18/06/2016

Chine, entrée en service du Xian Y-20 !

Xian_Y-20_at_the_2014_Zhuhai_Air_Show.jpg

L’Armée de libération de la Force aérienne du peuple (PLAAF) a officiellement reçu ses deux premiers exemplaires de son nouvel avion de transport tactique lourd le Xian (XAC) Y-20 « Kunpeng ». Au total se sont pas moins de 400 appareils qui viendront équiper l’armée chinoise.

Les deux premiers Y-20 numéro de série 11051 et 11052 sont arrivés sur la base aérienne de Qionglai à Chengdu le 15 juin dernier.

Le Xian Y-20 « Kunpeng » :

Le Xian Aircraft Industrial Corporation Y-20 « Kunpeng » est l’aboutissement d’un long programme, devant permettre à la Chine de se doter d’un appareil lourd de transport militaire stratégique. Les ingénieurs chinois n’ayant pas d’expérience pour un tel appareil, ils ont dû faire appel à des consultants russes et ukrainiens en ce qui concerne les domaines critiques de l’avion. D’une envergure de 50 mètres, l’Y-20 est propulsé par quatre réacteurs d’origine russe de type Soloviev D-30P-2 pour l’instant. Selon les premières déclarations chinoises, les avions de séries devraient recevoir des réacteurs WS-20 chinois. L’avion utilise de nombreux matériaux composites. Pour abaisser les coûts de fabrication, plusieurs éléments ont été produits à l’aide d’imprimantes 3-D.

Exploité par un équipage de trois personnes, l’Y-20 est conçu pour transporter jusqu’à 60 tonnes de fret jusqu’à 4’400km (2'734 miles) à une vitesse de croisière de mach 0,75 et avec un plafond pratique de 13'000 mètres (42'700 pieds). Selon l’avionneur chinois, l’avion est capable de décoller sur 700 mètres. L’avionique comprend quatre grands écrans couleurs EFIS.

L’avion ne semble pas pour l’instant disposer de capacité de ravitaillement en vol. Il semble également que l’avionneur prépare une version dotée d’un radar d'alerte précoce (AEW), d’une version de guerre électronique et d’une variante destinée au ravitaillement en vol.

4130115817.jpg

Photos : Xian Y-20 « Kunpeng » @ Weimeng

 

15/11/2015

Les C-17 de la RAAF au complet !

RAAF_Boeing_C-17A_Globemaster_III_CBR_Gilbert.jpg

Canberra, la flotte d’avion de transport lourd de Boeing C-17 « Globemaster III » de la Royal Australian Air Force (RAAF) est au complet avec la livraison du dernier appareil, faisant partie du dernier lot commandé au printemps de cette année. Ce dernier lot de deux C-17 représente un n

La RAAF dispose désormais d’une flotte de 8 Boeing C-17 « Globemaster III ». Les C-17 australiens ont par ailleurs été doté système SATCOM haut débit, qui permet à terme permettre à terme à l'armée australienne de pouvoir fonctionner en réseau intégré. Avec ce nouveau système, l’équipage du C-17 peut recevoir en direct des mises à jour d'itinéraires,  ainsi que les positions ennemies ou les zones sinistrées endommagé, jusqu'au point d'insertion. Le système s’avère également utiles pour soutenir d'autres types d'opérations telles que les évacuations aéro-médicales, en permettant au personnel médical d’assister à des vidéoconférences avec des spécialistes médicaux à distance.

 

Le C-17 Globemaster III :

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 Globemaster III a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par Mc-Donnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

A ce jour le C-17 est employé dans l’US Air Force, au Canada, en Angleterre, Australie et il est commandé par le Qatar, les EAU et l’Inde recevra ses premier C-17 d’ici trois ans.

 

Globemaster.jpg

Photos : Boeing C-17 « Globemaster III » @ RAAF