04/02/2016

Inde, présentation du HTT 40 !

yourfile-1.jpg

Hindustan Aeronautics (HAL) a présenté le premier prototype de l'avion d'entraînement de base HTT-40. L'avion va effectuer des essais au sol et des tests de roulage avant son premier vol.

Le HTT-40 est un aéronef à voilure fixe incorporant une conception de cellule tout en métal. Sa masse au maximale au décollage et de 2800 kg et peut être configuré pour porter des armes, en vue d le l’entrainement, mais également pour des missions de contre-insurrection. Le cockpit climatisé peut accueillir deux membres d'équipage, dont un instructeur et stagiaire dans la configuration des sièges en tandem de type « zéro-zéro ». Il intègre une avionique avec écrans multifonctions et des systèmes de navigation et de communication modernes. La motorisation du HHT40 comprend une turbine Honeywell TPE331-12B dotée d’un FADEC et qui développe une puissance maximale de 950 ch sur l'arbre (shp). Le HTT40 devrait pouvoir atteindre une vitesse maximale de 450 kilomètres par heure pour un rayon d’action 1000 km. La vitesse de décrochage avec les volets sera 135 km/h.

 

Un concurrent pour la troisième tranche de PC-7MKII :

L’Indian Air Force (IAF) avait prévu une formation en trois phases pour ses élèves pilotes. La formation de base (BTA) s’effectue sur l’avion suisse Pilatus PC-7MKII, puis la phase II, dite intermédiaire devait être faite sur l’avion indigène HAL HTT40. Puis, la phase avancée se termine sur le jet anglais BAE Hawk. Mais les nombreux retards de conception du HAL HTT40 ont obligé l’IAF à revoir le cursus de formation.

A l’origine, l’Inde prévoyait d’acheter une centaine d’avion HTT40. L’arrivée du Pilatus PC-7MKII a permis de combler les deux étapes primaires de formation des élèves pilotes indiens. Le ministère indien de la défense a l'intention, aujourd’hui, d'acheter 68 HTT40 élaborés localement pour satisfaire une partie de ses besoins pour 180 avions écoles. En effet 120 avions PC-7MKII ont été commandés à ce jour.

De fait, la troisième tranche de PC-7MKII sera directement liée au bon fonctionnement ou non du HAL HTT40. Un feuilleton qui n’est pas sans rappeler, celui du contrat Rafale et du Tejas !

647266650.jpg

 

Photos : HAL HTT40 @ HAL