21/03/2020

Inspection des moteurs des Antonov An-124 !

234.jpg

Les autorités ukrainiennes ont ordonné à tous les opérateurs d'Antonov An-124 d'inspecter les moteurs après qu’une panne soit survenue. Cette décision fait suite au lancement d’une enquête pour incident grave survenu sur An-124.

Ce que l’on sait :

L'administration de l'aviation d'État ukrainienne a confirmé en fin de semaine, qu’elle avait identifié un problème grave qui aurait pu endommager de manière très sérieuse un disque de compresseur intermédiaire du deuxième étage d’un des moteurs. Les opérateurs doivent effectuer une inspection des disques de tous les moteurs Ivchenko-Progress D-18T de la série 3M et ceci dans un délai de 6 mois. Les résultats doivent être transmis au fabricant, Motor-Sich, ainsi qu'à Ivchenko-Progress. Si des fissures sont détectées, le moteur doit être retiré pour une action corrective. Selon l'administration ukrainienne de nouvelles mesures correctives devraient être élaborées prochainement.

Ivchenko-Progress D-18T :

Ivchenko-Progress D-18T a été conçu dans les années 1970, puis produit par Motor Sich. Ce moteur fut le premier en URSS à dépasser la barre des 20 tonnes de poussée. Ce moteur prit l’air en 1980 à bord d’un Antonov An-124.

En 2014, la série 3M reçu une série de modifications avec système de contrôle FADEC, des performances acoustiques améliorées et un faible niveau d'émission de substances nocives afin de garantir les futures normes de l'OACI. Des mesures de sécurité ont été prises pour atteindre la ressource assignée de 50’000 heures, égale à la ressource vie de la cellule d’un An-124 Ruslan.

d18t-3m-800x450.jpg

L’Antonov An-124 :

L'An-124 Ruslan, conçu par l'Antonov ASTC à Kiev, en Ukraine est avion cargo d'une capacité de charge utile pouvant atteindre 150 t. Il est fabriqué par l'usine Aviant State Aviation, Kiev et Aviastar, Oulianovsk en Russie. L'avion est conçu pour la livraison à longue distance et le parachutage de cargaisons lourdes et de grande taille, y compris des machines, du matériel et des troupes. L'avion est basé sur le modèle de transport militaire An-124 Ruslan en service dans l'armée russe, qui porte le nom de « Condor » au sein de l'OTAN. L'An-124 est entré en service en 1986 et plus de 55 avions ont été construits. L'An-124-100 a reçu la certification de type en 1992.

Le fuselage de l'avion a une configuration à deux niveaux. Le cockpit, le compartiment de secours de l'équipage et la cabine passagers pour 88 sièges se trouvent sur le pont supérieur. Le pont inférieur est la soute. Le poste de pilotage comporte des postes d'équipage disposés par paires pour six membres d'équipage, le pilote et le copilote, deux mécaniciens de bord, le navigateur et l'officier des communications. Le poste de l'arrimeur est situé sur le pont du hall.

L'avion An-124 est équipé d'une aile supercritique à balayage arrière relativement épaisse (12%) pour donner une efficacité aérodynamique élevée et par conséquent une longue portée de vol. Pour réduire la traînée de trim, l'avion a été conçu avec une faible marge de stabilité statique.

La construction comprend des panneaux de peau extrudés sur l'aile, des plaques extrudées pour les panneaux d'aile de la section centrale et des plaques de plaquettes monolithiques pour les panneaux de fuselage. Les éléments de structure de l'avion sont constitués de composites qui représentent 1 500 m² de surface, ce qui permet une économie de poids de 2’000 kg.

Une nouvelle version, l'An-124-100M-150, est développée par Aviastar avec un investissement de la Société financière internationale. La charge utile de l'avion est passée de 120t à 150t, la masse au décollage est passée de 392t à 402t et la portée de vol avec une charge de 120t est passée de 4’650 km à 5’400 km.

ruslan-successor-cargo-660x430-620x404.jpg

Photos : 1 An-124@  2 Moteur D-18T 3M @ Antotnov 3 An-124 @ Volga-Dnepr

 

07/01/2019

Sukhoi & MiG modernisés pour l’Ukraine !

2530356983.jpg

L’armée ukrainienne a souffert ces 20 dernières années, de sous-investissements chroniques, en matière de budget militaire. Depuis les hostilités avec la Russie, ce manque de capacité s’est fait sentir à tous les niveaux. La flotte aérienne a particulièrement souffert et de nombreux aéronefs de type MiG-29, Su-27, Su-24 et Su-25 étaient devenus inapte au vol.

En 2018, les entreprises du groupe de construction d'aéronefs de l'entreprise d'État "Ukroboronprom" ont transféré les premiers avions de type Sukhoi Su-27, Su-24 Su-25 et MiG-29, aux forces armées ukrainiennes, renouvelant ainsi leur parc aérien et le renforçant avec des aéronefs modernisés. 

Au cours de l’année dernière, des pilotes ukrainiens ont reçu des avions de combat Su-27 et MiG-29, des avions d’attaque Su-25, des chasseurs-bombardiers Su-24. Ce résultat a été rendu possible grâce au travail personnalisé des sociétés aéronautiques d’Ukroboronprom, qui a exécuté en 2018 l’ordre de défense de l’État.

L’Ukraine a entreprit de réparer et moderniser, près de 40 avions de combat.  Mais d’autres aéronefs vont subir une modernisation progressive, sur un total de 161 MiG-29 que compte la Force aérienne Ukrainienne, 90 d'entre eux (deux brigades) du modèle MiG-29S (conception du bureau 9-13) pourront être modernisés au standard SMT.  En parallèle, les Su-25 «Frogfoot» vont progressivement être dotés d’un nouveau système de visée et de navigation. On parle de 40 aéronefs sur les 60 encore disponibles. 

L’Ukraine prévoit également de moderniser 50 Sukhoi Su-27 «Flanker». Si, 25 Sukhoi Su-24 «Fencer» sont encore en service, le pays prévoit d’en réactiver environ 40, sur les 95 machines actuellement stockées.

Le Su-27 amélioré «1M», est équipé d'un nouveau radar qui augmente de 30% la portée de la détection des cibles aériennes, d'une nouvelle avionique. Le Su-27-1M est également capable d'effectuer des missions conjointes avec les forces alliées.

1989565607.JPG

Les spécialistes zaporozhiens lors de la modernisation du Su-25 au niveau de M1K effectuent des réparations majeures et installent du matériel supplémentaire de production ukrainienne. Un viseur analogique est en train d'être remplacé par un nouveau viseur numérique, intégré au système d'observation et de navigation de l'avion. L'avion reçoit un nouveau contrôle et un nouvel enregistrement des données de vol, ainsi qu'une station de radio modernisée.

Un travail important est en cours pour assurer la protection des Su-25M1K, le système de protection "Adros" de STC "Progress" a été installé. Ce système augmente de temps en temps la protection thermique des missiles, ferme les têtes autoguidées et lance des leurres thermiques spéciaux.

Odessa Aviation Plant et l'USIN NARP ont lancé le développement d'une profonde modernisation du Su-24. La tâche principale de ce développement consiste à élargir considérablement les capacités de cet avion grâce à des systèmes numériques modernes et à l’installation d’équipements embarqués de pointe.

 

659021882.jpeg

Photos : 1 Sukhoi Su-27 Flanker ukrainien 2 MiG-29 Fulcrum  ukraine 3 Sukhoi Su-24 Fencer @ Povitryani Sily