22/01/2021

Des B737-800BCF supplémentaires pour BBAM !

737-800-BCF-696x392.jpg

BBAM Limited Partnership va étendre sa flotte de Boeing B737-800 avec six commandes fermes et six options. L'accord porte à 15 les commandes et engagements avec le B737-800BCF de BBAM.

Basé sur le populaire « 737 » de nouvelle génération, le B737-800BCF répond à la demande des clients pour un cargo de nouvelle génération qui offre une plus grande fiabilité et une consommation de carburant et des coûts d'exploitation par trajet inférieurs par rapport aux autres cargos à carrosserie standard.

Principalement utilisé pour transporter du fret express sur des itinéraires intérieurs ou court-courriers, l'avion est capable de transporter jusqu'à 23,9 tonnes et de voler jusqu'à 3‘750 kilomètres. Depuis sa mise en service en 2018, le B737-800BCF a remporté plus de 150 commandes et engagements.

BBAM est le plus grand gestionnaire d'investissements dédié au monde dans les avions commerciaux loués, fournissant à plus de 200 compagnies aériennes dans plus de 50 pays des solutions de flotte et de financement au cours des trois dernières décennies. BBAM est le seul gestionnaire du secteur de la location d'avions à se concentrer exclusivement sur la génération de retours sur investissement pour les investisseurs tiers. BBAM a actuellement plus de 28 milliards de dollars d'actifs sous gestion et emploie plus de 150 professionnels à son siège social de San Francisco et dans des bureaux supplémentaires à Tokyo, Singapour, Zurich, Dublin et Santiago.

Photo : B737-800 BCF de BBAM @ Boeing

18/12/2020

FedEx Express réceptionne son premier ATR 72-600F !

A116011A-DD8E-45F8-A77E-4D5ED246653A.jpeg


ATR Aircraft a livré hier le premier exemplaire de son turbopropulseur cargo régional ATR 72-600F (Freighter) à la plus grande entreprise de transport express au monde, FedEx Express.

La société avait en effet signé en 2017 une commande ferme portant sur 30 appareils, assortie d’une option d’achat de 20 avions supplémentaires. L’appareil arrivera à l’aéroport de Shannon et sera exploité par ASL Airlines Ireland, opérateur FedEx ATR depuis 2000, intégrant ainsi la flotte FedEx Express Feeder. Cette flotte mondiale permet à l’entreprise de fournir des services économiques et rapides aux petites et moyennes entreprises du monde entier.

Le turbopropulseur ATR, l’avion régional le plus économe en carburant, est un choix répandu auprès des opérateurs fret et passagers engagés en faveur d’une industrie de l’aviation plus responsable. ATR dispose d’une expérience approfondie du marché du cargo régional. Près de 130 ATR cargos convertis sont actuellement en service, représentant un tiers de la flotte mondiale de cargos régionaux. Le tout nouvel ATR 72-600F intègre tous les bénéfices de ce savoir-faire, et offre à FedEx un appareil cargo répondant à toutes les exigences requises. Compte tenu de l’évolution du marché et de la croissance de l’e-commerce, l’ATR s’impose comme l’appareil idéal pour relier les communautés et les économies du monde entier.

Les opérations de FedEx Express pourront désormais bénéficier des avantages uniques offerts par la capacité de fret de 75 m3 de l’ATR 72-600F. Le fuselage de cet appareil conçu spécifiquement pour les opérations cargo présente un design épuré, optimisé pour le fret et produit par Leonardo, actionnaire italien du fabricant de turbopropulseurs, depuis ses sites napolitains. La grande porte cargo de l’appareil permet de faciliter et d’optimiser le chargement de neuf tonnes de charge utile et offre la possibilité de transporter soit des marchandises en vrac, soit, en mode unités de chargement (UC), cinq palettes de 88″ x 108″ ou jusqu’à sept conteneurs LD3. Les pilotes bénéficient de la toute dernière suite avionique évolutive Standard 3 de l’ATR 72-600, permettant d’introduire au sein du cockpit des innovations continues qui améliorent encore l’efficacité de l’appareil.

Photo : ATR 72-600F aux couleurs de FedEx Express@ ATR Aircraft

21/03/2020

Inspection des moteurs des Antonov An-124 !

234.jpg

Les autorités ukrainiennes ont ordonné à tous les opérateurs d'Antonov An-124 d'inspecter les moteurs après qu’une panne soit survenue. Cette décision fait suite au lancement d’une enquête pour incident grave survenu sur An-124.

Ce que l’on sait :

L'administration de l'aviation d'État ukrainienne a confirmé en fin de semaine, qu’elle avait identifié un problème grave qui aurait pu endommager de manière très sérieuse un disque de compresseur intermédiaire du deuxième étage d’un des moteurs. Les opérateurs doivent effectuer une inspection des disques de tous les moteurs Ivchenko-Progress D-18T de la série 3M et ceci dans un délai de 6 mois. Les résultats doivent être transmis au fabricant, Motor-Sich, ainsi qu'à Ivchenko-Progress. Si des fissures sont détectées, le moteur doit être retiré pour une action corrective. Selon l'administration ukrainienne de nouvelles mesures correctives devraient être élaborées prochainement.

Ivchenko-Progress D-18T :

Ivchenko-Progress D-18T a été conçu dans les années 1970, puis produit par Motor Sich. Ce moteur fut le premier en URSS à dépasser la barre des 20 tonnes de poussée. Ce moteur prit l’air en 1980 à bord d’un Antonov An-124.

En 2014, la série 3M reçu une série de modifications avec système de contrôle FADEC, des performances acoustiques améliorées et un faible niveau d'émission de substances nocives afin de garantir les futures normes de l'OACI. Des mesures de sécurité ont été prises pour atteindre la ressource assignée de 50’000 heures, égale à la ressource vie de la cellule d’un An-124 Ruslan.

d18t-3m-800x450.jpg

L’Antonov An-124 :

L'An-124 Ruslan, conçu par l'Antonov ASTC à Kiev, en Ukraine est avion cargo d'une capacité de charge utile pouvant atteindre 150 t. Il est fabriqué par l'usine Aviant State Aviation, Kiev et Aviastar, Oulianovsk en Russie. L'avion est conçu pour la livraison à longue distance et le parachutage de cargaisons lourdes et de grande taille, y compris des machines, du matériel et des troupes. L'avion est basé sur le modèle de transport militaire An-124 Ruslan en service dans l'armée russe, qui porte le nom de « Condor » au sein de l'OTAN. L'An-124 est entré en service en 1986 et plus de 55 avions ont été construits. L'An-124-100 a reçu la certification de type en 1992.

Le fuselage de l'avion a une configuration à deux niveaux. Le cockpit, le compartiment de secours de l'équipage et la cabine passagers pour 88 sièges se trouvent sur le pont supérieur. Le pont inférieur est la soute. Le poste de pilotage comporte des postes d'équipage disposés par paires pour six membres d'équipage, le pilote et le copilote, deux mécaniciens de bord, le navigateur et l'officier des communications. Le poste de l'arrimeur est situé sur le pont du hall.

L'avion An-124 est équipé d'une aile supercritique à balayage arrière relativement épaisse (12%) pour donner une efficacité aérodynamique élevée et par conséquent une longue portée de vol. Pour réduire la traînée de trim, l'avion a été conçu avec une faible marge de stabilité statique.

La construction comprend des panneaux de peau extrudés sur l'aile, des plaques extrudées pour les panneaux d'aile de la section centrale et des plaques de plaquettes monolithiques pour les panneaux de fuselage. Les éléments de structure de l'avion sont constitués de composites qui représentent 1 500 m² de surface, ce qui permet une économie de poids de 2’000 kg.

Une nouvelle version, l'An-124-100M-150, est développée par Aviastar avec un investissement de la Société financière internationale. La charge utile de l'avion est passée de 120t à 150t, la masse au décollage est passée de 392t à 402t et la portée de vol avec une charge de 120t est passée de 4’650 km à 5’400 km.

ruslan-successor-cargo-660x430-620x404.jpg

Photos : 1 An-124@  2 Moteur D-18T 3M @ Antotnov 3 An-124 @ Volga-Dnepr

 

12/02/2020

BBAM commande trois Boeing B737-800 Freighter !

737 NG BCF3.jpg

Singapour Air Show, la société BBAM a commandé trois Boeing B737-800 Freighter. BBAM est le plus important gestionnaire dédié des investissements au monde dans les avions commerciaux loués avec plus de 200 compagnies aériennes clientes dans plus de 50 pays avec la flotte et des solutions de financement au cours des trois dernières décennies. BBAM est le seul gestionnaire dans l'industrie de la location d'avions axée exclusivement sur la génération de rendements d'investissement pour les investisseurs tiers.

Le B737-800BCF est construit sur la plate-forme de nouvelle génération « 737 » connu pour sa fiabilité et son efficacité. L'avion peut transporter jusqu'à 52.800 livres (23,9 tonnes) de charge utile avec d'excellentes caractéristiques économiques d'exploitation afin de maximiser les bénéfices des opérateurs. Depuis son entrée en service en 2018, le B737-800BCF a gagné 130 commandes et engagements. 

Selon les Perspectives du marché, Boeing estime que 2’820 avions cargo entreront dans la flotte mondiale pour répondre à la demande du marché, y compris 1’220 avions standard passagers-cargo. En réponse à la forte demande du marché, Boeing a annoncé son intention d'ajouter une ligne de production de B737-800BCF à Guangzhou Aircraft Maintenance Engineering Company Ltd (GameCo) cet été. 

Photo : B737-800BCF @ Boeing

18/11/2019

Le KC-390 & C-390 « Millennium » !

2238362064.jpg

Boeing et Embraer ont baptisé l’avion de transport KC-390 en tant que C-390 « Millennium » destinée aux missions de transport du fret. Les sociétés ont également annoncé que leur coentreprise de défense créée pour vendre le KC-390 porterait la marque Boeing Embraer - Defence. Les deux entreprises ont annoncé leur coentreprise en 2018.

Boeing Embraer - Defence vendra également une version du transporteur à ravitaillement en vol qui conservera le nom KC-390. L’avion sera commercialisé en tant que C-390 pour les versions civiles. Les sociétés n’ont pas indiqué s’il existait des différences matérielles entre le KC-390 ou le C-390, ou si la nouvelle image de marque était destinée à des fins de marketing.

Rappel : 

Le développement du KC-390 a été lancé en 2009 sous la forme d'un projet commun entre l'armée de l'air brésilienne et Embraer. Le premier exemplaire a volé en 2015.

L'armée de l'air brésilienne a commandé 27 appareils supplémentaires. En juillet, l’aviation portugaise est devenue le premier client à l’exportation du KC-390 avec une commande ferme de cinq exemplaires. Par ailleurs, Embraer a 33 lettres d’intention pour le KC-390, dont six de l’aviation argentine, six de l’aviation chilienne, 12 de l’aviation colombienne, deux de l’aviation tchèque de la société de services d’aviation SkyTech. 

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposent de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assurent d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage dispose de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permet des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion a une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion peut être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique et le largage de parachutistes par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5. Selon l’avionneur Embraer, les deux moteurs à double flux et la conception en flèche des ailes le rendent plus efficace et lui confère « le coût du cycle de vie le plus bas du marché ».

Photo : le KC-390 @ Embraer