22/08/2016

L‘USAF commande deux lots de KC-46A !

16BFT000033_40_high-res.jpg

Everett, Washington, les choses n’ont pas trainé, après l’annonce de l’autorisation de la production à taux faible du nouveau ravitailleur KC-46A « Pegasus », L'US Air Force attribué a Boeing un premier contrat d’une valeur de 2,8 milliards de dollars en vue du démarrage de la production du nouveau ravitailleur.

Deux lots :

Cette commande comprend deux premiers lots de production à taux faible de 7 et 12 avions, ainsi que des pièces de rechange. Y compris les options futures, Boeing prévoit de construire un total de 179 avion de ravitaillement en carburant pour remplacer la flotte KC-135 actuelle.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

Photo : KC-46A « Pegasus »@ Boeing

16/08/2016

Production à taux faible du KC-46 !

324.jpg

Washington, le Pentagone a autorisé l'US Air Force et Boeing au démarrage de la production à taux faible du nouveau ravitailleur KC-46A « Pegasus ». Frank Kendall, sous-secrétaire de la défense pour l'acquisition de la technologie et de la logistique, a approuvé le programme KC-46A le 12 août dernier. Cette décision permet la transition des prototypes destinés aux essais à la fabrication d’avions de série destinés à des escadrons opérationnels.

Cette décision arrive avec plusieurs mois de retard sur el calendrier initial après que Boeing a découvert des problèmes avec le système de perche de ravitaillement rigide. Ceux-ci sont maintenant définitivement résolus. L’avionneur américain devrait pouvoir livrer le premier des 18 KC-46A « Pagasus » prévus au début de l’année 2018. Pour l’instant l’US Air Force prévoit de commander progressivement un total de 179 « Pegasus » pour remplacer les actuels Boeing KC-135.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

323.jpg

Photos : 1 KC-46A@ André Nordheim 2 En vol @ Boeing

 

26/04/2016

KC-46A, vol réussi pour le quatrième prototype !

767-2C EMD3FirstFlight #1067 Tanker_466_high-res.jpg

Everett, Washington, le quatrième avion d’essais du programme KC-46A « Pagasus » a effectué avec succès son premier vol hier.

L’avion un B767-2C a décollé des installations de Boeing pour effectuer un vol inaugural d’une durée de 1 heure 40 minutes. Les pilotes d'essai ont effectué les contrôles de base sur les moteurs, les commandes de vol et des vérifications sur les systèmes environnementaux. L’avion a atteint une altitude maximale de 39.000 pieds avant d'atterrir à Boeing Field, au sud de Seattle.

Le B767-2C est un KC-46 sans que le système de ravitaillement en vol. Cet avion, connu sous le nom d'EMD-3, sera utilisé pour effectuer des tests de système de contrôle de l'environnement par temps chaud et froid. A terme, l’avion sera modifié et recevra le système complet de ravitaillement pour devenir un KC-46A.

La situation du programme :

L’EMD-1, le premier avion d'essai de type B767-2C, a réalisé plus de 315 heures d'essais en vol depuis son premier vol en décembre 2014. L’EMD-2, soit un KC-46 a effectué son vol inaugural en septembre 2015 et a terminé plus de 240 heures d'essais en vol, y compris le ravitaillement d’avions de types F-16, F/A-18 et AV-8B. Il a également été ravitaillé par un camion-citerne KC-10. L’EMD-4, le deuxième KC-46A, a volé le 2 mars dernier et a complété 25 heures de vol. Selon Boeing, les soucis de câblage sont maintenant entièrement résolus.  Boeing prévoit de construire 179 avions KC-46 pour l'US Air Force.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

1223432898.jpg

Photos : 1 Quatrième avion d’essais au décollage 2 Ravitaillement en vol d’un F-16 pour l’EMD-2 @ Boieng

15/03/2016

KC-130J pour l’Arabie Saoudite !

MP16-0296Saudi5779DAG008.jpg

Marietta, Lockheed-Martin a livré deux avions ravitailleurs KC-130J « Super Hercules » à la Royal Saudi Air Force (RSAF). Le Royaume d'Arabie saoudite est le 16ème pays à utiliser le C-130J « Super Hercules » pour répondre à ses besoins de ravitaillement et de transport aérien. L'Arabie Saoudite a la particularité d'avoir la plus grande flotte d’Hercules en dehors des États-Unis d'Amérique.

Le KC-130J « Super Hercules » Tanker :

Le KC-130J «Super Hercules» en version Tanker est directement dérivé du nouveau C-130J « Super Hercules ». Il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. La version KC-130J est dotée des systèmes de perches de ravitaillement, des réservoirs supplémentaires et un poste pour l’opérateur ravitailleur. Le système de ravitaillement existe déjà sur les modèles plus anciens du C-130.

 

MP16-0296-Saudi C-130J5780Flight-2-19-2016-010_DM.jpg

Photos : Les deux ravitailleurs KC-130J de la RSAF @ Lockheed-Martin

04/03/2016

Le second KC-46A a réussi son vol inaugural !

EMD 4 First Flight 3-2-16.jpg

Everett, Washington, Boeing a effectué avec succès le premier vol du second avion ravitailleur KC-46A « Pegasus ». L’avion a décollé des installations de l’avionneur de Paine Field près de Seattle. Durant le vol, les pilotes d'essai de Boeing ont effectué des contrôles opérationnels sur les moteurs, les commandes de vol et les systèmes environnementaux.

« L’arrivée d’un second appareil pour les essais en vol est très important pour la suite des tests en vue de l’option des certifications » a déclaré le colonel John Newberry de US Air Force, responsable de la gestion du programme KC-46.

L'équipe de Boeing va maintenant procéder à une inspection après vol et étalonner les instruments avant la prochaine série de tests. Dans le cadre du programme d'essais en vol, le KC-46 doit démontrer qu'il est capable de ravitailler 18 types d’avions différents. Ce deuxième ravitailleur va aider à répartir la charge de travail qui est importante avant l’obtention des nombreuses qualifications. Le programme va pouvoir s’accélérer et permettre de tenir les impératifs du calendrier de livraison.

Le programme d’essais du « Pegasus » est effectué sur la base de deux B767-2C et de deux KC-46A. L’avion d’essais EMD-1 (767-2C) a effectué plus de 260 heures d'essais en vol à ce jour depuis son premier vol en décembre 2014. L’EMD-2, premier ravitailleur KC-46A du programme, dont le vol inaugural date du 25 septembre 2015 a maintenant exécuté plus de 180 heures d'essais en vol. L’EMD-3 (767-2C) va commencer les essais en vol un peu plus tard cette année.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A«New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

1223432898.jpg

Photos : 1 Le second KC-46A lors de son premier vol 2 Premier ravitaillement d’un F-16 @ Boeing