09/06/2017

Le Portugal négocie l’achat de KC-390 !

55c45bae25038747224c15c40a0e868289f49dfb.JPG

Le gouvernement portugais a entamé des négociations officielles avec l’avionneur brésilien Embraer pour acheter cinq avions de transports tactiques KC-390 avec une option pour un sixième avion.

Les discussions devraient se prolonger durant les trois prochains mois pour définir la configuration détaillée de l'avion en vue de l’intégration au sein de la Force aérienne portugaise, les dates de livraison et les horaires de paiement. Les discussions portent également sur l’entretiens est un simulateur de vol complet, des pièces de rechange et d'autres services de soutien.

Le Portugal est l'un des cinq pays qui s'est engagé à acheter le KC-390 depuis 2010, avec l'Argentine, le Chili, la Colombie et la République tchèque. Mais l'engagement de Lisbonne envers le programme est apparu incertain en 2015 après que la Force aérienne portugaise a lancé un projet de modernisation pour ses six avions Lockheed Martin C-130 Hercules.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

193530122.jpg

Photos : le KC-390 @ Embraer

04/06/2017

Eurofighter : intégration finale du Brimstone II !

382-eurofighter-typhoon.jpg

BAe Systems se prépare à effectuer une série de tests de tir du missile avec le missile air-sol Brimstone 2 depuis un avion de combat Eurofighter « Typhoon II ». Ce test fait partie de la finalisation en vue l’intégration du missile sur l’avion.

Pour BAe ces travaux font partie du cadre de son programme de développement de phase 3 (P3E), pour ajouter de nouvelles capacités à l’avion européen.

L'intégration du missile Brimstone II est une exigence unique du Royaume-Uni dans le cadre du projet Centurion de la Royal Air Force. Le projet intégrera les trois principales armes terrestres qui équipent le Panavia Tornado GR4, sur le « Typhoon II », soit la bombe guidée « Paveway IV » de Raytheon a été intégrée sur Typhoon à travers la mise à niveau P1E. Puis, ce fut l’adaptation du missile MBDA Storm Shadow qui a été intégré dans le paquet P2E avec le Meteor. Maintenant c’est au tour du « Brimstone II » de venir compléter l’arsenal de l’avion. Les mises à niveau ne s'appliquent qu'aux modèles de la Tranche 2 et 3 de Typhoon.

 Le MBDA Brimstone : 

Le missile Brimstone air-sol britannique fabriqué par MBDA sur commande de la Royal Air Force. Il est équipé d'un guidage laser et d'un radar millimétrique, ceci afin de le rendre plus efficace contre des cibles mobiles. 

 

3003853471.jpg

Photos : 1 Eurofighter doté de 6 Brimstone II, 2 Paveway IV, 4 Meteor et 2 ASRAAM@ BAe

 

 

25/05/2017

Modernisation des E-3A saoudiens !

32345.jpg

Boeing travaille en ce moment à la modernisation des avions de contrôle et d’alerte lointaine E-3A AWACS de l’Arabie Saoudite. Cette mise à jour a été programmée en 2014 pour un montant de 2 milliards de dollars.

Parmi les améliorations, les ingénieurs de Boeing travaillent à la réduction du temps de réparation des systèmes. De l’autre, les capacités de détection du système radar sera augmentée, ainsi que le nombre des cibles pouvant être suivies. Les mises à niveau, comprennent l’amélioration des logiciels radars, l’amélioration du système (RSIP), réduction du temps de maintenance, l’adaptation d’un nouveau système d’identification ami-ennemi (IFF).  De plus, les appareils recevront de nouveaux appareils de communications.

La modernisation concerne 5 aéronefs de type Boeing E-3A «Sentry» de la Royal Saudi Air Force. L'Arabie saoudite prévoit de moderniser ses AWACS au standard blocs 40/45.

L’E-3A  «Sentry» : 

Le E-3A, la version initiale, fut testée à partir d'octobre 1975 par l'USAF. 34 exemplaires furent commandés par l'USAF, dont 24 en tant qu'E-3A, 9 en tant qu'E-3C, le dernier à la disposition de Boeing. Il entra en service en mars 1977, au sein du 552 Airborne Warning and Control Wing, basé à Tinker AFB, Oklahoma. Il fut dérivé en sous-variante KE-3A, qui sert au ravitaillement en vol et de transport. Il est destiné à l'Arabie Saoudite, qui en a commandé 8 exemplaires. Il est dépourvu de radar de veille aérienne. L'antenne du radar, installée dans un radôme non pressurisé de 30 feet (9,14 m), tourne à 6 tours-minutes en fonctionnement. L'APY-1 dispose de 7 modes : PDNES (Pulse Doppler Non-Elevating Scan), le mode de base sur 2 dimensions, PDES (Pulse Doppler Elevating Scan), qui fonctionne en 3 dimensions mais sur une portée réduite, BTH (Beyond The Horizon), qui sans utiliser l'effet Doppler, permet de répérer les avions à très haute altitude ou à la limite de la portée maximale, "Maritime" pour les navires, des combinaisons PDES+BTH et PDNES+MARITIME, et enfin un mode passif. L'appareil peut détecter des avions dans un rayon de 200 miles, sur 360°. Les opérateurs, au nombre de 13, disposent de 9 consoles de contrôle et d'un système de traitement des données radar IBM 4PICC-1. Il géra aussi la fonction dite C2, pour commandement-et-contrôle, et maintenant la fonction C3 (command, control and communications). Il dispose, outre d’une antenne radar IFF AN/APX-103 et d'une antenne TADIL0C (Data-link fighter-control). 

 L'Arabie Saoudite a acheté cinq E-3A en 1983, qui servent au sein du 18e squadron.

1830113037.jpg

 

Photos : E-3A saoudiens @ RSAF

21/05/2017

Chine, la version export du Z-19 a volé !

78654.jpg

La version d'exportation de l'hélicoptère de reconnaissance et d’attaque armé Harbin Aviation Industries (HAIG) Z-19 a effectué son premier vol. Appelé le Z-19E, la nouvelle variante a pris le ciel le 18 mai depuis les installations de l’avionneur à Heilongjiang au nord-est du pays.

Lors de ce vol inaugural, le Z-19E a mené des manœuvres permettant de confirmer ses performances. Cette nouvelle version du Z-19 est spécialement conçue pour répondre aux besoins de l’exportation. L’hélicoptère pourra être déployé en soutien du champ de bataille et peut évoluer de jour comme de nuit. Le Z-19 dispose d'une disposition de cabine qui offre à ses deux pilotes un bon degré de visibilité, alors que sa maniabilité et ses possibilités de survie sur le champ de bataille ont été grandement améliorées.

Le Harbin Z-19 : 

Le  Harbin Z-19 (WZ-19) est une version améliorée du Z-9W (similaire au développement du Bell AH-1 et qui reprend des éléments de l’AS365 produit en Chine sous licence. Les informations connues à ce jour, démontrent que le cockpit est renforcé pour pouvoir résister lors d'un crash. Il est équipé d'une tourelle abritant un canon. Ce canon dispose d'un télémètre laser. Le pilote est quant à lui équipé d'un viseur tête haute. 

En plus de la capacité de reconnaissance, le Z-19 est capable de fournir un appui-feu, il dispose de quatre points d'emport sous voilure et peut transporter des roquettes et d'autres armes comme le missile air-air TY-90 et le HJ-8 anti-char.  Le Z-19 est motorisé par un WZ-8A, soit une version dérivée du Turboméca Arriel. Avec un poids maximal au décollage de 4’250 kg, le Z-19E est un hélicoptère léger offrant des avantages en vitesse de croisière, vitesse de montée et plafond utilisable, selon sonconcepteur. Le Z-19E est principalement destiné à attaquer des véhicules blindés et d'autres cibles terrestres.

5643.jpg

Photos : 1 le Z-19 2  le Z-19 E @ CNTop

 

17/05/2017

Le missile Derby qualifié sur le Tejas !

4747.jpg

L'avion de combat léger indien Tejas (HAL) de Hindustan Aernautics (HAL) a tiré avec succès le missile de israélien Rafael « Derby » au-delà de la gamme visuelle (BVR). Ce dernier tir qualifie l’arme sur l’avion de combat indien.

L'avion a libéré l'arme en mode "lock-on after launch", et a détruit avec succès une cible aérienne, a déclaré le ministère indien de la Défense dans un communiqué. L'objectif du test était d'évaluer l'intégration de missile « Derby » avec les systèmes de bord de l'aéronef y compris l'avionique de l’avion et le radar. Le test a été effectué dans une zone d'essai près de Chandipur, sur la côte est de l'Inde. Le test de tir ayant atteint tous ses objectifs prévus avec ce type de missile permet ainsi au Tejas de se rapprocher un peu plus de la capacité opérationnelle finale. L'autorisation d'opération initiale (IOC) pour Tejas Mk1, dont 40 exemplaires seront acquis, a été obtenue en décembre 2013.

LCA Tejas LSP-7 jet testfirng Derby BVRAAM 1.jpg

Les Tejas au standard Mk1 doivent être livrés en 2017, pour atteindre pleinement la capacité IOC en 2018. Les 20 avions restants seront livré au standard FOC et livrés d'ici à 2020. La montée en puissance de la production est essentielle pour répondre aux besoins de l’Indian Air Force.

Le Rafael Derby :

Le Derby est un missile air-air israélien produit par la société Rafale Advanced Defense Systems de moyenne portée à guidage radar actif. Il est issu de la famille des missiles « Python ». Pour l'exportation, ce missile est systématiquement proposé comme alternative à l'AIM-120 américin, et surtout en Amérique du Sud. Le Derby est un missile à guidage actif, pouvant être utilisé en deux modes : l’un lui permettant d’accrocher la cible avant le tir, le second après le tir. Il dispose d’une capacité lock-down, shoot-down. Il est conçu pour être employé aussi bien à courte portée > 4 km qu’à moyenne portée < 50 km.

908.JPG

Photos : 1 Tejas @ Arnav Pai 2 Tir du Derby @ IAF 3 Tejas et missiles Derby et Python @ Shiv Aroor