28/11/2017

La Pologne lance son projet de nouvel avion de combat !

1394417922.jpg

Varsovie, l'inspection de l'armement du ministère polonais de la Défense a lancé la phase d'analyse et de l’étude de marché en vue de la sélection d’un nouvel avion de combat multirôles. L’objectif est de venir remplacer deux types d’avions en service, il s’agit des flottes de 18 Sukhoi Su-22 « Fitter » et 31 MiG-29 « Fulcrum ».

Varsovie a l'intention d'équiper au moins deux escadrons de nouveaux avions de combat soit 32 unités. Selon le ministère de la Défense, proposée devrait augmenter la capacité de l'armée de l'air polonaise à effectuer des missions contre-aériennes offensives et défensives, et à soutenir des opérations terrestres, maritimes et spéciales.

Les soumissionnaires potentiels sont tenus de soumettre leurs réponses, y compris une description générale de l'équipement proposé avant le 18 décembre. Les candidats sélectionnés recevront plus tard une demande de renseignements.

3602176537.jpg

Trois candidats connus :

Selon les premières informations, trois candidats sont déjà prêt pour répondre à la demande de la Pologne, il s’agit : d’Airbus DS avec l'Eurofighter T3 « Typhoon II », Saab avec le JAS-39 Gripen E ainsi que Lockheed-Martin avec le F-16 « Viper ».

Eurofighter T3 : 

2474012411.jpg

L’Eurofighter T3 (F3) dispose du radar AESA E-CAPTOR. L’arrivée du E-CAPTOR permet grâce à son antenne AESA d’effectuer des tâches multiples simultanément. Le nouveau radar conserve les principales caractéristiques de l'architecture du radar ECR-90 CAPTOR actuel, mais, il est  doté d’une antenne AESA en lieu et place de l’actuelle antenne mécanique. Il est prévu d’exploiter la maturité du système actuel et d’y adjoindre le mode AESA. Eurofighter GmbH et Euroradar, de concert avec leurs partenaires industriels ont commencé le développement à grande échelle de la nouvelle génération d’antenne radar AESA (Active Electronically Scanned Array). L'objectif est de permettre une mise en service du nouveau radar pour 2018 et de ce fait, répondre aux exigences des pays partenaires et clients à l'exportation. L'intégration d'armes comprend les missiles Meteor, Storm Shadow et Brimstone II et les bombes Paveway IV et de petit diamètre. 

Le Gripen E :

20171027-en-2713998-1.jpg

Le JAS-39 Gripen E MS21 dispose du radar AESA ES05 «Raven» couplé au système SWASHPLATE offrant une plage de détection démultipliée unique. L’avion a reçu un IRST (Infra-Red Seach and Track) Skyward-G produit par Selex-ES qui permet la transmission de données d’acquisition entre les appareils. Contrairement aux versions précédente le Gripen E dispose d’une nouvelle architecture électronique (Net Centric Warfare - NCW). Le nouveau système central PPLI (Precise Participant Location and Identification) et relie l’ensemble aux pistes des capteurs internes et externes (RAVEN, IRST, EW39, pod ATFLIR) pour ensuite offrir les meilleures réponses aux menaces. L’avion est motorisé avec le General-Electric F-414G avec mode « SuperCruise ».Le nouveau système de guerre électronique (Warfare System) une détection des missiles en approche de type électro-optique EW39 (ultra-violet) qui fonctionne avec les lances-leurres Saab BOH/BOL de dernière génération (ADIS) couplés avec le système d'alerte aéroporté passif (PAWS-2) d'Elbit Systems. Le Gripen E emporte une large variété de missiles : AIM-9X, IRIS-T, A-Darter, Python, AMRAAM, Meteor, RBS14, Maverick, Brimstone, Taurus KEPD, ainsi que la panoplie complète des bombes à guidage laser/GPS.

Le F-16 « Viper » Block70 :

177509571.jpg

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

 

Photos : 1 MiG-29 polonais 2 Su-22 polonais @ PAF 3 Eurofighter T2 @ Airbus DS 4 Gripen E @ Saab 5 F-16 Viper @ Lockheed-Martin

12/07/2016

Missile ukrainien pour les MiG-29 polonais !

2600270.jpg

La Pologne doit compléter sa gamme de missile air-air en vue du maintien de sa flotte d’avions de combat de type MiG-29 « Fulcrum » jusqu’en 2025. Pour ce faire, Varsovie a commandé la variante du missile R-27R1 fabriquée en Ukraine.

Jusqu’ici cette version du missile provenait d’une usine en Russie, mais la situation politique oblige la Pologne à se fournir chez le second pays qui fabrique ce type de missile. La variante commandée par la Pologne est le R-27R1 dotée d’un autodirecteur radar semi-actif, produit par la société ukrainienne SpetsTechnoExport appartenant à l'Etat.

Le missile R-27 :

Le missile R-27 (AA10 « Alamo » code Otan) est entré en service en 1985 pour équiper les chasseurs MiG-29 et Su-27. Il est fabriqué en Russie et en Ukraine. Il est capable d'engager des cibles aussi bien à longue distance que dans des combats rapprochés sous forts facteurs de charges. Il peut intercepter des cibles en mouvement dans plusieurs directions, supportant des accélérations latérales jusqu'à 8 g et peut être tiré dans n'importe quelles conditions météo.

Il est doté d'une configuration aérodynamique à plans « canards » et est équipé de 4 surfaces aérodynamiques arrangées selon une disposition cruciforme, au milieu du fuselage. Ces gouvernes, de forme un papillon, permettent d'employer les mêmes surfaces pour contrôler à la fois le tangage et le lacet du missile, tout en lui apportant une importante stabilité en roulis. Chacune est dotée d'un circuit de commande hydraulique indépendant, et un accumulateur hydraulique fournit une pression hydraulique constante et élevée. Les plans « canard » sont montés en avant de ces gouvernes.

Ce missile est fabriqué en 4 versions différentes : R-27 à guidage infra-fouge, le R-27R guidé par radar semi-actif, le R-27P à radar passif et le R-27A guidé par radar actif.

 

2.jpg

Photos : 1 MiG-29 avec des R-73 polonais @ Bartosz Bera 2 le R-27R1 @ Redstar

14/08/2014

La Pologne reçoit ses MiG-29 modernisés!

2256850.jpg

 

Varsovie, les premières livraisons de MiG-29 modernisés à l'armée de l'air polonaise ont débuté et les négociations pour un deuxième lot vont prochainement commencer.

 

En 2011, le gouvernement polonais a signé un accord, pour la modernisation des 16 avions de combat MiG-29, sur un total de 32 en service, pour un montant de 42,6 millions de dollars. Cette modernisation concerne 13 MiG-29A monoplace et trois biplaces MiG-29UB. 

 

La mise à niveau est effectuée par l’entreprise polonaise  WZL en Pologne et est basée sur une conception et des systèmes fournis par Israel Aerospace Industries (IAI). Le paquet de modernisation comprend une nouvelle avionique, des instruments du poste de pilotage et un système de compte rendu avancé. En détail, celle-ci comprend : 

une modernisation de l’avionique qui remplace les systèmes analogiques, par des unités numériques soit, un nouvel affichage multifonctions, un gestionnaire de mission et de planification, un GPS couplé à un affichage multi-rôle MFD (Multi-Function Display), un enregistreur vidéo numérique avec caméra CTVS, système MIL-STD-1553B multiplex de données. En outre, le gyroscope mécanique est remplacé par une centrale de navigation à laser. 

Les appareils reçoivent une nouvelle radio Rockwell Collins RT-8200 (AN/ARC-210 Talon) à deux canaux UHF / VHF (conformément à la réglementation de l'OACI) avec un Have Quick I/II et système Saturne à saut de fréquence.

 

En parallèle, la Pologne modernise également 18 Sukhoi Su-22. Cela permettra à la Pologne de prolonger les opérations avec ce tape d’appareil pour 10 ans. A terme, la Pologne prépare le remplacement combinés de ses MiG-29 et Su-22 par un nouvel appareil pour rejoindre sa flotte de 48 F-16C/D Block55/60.


2266088.jpg


 

 

Photos : 1 MiG-29A polonais 2 MiG-29UB polonais @ Piotr Zdunek