13/10/2017

Premier vol pour le démonstrateur Scaled Composite 401 !

1711686_-_main.jpg

Scaled Composites a réussi le vol inaugural de son prototype expérimental modèle n°401. L'avion monomoteur et monoplace est l'un de ceux qui ont été construits par la filiale de Northrop-Grumman pour démontrer des techniques de fabrication avancées et peu coûteuses et fournir des avions pour les services de recherche. Deux prototypes ont été construits sur contrat avec un client non divulgué. A noter que l'avion dispose de similitudes physiques avec le Predator C Avenger de General Atomics, qui a la même forme d'aile et de queue.

Propulsé par un seul moteur Pratt & Whitney JTD-15D-5D, le modèle 401 est capable de voler à Mach 0,6, a un plafond de service de 30 000 pieds et une autonomie de trois heures. L'avion mesure 11,6 m de long. Il a un poids à vide de 1 814,4 kg (4 000 lb) et une masse maximale au décollage de 3 628,7 kg (8 000 lb).

 

Photo : Scaled Composite n°401 @ Scaled Compiste

 

29/01/2016

L’ATD-X japonais prépare son vol inaugural !

p1649322.jpg

Tokyo, la division aéronautique de Mitsubishi prépare activement le premier vol du démonstrateur du futur avion de combat japonais ATD-X. Le premier devrait, selon toute vraisemblance avoir lieu en février prochain.

12 mois de retard :

Initialement, le calendrier prévu pour le démonstrateur de l’avion de combat japonais, furtif de cinquième génération ATD-X «Shinshin» prévoyait un vol inaugural en mars 2015. Mais, des problèmes de logiciel avait obligé l’avionneur à devoir reporter ce premier vol à une date ultérieur.

Le Mitsubishi ATD-X «Shinshin» : 

Le Mitsubishi ATD-X «Shinshin» est un prototype expérimental d’avion de combat de cinquième génération entièrement conçu au Japon. Il est développé par le ministère japonais de la défense.  Le principal entrepreneur du projet et Mitsubishi Heavy Industries (MHI). L’ ATD-X est un acronyme signifiant « Advanced Technology Demonstrator - X ». Shinshin signifie « le dieu de l'esprit ».

Ce programme a été lancé en 2009, suite au refus du gouvernement américain de vendre à l’exportation le Boeing F-22 «Raptor» en 2006.

L’ATD-X sera utilisé en tant que démonstrateur technologique et prototype de recherches pour déterminer la viabilité des technologies aéronautiques militaires avancées du Japon. L'appareil bénéficie de la poussée vectorielle tridimensionnelle: la poussée sera dirigée par trois palettes situées sur chaque tuyère, ce système a déjà été employé sur l'avion expérimental Rockwell X-31. Autre particularité, les commandes de vols électriques emploieront la fibre optique en lieu et place des câbles traditionnels, ce qui permettra un débit de données plus élevé et une immunité aux perturbations électromagnétiques. L'appareil embarquera un radar à antenne électronique (AESA). Une caractéristique encore en développement, baptisée littéralement « fonction d'auto-réparation des contrôles de vol » permettra à l'appareil de détecter automatiquement les dommages et les dégâts causés aux gouvernes de directions et d'ajuster l'utilisation des gouvernes restantes en conséquence, afin de garantir un vol stable et contrôlé.

Les spécifications de performance provisoires de l'ATD-X font états d’une masse maximale au décollage de 13.000 kg, un plafond de pratique de 65.000 pieds,un niveau maximum de Mach 2,25 (1,82 en mode supercruise) et un rayon d’action de 761 km et 2900km avec réservoirs largables.

 

ATD-X-TRDI.jpg

 

Photos : Le Mitsubishi ATD-X @ Mitsubishi