04/05/2017

Pilatus en grande forme !

 

PC-24-21.jpg

 

Stans, avec un chiffre d'affaires de 821 millions de francs suisses, la performance financière 2016 a été meilleure que prévu pour l’avionneur suisse. Le bénéfice d'exploitation a totalisé 89 millions de francs suisses après déduction des investissements de recherche et développement de 101 millions de francs suisses. 56 emplois supplémentaires ont été créés dans l'ensemble du groupe. 117 avions ont été livrés aux clients. Le programme de développement PC-24 se déroule selon le plan.

Malgré une baisse du chiffre d'affaires par rapport aux années record de 2014 et 2015, le financement 2016 a été une année réussie pour l’avionneur Pilatus et a dépassé les attentes. Les ventes totales s'élèvent à 821 millions de francs suisses, avec un bénéfice d'exploitation de 89 millions de francs suisses. Les commandes en main à la fin de l'année en rapport sont à un coût confortable de 1,7 milliard de francs suisses, sans compter les revenus de ventes du futur jet PC-24!

En 2016, les activités d'Aviation générale ont contribué à 56% des ventes totales. C'est la première fois que l’unité commerciale représente la part la plus importante du budget depuis 2012. Les ventes du PC-12 NG ont augmenté de 30% par rapport à l'année précédente, avec 91 appareils comparativement à 70 en 2015, et ceci dans un environnement où tous les principaux fabricants d'avions d'affaires ont dû faire face à la stagnation ou à la baisse des chiffres de ventes.

La Force aérienne française a opté pour le système de formation PC-21 vers la fin de l'année. Les 17 PC-21 sur commande seront utilisés pour la formation des pilotes en vue la préparation à la transition sur Rafale. La Royal Jordanian Air Force a également commandé deux autres PC-21, tout comme QinetiQ, l'entreprise britannique derrière l'école "Empire Test Pilots '". Ces trois commandes pour Government Aviation, représentent l’autre pilier commercial, qui représentent une valeur totale de plus de 300 millions de francs suisses.

PilatusPC21-2.jpg

Programme de développement PC-24 :

Les trois prototypes PC-24 ont parcouru 1’500 heures à ce jour. La finalisation de la conception et des systèmes aérodynamiques du PC-24 a été la dernière étape dans la sélection de la configuration du PC-24 pour la certification. Le début de la production en série est déjà en cours.

Pilatus continue de se développer :

Compte tenu de la prochaine production en série du PC-24 « Super Versatile Jet », Pilatus continue de se développer depuis son siège à Stans et sur son site aux États-Unis.

A Stans, la construction d'une nouvelle salle de montage d'une surface de 10’000 mètres carrés, plus un nouveau centre de traitement de surface représentant environ 60 millions de francs suisses. L’avionneur a également investi dans de nouvelles machines de fraisage. Cet investissement ouvrira la voie à de nouveaux processus de production novateurs qui permettront de maintenir la production en Suisse malgré des coûts de main-d'œuvre élevés.

Aux Etats-Unis, l'un des marchés les plus importants de Pilatus , l’avionneur a investi dans une nouvelle usine d’assemblage finale à Broomfield, au Colorado.

56 nouveaux emplois ont été créés au cours de l'année. Le groupe Pilatus employait 1961 employés à la fin de 2016. D'autres collaborateurs supplémentaires devraient rejoindre l'entreprise en 2017. De plus, la formation en apprentissage sera disponible dans deux autres professions à partir de l'été 2017, ce qui porte le choix total des programmes de formation à 13. Pilatus forme actuellement 115 apprentis.

 

139072441768.jpg

Photos : 1 PC-24, 2 PC-21 3 PC-12NG@ PIlatus Aircaft

10/02/2017

Les premiers PC-21 en route pour l’Australie !

unnamed.jpg

Stans, l’avionneur suisse Pilatus est passe de livrer les deux premiers avions école de nouvelle génération de type PC-21 à l’Australie. Ce matin les deux appareils immatriculés HB-HWA et HB-HWB ont quitté les installations de l’avionneur pour rejoindre prochainement l’école de la RAAF.

 Rappel :

La Force de défense australienne avait lancé un appel d’offre pour remplacer ses actuels Pilatus PC-9M avec un nouveau système de formation dénommé "Air Project 5428" à partir duquel le PC-21 est sorti vainqueur après les négociations et l'évaluation approfondie. Ce paquet va harmoniser la formation avec le PC-21 assurant un système moderne de formation rentable pour la formation de base et avancé des pilotes de la RAAF.

Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars verra Lockheed-Martin Australie livrer en partenariat avec l’avionneur suisse Pilatus 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. Le contrat comprend également sept simulateurs de vol, ainsi que l’ensemble des systèmes d’apprentissage au sol et pièces détachées. La Ministre de la défense Marise Payne a déclaré, que le nouveau système de formation assurerait aux pilotes les connaissances et les compétences nécessaires leurs permettant de passer directement sur des avions militaires de pointe, comme le Super Hornet et le futur F-35.

2109333082.jpg

L’Australie devient ainsi le 6ème client pour le système d’entrainement PC-21, les autres pays sont : la Suisse avec 8 appareils (2 en options), Singapour 19 aéronefs, les Emirats Arabes Unis 25 appareils, l’Arabie Saoudite 55 appareils en commandes et le Qatar avec 24 appareils en commandes. En décembre dernier l’Armée de l’Air française a sélectionné le PC-21 pour venir remplacer ses Alpha-Jet. Les 17 PC-21 seront loués auprès d’une société anglaise.

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

eb7fb919236bfde3c480710f2a8fa108-PC-21-Australia-First-Flight-Media-Release-4.jpg

Photos : PC-21 australiens @ Stephan Widmer

31/10/2016

Augmentation des ventes de Pilatus PC-12NG !

f5dbc49e4686e8702f984be5041df58f-16-1009_1520.jpg

L’avionneur suisse Pilatus se porte bien, les ventes mondiales de Pilatus PC-12 NG ont augmenté de plus de 20% en 2016, dépassant tous les autres avions d'affaires avec une turbine.

Les nouvelles fonctionnalités disponibles sur les PC-12 NG 2016 permettent une vitesse de croisière en augmentation à 285 KTAS, les niveaux de bruit en cabine sont réduits et de nouvelles options permettent d’aménager l’intérieur.

Le marché a réagi positivement et l’avionneur suisse devrait avoir livré 90 nouveaux avions de type PC-12 NG en 2016, soit une augmentation de plus de 20% par rapport aux ventes de 2015. Ce niveau de ventes permet au PC-12 NG d'être le modèle le plus vendu en ce qui concerne les avions d'affaires à turbine dans le monde pour l'année écoulée.

Numéro 1 :

Par ailleurs Pilatus est désormais classé numéro 1 pour la 15e année consécutive par les propriétaires et les opérateurs dans une enquête annuelle menée par le magazine Professional Pilot en ce qui concerne les services à la clientèle.

Selon les prévisions de Pilatus, le constructeur prévoit de livrer le 1’500ème PC-12 à la mi-2017. La flotte mondiale de PC-12 aura alors dépasser les 6.000.000 heures de vol.

En ce qui concerne la sécurité, les données les plus récentes sur les accidents d'avions d'affaires compilées par Robert E. Breiling Associates, Inc. indique que la fiche de sécurité du PC-12 continue d'être exceptionnelle et à égalité avec les jets d'affaires.

Le Pilatus PC-12 «Next Generation» : 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group Designworks USA, doté d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA, ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

 

Photo : PC-12NG @ Pilatus

19/07/2016

Le premier PC-21 australien !

unnamed.jpg

Pilatus Aircraft a débuté ces jours les essais de moteur et de roulage au sol du premier exemplaire du PC-21 destiné à Royal Australian Air Force. L’avionneur suisse démontre une nouvelle fois, sa capacité à monter en puissance en vue de répondre rapidement à la demande de ses clients. En effet, ce premier PC-21 destiné à l’Australie, débute ses tests sept mois seulement après la signature du contrat.

Rappel :

Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars verra Pilatus Aircraft livrer en partenariat avec Lockheed-Martin Australia 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. Le contrat comprend également sept simulateurs de vol, ainsi que l’ensemble des systèmes d’apprentissage au sol et pièces détachées. Ce nouveau système de formation va assurer aux pilotes les connaissances et les compétences nécessaires pour leurs permettre de passer directement sur des avions militaires de pointes, comme le Super Hornet et le futur F-35.

6ème client :

L’Australie devient ainsi le 6ème client pour le système d’entrainement PC-21, les autres pays sont : la Suisse avec 8 appareils (2 en options), Singapour 19 aéronefs, les Emirats Arabes Unis 25 appareils, l’Arabie Saoudite 55 appareils en commandes et le Qatar avec 24 appareils en commandes.

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heures. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

pic_sid6497-0-norm.jpg

Photos : 1 Le premier PC-21 aux couleurs de la RAAF@ Stephan Widmer 2 PC-21 suisse dans les alpes@ Pilatus Aircraft

 

06/07/2016

Pilatus a livré le 1400ème PC-12 !

117e32721c1d5635f81233b5d9a2cb16-16-1009_1557.jpg

Pilatus Aircraft Ltd a livré son 1400ème PC-12. Le nouveau PC-12 NG avec le numéro de série 1612, a été livré à un client dans le sud-ouest des États-Unis.

Une étape supplémentaire a été réalisé par la flotte de 630 PC-12 NG (Next Generation), la dernière version du PC-12 a dépassé le 1 million d’heures de vol depuis son introduction en 2008. La flotte mondiale de tous les PC-12 avions a accumulé un total plus de 5,6 millions d'heures de vol depuis sa certification.

Le Pilatus PC-12 «Next Generation» : 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group Designworks USA, doté d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA, ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

 

e4482f5c7c23eb63fcf11041842186ca-16-1009_1687.jpg

Photos : le 1400ème PC-12 @ Pilatus Aircraft