpg

C’est une étape cruciale qui vient d’être franchie en ce qui concerne le programme de l’avion ravitailleur KC-46A « Pegasus ». L’avionneur Boeing et les équipes de l’US Air Force ont terminé tous les essais en vol requis pour la première livraison de l’avion. La semaine dernière, l'équipe en charge du KC-46 a conclu à la fois ses essais de certification de type militaire et les tests de certification de récepteur avec KC-135, F-16 et C-17. 

« Ceci est une réalisation importante sur le chemin vers la première livraison en octobre », a déclaré Mike Gibbons, Boeing ravitailleur KC-46A vice-président et gestionnaire de programme.

La certification du récepteur, qui a commencé en avril, a été menée de Boeing Field à Seattle et depuis Edwards Air Force Base, en Californie. Dans le cadre de l'essai, le KC-46 et des avions récepteurs ont effectué des vols à différentes vitesses à des altitudes et des configurations spécifiques pour assurer la compatibilité et les performances tout au long de l’enveloppe de chaque récepteur de ravitaillement en carburant. 

L'équipe de test KC-46 a terminé les essais en vol STC en avril et travaille maintenant à travers les documents associés avant l'attributionde la STC. Le programme a six avions à terminés 3’300 heures de vol et délestée deux millions de livres de carburant pendant le ravitaillement des vols avec sur des avons F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10, des avions KC-10 et KC-46. 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

3797140504.jpg

Photos :le KC-46A « Pegasus » @ Boeing

10/05/2018

Boeing débute la production en série du KC-46A !

p1702175_main.jpg

Boeing a débuté la production des premiers KC-46A « Pegasus ». Ces appareils ne nécessiteront pas de modifications après construction contrairement aux versions de préséries.

Mike Gibbons, vice-président et directeur du programme KC-46, a déclaré aux journalistes le 3 mai que l'avion, qui porte le numéro 1149, se dirigera vers le centre de finition de l'entreprise, où le ravitaillement et l'avionique militaire classifiée seront installés.

Boeing a modifié la post-production des avions pour rectifier les problèmes rencontrés lors des essais en vol ou de la certification de la Federal Aviation Administration (FAA). Le porte-parole de Boeing, Charles Ramey, a déclaré le 9 mai que ces problèmes de remaniement concernaient principalement le câblage, qui, selon lui, a évolué pour intégrer les améliorations de la productivité dans les blocs d'avions ultérieurs.

Les appareils qui seront maintenant produit vont respecter les normes définies pour la certification. Cependant, il faut ajouter que l’avionneur américain travaille maintenant avec l’US Air Force afin de déterminer la finalité des dates de livraison des différents lots de KC-46A.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

4009250882.jpg

Photos : 1ligne de production de KC-46A 2KC-46a @ Boeing

 

 

 

 

05/04/2018

Nouvelle étape franchie pour le KC-46A !

1.jpeg

Everett, Washington, Boeing a récemment franchi une étape importante de certification suite à un vol de ravitaillement réussi entre deux avions-citernes KC-46. Le programme du ravitailleur KC-46A vient de terminer sa certification de type supplémentaire (STC).

Un KC-46 transféré avec succès 146.000 livres de carburant à un second KC-46, tout en obtenant le taux de transfert  de carburant  de 1'200 gallons par minute. Les deux avions ont décollé et atterri à Boeing Field, au sud de Seattle.

Pour ses essais STC Federal Aviation Administration, le KC-46 a démontré la capacité de recevoir en toute sécurité / efficacité du carburant à partir de trois autres avions-citernes : KC-46, KC-135 et un avions KC-10. Dans le cadre de la série de tests, le KC-46 ont pris 540,600 livres de carburant et complété 68 contacts avec des avions de ravitaillement.

En service, le KC-46 pourra ravitailler en carburant les avions des Etats-Unis ainsi que les avions militaires alliés et de la coalition en utilisant son bras et flexible. Mais le KC-46A devait également démontré sa capacité à être lui-même ravitaillé, afin de pouvoir étendre sa gamme opérationnelle.

À ce jour, les KC-46A ont bouclé  2’700 heures de vol et plus de 2’500 contacts pendant le ravitaillement des vols avec des avions de type : F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10, KC-10 et KC-46.

1-1.jpeg

Photos :ravitaillement entre deux KC-46A @ Boeing

20/01/2018

L’Indonésie étudie l’achat d’un ravitailleur en vol !

Gkc130.jpg

 

 

L'Indonésie étudie la possibilité d’acquérir un avion de ravitaillement en vol pour soutenir la modernisation de sa force aérienne. Ce programme devrait être la prochaine grande entreprise d'acquisition d'avions logistiques après l'Airbus A400M pour le pays.

L'achèvement de cette étude ouvrira la voie à une définition des paramètres du programme, qui permettra en suite lancer un appel d’offre formel et une demande de financement auprès du ministère indonésien de la Défense d’ici 2020-24.

Les questions qui seront examinées dans l'étude comprennent l'adéquation aux besoins opérationnels indonésiens, la compatibilité des méthodes de ravitaillement avec la flotte d'avions de la Force aérienne, l'interopérabilité avec les actifs existants et futurs, et les coûts du cycle de vie.

Rappel :

Jusqu’en juin 2015, la Force aérienne indonésienne exploitait une flotte de deux KC-130B équipés de nacelles de ravitaillement. Ces avions avaient été livrés au début des années 1960. Un de ces appareils s'est écrasé à Medan le 30 juin 2015. Depuis, la Force aérienne a dû compter sur un seul appareil pour ses besoins en ravitaillement aérien.

 

Trois concurrents :

Pour l’instant, les indonésiens semblent se diriger vers trois concurrents, l’Airbus A330MRTT, le Boeing KC-46A « Pegasus » et le B767 MMTT de l’israélien IAI. Mais il n’est pas impossible qu’un concurrent russe se présente également dans la course. Etrangement, l’Indonésie n’évoque pas la possibilité d’équiper ses A400M de gousses de ravitaillement, pourtant celui-ci offre cette possibilité.

L’A330 MRTT :

Ga330mrtt-index.jpg

L’A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

Le KC-46A « Pegasus » :

3369019167.jpg

Le Boeing KC-46A NGT ( Next Generation Tanker) Le B767 «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Certes, il existe déjà une version du B767 Tanker, mais cette nouvelle version répond complètement au cahier des charges de l’US Air Force.

Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Le NewGen Tanker se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le NewGen Tanker met à la disposition des pilotes un poste de pilotage numérique avancé, équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le New Gen Tanker dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électriques (Fly by Wire).

 

L’IAI B767-300MMTT :   

3636449804.jpg

Le concept d’IAI concernant le B767-300 MMTT permet à l’avion d’être configuré simultanément pour le ravitaillement en vol, le transport de fret, VIP, les passagers, selon le souhait de l'opérateur. L’avion dispose également d’une porte cargo permettant le transport de palettes. Les sièges passagers et les consoles de guidage au ravitaillement en vol, peuvent être rapidement installées ou enlevées.

A l’origine, le B767 MMTT est une réalisation israélienne faisant suite à une demande du gouvernement colombien pour la transformation de B767 en version transport et ravitaillement en vol. Le MMTT est configuré avec deux nacelles de ravitaillement Wing (funes) du modèle ARP3, développé et fabriqué par IAI. Le MMTT peut également être configuré avec une flèche ou une flèche mixtes, le tuyau et un système de ravitaillement de type «Drogue». Le Brésil est le second clients pour le concept IAI B767 MMTT après la Colombie.

 

 

Photos : 1 C-130 ravitailleur 2 A330 MRTT 3 KC-46A 4 IAI B767MMTT