09/05/2020

Le Leonardo M-345 prêt pour l’exportation !

1100933348.jpg

L’avionneur italien Leonardo a d'annoncé que la DAAA (Direction des armements aériens et de la navigabilité), l'autorité de certification du ministère italien de la Défense, a délivré la "Certification initiale" pour le nouvel avion d'entraînement M-345. Cette réalisation importante pour le programme M-345 est le résultat d’activités intenses avec deux cents vols dédiés enregistrés aux côtés du soutien essentiel du Flight Test Center de la Force aérienne italienne, de la 61e Escadre et de la 10e Aircraft Maintenance Unit.

Lucio Valerio Cioffi, directeur général de la division Leonardo Aircraft, a commenté: "La réalisation de la certification initiale du M-345 unique dans son segment pour les coûts d'acquisition et d'exploitation  confirme que l'avion présente d'excellentes caractéristiques et capacités et le rend disponible pour le marché international. Ce résultat résulte d'une collaboration consolidée entre l'industrie, l'autorité de certification et l'armée de l'air italienne dans le cadre d'un effort national complet et incarne l'héritage de l'excellence de la formation qui est largement reconnu par les forces armées italiennes. "

La certification initiale du M-345 marque le premier cas d'application de la nouvelle règle AER (EP) P-21 pour un avion à voilure fixe. Cette règle adopte l'EMAR-21 européen (European Military Airworthiness Requirements) une exigence de certification internationale stricte qui sera également bénéfique pour l'exportation de l'avion.

Le M-345, grâce à ses performances et à son système d'entraînement intégré avancé, offre à l'Air Force une amélioration significative de l'efficacité de l'entraînement, une plus grande efficacité et une forte réduction des coûts d'exploitation. Le nouvel avion, conçu pour répondre aux besoins de formation de base et de base / avancé, complétera les M-346 utilisés pour la phase avancée de formation des pilotes et dans le cadre du projet "International Flight Training School", soutiendra le renforcement et l'internationalisation de l'offre de formation lancée par Leonardo en partenariat avec l'armée de l'air italienne.

Le M-345HET :

Pour Leonardo, le petit jet d’école offre aux élèves-pilotes un environnement d'entraînement simulant le comportement de vol, la capacité de manœuvre et l'expérience physique des avions à réaction. Le M-345 assure un niveau élevé, soit la norme de qualité qui doit être atteinte à la fin des activités de formation des élèves-pilotes.

L'avion est équipé de systèmes de bord simples et basiques nécessitant un minimum d'entretien et capables de garantir une sécurité et une fiabilité maximales. Le résultat est un avion d'entraînement très efficace alimenté par un moteur à double flux, mais avec des coûts d'achat et de cycle de vie  un peu supérieur à ceux des entraîneurs à turbopropulseurs. 

La structure du M-345, dans laquelle une large utilisation a été faite de matériaux composites, est construite pour beaucoup voler, avec une durée de vie allant jusqu'à 15’000 heures. Le moteur Williams FJ44-4M-34 sans postcombustion garantit une poussée substantielle, ce qui réduit la consommation de carburant et offre un système de contrôle numérique moderne.

3533935323.jpeg

Les étudiants pilotes et les instructeurs sont assis sur des sièges éjectables Martin Baker Mk.IT16D de dernière génération dans un cockpit confortable, entièrement équipé d'instruments sophistiqués comprenant, entre autres, trois grands écrans multifonctions LCD - très similaires au type d'équipement que les futurs pilotes trouveront devant avion de combat. 

La division Avions de Leonardo a créé un système d'entraînement intégré capable de déplacer facilement les pilotes des entraîneurs de base vers les chasseurs de dernière génération.

La présence du système ETTS (Embedded Tactical Training Simulation) embarqué, basé sur celui offert par l'avion M-346 éprouvé, est fondamentale. Ce système est capable de simuler le scénario tactique le plus approprié en fonction des besoins d'entraînement, en faisant apparaître des forces alliées ou ennemies, simulant le fonctionnement des capteurs embarqués qui ne sont pas réellement présents ou des armes. Les pilotes sont immergés dans un environnement connu sous le nom de LVC, qui combine de manière transparente des avions volants (Live), des avions simulés (Virtual) avec d'autres forces virtuelles alliées ou ennemies (Constructive).Le M-345 équipera prochainement la célèbre patrouille italienne des Frecce Triccolori.

CPX619_(14684738352).jpg

Photos : 1 M-345  2 Cockpit 3 la version futur des Frecce Triccolori @ Leonardo

 

 

26/06/2013

L’ICH-47 effectue son vol inaugural !

aw1067_ich-47f_1st_flight_web.jpg


 

AgustaWestland, vient d’annoncer que le premier ICH-47F «Chinook» destiné à l'armée italienne à accompli avec succès son vol inaugural à Vergiate en Italie. L’hélicopère a volé durant 15 minutes et effectué des tests de manipulation de base et les principales vérifications de systèmes. Cet ICH-47F «Chinook» est le premier d'une commande de 16 unités, plus quatre en options passées par l'Agence italienne pour l’armement(ARMAEREO). Le contrat comprend également un service de soutien logistique de cinq ans. La livraison du premier appareil est prévue au début de 2014 avec la livraison finale en 2017. L'ICH-47F sera exploité par l'armée italienne au sein du  1er Régiment "Antares" basé à Viterbo et il va remplacer les 40 hélicoptères CH-47C «Chinook» qui ont été en service depuis 1973.

 

L’ICH-47F «Chinook» : 

 

L’ICH-47F «Chinook» n’est autre que la version du CH-47F produit par Boeing,

en vertu d'un accord industriel conjoint avec la société Boeing, AgustaWestland est maître d'œuvre du programme ICH-47F pour l’Italie.

AgustaWestland est également qualifié par Boeing pour produire les systèmes d'entraînement complets. Boeing construit le fuselage dans son usine de Ridley Park. L'assemblage final est effectué à l'usine Vergiate d'AgustaWestland en Italie du Nord. 


 

aw1067_ich-47f_people_web.jpg


 

Le CH-47F «Chinook» : 

 

Les fonctionnalités avancées de ce nouvel hélicoptère augmentent de façon significative la capacité d’emploi du «Chinook». La nouvelle version du CH-47 dispose d’une nouvelle conception, la cellule a été modernisée  et une nouvelle architecture de l’avionique conçue par Rockwell Collins et BAE offre un poste de pilotage adapter au vol moderne. L’équipage dispose d’une vue d’ensemble de la situation offrant une meilleure sécurité de vol. De nouvelles commandes de vols électriques améliorent  le contrôle du CH-47 notamment en situation complexe. L’affichage numérique permet également de stocker des données en amont de la mission avec la possibilité d’améliorer les conditions d’alerte missiles pour les missions suivantes. Propulsé par deux turbines Honeywell 4733, le nouveau CH-47F peut atteindre des vitesses supérieures à 175 km / h et transporter plus de 21.000 livres. Le CH-47F, avec l'Extended Range Robertson Aviation Fuel System, atteint un rayon d’action de plus de 400 miles nautiques.

 

Photos : ICH-47F lors de son premier vol @ AgustaWestland


07/06/2013

Italie, le dernier escadron opérationnel sur Eurofighter !

NiccoliGioia5web.jpg

 

 

Base aérienne de Gioia Del Colle en Italie, le 36e Escadron de chasse de la Force aérienne italienne est déclaré opérationnel sur sa nouvelle monture l’Eurofighter Typhoon II. Une cérémonie spéciale a célébré l’état de préparation du 36e Escadron, en présence de représentants du consortium Eurofighter et des officiels de l’aviation militaire italienne.

 

 

L’Eurofighter remplace le F-16 :

 

C’est une nouvelle page de l’histoire de la Force aérienne italienne qui vient de se tourner, avec cette transition de l’Escadron 36 sur l’avion européen Eurofighter Typhoon II, l’ensemble des unités de la Force aérienne italienne (ITAF) ont remplacé les derniers Lockheed-Martin F-16A/B encore en service. L’avion de combat européen est le seul à assurer pleinement la défense de l’espace aérien italien. En service depuis 2004 et opérationnelle au sein de  quatre escadrons, le Typhoon (Gruppi) du nord au sud de l'Italie, deux escadrons sont basés sur la base aérienne de Grosseto et deux à Gioia Del Colle. En tant que remplaçant du F-16 A/B, l’Eurofighter apportera à l'armée de l'air une meilleure efficacité des prestations.

Pour l’aviation italienne, le fait de n’avoir plus que l’Eurofighter en service pour la défense aérienne simplifiera la maintenance et la logistique. Au total, 62 avions de combat Eurofighter Typhoon II ont été livrés à l'Armée de l'Air italienne à ce jour.

 

24_e6467f7847.jpg

 

Photos : 1 le 36e Escadron ITAF 2 En vol @ ITAF

 

12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : eurofighter, itaf, aviation italienne |  Facebook | |

12/05/2013

L’Italie reçoit son premier Tornado ECR modernisé !

Tornado ECR MLU_2.jpg


 

 

Alenia Aermacchi, en collaboration avec BAE Systems et Cassidian, ses partenaires du consortium Panavia, a livré la première mise à niveau du Tornado ECR (Combat électroniques / Reconnaissance) destiné à l'armée de l'air italienne.  Au total se sont 15 Tornado qui sont concernés par cette moderisation.

 

Mise à niveau des Tornado italiens :

 

Cette première livraison fait suite au lancement du programme de mise à niveau à mi-vie (MLU) des Tornado ECR actuellement utilisé par l'armée de l'air italienne. Cette mise à niveau comprend plusieurs sous-systèmes et des ajouts de fonctionnalités ainsi que des modifications des systèmes d’équipements de l’avionique embarquée et des logiciels de mission. 

Les Tornado ECR MLU vont disposer dorénavant d'un système intégré IN-système de navigation GPS pris en charge par un système de récepteur multi-mode (MMR) pour les approches et atterrissages ILS. Un nouveau système d'identification IFF ainsi qu’un nouveau système de communications sécurisées sont installés à bord. Les appareils reçoivent également une liaison de données (MIDS), qui intègre des fonctionnalités de navigation du système TACAN.

Le pilote et le navigateur disposent dans le cockpits de nouvelles fonctionnalités grâce à un affichage multifonctions qui améliorent l'interface homme-machine et permet de réduire la charge de travail de l'équipage. Le navigateur dispose d’écrans couleur LCD qui remplacent l'ancien affichage monochrome qui permet notamment l’usage de lunettes de vision nocturne.

 

La capacité de reconnaissance électronique et un élément essentiel de la mission des Tornado ECR, l’avion dispose également de fonctionnalités liées à l'identification des menaces et de la localisation (ELS multi-navire ranging). Les Tornado ECR MLU pourront intégrer la nouvelle version des missiles anti-radiations (HARM) ainsi que les bombes guidées GPS (JDAM).


 

Tornado ECR MLU_1.jpg


 

Photos : 1 Premier Tornado ECR MLU italien 2 Cérémonie de remise @ Alenia Aermacchi