01/11/2018

Pilatus se développe aux USA !

unnamed-6.jpg

Anticipant la croissance de son populaire turbopropulseurs monomoteurs PC-12 NG et le tout nouveau PC-24 super polyvalent Jet, Pilatus Aircraft Ltd renforce ses racines au Colorado avec l’ouverture un tout nouveau centre d'achèvement à Broomfield.

Lors d'une cérémonie à Rocky Mountain Metropolitan Airport (KBJC), plus de 200 membres de Pilatus, employés, concessionnaires, fournisseurs, responsables locaux et gouvernementaux de l'Etat et des invités se sont réunis pour l'ouverture officielle du nouveau centre d'avions Pilatus  Ltd. 

Les nouvelles installations de Pilatus à Broomfield sont conçues sur mesure pour effectuer les adaptations des avions et les finitions extérieurs pour tous Pilatus PC-12 NG et avions PC-24  destinés à l’Amérique du Nord et du Sud. 

Empreinte américaine moderne

Le nouveau bâtiment de 11 000 mètres carrés dispose d'ateliers de fabrication et d'installation ainsi que des stocks de pièces de rechange pour soutenir les aéronefs Pilatus. Des bureaux pour le personnel de soutien technique et gestion des entreprises sont également disponibles. Ce nouveau centre de complétions consolide les opérations de l’avionneur suisse Pilatus à l'aéroport Metropolitan Rocky Mountain depuis plus de 20 ans. 

Thomas Bosshard, président-directeur général de Pilatus Aircraft Ltd affaires, a déclaré: « Nous sommes fiers de pouvoir continuer à produire et à soutenir la gamme des avions d’affaires Pilatus dans le Colorado. Au cours des 20 dernières années, nous avons construit une main-d'œuvre extrêmement talentueuse qui maintient les normes de qualité établies par notre société mère en suisse « . 

pilatus-pc-24-p02-switzerland-august-2017-26.jpg

Les marchés nord et sud-américains représentent 60 à 70 % des ventes d'avions d'affaires de Pilatus annuels. La nouvelle installation de l'aménagement intérieur et extérieur permet à l'entreprise de personnaliser les avions pour les clients individuels et répondre rapidement aux demandes changeantes du marché. En règle générale, environ 55 PC-12 NG turboprop monomoteur sont terminés à Broomfield chaque année, et les plans de la société montrent un besoin pour 25 à 30 nouveaux PC-24 polyvalent super Jets par année. Pilatus prévoit d'augmenter l'emploi d'environ 30 pour cent au cours des trois prochaines années pour gérer cette croissance. 

Programme d'apprentissage pour les jeunes talents

Les artisans qualifiés sont de plus en plus difficile à trouver de nos jours, alors Pilatus a décidé d'introduire un programme d'apprentissage pour répondre à leurs besoins croissants. Modelé le système d'apprentissage réussi commun en Suisse et l’exporter aux USA. la société Broomfield appliqué cette création de formation des employés, l'éducation, et le programme de développement de la main-d'œuvre bien hélvêtique aux États-Unis. 

pc-12-nbaa-2018-gallery.jpg

Photos : 1le site de Pilatus à Broomfield 2PC-24 3PC-12NG @ Pilatus Aircraft

16/08/2017

Australie, entrée en service du Pilatus PC-21 !

1.jpeg

Australie, la Royal Australian Air Force (RAAF) a célébré lors d’une cérémonie l’entrée en service du nouvel avion école Pilatus PC-21. L'occasion a été célébrée en présence du ministre australien de la Défense, le sénateur Marise Payne, à East Sale, en Australie. Le député Darren Chester, ministre de l'Infrastructure et des Transports, a souligné l'importance du programme pour le gouvernement australien.

Le système de pilotage AIR 5428 Pilot est une solution intégrée adaptée à tous les futurs pilotes de l'Aviation royale australienne, de la Royal Australian Navy et de l'armée australienne.

Dans le cadre du contrat AIR 5428, l’avionneur suisse Pilatus et Lockheed Martin fournissent une gestion de projet globale pour le système de formation pilote et fournit une famille de technologies de formation au sol intégrées et en vol. Pilatus Aircraft fournira un total de 49 avions de formation PC-21 et un support d'ingénierie et de navigabilité, tandis que Hawker Pacific fournit des services de maintenance de la flotte et exploite la chaîne d'approvisionnement établie en Australie.

4214738905.jpg

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

Pays utilisateurs:

Force aérienne Saoudienne: 55 commandés en 2014.

Royal Australian Air Force: 49 commandés, premières livraisons en février 2017. 

Emirat Arabe Unis: 25 appareils.

Armée de l'air : 17 commandés en 2016 via Babcock Mission Critical Services .

Force aérienne Jordanienne: 8 commandés en avril 2016 + 2 commandés fin 2016. 

Force aérienne du Qatar:  24 en service , première livraison en 2014, dernière en février 2017. 

Empire Test Pilot'School (Ecole des pilotes d’essais de la RAF): 2 commandés fin 2016.

Force aérienne de Singapour: 19 en service.

Force aérienne Suisse: 8 (2 en options). 

20170809raaf8523703_031.jpg

Photos : PC-21 RAAF@ PIlatus

 

13/07/2017

Vol inaugural pour le PC-21 de l’Armée de l’air !

unnamed-2.jpg

Stans, le premier Pilatus PC-21 destiné à l’Armée de l’air française a effectué son vol inaugural le 10 juillet dernier. L’avion n°293, HB-HVA et futur 709FC continue ses essais avec à son actif deux vols supplémentaires.

Rappel : 

La France cherchait un remplaçant à son avion école Dassault Alphajet, une demande de pré-sollicitation initiale a été publiée en avril 2015 par la DGA. Elle a été suivie d'une demande de propositions (DP) en septembre de la même année. Sous le nom de FOMEDEC (Formation modernisée et entraînement différencié des équipages de chasse) le programme poursuit deux objectifs :Remplacer le système actuel (avions et moyens sol) de formation (phase basique) des équipages des avions de chasse (pilotes et navigateurs officiers systèmes d’armes) à Tours et Cognac.Et de permettre une activité aérienne sur avion de formation en complément d’une activité sur avion d’arme pour les pilotes du « second cercle » qui ont vocation à renforcer et à soutenir les unités opérationnelles quand elles sont engagées.Le programme porte sur l’acquisition d’une flotte d’avions, de moyens de simulation au sol et des infrastructures associées. Une prestation de soutien est également prévue. Il s’agit de former une cinquantaine de personnels navigants par an et d’entraîner une cinquantaine de pilotes de chasse expérimentés. Le volume horaire annuel prévu est de l’ordre de 11’000 à 13’500 heures de vol.

Le contrat signé a été signé le 30 décembre 2016 par l'armée de l'air française avec Babcock Mission Critical Services France (BMCSF) et Pilatus. Le contrat comprend la location des PC-21 par la société Babcock Mission Critical Services France ainsi que du matériel connexe de formation, l’avionneur suisse assurera la logistique. En plus de la Force aérienne suisse, la France est aujourd'hui la deuxième nation européenne à opter pour le PC-21 dans le cadre du système de formation intégré le plus avancé et le plus efficace au monde.

yourfile.jpg

Le Pilatus PC-21 : 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe, vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

Pays utilisateurs:

  •  Force aérienne Saoudienne: 55 commandés en 2014.
  • Royal Australian Air Force: 49 commandés, premières livraisons en février 2017. 
  •  Emirat Arabe Unis: 25 appareils.
  • Armée de l'air: 17 commandés en 2016.
  • Force aérienne Jordanienne: 8 commandés en avril 2016 + 2 commandés fin 2016. 
  • Force aérienne du Qatar:  24 en service , première livraison en 2014, dernière en février 2017. 
  • Empire Test Pilot'School: 2 commandés fin 2016.
  • Force aérienne de Singapour: 19 en service.
  • Force aérienne Suisse: 8 (2 en options). 

 

 

unnamed-1.jpg

Photos : Le PC-21 de l’Armée de l’air@Stephan Widmer

 

04/05/2017

Pilatus en grande forme !

 

PC-24-21.jpg

 

Stans, avec un chiffre d'affaires de 821 millions de francs suisses, la performance financière 2016 a été meilleure que prévu pour l’avionneur suisse. Le bénéfice d'exploitation a totalisé 89 millions de francs suisses après déduction des investissements de recherche et développement de 101 millions de francs suisses. 56 emplois supplémentaires ont été créés dans l'ensemble du groupe. 117 avions ont été livrés aux clients. Le programme de développement PC-24 se déroule selon le plan.

Malgré une baisse du chiffre d'affaires par rapport aux années record de 2014 et 2015, le financement 2016 a été une année réussie pour l’avionneur Pilatus et a dépassé les attentes. Les ventes totales s'élèvent à 821 millions de francs suisses, avec un bénéfice d'exploitation de 89 millions de francs suisses. Les commandes en main à la fin de l'année en rapport sont à un coût confortable de 1,7 milliard de francs suisses, sans compter les revenus de ventes du futur jet PC-24!

En 2016, les activités d'Aviation générale ont contribué à 56% des ventes totales. C'est la première fois que l’unité commerciale représente la part la plus importante du budget depuis 2012. Les ventes du PC-12 NG ont augmenté de 30% par rapport à l'année précédente, avec 91 appareils comparativement à 70 en 2015, et ceci dans un environnement où tous les principaux fabricants d'avions d'affaires ont dû faire face à la stagnation ou à la baisse des chiffres de ventes.

La Force aérienne française a opté pour le système de formation PC-21 vers la fin de l'année. Les 17 PC-21 sur commande seront utilisés pour la formation des pilotes en vue la préparation à la transition sur Rafale. La Royal Jordanian Air Force a également commandé deux autres PC-21, tout comme QinetiQ, l'entreprise britannique derrière l'école "Empire Test Pilots '". Ces trois commandes pour Government Aviation, représentent l’autre pilier commercial, qui représentent une valeur totale de plus de 300 millions de francs suisses.

PilatusPC21-2.jpg

Programme de développement PC-24 :

Les trois prototypes PC-24 ont parcouru 1’500 heures à ce jour. La finalisation de la conception et des systèmes aérodynamiques du PC-24 a été la dernière étape dans la sélection de la configuration du PC-24 pour la certification. Le début de la production en série est déjà en cours.

Pilatus continue de se développer :

Compte tenu de la prochaine production en série du PC-24 « Super Versatile Jet », Pilatus continue de se développer depuis son siège à Stans et sur son site aux États-Unis.

A Stans, la construction d'une nouvelle salle de montage d'une surface de 10’000 mètres carrés, plus un nouveau centre de traitement de surface représentant environ 60 millions de francs suisses. L’avionneur a également investi dans de nouvelles machines de fraisage. Cet investissement ouvrira la voie à de nouveaux processus de production novateurs qui permettront de maintenir la production en Suisse malgré des coûts de main-d'œuvre élevés.

Aux Etats-Unis, l'un des marchés les plus importants de Pilatus , l’avionneur a investi dans une nouvelle usine d’assemblage finale à Broomfield, au Colorado.

56 nouveaux emplois ont été créés au cours de l'année. Le groupe Pilatus employait 1961 employés à la fin de 2016. D'autres collaborateurs supplémentaires devraient rejoindre l'entreprise en 2017. De plus, la formation en apprentissage sera disponible dans deux autres professions à partir de l'été 2017, ce qui porte le choix total des programmes de formation à 13. Pilatus forme actuellement 115 apprentis.

 

139072441768.jpg

Photos : 1 PC-24, 2 PC-21 3 PC-12NG@ PIlatus Aircaft

10/02/2017

Les premiers PC-21 en route pour l’Australie !

unnamed.jpg

Stans, l’avionneur suisse Pilatus est passe de livrer les deux premiers avions école de nouvelle génération de type PC-21 à l’Australie. Ce matin les deux appareils immatriculés HB-HWA et HB-HWB ont quitté les installations de l’avionneur pour rejoindre prochainement l’école de la RAAF.

 Rappel :

La Force de défense australienne avait lancé un appel d’offre pour remplacer ses actuels Pilatus PC-9M avec un nouveau système de formation dénommé "Air Project 5428" à partir duquel le PC-21 est sorti vainqueur après les négociations et l'évaluation approfondie. Ce paquet va harmoniser la formation avec le PC-21 assurant un système moderne de formation rentable pour la formation de base et avancé des pilotes de la RAAF.

Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars verra Lockheed-Martin Australie livrer en partenariat avec l’avionneur suisse Pilatus 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. Le contrat comprend également sept simulateurs de vol, ainsi que l’ensemble des systèmes d’apprentissage au sol et pièces détachées. La Ministre de la défense Marise Payne a déclaré, que le nouveau système de formation assurerait aux pilotes les connaissances et les compétences nécessaires leurs permettant de passer directement sur des avions militaires de pointe, comme le Super Hornet et le futur F-35.

2109333082.jpg

L’Australie devient ainsi le 6ème client pour le système d’entrainement PC-21, les autres pays sont : la Suisse avec 8 appareils (2 en options), Singapour 19 aéronefs, les Emirats Arabes Unis 25 appareils, l’Arabie Saoudite 55 appareils en commandes et le Qatar avec 24 appareils en commandes. En décembre dernier l’Armée de l’Air française a sélectionné le PC-21 pour venir remplacer ses Alpha-Jet. Les 17 PC-21 seront loués auprès d’une société anglaise.

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

eb7fb919236bfde3c480710f2a8fa108-PC-21-Australia-First-Flight-Media-Release-4.jpg

Photos : PC-21 australiens @ Stephan Widmer