02/07/2013

Livraison du premier Cessna Corvalis !

WAS6486_Original_Floor.jpg

 

 

Cessna Aircraft Company vient de livrer le premier exemplaire de son Cessna TTX Corvalis. Le petit dernier de chez Cessna va débuter sa carrière pour un client privé. L’avion a été remis lors d’une cérémonie au sein des installations du constructeur.

 

 L’origine du Corvalis TTX :

 

Le Corvalis tient son nom d’une petite ville de l’Oregon, à  l’origine il est sorti des planches à dessins  de Colombia Aircraft, petite société ayant fait faillite (hé, oui on se doutait que l’idée d’une aile basse ne venait peut-être pas totalement de Cessna) sous l’appellation de Columbia 400. A ses débuts d’ailleurs, Cessna le dénommait Corvalis 400. Le Corvalis TT (Twin Turbocharged) est arrivé sur le marché des avions de tourisme en 2004 après certaines  améliorations prodiguées par Cessna, l’avion est entièrement en matériaux composites qui lui confère une durabilité inégalée. Pour exemple, un Corvalis TTX a subi 171.000 cycles d’essai-fatigue soit l’équivalent de 120 années de vie et la cellule de celui-ci n’a quasiment pas vieillit. Doté d’un moteur Teledyne Continental turbocompressé TSiO-550-C (2600 tr / min.) couplé à une hélice McCauley qui lui permet d’atteindre une vitesse maximale de 235 nœuds avec un taux de montée de 1,400 pieds par minutes pour une distance franchissable de 1.250 miles nautiques. Ce qui en fait l’appareil le plus rapide de sa gamme.

 

Un design exceptionnel :

Performances et beauté, le Corvalis allie donc d’excellentes performances et ne laisse pas indifférent de part ses lignes aérodynamiques, une cabine luxueuse dotée d’une avionique dernière génération. Là aussi, plus rien à voir avec l’intérieur « basic » d’un C-172 le Corvalis offre une gamme avec sièges en cuir avec divers coloris, le pilote dispose d’un petit manche latéral et d’une avionique Garmin G2000 avec deux écrans EFIS de 36cm à haute définition, doublé d’une grille infrarouge. Un pilote automatique  GFC-700 et un système d’évitement du trafic GTS-800, ainsi qu’un transpondeur GTX-33ES. 

 

WAS6481_Reg_Removed.jpg

 

Photos :Le premier Cessna TTX Corvalis @ Cessna

 

05/06/2013

Cannes Airshow 2013 !

EA10-341-home.jpg

Demain débute le 7ème Salon International de l'Aviation Générale de Cannes « Cannes Airshow » qui ouvrira ses portes du jeudi 6 au samedi 8 Juin 2013 à l'Aéroport International de Cannes-Mandelieu.

Le Cannes AirShow est le seul Salon d’Aviation Générale en France et en Europe du sud
Conçu pour les pilotes, propriétaires, passionnés et professionnels de l’aviation générale venus de toute l’Europe, cet événement propose un large panel représentatif de ce secteur, avec : ULM, mono-moteur, bi-moteurs, turbo-prop, Jet, hélicoptères, écoles de pilotage, financement, services, maintenances, avionique, assurances, équipement et accessoires...

 

golf-mediterranee-aviation-generale-cannes-air-show-visuel.gif

Le salon de Cannes est avant tout une manifestation aéronautique permettant aux visiteurs de s'informer sur les dernières tendances, produits et services pour l'aviation générale. En plus de la nouvelle zone de marque de luxe le spectacle mettra en vedette un certain nombre de types d'aéronefs de dernières générations. Cirrus Aircraft présentera la nouvelle génération  Cirrus 5 qui est la cinquième génération de la gamme. Piper Aircraft exposera trois avions de sa nouvelle gamme

Daher Socata qui présentera son TBM 850 version Elite avec son intérieur élégant doté de sièges en cuir et la nouvelle avionique Garmin Vision Technology ™. Beechcraft présentera également sa nouvelle version du Baron G58, le G36 Bonanza et le KingAir C90 GTX.

 

Date : Du Jeudi 6 au samedi 8 Juin 2013
Lieu : Aéroport Cannes-Mandelieu - LFMD
Horaires : 10h00 – 18h00
Parking : Aéroport
Prix de l'entrée : 15 € ou sur invitation

 

The_TBM_850_Elite_will_be_on_display_in_DAHER_SOCATA's_prime_position_at_Cannes_AirShow.jpg

Photos :1 Salon Cannes 2012 exposition @ CA  2 TBM 850 Elite en vol @ Daher Socata

 

 

 

 

 

 

 

 

28/06/2010

Le Cirrus SR22-G3 composite

 

 

SR22-g3.1.jpg

 

 

La Gamme d’avion de tourisme Cirrus fait partie des monomoteurs à hautes performances, avec son prédécesseur le G2, Cirrus nous gratifiait déjà d’une machine à extraordinaire, mais le G3 pousse le niveau encore à un degré supérieur.

Le SR22-G3 :

La nouvelle version du Cirrus SR22 comprend pas moins de 700 modifications comparativement à l’ancienne et permet à celui-ci d’engendrer de meilleures performances. L’aile dispose d’un dièdre plus important, un nouveau longeron dont la taille réduite permet une augmentation de carburant de 11 gallons. Les ailes peuvent compter sur un système de dégivrage. Le G3 est également plus long et dispose d’une hélice Hartzell composite à large corde que l’on peut retrouver sur la version G2 Turbo seulement. Le G3 dispose comme ses prédécesseurs de la gamme SR22 d’un «Glass Cockpit», réservé habituellement aux aéronefs de catégorie supérieure.  Ce dispositif permet de remplacer les instruments traditionnels (même si les principaux restent présents en cas de panne électronique) par des écrans LCD regroupant non seulement les contrôles primaires de vol, mais aussi l’aide à la navigation, le radar météo, le dispositif anti-collision ou encore le « Moving Map » qui couplé au GPS permet le positionnement sur des fonds de carte variés. La première génération a été équipée avec par Avidyne, couplé au traditionnel Garmin 430, mais depuis 2008 Cirrus propose le Garmin G1000 avec sa gamme Perspective. L’avantage de l’Avidyne est son apprentissage moins complexe que le G1000 (les pilotes sont souvent déjà familiers des G 430 et de la manipulation de l’auto-pilote) ainsi que les qualités de son HSI.

Le SR22 est aujourd’hui le monomoteur quatre places le plus vendu au monde. Par rapport aux avions de la même catégorie souvent dotés d’un train rentrant, Cirrus a préféré le train fixe, option compensée par l’excellence de son aérodynamique. La gamme Cirrus se distingue également par l’équipement d’un parachute de secours en mesure de ramener l’avion au sol en cas d’urgence augmentant ainsi considérablement les chances de survie des passagers.

Nul doute qu’avec cette nouvelle version, Cirrus va continuer à dominer le marché et satisfaire un plus grand nombre encore de pilotes  !!

sr22-g3.2.jpg

 

 

Photos : le SR22-G3 @Cirrus Aircraft


 

06:11 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : aviation générale, cirrus sr22-g3 |  Facebook | |

12/08/2009

Les 100ans de l’aviation au Canada

ISX2009-0076[1].jpg

 

L'année 2009 marque le  Centenaire de l'aviation au Canada avec le 100ème anniversaire   du premier vol propulsé au Canada, à Baddeck (Nouvelle Écosse), par le Silver Dart. Depuis le début de l’année, des activités sont organisées à travers tout le pays.

1849_16[1].jpg

Vol historique :

Le 23 février 1909, une technologie voyait le jour au Canada; elle devait jouer au cours des cent années suivantes un rôle incommensurable dans le développement de ce pays. Ce jour-là, à Baddeck (Nouvelle-Écosse) un jeune ingénieur, J.A.D. McCurdy, s’envolait du lac Bras d’Or gelé à bord d’un fragile biplan, le Silver Dart. De ce début modeste sont nés un réseau de transport, une industrie et une armée de l’air qui ont propulsé le Canada au rang des grandes nations. L’aviation a permis d’ouvrir le Grand Nord canadien, de protéger le pays et ses alliés au cours de conflits, dont deux guerres mondiales et de créer un réseau de constructeurs qui a fait du Canada le troisième plus grand avionneur civil au monde.

 Au sein des Forces aériennes du Canada :

Le centième anniversaire du premier vol propulsé au Canada par un appareil plus lourd que l'air est un événement spécial qu'il faut célébrer. Le Brigadier général Gaston Cloutier, conseiller spécial auprès du Chef d'état major de la Force aérienne, estime qu'aucun pays du monde ne doit plus à l'aviation que le Canada. « Celle ci nous a en effet donné accès au pays tout entier, assurant un lien vital entre les régions d'un océan à l'autre ainsi qu'avec les nombreuses régions nordiques ».

Entre les guerres, l'aviation apporta une contribution importante au développement du pays, avec notamment la cartographie des régions nordiques.

COF_logo[1].jpg

L’aviation un mode de vie :

Au Canada, l’aviation n’est pas un « luxe », c’est un moyen de transport incontournable permettant de raccourcir les distances et de permettre aux hommes de rester en contact ! Pour ce faire, cette année exceptionnelle devra permettre d’organiser des « Portes ouvertes » non seulement au sein des Forces aériennes canadiennes mais également sur l’ensemble des aéroports et aérodromes que compte le pays à la feuille d’érable. Cinq objectifs ont sur le sujet sont proposés : l’histoire, la technologie, l’éducation, le rapprochement de l’aviation avec le peuple canadien et la promotion des métiers de l’air.

Le Canada n’a pas été le premier pays à conquérir le ciel, mais sa contribution à l’aviation a été importante. Transports Canada, l’organisme gouvernemental des transports souhaite rendre hommage aux pionniers qui ont ouvert le ciel et ont ainsi légué une nouvelle façon d’unir les gens et de transporter des biens avec rapidité et en toute sécurité, dans ce vaste pays, mais aussi dans le monde entier. Il s’agit  également mettre à l’honneur les techniciens d’aéronefs et les exploitants aériens, les planificateurs d’aéroports et les contrôleurs aériens, les législateurs et les experts en sécurité et en sûreté, qui ont contribué à la force et au succès de l’aviation canadienne, au pays comme à l’étranger. Cette année, l’aviation est en fête partout au Canada et chaque institution participera à sa manière à ces festivités !

 

 

CF-18.jpg

Photos : 1 CF-18 A, F-86 Sabre et Cl-114 Tutor aux couleurs du Centenaire de l’aviation, @ Cpt Maxime Renaud, Forces aériennes du Canada. 2 Le Silver Dart, @ Encyclopédie du Canada.  3 le CF-18 A Hornet avec sa peinture spéciale en démo. @ Caporal Igor Loutsiouk, Forces aériennes du Canada.

 

 

 

 

 

 

 

 

24/06/2009

Eurocopter présente l’EC175

eurocopter-ec-175-1[1].jpg

 

Le développement de l’EC175 est un programme mené conjointement avec la Chine. La production du premier prototype est en cour  avec un vol inaugural prévu pour 2009. L’homologation de type de l’AESA (Agence européenne de sécurité aérienne) est attendue à l’horizon 2011. La maquette est en présentation au salon du Bourget.

Capacités multimissions

La conception de l’EC175 est le résultat d’un processus impliquant un large éventail de clients, par le biais de différents ateliers de travail, afin de recueillir leurs conseils et l’expression de leurs besoins. Cet hélicoptère bimoteur multirôle de moyenne capacité est capable de remplir un large choix de missions particulièrement exigeantes, qu’il s’agisse de remplacer les équipes sur les plates-formes de l’industrie pétrolière et gazière, de recherche sauvetage à long rayon d’action, de service public (sécurité intérieure et services médicaux d’urgence), ou de répondre à des besoins haut de gamme en matière d’aviation commerciale et d’affaires.

Technologies de pointe

Equipé de deux moteurs Pratt & Whitney PT6C-67E avec système de régulation numérique à pleine autorité (FADEC) de nouvelle génération, et avec une certification attendue pour les opérations IFR avec deux pilotes, l’EC175 offre des technologies de pointe, telles qu’un système de contrôle de vol automatique (AFCS) numérique quatre axes, un cockpit tout écran et une suite avionique, un rotor principal Spheriflex à cinq pales, et une cellule anti crash. L’EC175 a été conçu de manière à ne produire qu’un très faible niveau de vibrations, grâce à une conception des pales issue de l’expérience très positive déjà acquise avec les EC155 et EC225. Une attention particulière a été portée à la diminution du bruit intérieur et extérieur avec pour objectif d’être l’hélicoptère le plus silencieux de sa catégorie  bien en-deçà des seuils récemment définis par l’OACI. L’EC175 sera également l’appareil le plus « écologique » de sa catégorie, émettant le plus faible taux de pollution par passager transporté.

Une cabine spacieuse pour un confort optimal

Avec la plus grande cabine de sa catégorie, l’EC175 offre un confort haut de gamme et un aménagement idéal et sans équivalent au niveau des sièges, avec une liberté de mouvement pour les jambes et de l’espace pour les seize passagers. Les grands hublots assurent une vue panoramique pour tous. L’accès à la vaste cabine, avec un plancher plat ne présentant aucun obstacle, se fait aisément grâce aux portes coulissantes extra larges, des deux côtés de l’appareil. Deux trappes s’ouvrant vers le haut donnent accès à un généreux compartiment à bagages, auquel on peut accéder depuis la cabine, en configuration SAR. Pour parachever le haut niveau de confort, le cockpit et la cabine bénéficient d’une climatisation automatique individuelle.

ec-175-helicopter-air-show[1].jpg

 

Un cockpit conçu par les pilotes, pour les pilotes

La suite avionique et l’architecture intégrée de l’EC175 sont basées sur la solution adoptée pour l’EC225. Les quatre affichages LCD multifonctions de 6x8 pouces, que complète en option un affichage central de mission, offrent une ergonomie et une symbologie idéales, conçues pour simplifier la vie de l’équipage. Les systèmes d’alerte et d’alarme avancés sont équipés de fonctions de test intégrées pour l’indication des défaillances. Le pilote automatique 4 axes duplex offre pour sa part une précision et une stabilité sans égal. L’architecture ouverte permet une connexion simple des capteurs de navigation. L’utilisation de ces systèmes conviviaux, sans oublier la régulation numérique à pleine autorité, se traduit par une réduction substantielle de la charge de travail de l’équipage, et permet d’améliorer la précision du pilotage et la sécurité générale à bord.

Maintenance réduite

Profitant de l’expérience acquise auprès d’une large clientèle, Eurocopter a réalisé une analyse détaillée de support logistique, démontrant qu’une approche nouvelle en matière de maintenance se traduirait par des avantages économiques significatifs et tangibles pour les opérateurs civils. La politique de maintenance a donc été considérée comme une pierre angulaire dans la conception de l’EC175. Le concept général de Support Logistique Intégré (ILS) a été appliqué pour optimiser un programme de maintenance préventive qui met l’accent sur la sécurité, la disponibilité opérationnelle, la fiabilité et l’excellence du rapport coût efficacité.

 

arton478[1].jpg

Photos : Maquette de l'EC175. @Eurocopter.

 

.