18/12/2018

Troisième Challenger 650 pour la REGA !

original.jpeg

Bombardier a fièrement livré un troisième avion Challenger 650 à Swiss Air-Rescue, soit la Rega, complétant une flotte d’avions-ambulances de dernière génération chargée du sauvetage et du rapatriement de citoyens suisses dans le monde entier. Ce trio vient remplacer la flotte d’avions Challenger 604 et témoigne de l’engagement de cette fondation sans but lucratif envers la plateforme Challenger réputée de Bombardier.

« C’est avec la plus grande confiance et la plus grande fierté que nous livrons un troisième avion Challenger 650 à nos partenaires de Rega », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « La confiance parce que nous savons que ces avions présentent la fiabilité si importante quand des vies sont en jeu, et la fierté de voir la plateforme Challenger configurée en avions-ambulances les plus évolués du monde. »

Bombardier dispose d’un portefeuille varié d’avions d’affaires qui peuvent être rapidement modifiés pour des missions spéciales. En l’occurrence, les trois avions Challenger 650, avec leur cabine la plus large de leur catégorie, ont été spécialement équipés de deux unités de soins intensifs de pointe, avec deux lits pour les patients. Le vol en douceur emblématique de Bombardier procure un environnement confortable durant toute mission spéciale.

bombardier aviation,challenger 650,rega,secou aérien,avion ambulance,aviation canada,les ailes du québec,nbaa,bizet,avions d'affaires,embase

Swiss Air-Rescue Rega est une fondation sans but lucratif et l’une des pionnières mondiales de l’évacuation médicale aérienne. Outre le rapatriement de patients de l’étranger avec trois avions-ambulances, Rega assure des activités de sauvetage aérien en Suisse avec une flotte de 17 hélicoptères de sauvetage. Rega a acquis son premier avion Challenger de Bombardier en 1982 et exploite des avions Challenger de Bombardier depuis.

Le Challenger 650 combine les performances éprouvées auxquelles Rega s’est fiée pendant des décennies avec les améliorations et la technologie nécessaire pour constituer la flotte de sauvetage d’une nouvelle génération. Appartenant à la plateforme d’avions d’affaires à large fuselage la plus vendue dans le monde, le Challenger 650 est l’un des biréacteurs d’affaires les plus fiables du monde, avec une autonomie impressionnante de 4 000 milles marins et une cabine plus silencieuse que jamais.

Le poste de pilotage Bombardier Vision de l’avion Challenger 650 réduit la charge de travail du pilote et peut être équipé d’un affichage tête haute évolué à vision améliorée et vision synthétique. Cette technologie de pointe rehausse grandement la conscience situationnelle et les capacités opérationnelles, particulièrement sur des pistes éloignées avec visibilité limitée.

TH8_0838-1024x683.jpg

Photos : 1Challenger 650 de la REGA 2Cockpit 3Amménagement médical @ Bombardier

31/03/2017

Le Global 7000 frôle le mur du son !

original.jpg

 

Bombardier Avions d’affaires confirme que le programme d’essais en vol de son biréacteur d’affaires Global 7000 continu de bien progresser, avec les deux appareils d’essais actuellement en service. Les deux prototypes font preuve d’une excellente fiabilité en accumulant des heures de vol à un rythme soutenu, alors que cet avion s’approche de sa mise en service, prévue au second semestre de 2018.

On frôle le mur du son :

L’équipage des vols d’essais a fait la démonstration des fonctionnalités de performance sur l’avion d’essai FTV1 en poussant le domaine de vol d’essai de l’avion à Mach 0,995. Non seulement le biréacteur d’affaires Global 7000 est le plus grand avion à réaction d’affaires à atteindre cette vitesse élevée, mais il a atteint ce jalon à peine cinq mois après le début du programme d’essais en vol, une étape sans précédent. Outre son impressionnante vitesse et son autonomie de 7’400 milles marins (13’705 km).

De son côté le deuxième véhicule d’essais en vol du Global 7000, (FTV 2), a effectué son premier vol à Toronto le 4 mars et peu après il a aussi été transféré au Centre d’essais en vol de Bombardier à Wichita, où il sert aux essais de propulsion, des systèmes électriques et mécaniques de l’avion.

Le Global 7000

Le biréacteur d’affaires Global 7000 est conçu de façon unique à partir de l’intérieur pour livrer une expérience cabine incomparable pour ses clients. Seul biréacteur d’affaires de l’industrie avec quatre zones habitables distinctes et une aire de repos réservée aux membres d’équipage, l’avion Global 7000 va offrir un très haut niveau de confort et de souplesse du design intérieur qui deviendront la norme pour une nouvelle catégorie de biréacteurs d’affaires à large fuselage. La conception évoluée de l’aile du biréacteur d’affaires Global 7000 optimise la vitesse, l’autonomie et la maîtrise de l’appareil pour offrir un vol exceptionnellement doux, une capacité d’approche à angle prononcé et des performances sur courte piste. Donnant accès à des aéroports comme London City, le biréacteur d’affaires Global 7000 vous rapproche plus efficacement de votre destination finale.

Le biréacteur d’affaires Global 7000 pourra relier Londres à Singapour, Doubaï à New York, ou Sydney à San Francisco sans escale, et pourra atteindre une vitesse opérationnelle maximale de Mach 0,925. Les passagers voyageant à bord du biréacteur d’affaires Global 7000 pourront vivre l’expérience d’une autonomie long-courrier de 7 400 NM (13 705 km) à M 0,85 avec 8 passagers.

Photo : Global 7000 @ Bombardier

31/10/2016

Augmentation des ventes de Pilatus PC-12NG !

f5dbc49e4686e8702f984be5041df58f-16-1009_1520.jpg

L’avionneur suisse Pilatus se porte bien, les ventes mondiales de Pilatus PC-12 NG ont augmenté de plus de 20% en 2016, dépassant tous les autres avions d'affaires avec une turbine.

Les nouvelles fonctionnalités disponibles sur les PC-12 NG 2016 permettent une vitesse de croisière en augmentation à 285 KTAS, les niveaux de bruit en cabine sont réduits et de nouvelles options permettent d’aménager l’intérieur.

Le marché a réagi positivement et l’avionneur suisse devrait avoir livré 90 nouveaux avions de type PC-12 NG en 2016, soit une augmentation de plus de 20% par rapport aux ventes de 2015. Ce niveau de ventes permet au PC-12 NG d'être le modèle le plus vendu en ce qui concerne les avions d'affaires à turbine dans le monde pour l'année écoulée.

Numéro 1 :

Par ailleurs Pilatus est désormais classé numéro 1 pour la 15e année consécutive par les propriétaires et les opérateurs dans une enquête annuelle menée par le magazine Professional Pilot en ce qui concerne les services à la clientèle.

Selon les prévisions de Pilatus, le constructeur prévoit de livrer le 1’500ème PC-12 à la mi-2017. La flotte mondiale de PC-12 aura alors dépasser les 6.000.000 heures de vol.

En ce qui concerne la sécurité, les données les plus récentes sur les accidents d'avions d'affaires compilées par Robert E. Breiling Associates, Inc. indique que la fiche de sécurité du PC-12 continue d'être exceptionnelle et à égalité avec les jets d'affaires.

Le Pilatus PC-12 «Next Generation» : 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group Designworks USA, doté d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA, ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

 

Photo : PC-12NG @ Pilatus

04/10/2016

Cessna livre son 5’000ème jet !

5000M2_001B_RetouchedRick_helitrip_Final_Preview.jpg

Wichita, l’avionneur Cessna Aircraft Company, a livré son 5000ème avion d’affaires de type Citation. L’avion est un Citation M2 a rejoint son client, la société Helitrip Charte au Royaume-Unis qui loue l’avion à Catreus.

Pour célébrer cette livraison historique, Cessna, Helitrip et Catreus ont tenu une cérémonie spéciale au siège de l’avionneur à Wichita.

«Nous sommes ravis de pouvoir utiliser un second M2, au sein de notre flotte grandissante», a déclaré Kriya Shortt, vice - président, Ventes et Marketing de Catreus.

La gamme Citation :

L’avionneur Cessna est entré dans le segment des jets privés en 1972, lorsque la société a livré son premier modèle de « Citation ». Depuis lors, la gamme Citation ont continué à se développer avec les Citation I, Citation II, Citation Bravo, Citation S / II, Citation V, Citation Ultra, Citation Encore, Citation Encore + et la famille CJ.

En 1989, Cessna lance la nouvelle gamme nommée CitationJet (CJ) qui comprend 7 familles distinctes d'avions. Le modèle 525 CitationJet est à la base de l'une de ces familles qui comprend les modèles CJ, CJ1, CJ1+, CJ2, CJ2+, CJ3 et CJ4.

Le Cessna Citation M2 a été lancé en septembre 2011 comme un nouveau biréacteur d'affaires léger. Le M2 est basé sur la variante CJ1.

Le Cessna Citation M2 :

Le Citation M2 est doté d’une avionique Garmin G3000 avec trois écrans EFIS LCD de14 inch, tactiles. Les pilotes peuvent afficher simultanément des cartes, des graphiques, le TAWS, la planification des vols ou des conditions météorologiques. Cette nouvelle conception de cabine, avec un cockpit deux places peut accueillir jusqu'à six passagers. L’avion intègre une cellule en aluminium, une aile droite et un empennage en T. L’éclairage sera dorénavant doté de feux LED.

L’appareil a une vitesse de croisière maximale de 400 nœuds (741 kilomètres par heure) et permet une distance maximale franchissable de 1300 miles nautiques (2408 km). Le M2 peut utiliser des aéroports avec des pistes courtes soit de 3’250 pieds (991 mètres) et devrait grimper à 41’000 pieds (12 497 mètres) en 24 minutes.

En matière de motorisation, le M2 reprend deux Williams International FJ44 turboréacteurs dans la nouvelle version 1AP-21 doté d’un FADEC. Chacun produisant 1965 livres de poussée. Cette nouvelle version améliorée du moteur FJ44 Williams intègre des améliorations tirées de plus de 6 millions d'heures de fonctionnement des 4000 FJ44 en service. Le FJ44-1AP-21 produit une poussée d'altitude de 10 à 15% supérieur  (selon les conditions) et consomme moins de carburant en croisière que les versions précédentes.

Les options sont les mêmes que pour l’ensemble de gamme Cessna Citation, mais le M2 est doté automatiquement du système d’avionique composé du radar météorologique et d’un  TCAS I, d’un système de connaissance du terrain et système d'alerte (TAWS) et ADS-B.

L’appareil dispose d’un cabinet de toilette à l’arrière, l’habitacle du M2 est de 58 pouces de large (1,47 m) et 11 pieds (3,3 mètres) de long avec une allée de 5 pouces offrant une hauteur de cabine de 57 pouces (1,45 mètres). Huit grandes fenêtres. Le tout nouvel intérieur, dont les matériaux et les couleurs peuvent être sélectionnées à la main par les clients, offre une grande palette de possibilités et de variétés. Le client pourra également choisir parmi des systèmes de connectivité et d’interface pour le travail, ainsi que pour le divertissement individuel.

1194654656.jpg

 

Photos : 1 Cérémonie pour le 5’000ème Citation 2 Le Citation M2 @ Cessna Aircraft

22/09/2016

Daher livre le 800ème TBM !

800eme-tbm-daher.jpg

L'avionneur Daher-Socata a livré le 800ème exemplaire de son célèbre TBM sur la chaîne d'assemblage du centre de production de l’aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées. L’avion est un TBM 930, soit le dernier-né de la gamme TBM. L’avion est destiné à l'américain Elliott Aviation, distributeur TBM pour le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, le Nebraska, le Minnesota et l’Iowa.

Le TBM 930, le dernier-né de la gamme d’avions TBM, produit aux côtés du TBM 900, qui se distingue de ce dernier par un système d’avionique intégrée Garmin G3000 commandé par des écrans tactiles.

Petit rappel :

Le TBM 700 a été en 1990 le premier avion mono-turbopropulseur pressurisé civil à être certifié. Il a été lancé en pleine production en 1991. Après plusieurs évolutions, le TBM 700 n°300 sort de chaîne en juin 2004. Le programme a connu une forte croissance à partir de 2006 avec le TBM 850, à moteur de 850 ch. Après la version du TBM 850 équipé du système d’avionique intégrée Garmin G1000 et ses écrans à cristaux liquides en 2008 : le 500e TBM sort en 2009 et le 600e fin 2011. Le TBM 900 lancé en 2014 et le 930 lancé en avril dernier font déjà l’objet de près de 150 commandes dont 132 ont été livrés au 15 septembre 2016.

Au 15 septembre, l’ensemble de la flotte TBM a enregistré une activité cumulée de 1’372 619 heures de vol, l’équivalent 8’500 tours du monde. Ils sont opérés par environ 730 clients dans 35 pays sur six continents.

 

Photo : le 800ème TBM en compagnies des employés de Daher-Socata @Daher-Socata