10/05/2017

IndiGo opte pour l’ATR 72-600!

ATR-72-600.jpg

La compagnie aérienne indienne IndiGo, a choisi de moderniser sa flotte d’avions régionaux avec des ATR 72-600. Au total, ce sont 50 ATR 72-600 qui sont concernés. Le contrat inclut une certaine flexibilité qui permettra de réduire le nombre d’avions livrés sous certaines conditions. La transaction est estimée à plus de 1,3 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2017. La compagnie indienne se prépare ainsi à développer considérablement son offre régionale.

Cette initiative d’IndiGo coïncide avec le lancement du Plan de connectivité régionale, baptisé « UDAN », élaboré par le gouvernement indien. Il vise à dynamiser le développement économique du pays, la création d’emplois et l’activité touristique en améliorant la connectivité avec les petites villes et les zones enclavées.

Avec près de 100 millions de passagers en 2016, le marché intérieur indien connaît une expansion rapide. Il enregistre ainsi une hausse continue de plus de 20 % par an et devrait se classer au rang de 3e plus grand marché régional au monde d’ici 2020. Ce plan gouvernemental de connectivité régionale permettra la création de 100 nouveaux aéroports d’ici deux à trois ans, et les compagnies aériennes bénéficieront d’un soutien financier et d’autres avantages incitatifs visant à rendre le transport aérien plus abordable.

 

Photo : ATR 72-600 @ ATR Aircraft

28/04/2017

JamboJet opte pour le Q400 !

Nairobi cityscape - capital city of Kenya.jpeg

Bombardier Avions commerciaux confirme qu’Ilyushin Finance Co. (IFC) a passé une commande ferme de deux avions Q400, et conclu une entente de location avec Jambojet Limited (Jambojet) du Kenya pour ces deux avions.

Jambojet devrait prendre livraison du premier Q400 en location au mois de mai 2017 et du deuxième plus tard au cours de l’année. Les livraisons de ces deux turbopropulseurs porteront le nombre d’avions Q Series en Afrique à plus de 120 avions incluant environ 70 avions Q400.

Bombardier a enregistré des commandes fermes pour un total de 573 avions Q400 à ce jour.

À propos de Jambojet :

Jambojet, est un transporteur aérien à bas prix qui offre des liaisons intérieures de Nairobi à Mombasa, Eldoret, Kisumu, Lamu, Malindi et Ukunda (Diani). Il a établi un record pour la région en 2016, avec plus de 1 million de clients servis en moins de deux ans d’exploitation. Et ce nombre ne peut que croître à mesure que plus de Kényans et d’étrangers découvriront les avantages des vols à faible coût. Parmi les clients de Jambojet, environ 30 % prennent l’avion pour la première fois.

Photo : Q400 aux couleurs de JamboJet@ Bombardier

03/04/2017

Binter a reçu son CRJ1000 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux accueille Binter dans la famille des exploitants de biréacteurs régionaux CRJ1000. Cet exploitant établi en Espagne étendra son réseau grâce au plus récent avion CRJ1000 dans le cadre d’un accord de location conclu avec Air Nostrum de Valence, en Espagne.

L’avion CRJ1000 a été livré à Air Nostrum le 30 mars 2017 à l’occasion d’une cérémonie tenue aux installations de Bombardier à Mirabel, où sont fabriqués les biréacteurs régionaux CRJ Series.

L’avion livré aujourd’hui portera à 36 le nombre d’avions régionaux CRJ Series dans la flotte d’Air Nostrum, qui comprend notamment 19 biréacteurs régionaux CRJ1000.

Les CRJ Series :

Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui assurent la souplesse des exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de répondre aux exigences particulières de chaque marché. Aucun autre avion régional n’offre ce potentiel. Optimisés pour les liaisons régionales moyen-courriers, ces avions procurent un avantage pouvant aller jusqu’à 10 % sur le plan des décaissements d’exploitation comparativement aux avions à réaction concurrents.

Chacun des modèles d’avions CRJ présente ses propres avantages distincts. Le biréacteur régional CRJ200 offre des coûts de propriété exceptionnels, idéaux pour l’ouverture de nouvelles liaisons et de nouveaux marchés. Le biréacteur régional CRJ700 est l’avion le plus léger de sa catégorie, assurant efficacité, performance et économies de carburant impressionnantes, tandis que le biréacteur régional CRJ900 offre une très grande souplesse et est idéal pour les marchés en croissance. Le biréacteur régional CRJ1000, qui présente la plus grande capacité passagers de cette gamme d’avions, affiche les plus faibles coûts par siège-mille sur le marché des avions régionaux et consomme jusqu’à 13 % moins de carburant que ses concurrents.

Depuis son lancement, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series a stimulé le marché de l’aviation régionale. En Amérique du Nord seulement, elle représente plus de 20 % de tous les départs par avion à réaction. À l’échelle mondiale, cette gamme d’avions assure plus de 200 000 vols par mois.

La gamme d’avions CRJ Series compte plus de 100 propriétaires et exploitants dans 49 pays et la flotte mondiale a enregistré plus de 45 millions d’heures de vol. À ce jour, Bombardier a comptabilisé des commandes fermes de 1 912 avions CRJ Series.

 

Photo : CRJ1000 auyxcouleurs de Binter @ Bombardier

 

 

08/03/2017

Embraer présente l’E195-E2 !

A_rolloutE195E2.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a présenté son nouvel avion régional l’E195-E2 sur ses installations de Sao José dos Campo près de Sao Paulo.

Le E195-E2 dispose de trois rangées de sièges de plus par rapport au E195 de la génération précédente. Il peut ainsi être configuré avec 120 sièges en deux classes ou jusqu'à 146 dans une seule classe. L'avion a dispose également d’une augmentation significative de son rayon d’action de plus de 800 kilomètres (450 milles marins), qui lui permettra de parcourir 4500 km de distance.

Embraer utilisera deux avions dans la campagne de certification de l’E195-E2. Le premier prototype sera utilisé pour l'aérodynamique et les tests de performance, tandis que le second effectuera le premier vol plus tard cette année et sera utilisé dans les tâches de validation et d'entretien.

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney PurePower Geared turbofan à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

Depuis le lancement, l'E2 a atteint 505 demandes soit : 90 pour E195-E2, et 415 options et droits d'achat, et parmi ses clients des compagnies aériennes et les sociétés de crédit-bail. Actuellement, la famille des E-Jets fonctionne avec environ 70 clients dans 50 pays et est un leader mondial dans le segment jusqu'à 130 sièges, avec une part de marché de plus de 50%.

 

JAV20170307205329.jpg

Photos : L’E195-E2 lors du Roll Out @ Embraer

 

 

 

01/10/2016

Le MRJ débute ses essais aux USA !

mrj_ferry_flight_2.jpg

Le premier prototype du Mitsubishi MRJ n° FTA-1 atterri à l'aéroport international de Grant Couty à Moses Lake, près de Washington. L’avion avait décollé de Nagoya Aéroport au Japon à 13h28 heure locale, le 26 septembre, après un arrêt à l'aéroport Shin Chitose de Hokkaido, il a volé à Petropavlovsk-Kamchatsky dans l'extrême est de la Russie, d'où il a atteint l’Alaska pour le ravitaillement avant de faire son chemin vers le bas de la côte Pacifique de l'Amérique du nord, jusqu'à sa destination finale.

Les tests prévus aux Etats-Unis se feront depuis le nouveau centre d'ingénierie de Mitsubishi. Ces essais doivent permettre d’accélérer la programme en vue d’une certification en 2018.

Mitsubishi MRJ :

Mitsubishi Heavy Industrie décline sont MRJ en deux classes, soit : le MRJ 70 (72 à 76 places) et le MRJ 90 (92 à 96 places), les deux versions seront également proposées aux standards : ER (Extended Range) et LR (long Range.Le MRJ sera le «  Regional jet » qui comprendra le plus de matériaux composite afin de diminuer l’impact sur l’environnement. Des recherches ont été menées par l’Energy and Indusrial Development Organization en collaboration avec l’Agence spatiale japonaise JAXA à ce sujet.

 Le MRJ devrait pouvoir concurrencer en matière de coûts les actuels Bombardier CRJ900 et Embraer E175 avec une consommation en kérosène inférieure de l’ordre de 11% au premier et 13% au second. Toujours selon le constructeur, le MRJ doté des moteurs Pratt & Whitney PurePower PW1217G réduira l'empreinte de bruit au décollage de 40% par rapport à l’Embraer E190. Le MRJ pourra effectuer des vols sans escale au départ de Denver à New York ou à Miami par exemple.

Question confort, la cabine du MRJ permet l’installation de la nouvelle génération de «sièges minces», qui disposent d'un dossier de siège plus fin et qui prendront moins de place entre les rangées, en offrant un espace pour les genoux des passagers de 31 pouces. Ces sièges contribuent également à la réduction du poids de l’avion.

 

Mitsubishi-RJ.jpg

Photos : 1 Arrivée aux Etats-Unis du MRJ 2 En vol @ Mitsubishi