15/10/2017

Le Kawasaki C-2 en tournée internationale !

1905774.jpg

Le ministère de la Défense japonais (MoD) intensifie ses efforts pour promouvoir son avion de transport tactique C-2 de Kawasaki Heavy Industries (KHI) auprès des clients internationaux.

Le ministère de la Défense a déclaré dans un communiqué que, pour la première fois, le C-2 a entamé une tournée internationale vers des pays étrangers afin de le montrer à des clients au Moyen-Orient et en Nouvelle-Zélande.

La Force d'autodéfense du Japon emènera dans quelques semaines le C-2 aux Emirats Arabes Unis pour participer au Salon aéronautique de Dubaï à la mi-novembre, et que plus tard ce mois-ci, il présentera l'appareil au Royal New Zealand Force aérienne (RNZAF).

Le ministre de la Défense, Itsunori Onodera, a déclaré que les capacités du C-2 avaient attiré l'attention sur les marchés internationaux et que la décision d'afficher l'avion au Moyen-Orient et en Nouvelle-Zélande était une occasion de démontrer les technologies de défense japonaises.

Le KHI C-2 est officiellement entré en service dans la Force d'autodéfense japonaise (JASDF) en mars 2016. Le JASDF exploite actuellement quatre C-2, mais devrait commander environ 60 appareils au total pour remplacer les anciens Kawasaki C-1 et Lockheed Martin C-130H.

Le Kawasaki C-2 :

Le Kawasaki C-2 est un avion de transport bi-moteur à longue portée, qui peut transporter des charges utiles lourdes telles que des hélicotpères Mitsubishi H-600, des blindés lourds et des batterries de missiles Patriot. Selon l’avionneur japonais, le C-2 peut transport des charges jusqu'à 120 tonnes. L’avion peut aisément voler des routes aériennes internationales. Le C-2 est alimenté par une paire de moteurs de turboréacteur General-Electric CF6-80C2K. Il dispose d'un système automatisé de chargement et déchargement pour réduire les charges de travail. Les pilotes dispsoent d’une avionique dotée d’un système tactique de gestion de vol, d'un système de navigation de haute précision et de système de d’autoprotection.

4235301.jpg

Photos : C-2 @Katsunori Kimura

 

 

06/04/2017

La Kawasaki C-2 prêt pour le service !

8976.jpg

Le nouvel avion de transport lourd japonais Kawasaki C-2 a atteint son dernier objectif de qualification en vue de son entrée en service. Le ministère de la Défense et Kawasaki Heavy Industries (KHI) prépare l’entré en service du nouvel avion.

Le 30 mars dernier, les trois premiers avions de série ont été réceptionné par la 3e Escadre de transport aérien tactique basé sur l’aéroport de Miho-Yonago. Au total se sont 60 appareils qui vinedront progressivement remplacer les Kawasaki C-1 et Hercules C-130 utilisé par les forces japonaises.

Le Kawasaki C-2 :

Le Kawasaki C-2 est un avion de transport bi-moteur à longue portée, qui peut transporter des charges utiles lourdes telles que des hélicotpères Mitsubishi H-600, des blindés lourds et des batterries de missiles Patriot. Selon l’avionneur japonais, le C-2 peut transport des charges de 126 tonnes métriques. L’avion peut aisément voler des routes aériennes internationales. Le C-2 est alimenté par une paire de moteurs de turboréacteur General-Electric CF6-80C2K. Il dispose d'un système automatisé de chargement et déchargement pour réduire les charges de travail. Les pilotes dispsoent d’une avionique dotée d’un système tactique de gestion de vol, d'un système de navigation de haute précision et de système de d’autoprotection.

5643.jpg

Photos : 1 Kawasaki C-2 @ KS SJST 2 Au sol @ Katsunori Kimura

 

26/12/2016

Antonov a dévoilé son AN-132 !

Antonov_132_Roll-out_1.jpg

L’avionneur ukrainien Antonov a dévoilé un peu avant Noël son dernier né l’AN-132. Ce nouvel appareil de transport militaire est le fruit d’une collaboration avec des partenaires saoudiens. L’avion pourrait être produit en collaboration en Arabie Saoudite, le royaume semble vouloir passer commande pour 80 appareils de ce type à l’avenir.

Une importante cérémonie :

Lors de la cérémonie de présentation, le Président de l'Ukraine, Petro Poroshenko, a remercié l'avionneur Antonov pour les travaux consciencieux et a déclaré en particulier: « Cet événement est le résultat du travail productif et énergique de la société Antonov et des dizaines d'autres entreprises de l'industrie aéronautique de l'Ukraine, C'est notre victoire commune! L'AN-132 est un véritable projet international. Pour la première fois tant de grandes entreprises du secteur de l'aviation mondiale participent au développement de l'avion de transport polyvalent. Nous engagés aux côtés de nos partenaires du Canada, de la Grande-Bretagne, des Etats-Unis, de l'Allemagne, de la France et d'autres pays, qui participent à la création de ce nouvel avion compétitif ».

La cérémonie de déploiement de l'AN-132 s'est déroulée sous la présence des chefs des sociétés partenaires, dont le Dr Khaled Abdullah Alhussain, le Dr Khaled Abdullah Alhussain, le Directeur du Centre national de la technologie aérospatiale du KACST et du Maj.General Ali M. Alghamdi , PDG de Тaqnia Aeronautics. L’AN-132 est le fruit d'un programme lancé en 2015 en coopération avec deux partenaires saoudiennes soit la société KACST (King Adbulaziz City for Science an Technology) et TAQNIA Aeronautics.

Antonov_132_configuration_cabine.jpg

L’AN-132 est doté d’une avionique Honeywell et motorisé avec des moteurs PW150A de Pratt & Whitney Canada. Le déploiement du démonstrateur intervient deux ans après l'inauguration du projet. L'assemblage du premier avion s’est effectué en Ukraine, mais la fabrication de série pourrait être à Riyadh, en effet, le royaume saoudien détient 50% de la propriété intellectuelle investie dans la conception de l'An-132D.

L'An-132 est conçu pour transporter jusqu'à 8 tonnes de cargaison à des altitudes allant jusqu'à 28 000 pieds.

 

Antonov_132_Roll-out_2.jpg

Photos : Roll out de l’AN-132D @ Antonov

13/12/2016

A400m tactique pour l’Allemagne !

JAV20141010143713.jpg

L'armée de l'air allemande a reçu son sixième Airbus A400M de transport, avec une nouvelle configuration tactique de base pour permettre à l'avion de fonctionner dans des environnements difficiles.

Pour ce nouvel A400M allemand, Airbus a incorporé un certain nombre d'améliorations, comme la capacité de fonctionner à partir de pistes en herbe non préparées et avec la capacité de ravitaillement en vol. Par ailleurs, cet A400M peut également décoller normalement à des températures chaudes allant jusqu'à 55 °C.  Le système d'aides défensives de l'A400M a été amélioré, l’avion permet également le largage de cargaisons extra-aériennes et de parachutistes.

Le système de navigation permet à l'avion de voler à des hauteurs de 150 pieds au-dessus du sol en plein jour et de 300 pieds la nuit.

L’A400M « Atlas» :

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant, pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

 

3114915098.jpg

Photos : A400M de la Luftwaffe@ Airbus

18/12/2015

L’Arabie Saoudite opte pour l’Antonov An-178 !

 

0000104525_large.jpeg

L’Arabie Saoudite a provisoirement signé pour l’achat de 30 exemplaires de l’avion de transport tactique, Antonov An-178 en développement. De plus, le Royaume pourrait à terme, produire l'avion sur place. Cette commande est soumise à l’obligation que l’appareil obtienne ses certifications civiles et militaires.

Le protocole d'accord (MoU) entre l’avionneur Antonov et de l'entreprise Taqnia aéronautique doit permettre la fourniture de l'avion à la Royal Saudi Air Force. De plus, il fait mention de la collaboration croissante entre Riyad, la société Taqnia et le constructeur ukrainien pour le développement de l’avion An-132.

 

l’Antonov An-178: 

L'An-178 est conçu pour remplacer les avions de transports de type An-12, An-26 et An-32. L'An-178 est un concurrent potentiel pour les  Alenia-Aermacchi C-27J « Spartan », Airbus C-295 et Lockheed-Martin C-130J ainsi que de l’Embraer KC-390.

En comparaison avec l'AN-12, sa vitesse de croisière maximale est augmentée de 225 kilomètres par heure, le plafond de service de 3000 mètres et la plage de vol avec une cargaison de 10 tonnes sera augmenté de 800 km. L’Antonov AN-178 a effectué son vol inaugural le 8 mai dernier et doit obtenir ces certifications durant l’année 2016.

 

Antonov-AN-178-by-Vasiliy-Koba-1.jpeg

Photos : Antonov An-178 @ Vassily Koba