08/11/2011

La Chine choisit  le Hongdu L-15 !  

 

 

1455721.jpg

 

 

La Chine a choisit son nouvel avion d’entrainement pour équiper ses Forces aériennes, le Hongdu L-15  a été préféré au GAIC JL-9. Le L-15 n’est autre qu’un dérivé du Yak-130 russe dont le dessin a été également repris l’Italien Aermacchi pour le M-346.

Le Hongdu L-15 :

La PLAAF (People's Liberation Army Air Force) disposera don d’un nouvel avion école développé par le constructeur aéronautique chinois, Hongdu, en coopération avec Yakovlev. Issus des planches à dessins de l'ingénieur M.Zhang Hong, le L-15 Falcon reprend les lignes du Yak-130 mais sera supersonique.

Ce choix permettra aux élèves pilotes de poursuivre entièrement leur entrainement au combat sur un seul type d'avion avant leurs affectations en unités de front.

Présenté pour la première fois en 2004, l’avion effectua son premier vol le 26 mars 2006 mais motorisé par deux réacteur ZMKB-Progress DV-2 sans PC (Post-Combustion) d'une puissance de 21.58 kN. Pour réponde aux besoins de l’entrainement avancé, les ingénieurs ont finalement opté pour une remotorisation de l’avion avec le Ivchenko-Progress AI-222K-25F (construit sous licence en Chine) d'une puissance comprise entre 49 et 86 kN.  et lui permet d’accélérer jusqu'à Mach 1,6.

Le moteur IA-222-25F a été initialement développé pour équiper les Yak-130 de l’aviation russe.

Pour information, le prix d'un exemplaire du Hongdu L-15 avoisine les 10 millions de dollars et pourrait bien trouver sa place à l’exportation à l’avenir.

ai-222-25_lt.jpg


 

Photos : 1 le Hondgu L-15 @Weimeng 2 Moteur IA-222-25F @ Ivchenko-Progress


 

31/03/2011

SAAF : modernisation des Hawk !

 

45ab936bebe50_large.jpg

 L’arrivée d’un nouvel avion de combat demande l’adaptation du système de formation, la South African Air Force adapte donc ses moyens d’écolage aérien en vue de la transition sur les SAAB JAS-39C/D Gripen. En 2009 je vous avais relaté la première étape, soit la modernisation des avions Pilatus PC-7 MKII de la SAAF (voir lien), voici la seconde en ce qui concerne l’avion école avancé BAe Hawk.

Compatibilité du Hawk avec le Gripen :

La South African Air Force a mandaté le constructeur BAe systems pour améliorer le système de navigation et des systèmes d’armes de la flotte des avions d’entraînement Hawk MK120 en service. . De ce fait les cockpits des hawk vont être configuré de telle sorte que les systèmes puissent être le plus proche de ceux qui équipent le Gripen.

Celle-ci comprend une mise à jour des logiciels permettant une interaction avec les possibilités du Gripen, soit une liaison link16 offrant un partage des données radar. Cette mise à jour nommée Capacité Opérationnelle 4 permettra de simuler des tirs de missiles à infra-rouge et à guidage radar. La mise à niveau implique également le remplacement de l'enregistrement vidéo analogique existant avec une capacité d'enregistrement numérique. Cela signifie une plus grande souplesse dans l'analyse des données et améliore grandement la qualité du processus de compte rendu pour le personnel navigant et personnel au sol.

Pour l’élève pilote, il s’en suivra une amélioration considérable la capacité de formation pour une bonne transition sur le Gripen.  Les élèves pilotes apprennent dans un environnement plus réaliste avec une réduction des coûts.

Modernisation par étapes :

La mise à niveau des capacités a commencé sur huit avions basés à Makhado Air Force Base dans  la province de Limpopo, le reste de la flotte Hawk Mk120 doit être mis à jour avant la fin de l'année.

BAE Systems a livré 24 Hawk Mk120 Hawk  à  Afrique du Sud où ils sont exploités par la South African Air Force à l'école de vol de combat de la Force aérienne de Makhado Base.
Les pilotes doivent voler le Hawk environ 430 heures en plus de la théorie et du simulateur avant de passer sur le Gripen.

 

45ab936c4568f_large.jpg

 

Lien : modernisation des PC7 de la SAAF :

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/10/16/saaf-un-no...

 

 

Photos : Bae Hawk MK120 de la SAAF @ SAAF

 

 

23/11/2010

Succès du premier vol du PC-21 destiné à l’UAE

PC-21-11.jpg

Pilatus Aircraft annonce que le premier vol du premier  exemplaire du PC-21 destiné  à la Force  aérienne des  Emirats Arabes Unis (EAU) a eu lieu le 22 Novembre 2010, soit un an jour pour jour après que le contrat a été signé.

 

Le calendrier convenu dans le contrat était particulièrement strict  à ce sujet, mais avec un effort suprême de toutes les parties concernées, il a été possible de réaliser cette étape dans les temps, exactement comme prévu !

 

Le  décollage a eu lieu depuis l’aérodrome de Buochs à 10,34, l’avion était piloté par le chef pilote de Pilatus. Ce premier vol,  sert de contrôle final  de qualité et de  la conformité de l’appareil. Après vérification du moteur, le pilote est monté à 10.000 pieds au-dessus de l’aérodrome pour effectuer des arrêts et redémarrages de la turbine. Puis les divers systèmes mécaniques ont été vérifiés, y compris les systèmes de commandes de vol, les caractéristiques de décrochage de la cellule, les performances du moteur et de vol sur le dos.

Enfin, la fonctionnalité du train d'atterrissage ont été examinées. Après le vol, les données sont vérifiées au sol. Un compte rendu après le vol a été entrepris avec le personnel présent de la  Force aérienne des UAE

 

La livraison des PC-21, soit 25 appareils au total,  et du matériel connexe  va débuter au premier trimestre de 2011 et permettre le début de la  formation  des instructeurs sur les installations de vol à Khalifa bin Zayed Air College, Al Ain.

 

A propos du PC-21 :

 

Après Singapour (25) et la Suisse (6 en service et 2 en commande), les Émirats arabes unis est le troisième pays à révolutionner la  formation avec les avions d'entraînement turbopropulseurs les  plus modernes et les plus avancés sur le marché aujourd'hui.

 

 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes sans égal dans le monde et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En. Effet, il s’agit là d’un système d’écolage performant qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. Le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Gripen, Rafale, Eurofighter pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène et de la très nette réduction de rejet de CO2.

ae2b27381bd941f5f824431730550b83-PC-21-UAE03.jpg

 

Liens sur le PC-21

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/07/30/le-pilatus-pc-21-a-singapour.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/04/13/pilatus-pc-21-debut-de-carriere.html

 

Photos :  le premier PC-21 des UAE @ Pilatus Aircraft