08/09/2018

Mise à jour de l’avionique des Learjet 70/75 !

 

learjet-75-1024x460.jpg

 

Bombardier Avions d’affaires et Garmin ont annoncé une importante mise à niveau avionique pour le poste de pilotage Bombardier Vision à bord des avions Learjet 75 et Learjet 70, déjà dotés de l’un des postes de pilotage les plus généreux et les plus évolués de leur catégorie, propulsée par la suite avionique Garmin G5000. La mise à niveau, aujourd’hui en cours d’essai en vol, améliorera les capacités des avions en permettant aux clients d’accéder aux itinéraires les plus favorables, tout en ouvrant la voie aux améliorations technologiques futures.

La mise à niveau de la suite avionique Garmin G5000 du poste de pilotage Bombardier Vision apportera des améliorations sur le plan de la réduction de la charge de travail, notamment pour la montée, le régime croisière et la navigation verticale en descente, facilitera les calculs de performance au décollage et à l’arrivée, et plus encore. De plus, le système de navigation aérienne futur (FANS) 1/A+, qui permettra aux clients d’accéder aux itinéraires les plus efficaces et les plus favorables, sera offert en option. Cela permettra aux avions d’être prêts à répondre aux exigences d’espace aérien modernisées et assurera des gains d’efficacité qui devraient réduire les coûts d’exploitation directs.

Learjet 70 :  Le Learjet 70 est la plateforme de biréacteurs légers intermédiaires. Cet avion offre un vol en douceur, une fiabilité et des performances supérieures, et sa cabine est conçue pour le plus grand confort possible, accueillant aisément six passagers et deux membres d’équipage.

Le Learjet 75 : Faisant partie de la gamme bien établie des avions Learjet, le Learjet 75 est leproduit phare de sa catégorie, qui continue de fixer la norme en intégrant des caractéristiques d’avion à réaction à large fuselage à une plateforme d’avion léger. Cet avion est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à être doté d’une configuration de huit fauteuils club doubles et d’un plancher plat dans toute la cabine, offrant un vol en douceur et le confort ultime.

learjet75fd_web.jpg

Photos : 1 Learjet 75 Cockpit Garmin 5000 @ Bombardier

 

14/07/2016

Modernisation des derniers Hawk finlandais !

1866715.jpg

L’armée de l’air finlandaise va procéder à une mise à jour du dernier lot d’avions écoles BAe Hawk Mk51. La modernisation comprend une refonte complète de l’avionique actuellement basée sur une instrumentation de type analogique.

La présente flotte d’aéronefs Hawk Mk51 et Mk66 permet d’offrir un entraînement de base et avancé aux pilotes affectés aux escadrons de première ligne équipés de F/A-18C et F/A-18D à la base aérienne de Tikkakoski. Ce nouveau contrat comprend l’adaptation de la suite avionique intégrée Cockpit 4000 d’Esterline CMC (Canada) pour sept avions d’entraînement Hawk Mk51 additionnels actuellement en réserve dans leur état analogique original. La modernisation vise à accroître la qualité de l’entraînement au vol en améliorant l’efficience de la formation à bord et en étendant l’entraînement présentement offert à bord des appareils Hawk.

Cockpit-Upgrade-04.jpg

La suite avionique modernisée comprend les produits suivants de CMC : le calculateur de mission à architecture ouverte de haute puissance, un collimateur tête haute (HUD) SparrowHawk™ à large champ de visualisation et un panneau de commande à l’avant, deux écrans multifonctions de 5x7 po (un dans chaque poste de pilotage), et un répéteur HUD pour l’instructeur assis à l’arrière dans l’aéronef. La suite avionique comprend également des programmes de vol opérationnels établis et éprouvés qui intègrent les capteurs, les radios et les systèmes d’armes de l’aéronef permettant de satisfaire un large éventail d’exigences de navigation et de mission. La solution avionique standard de CMC réduit le travail d’intégration requis pour l’installation à bord.

Rappel :

Les Hawk Mk51 de BAE Systems sont en service auprès de la Force aérienne finlandaise depuis 1980 et la version Mk51A fut livrée en 1993. CMC a été choisie par Patria en 2007 pour doter huit avions d’entraînement à réaction avancés Hawk Mk51 de poste de pilotage tout-écran modernisé, destinés à la Force aérienne finlandaise (FINAF).

La FINAF a acheté, en 2007, 18 appareils Hawk Mk66 de la Force aérienne suisse afin de les ajouter à sa flotte de Hawk Mk51 modernisés. En 2010, Patria a sélectionné le poste de pilotage tout-écran intégré Cockpit 4000 de CMC dans le cadre de la modernisation de ces avions d’entraînement Hawk Mk66 destinés à la Force aérienne finlandaise. Ce contrat a été mené à terme en 2012. À l’achèvement de ce nouveau contrat annoncé aujourd’hui, la FNAF disposera d’une flotte de 31 appareils Hawk modernisés, dont 16 avions d’entraînement avancés Mk66 et 15 Mk51.

 

273_22_Hawk.jpg

Photos : 1 Hawk finlandais @ Joop de Groot 2 cockpit CMC 4000 @ CMC 3 Frank Noort

27/05/2016

Premier vol pour un E-3 à l’avionique modernisée !

1565691_-_main.jpg

Boeing a annoncé avoir réussi le premier vol d’un E-3G « Sentry » de l’US Air Force dont l’avionique a été modernisée. L’avionneur va ainsi pouvoir débuter la phase de qualification d'essais en vol.

L’objectif a terme doit permettre le remplacement de l'avionique pour l’ensemble des appareils de type E-3 « Sentry » de l’US Air Force et ceux en service au sein de l’Otan.

La mise à jour permettra également de réduire l'équipage de trois à deux et offrir une grande efficacité d'exploitation. Les E-3 « Sentry » seront également à niveau en ce qui concerne les capacités d’intégrations avec les systèmes civiles d’approche.

Le nouveau poste de pilotage dispose de cinq écrans couleurs numériques avec des données de navigation personnalisables pour les moteurs et le radar. Les nouveaux écrans remplacent l’instrumentation analogique qui date des années 1970.

 

boeing-e3-sentry-awacs.jpg

Photos : 1 le nouveau tableau de bord de l’E-3 @ Boeing 2 E-3 Sentry @ USAF

 

14/04/2016

Le Cessna 172 doté d’un indicateur d’angle d’attaque !

new-172-2.jpg

Lakeland en Floride, Cessna Aircraft Company, a annoncé que l’ensemble des aéronefs de type Cessna 172 « Skyhawk » seront dorénavant dotés d’un indicateur d’angle d’attaque ou incidencemètre » (Angle of Attack ou AOA) depuis le début de cette année. Les appareils de types Cessna 182 « Skylane » et Cessna 206 « Turbo Stationair » pourront en être doté en option.

Le célèbre Cessna 172 ne cesse de se moderniser, et devient ainsi le premier avion de tourisme et d’écolage à être équipé de série d’un « incidencemètre » (Angle of Attack ou AOA. Cette décision fait suite à une recommandation de la FAA (Federal Aviation Administration) dans le but de diminuer les risques de décrochage. Le système fournit grâce à un système de LED clignotant en rouge la proximité du décrochage.

Le système détermine avec précision le « point de stagnation » de l’écoulement au bord d’attaque ainsi que le champ de pression, quels que soient la masse de l’avion, sa charge alaire, la symétrie du vol ou la position du centre de gravité. Selon la FAA, ce type d’équipement apporte une aide supplémentaire lors de certaines phases de vol, comme le décollage et les atterrissages sur pistes courtes, les montées initiales à la pente max (Vx) ou au taux de montée maximal (Vy). A noter que l’instrument peut être réglé par le pilote pour s’adapter aux incidences de montée, de croisière et d’approche.

Cessna-Skyhawk-with-SCc-AOA-System.jpg

Commentaire :

Ce nouveau système doit permettre de réduire les erreurs de pilotage, dû à une perte de contrôle pouvant causer un accident grave. Le décrochage reste encore un facteur important d’accident dans l’aviation de tourisme et notamment chez les pilotes privés. Pourtant, deux questions se posent avec ce nouveau système. Ayant volé sur Cessna 172 durant de nombreuses années, le système de base d’avertisseur sonore de décrochage m’a toujours été d’une grande utilité de même que sa fiabilité. De plus, l’arrivée d’une avionique numérique sur le « Skylane » de type Garmin 1000 permet une très grande anticipation de vol tout permettant une surveillance des instruments optimale. L’effet de « tracking » que l’on subissait avec l’instrumentation analogique, bien que très fiable est aujourd’hui réduite et simplifie la gestion du vol. Alors, des questions se posent, cet instrument n’est–il pas de trop ? Et puis, le fait que le pilote puisse en modifier les données, n’y a-t-il là pas source d’erreurs et donc d’accidents futurs ?

 

Photos : Cessna 172 Skylane 2 Cockpit G1000 avec indicateur d’angle d’attaque rond bleu @ Cessna

 

 

14/03/2015

Une nouvelle avionique pour l’AWACS!

JDP_7859.jpg

 

 

Seattle, Boeing  a fait voler le premier E-3 « Sentry » AWACS doté d’une nouvelle avionique. Le nouveau système remplacera les systèmes analogiques datant de l'époque des années 1970.

 

Premier vol : 

 

Durant ce premier vol de deux heures les testeurs ont évalués les nouveaux écrans couleurs qui équipent l’avion. A l’issus du vol, il a été démontré que les systèmes offrent de meilleures résultats que prévu. Le programme va donc pouvoir entrer maintenant dans la phase de qualification d'essais en vol. Le poste de pilotage modernisé présentera cinq écrans offrant à l’équipage une interface conviviale et personalisable en ce qui concerne la navigation et les données radar. Rockwell Collins fourni le système de gestion de vol, y compris les écrans EFIS, ainsi que les ordinateurs de gestion de vol.  Parmi les autres fournisseurs, on trouve Thales et Raytheon.

 

Boeing prévoit de moderniser ainsi, un premier lot de 14 AWACS de l’OTAN. Selon le calendrier de l’avionneur américain, le premier aéronef sera livré pour janvier 2016. Les E-3 « Sentry » ainsi modernisés devraient permettre à l’OTAN de 

réduire les coûts opérationnels en permettant une réduction de la taille de l’équipage et en réduisant les coûts de maintenance.

766073058.jpg

 

Photo: 1 Le premier E-3 doté de la nouvelle avionique 2 image de synthèse du nouveau tableau de bord  @ Boeing