01/12/2014

14 F-35 de plus pour Israël !

 

6673882647_7411c88712_z.jpg

 

Tel Aviv, l’Etat Hébreu négociait une seconde tranche d’avions de combat Lockheed-Martin F-35. On parlait jusqu’ici de 20 appareils, mais une fois encore les coûts prohibitifs du programme F-35 n’ont pas reçu l’approbation du gouvernement, il y a quelques semaines.

 

Nouvelles négociations : 

 

Le refus de la seconde tranche de 20 F-35A destinée à la Force aérienne israélienne n’a pour autant pas complètement refroidit les négociateurs. On apprend qu’une nouvelle négociation vient de déboucher sur un lot réduit à 14 F-35A. Ce nouveau chiffre confirme que l’Etat Hébreu a sérieusement revu à la baisse le nombre de F-35 qui équipera son aviation. A l’origine, la H'eil Ha'Avir désirait se doter d’une flotte de 75 F-35A avec la possibilité d’en acquérir 15 à 20 supplémentaires.  

 

La H'eil Ha'Avir devra se contenter pour l’instant de 33 F-35A avec peut-être une option plus tard pour 17 aéronefs additionnels, mais on parle déjà d’une éventuelle réduction de ce chiffre.

 

L'armée de l'air israélienne a déjà obtenu l'approbation nationale pour l’achat d’un lot initial de 19 F-35A pour $ 2,75 milliards de dollars. Ordonné dans le cadre du huitième lot du programme américain à faible taux de production initial, les deux premiers avions de ce lot arriveront en Israël au début de 2017, les autre suivront à partir de 2018.  

Les préparatifs pour introduire le F-35A sont déjà en cours au sein de la base aérienne de  Nevatim dans le sud d'Israël.

 

Rappel : 

 

Le F-35 permettra à l’Etat d’Israël de maintenir une suprématie aérienne et son avance qualitative technologique dans la région, notamment en matière de dissuasion, mais également en cas de frappes préventives. Par contre, du fait du nombre réduit de F-35, l’ossature du combat aérien sera maintenu avec les F-15 et F-16 modernisés.

 

4098750974.JPG

 

Photos : 1 F-35A @ Lockheed-Martin 2 Aux couleurs d’Israël 

12/10/2014

Entrée en service du M346 en Israël !

1008297542.jpg

 

 

La semaine dernière, l’école des pilotes de l’Armée de l’Air israélienne a débuté les premières formations avec le nouvel avion école de type Alenia-Aermacchi M-346 “Lavi”. 

L’Armée de l’Air israélienne vient de recevoir les trois premiers exemplaires du M-346, cet avion est destiné à la formation des pilotes à la sortie de l’Académie de Pilotage, afin de faciliter leur conversion sur les avions de chasse F-16iI ou F-15.

 

Comme le confie le commandant A., qui est commandant adjoint de l’escadrille d’entraînement sur “Lavi”, “cet avion est une révolution pour l’Armée de l’Air israélienne. Ses caractéristiques en vol sont très proches de celles du F-16I et du F-15. Nous allons pouvoir montrer aux élèves les manoeuvres possibles sur leur futur appareil, et raccourcir ainsi leur temps de formation et d’adaptation.”

 

Entré en service du simulateur :

 

En parallèle avec la nouvelle monture, un simulateur vient compléter le système de formation. Le simulateur du “Lavi” utilise les toutes dernières technologies de pointe en matière de logiciel et de matériel afin de reproduire exactement la façon dont l’avion se comporte en vol, tout en reproduisant les bruits environnants, comme celui des réacteurs et du vent.

L’épreuve sur simulateur est l’étape-clé de la formation théorique, car c’est là que les pilotes vont tester ce qu’ils ont appris avant de voler sur le “Lavi. 


M-346-LAVI_680-1.jpg


 

M-346 «Lavi» : 

 

En israël, le M-346 prend la dénomination de «Lavi» (lion en hébreu) en mémoire du chasseur développé par Israel Aircraft Industries basé sur le F-16, mais doté de la géométrie du Saab J-37 Viggen suédois. Cet avion pourtant en avance sur son temps (qui intéressa la Suisse à l’époque) ne fut jamais produit sous la pression des Etats-Unis.

Israël a passé commande pour 30 M-346 «Lavi» en remplacement des actuels Douglas TA-4 2 «Skyhawk». Ces appareils viendront compléter la formation des pilotes qui débutent sur HawkerBeechraft T-6 Texan II.

 

Le M-346 :

 

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.


AJR_0687.jpg


 

 

Photos : les premiers M-346 Lavi @ Aviation israélienne