12/01/2022

Vol inaugural du premier Tu-160M2 nouvellement fabriqué !

IMG_8745.jpeg

Ce 12 janvier a vu le premier Tu-160M2 nouvellement fabriqué effectuer son vol inaugural depuis l'aérodrome de l'usine d'aviation de Kazan, soit une branche de Tupolev (qui fait partie de la société UAC du groupe étatique Rostec).Ce tout nouveau Tu-160M2 « Blackjack » fait partie de la nouvelle série commandée par Moscou et qui viendra grossir la flotte de bombardiers stratégiques russe.

Le vol a eu lieu à une altitude de 600 mètres et a duré environ 30 minutes. L'équipage des pilotes d'essai de Tupolev PJSC a effectué des manœuvres pour vérifier la stabilité et la contrôlabilité de l'avion dans les airs. Le programme de reproduction d'avions Tu-160M1 sous la forme modernisée de Tu-160M2 a été lancé par décision du président russe Vladimir Poutine en 2015. Dans le cadre de la mise en œuvre du programme du contrat d'État entre le ministère de l'Industrie et du Commerce de Russie et Tupolev, la documentation de conception de l'avion Tu-160M2 a été entièrement numérisée en peu de temps, la technologie de soudage sous vide pour le titane les produits ont été restaurés, la production d'unités de cellule a repris, une nouvelle coopération a été formée entre des entreprises industrielles de premier plan dans le domaine de la métallurgie, de la construction aéronautique, de la construction mécanique et de la fabrication d'instruments, dont la partie principale fait partie de la société d'État Rostec. 

Denis Manturov, ministre de l'Industrie et du Commerce de la Fédération de Russie, a souligné : « Nous avons restauré le cycle de production complet du Tu-160, mais déjà dans la modification M, en utilisant des moteurs modernisés, des systèmes de contrôle d'avions, des systèmes de navigation et des armes modernisés. La modernisation de l'usine aéronautique de Kazan a joué un rôle important dans la restauration de la production d'avions uniques : l'équipement des ateliers, la base d'essais en vol ont été mis à jour, la plus grande installation au monde de soudage par faisceau d'électrons et de recuit sous vide du titane a été mise en service. Aujourd'hui, nous voyons des perspectives importantes pour la plate-forme Tu-160 : un développement ultérieur permettra de l'utiliser pour de nouveaux types d'armes, y compris prometteuses. »

L'avion conserve son apparence, mais il a été créé sur une toute nouvelle base technologique utilisant les technologies numériques. Il s’agit d’un des projets les plus importants et les plus high-tech de l'industrie aéronautique russe du moment. La mise en œuvre de ce programme a nécessité non seulement la rénovation des installations de production, mais aussi la création d'un environnement numérique fondamentalement nouveau pour travailler sur le projet. Plusieurs bureaux d'études aéronautiques ont participé à la préparation de la documentation numérique du projet. Les nouveaux Tu-160M2 sont entièrement construits à partir de zéro. Les systèmes et équipements ont été mis à jour et modernisés à 80%.

IMG_8746.jpeg

Une flotte de 50 bombardiers

L’objectif est de construire 35 nouveaux bombardiers stratégique Tupolev Tu-160 « Blackjack » ce qui portera à 50 le nombre d’appareils en activité. En parallèle, les avions en service sont tous modernisés afin d’obtenir une flotte uniformisée.

La flotte actuelle de Tu-160M1 est en cours de modernisation, Le bombardier supersonique à géométrie variable Tu-160 modernisé comprend une amélioration des systèmes d’avioniques et du radar, de la motorisation ainsi que de l’armement.

Les Tu-160 en service reçoivent une avionique modernisée avec un nouveau cockpit doté d’écrans et de la nouvelle génération d’ordinateur de gestion de vol disponible. Une liaison électronique permettant la communication avec l’ensemble des aéronefs et des éléments des Forces russes est installée. L’avion est doté du nouveau radar Novella NV1.70  couplé au système de défense et de guerre électronique L402 Himalaya.

Les moteurs Kuznetsov NK-32-02 sont dotés d’un nouveau FADEC (Full Authority Engine Control) et de diverses améliorations concernant la maintenance.

En matière d’armement, le programme de modernisation va permettre de renforcer la capacité nucléaire de l'avion et la capacité de transporter 12 missiles Raduga NPO Kh-555 (AS-15 Kent) de croisière à longue portée ainsi que des bombes à guidage laser.

Le Tu-160 sera également doté des nouveaux missiles Kh-101 et le Kh-102, avec des ogives nucléaires et conventionnelles. La puissance des ogives nucléaires est estimée à 180-200 kilotonnes. En outre, leur portée atteint les 5’500 km. Toutefois, pour augmenter la portée, il a fallu augmenter la masse de lancement de missiles de 700-800 kg, bien que le poids de l'ogive soit resté la même 400-410 kg

Avec une charge jusqu'à 40’000 kg et un rayon d’action (sans ravitaillement) de 12’297 km, et une vitesse maximale de 1’800 km/h le Tu-160 est l’une des armes les plus redoutable de la Russie. Conçu par le Bureau d'études soviétique Tupolev pendant les années 1970-1980, le bombardier porte-missiles stratégique Tu-160 « Blackjack » selon le code de l'OTAN (Cygne Blanc en Russie) est le plus grand et le plus puissant avion supersonique militaire doté d'ailes à géométrie variable. Le Tu-160 est aussi le plus lourd avion de combat au monde et le bombardier ayant la plus grande masse au décollage.

En service opérationnel depuis 1987, le Tu-160 est destiné à détruire des cibles importantes au moyen d'armes nucléaires et conventionnelles. Son équipage comprend quatre pilotes.

IMG_8749.jpeg

Photos : Premier  vol du Tu-160M2 @ UAC

03/01/2020

Ilyushin est prêt à faire voler l’II-114-300 !

il-114-300_c_uac_1280.jpg

Ilyushin a déployé le premier prototype du turbopropulseur Il-114-300 modernisé, après qu'il a été peint avant les essais en vol en vue de sa future certification. La version modernisée de l’Ilyushin Il-114 est destinée à remplacer les Antonov An-24. Le directeur général d'Ilyushin, Yuri Grudinin, à la tête de la division de l'aviation de transport de United Aircraft, confirme que deux Il-114-300 sont en cours de construction dans les installations de RSK MiG pour les premiers tests. Ces appareils seront intégrés au programme d'essais fin 2020, et la certification sera achevée en 2022. Les livraisons en série commenceront alors à partir de 2023.

La relance du programme :

PolarAirlines a annoncé l’année dernière, lors du salon aéronautique de Moscou son intention de commander jusqu'à 8 avions régionaux II-114-300. La compagnie deviendrait ainsi le client de lancement de l’aéronef.  L'IL-114-300, qui est une version mise à jour de l'Ilyushin IL-114 d'origine qui, à l'époque de l'Union soviétique, a été produite dans une usine d'aéronefs à Tachkent dans la République d'Ouzbékistan désormais indépendante. La version améliorée produite en Russie est propulsée par des moteurs TV7-117SM-01.

La société affirme qu'elle a maintenant signé plusieurs lettres d'intention pour un total de 19 appareils. De plus, la State Transport Leasing Corporation (GTLK) de la Russie, l'un des principaux outils du gouvernement pour le financement d'avions de construction nationale, a manifesté son intérêt pour 50 Ilyushin IL-114-300, se déclarant « prête à louer ces avions à clients de la compagnie aérienne à partir de 2025 », selon Grudinin, qui évalue la demande immédiate du marché pour ce type d'environ à 60 appareils.

Ilyushin Il-114-300 :

L'avion de ligne Il-114-300 est conçu pour les itinéraires locaux. C'est une version améliorée du turbopropulseur Il-114. L’équipage de conduite est composé du commandant de bord et du copilote. L’Il-114-300 est équipé d’une suite numérique de navigation assurant le décollage et l’atterrissage dans des conditions météorologiques conformes à la norme de la catégorie II de l’OACI. Toutes les informations et données de navigation du vol sur les performances des systèmes de l’aéronef sont transmises à cinq écrans LCD couleurs.

L'utilisation des moteurs TV7-117SM augmente la plage de vol avec une charge maximale de passagers pouvant atteindre 1’900 km par rapport à l’ancien l'Il-114. La cabine passagers moderne assure un vol confortable dans toute la plage d'altitude.

Les systèmes sont configurés de manière à ce que la défaillance d’un système n’influence pas les performances des autres. Les systèmes ont un niveau de redondance requis et utilisent des matériaux éprouvés. L’exécution des avancées technologiques modernes dans le maintien de l’efficacité aérodynamique et du poids nécessaires de l’aéronef et du groupe moteur confère à l’Il-114-300 un haut rendement énergétique, selon l’avionneur.

Le train d'atterrissage lui permet d'atterrir sur des aérodromes non préparés avec des pistes en béton ou en terre, ce qui contribue à l'expansion de l'utilisation de l'Il-114-300 dans différentes régions dont les plus difficiles d’accès.

En outre, l’avion est conçu pour une exploitation indépendante dans des aéroports non équipés. L'accès à tous les éléments structurels et unités, dont l'inspection est requise par le programme de maintenance, est rapide et facile.

Pour l’Il-114-300, un système d’exploitation basé sur l’état sans révisions a été adopté, qui permet de maintenir la capacité de vol nécessaire avec des coûts opérationnels minimaux pendant une durée de vie nominale de 30’000 heures ou 30’000 vols et une durée de vie utile de 30 ans. 

Parallèlement à cela, l'avion russe offre une plus grande autonomie, environ 5’000 km, contre 3’600 pour l'ATR. Trois options d’aménagement de cabine pour passagers sont possibles, soit : 64, 52 et 50 sièges, un compartiment à bagages accru et actuellement en cours de développement.

La production en série de l'IL-114-300 implique quatre sites : Voronezh Aircraft Production Association, Aviastar-SP (Ulyanovsk), Sokol (Nizhny Novgorod) et l'usine de Lukhovitsy de RSK MiG (près de Moscou). Tous ces sites subissent d'importantes améliorations avec de nouveaux équipements et l'assemblage final est en cours d'installation à Lukhovitsy, qui sera équipé d'une ligne d'assemblage automatisée.

IL-114-620x404.jpg

Photos : II-114-300 @ UA