07/09/2016

L’A400M espagnol a effectué son vol inaugural !

1684882_-_main.jpg

Séville, le premier exemplaire de l’avion de transport lourd A400M destiné à la Force aérienne espagnole (Ejercito del Aire Español: EdAE) a effectué avec succès son vol inaugural.

Cet A400M n°MSN44 va devoir encore entreprendre une série de tests durant 3,45 heures de vol avant de pouvoir être livré à l'EdAE dans les prochaines semaines.

L'Espagne avait l'intention de se procurer 27 A400M pour remplacer ses avions Lockheed-Martin C / KC-130H « Hercules » vieillissement. Toutefois, en mai 2013, le pays a été annoncé qu’il cherchait à réduire cet ordre pour un maximum de 14 avions et ceci pour des raisons de pressions budgétaires.

Les autres appareils devant être vendu à des tiers. Madrid a reporté la livraison de ces avions 13 appareils en surplus au moins jusqu'en 2024 afin de trouver un acheteur.

L’A400M « Atlas» :

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant, pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

 

716585548.jpg

Photos : Le premier A400M espagnol @ Airbus DS

01/03/2016

Chine, le Xian Y-20 « Kunpeng » bientôt en service !

web.jpg

Base aérienne de Yanliang, province du Xi’an, le premier exemplaire de série de l’avion de transport militaire chinois Xian Xian (XAC) Y-20 « Kunpeng » a effectué son vol inaugural. Une fois les essais terminés, l’avion pourra entrer en service au sein de l’armée de l’air chinoise de libération (PLAAF).

Le premier prototype du Xian Y-20 a volé pour la première fois en janvier 2013. Depuis, il a été rejoint par trois autres appareils. Le service d’information de l’avionneur chinois Xian Aircraft Industrial Corporation a de son côté déclaré que le développement de l’Y-20 était maintenant achevé et pourra entrer en service dans le courant de l’année.

L’avion va principalement commencer son servie au sein de l’armée de l’air. Mais, il semble que la Marine chinoise s’intéresse également à l’avion et pourrait prochainement le commander.

Le Xian Y-20 « Kunpeng » :

Le Xian Aircraft Industrial Corporation Y-20 «  Kunpeng » est l’aboutissement d’un long programme, devant permettre à la Chine de se doter d’un appareil lourd de transport militaire stratégique. D’une envergure de 50 mètres, l’Y-20 est propulsé par quatre réacteurs d’origine russe de type Soloviev D-30P-2 pour l’instant. Selon les premières déclarations chinoises, les avions de séries devraient recevoir des réacteurs WS-20 chinois. L’avion utilise de nombreux matériaux composites. Pour abaisser les coûts de fabrication, plusieurs éléments ont été produit à l’aide d’imprimantes 3-D.

Exploité par un équipage de trois personnes, l’Y-20 est conçu pour transporter jusqu’à 60 tonnes de fret jusqu’à 4’400km (2'734 miles) à une vitesse de croisière de mach 0,75 et avec un plafond pratique de 13'000 mètres (42'700 pieds). Selon l’avionneur chinois, l’avion est capable de décoller sur 700 mètres. L’avionique comprend quatre grands écrans couleurs EFIS.

Il semble également que l’avionneur prépare une version dotée d’un radar d'alerte précoce (AEW), d’une version de guerre électronique et d’une variante destinée au ravitaillement en vol.

2621170.jpg

Photos : Xian Y-20 « Kunpeng » @ Weimeng