12/08/2014

Oman dit adieu à ses Jaguar !

jaguaros.jpg

 

 

Le Sultanat d’Oman vient de retirer du service ses derniers avions de combat de type SEPECAT Jaguar. Une cérémonie d’adieu avec un défilé aérien a ponctué le départ à la retraite du vénérable chasseur-bombardier.

 

Les quatre derniers SEPECAT Jaguar encore en service au sein du 8 Escadron de la Royal Air Force d'Oman ont été retirés. Ces appareils étaient en service sur la base aérienne de Thumrait.

 

Le Sultanat d’Oman a reçu ses premiers Jaguars en 1977, en vertu de ce qui était à l'origine une acquisition de 12 avions du Royaume-Uni. Un deuxième lot a été ordonné en 1982, et introduit à partir de l'année suivante. Au total, la Royal Air Force d'Oman a disposé de 4 biplaces Jaguar OB et 20 monoplaces Jaguar OS. Le Sultanat avait modernisé à deux reprises au standard GR.1A à la fin des années 1980, puis au standard GR.3A à la fin des années 1990appareils.

 

F-16 et Eurofighter : 

 

Pour compenser le départ à la retraite de ses derniers Jaguar, le Sultanat d’Oman met en ligne une seconde tranche d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 C/D Block50, qui sera décliner comme suit : 8 monoplaces C et 4 biplaces D. Ces appareils sont optimisés en plus, de la supériorité aérienne, pour la destruction des radars, ainsi que pour la neutralisation des défenses ennemies (SEAD). Doté de moteurs General-Electric F110-GE-129 et du radar Raytheon AN/APG-68 (V), ils disposeront de nacelles de désignation SNIPER.

 

Puis dès 2017, le petit Emirat recevra 12 avions de chasse Eurofighter " Typhoon II " commandés en décembre 2012.

 

213_1.jpg

 

 

Photos : 1 Jaguar OS Royal Air Force d'Oman @ UKMinistry 2 Biplace  OB Ted Bayliss