27/03/2018

Le second MC-21 va débuter ses essais!

information_items_property_3147.jpg

L'usine d’aviation russe Irkut a terminé l'assemblage du deuxième appareil MC-21 et l'a envoyé le 25 mars au département des essais en vol de la compagnie à Irkoutsk, en Russie. Selon Irkut, il a pris en compte les résultats des tests réalisés sur le premier avion. Ce second appareil se rapproche ainsi  des normes de qualité définitives.

"L'achèvement du deuxième assemblage du MC-21 est une étape importante dans la mise en œuvre du programme MC-21", a déclaré le ministre russe de l'Industrie et du Commerce, Denis Manturov.

Les plans prévoient des essais en vol pour impliquer quatre avions, a déclaré Irkut. L'usine a maintenant entièrement assemblé le fuselage du troisième MC-21 et a commencé à assembler les composants du quatrième exemplaire. Les fournisseurs continuent de fabriquer des pièces et des sous-ensembles pour ce que Irkut appelle l'avion d'endurance, tandis que le premier MC-21 subit des essais en vol à l'Institut de recherche en vol Gromov à Joukovski, juste à l'extérieur de Moscou. Pendant ce temps, les ingénieurs effectuent des essais statiques sur une autre cellule à l'Institut Central Aérohydrodynamique (TsAGI), également situé à Joukovski.

Irkut prévoit que le programme totalisera 1’000 vols, suivi de la certification russe à mi-2019 et de la certification EASA à mi-2020.

L’Irkut MC-21 : 

Le programme de développement du biréacteur moyen-courrier MC-21 prévoit la réalisation de trois versions de l'appareil, capables respectivement de transporter 150, 180 et 210 passagers. L'avion a été conçu pour pouvoir effectuer des vols d'une distance maximale de 5’500 km dans n'importe quelle zone climatique, de jour comme de nuit, dans des conditions météorologiques clémentes ou difficiles, à la vitesse de croisière de 850 km/h. Le MC-21 pourra décoller d'aéroports situés à une altitude maximale de 3’000 m au-dessus du niveau de la mer.

Irkut affirme que le MC-21 offre une amélioration de 25 % de la consommation de carburant par rapport aux avions de ligne existants de la même classe.

L’objectif du consortium russe Irkut, proche de Sukhoi, est de fournir un appareil de nouvelle génération capable de s’attaquer à terme au marché actuellement en main des deux géants que sont Airbus et Boeing. Avec ce premier objectif de placer l’avion au sein du transporteur russe, l’avionneur prévoit de s’attaquer prochainement au marché asiatique puis européen.

Le MC-21 Irkut est tout comme le Sukhoi SuperJet 100 un appareil destiné à permettre à la Russie de revenir au premier plan en matière d’avion de ligne. Bien que de conception russe tout comme le petit frère le Sukhoi SuperJet 100, le MC-21 intègre de la technologie occidentale avec en pointe le moteur Pratt & Whitney PurePower PW1000G.

Le MC-21 est prévu d’entrer en service en 2019 et ceci en trois variantes. Lors du dernier salon aéronautique (MAKS)  de qui s’est tenu à Moscou, le PDG du consortium, Mikhaïl Pogossian, a confirmé que sa société avait conclu des contrats fermes dépassant 7,5 milliards de dollars sur la vente d'avions MC-21 (6 mds USD).

1652835402.jpg

Photos : 1 Le second MC-21 2 Le premier appareil@ Irkut

14/12/2017

Qazaq Air prend deux Q400 additionnels !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé aujourd’hui la conclusion d’une entente d’achat ferme de deux nouveaux biturbopropulseurs Q400 avec Qazaq Air JSC du Kazakhstan.

Selon le prix courant de l’avion Q400, la valeur de cette commande s’élève à environ 66,8 millions de dollars américains.

« Nous sommes enchantés que Qazaq Air continue d’accroître sa flotte avec l’avion Q400, a déclaré Ryan DeBrusk, vice-président, Ventes, Europe, Russie et CEI, Bombardier Avions commerciaux. Depuis l’inauguration des services de Qazaq Air au Kazakhstan en 2015, l’avion Q400 ne cesse de faire ses preuves pour les activités de cette société et nous sommes emballés par ce témoignage supplémentaire envers les caractéristiques d’exploitation supérieures des avions Q400. »

À propos de Qazaq Air

Qazaq Air est une jeune société aérienne régionale en plein essor au Kazakhstan. Elle est propriété à part entière du fonds souverain Samruk-Kazyna. Sa flotte est composée de trois avions Q400 neufs de Bombardier.

 

Photo : Q400 aux couleurs de Qazaq Air @Bombardier

14/10/2016

Le CS300 se prépare à entrer en service !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé que d’excellents progrès sont réalisés en préparation de l’entrée en service de l’avion CS300 auprès de l’exploitant de lancement Air Baltic Corporation AS (airBaltic) plus tard cette année. Outre la réception de la validation de type de l’avion CS300 délivrée par l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) la semaine dernière, le premier groupe de six pilotes d’airBaltic a terminé son cours de qualification de type initial pour les avions CSeries, et les activités d’évaluation d’itinéraires pour l’avion CS300 en Europe ont été menées à bien.

Durant l’évaluation des itinéraires, les pilotes d’airBaltic ont simulé avec succès des opérations au sol dans le cadre du programme de formation en préparation à l’entrée en service. Depuis la base de la société aérienne à Riga, en Lettonie, les vols d’évaluation d’itinéraires ont été effectués par le deuxième véhicule d’essais en vol (FTV) CS300 suivant des itinéraires de vol et des procédures opérationnelles typiques de société aérienne. Les destinations comprenaient Helsinki, en Finlande, Vilnius, en Lituanie, Tallinn, en Estonie, Stockholm, en Suède, Amsterdam, aux Pays-Bas, et Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis.

La famille CSeries :

La famille d’avions CSeries est optimisée pour le segment de marché des appareils de 100 à 150 places avec un rendement particulièrement économique et des performances exceptionnelles. Composée de l’avion CS100 et de l’avion CS300 de plus grande capacité, la gamme d’avions CSeries constitue une fusion de la performance et de la technologie. Les sociétés aériennes peuvent maintenant exploiter des liaisons auparavant non rentables ni même possibles. L’amélioration de la distance franchissable de plus de 20 % sur des aéroports en haute altitude et au climat chaud, comme Denver, Mexico ou Lhassa est maintenant confirmée.

Bombardier a établi une nouvelle norme en fait de conception et de polyvalence de la cabine pour assurer une expérience pour les passagers incomparable. Dotés de sièges, de coffres de rangement et de hublots plus grands, les avions CSeries proposent une sensation d’espace digne des gros-porteurs qui procure aux passagers un confort inégalé.

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 99 pour cent de leurs pièces, ainsi que la même certification de type de pilote. Le moteur PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à l’aérodynamisme évolué de l’avion, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, faisant des avions CSeries les avions les plus conviviaux pour les collectivités.

 

1129099253.jpg

Photos : 1 CS300 d’airBaltic 2 Intérieur @ Bombardier

25/06/2016

Bombardier vend 10 CRJ900

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé qu’un client, qui préfère garder l’anonymat pour le moment, a signé une entente d’achat ferme portant sur 10 biréacteurs régionaux CRJ900. Au prix courant de l’avion CRJ900, la commande annoncée aujourd’hui est estimée à 472 millions de dollars.

Le gamme CRJ :

Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui assurent la souplesse des exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de répondre aux exigences particulières de chaque marché. Optimisés pour les liaisons régionales moyen-courriers, ces avions procurent un avantage pouvant aller jusqu’à 10 pour cent sur le plan des décaissements d’exploitation comparativement aux avions à réaction concurrents.

Chacun des modèles d’avions CRJ présente ses propres avantages distincts. Le biréacteur régional CRJ200 offre des coûts de propriété exceptionnels, idéaux pour l’ouverture de nouvelles liaisons et de nouveaux marchés. Le biréacteur régional CRJ700 est l’avion le plus léger de sa catégorie, assurant efficacité, performance et économies de carburant impressionnantes, tandis que le biréacteur régional CRJ900 offre une très grande souplesse et est idéal pour les marchés en croissance. Le biréacteur régional CRJ1000, qui présente la plus grande capacité passagers de cette gamme d’avions, affiche les plus faibles coûts par siège-kilomètre sur le marché des avions régionaux et consomme jusqu’à 13 pour cent de moins de carburant que ses concurrents.

Depuis son lancement, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series a stimulé le marché de l’aviation régionale. En Amérique du Nord seulement, elle représente plus de 20 % de tous les départs par avion à réaction. À l’échelle mondiale, cette gamme d’avions assure plus de 200 000 vols par mois.

La gamme d’avions CRJ Series compte plus de 100 propriétaires et exploitants dans environ 40 pays et la flotte mondiale a enregistré plus de 43,5 millions d’heures de vol.

En comptant cette commande, Bombardier a enregistré un total de 1 902 commandes fermes d’avions CRJ Series, dont 428 avions CRJ900.

 

Photo : CRJ900@ Bombardier

17/05/2016

Une double livrée pour le B777-300ER de China Airlines!

ChinaAirCoBranded2.jpg

Everett, Washington, Boeing et la compagnie China Airlines ont célébré la livraison du premier B777-300ER à l’avionneur avec une livrée dédiée au constructeur.

«Nous sommes ravis de célébrer les 100 ans de Boeing en collaborant pour accomplir la première livrée d’un B777-300ER aux couleurs de l’avionneur», a déclaré Steve Chang, vice - président de la planification de China Airlines.

"Ceci est notre 10 ème B777 depuis notre que notre premier B777 est entré en service en 2014, nous avons été extrêmement satisfaits de ses performances exceptionnelles qui a ensuite été confirmées par nos passagers."

Une livrée spéciale :

La peinture de ce B777-300ER est un mélange des couleurs de l’avionneur et de la compagnie aérienne. En 2004, China Airlines est devenue la première compagnie aérienne au monde à utiliser ce type de livrée sur son dernier B747-400. Cet avion a été surnommé le «Blue Whale» par la compagnie aérienne et a été le premier bi-couloirs en double livrée.

 

Photo : Le B777-300ER de China Airlines avec la double livrée @ Boeing