05/01/2021

Pilatus a livré le 100ème PC-24!

65B72445-9CCB-4AB6-B63C-605CAAADE835.png

 

C’est un jalon important qui vient d’être réalisé par l’avionneur suisse Pilatus Aircraft. Ce dernier vient de livrer le 100èmeexemplaire de son « Super Versatile Jet » PC-24. L’avion est désormais présent sur tous les continents.

Livraison record :

Cette livraison intervient moins de trois ans après la première livraison du premier exemplaire. Le 100ème PC-24 « fabriqué par Pilatus en Suisse » est désormais utilisé comme avion d'affaires avec son nouveau propriétaire, Jetfly Aviation. Ce transfert marque une nouvelle étape dans l'histoire encore jeune du premier avion d'affaires suisse: la flotte mondiale a jusqu'à présent enregistré plus de 3’ 500 heures de sécurité dans les airs, dont plus de 2’375 heures ont été accumulées par le leader de la flotte.

L'intérieur exceptionnellement généreux du PC-24 offre confortablement un espace suffisant pour accueillir jusqu'à dix passagers. En ce qui concerne la taille de la cabine, le PC-24 a gagné sa place dans la catégorie des « jets de taille moyenne »: les clients qui optent pour un PC-24 se retrouvent en fait avec la même taille de cabine que dans un modèle de la catégorie de prix immédiatement supérieure.

2C96C437-2119-47E4-AEDB-F752898D6A13.jpeg

Le Pilatus PC-24 Super Versatile Jet :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 offre aux passagers des sièges réglables individuellement, une salle de bain avec toilettes, un espace bagages qui reste accessible en vol et une armoire. L’avion dispose d’un système de sécurisation des bagages, une caractéristique unique dans cette catégorie d'avions, et qui est très appréciée par les pilotes chargés de ranger les bagages des passagers. Désormais, le PC-24 est également disponible avec un service de restauration en vol modulaire. L'office avant est situé dans la section avant de la cabine et offre un espace de rangement supplémentaire pour le café, la glace, les boissons et les articles de restauration.

Le contrôle strict du poids a permis à Pilatus d'équiper le PC-24 de deux moteurs à réaction légers Williams FJ44-4A-QPM, ce qui a permis d'économiser plus de 400 lb par rapport aux turbofans traditionnels des avions intermédiaires. Le fait de pouvoir utiliser des moteurs plus légers a eu un effet d'entraînement sur le poids global de la cellule, des structures de support, des ailes et du train d'atterrissage.

9BF7E030-3C3B-437D-807C-98E21B0CEACC.jpeg


Les APU sont pratiquement incontournables dans les avions de taille moyenne, mais Pilatus ne pouvait pas se permettre les 300 livres de poids du troisième moteur. Ainsi, il a travaillé avec Williams pour développer un nouveau mode de puissance silencieuse (QPM) pour que le moteur droit qui réduit le régime au ralenti au sol permette de continuer de fournir une alimentation électrique suffisante pour le climatiseur ou les chaufferettes électriques lorsque l'avion est stationné. Le moteur droit, fonctionnant avec le QPM, fait moins de bruit qu'un APU typique, soit une bonne nouvelle pour les voisins de l'aéroport.

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut désormais emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée. Avec une distance de décollage de 820 mètres et une distance d'atterrissage de 770 mètres, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaires, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse.

Le PC-24 donne accès à presque deux fois plus d'aérodromes dans le monde que les autres jets actuellement sur le marché. Il rapproche les passagers de leur destination réelle car le PC-24 est conçu pour être utilisé dans les petits aéroports avec des pistes plus courtes - un excellent moyen d'éviter les complexités administratives habituelles dans les grands aéroports et de réduire au minimum les transferts au sol.

 

80F93498-B695-45B7-A98B-FA8F6AD549A1.jpeg

Photos : 1 PC-24 2 & 3 Intérieur 4 Cockpit @ Pilatus Aircraft

 

09/08/2019

Gulfstream livre le premier G600 !

E9FB4CDD-8331-4D90-9AF5-BFA3ED0F17B6.jpeg

Gulfstream Aerospace a livré le premier jet d’affaires G600 à un client américain non identifié  depuis les installations de son siège de Savannah, en Géorgie (USA). Cette étape intervient un peu plus d’un mois après que l’avion ait obtenu sa certification de type et de production de la FAA des États-Unis.

"Nous nous efforçons toujours de dépasser les attentes de nos clients, et notre première livraison du G600 en est un parfait exemple", a déclaré le président de Gulfstream, Mark Burns. «Notre équipe a permis à cet avion à la pointe de la technologie d’être certifié puis livré en peu de temps. »

Le G600, qui a reçu l’approbation de la FAA le 28 juin dernier, et entre en service après un programme de conception et d’essais comprenant près de 100’000 heures dans les laboratoires de la société et plus de 3’200 heures de vol. Avec une portée de 6’500 nm, il peut voler sans escale de Paris à Los Angeles ou Hong Kong à une vitesse moyenne de 0,90 Mach. À ce jour, le G600 a battu plus de 10 records de vitesse d’ville à l’autre. 

Le Gulfstream G600 :

Le G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même l’esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manche de contrôle actif.  L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus Epic d’Honeywell.

En matière de cabine le G600 offre un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds (15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur la terre ferme à une altitude de 4’850 pieds (1’478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air toutes les deux minutes. L’avion est propulsé par une paire de turboréacteurs  PW815GA Pratt & Whitney Canada de 15,680 livres.

La cabine du G600, peut inclure quatre zones distinctes pouvant accueillir jusqu'à 19 passagers (avec un logement pour 9). Comme le G500, il dispose de 14 grandes fenêtres offrant beaucoup de lumière naturelle et des vues panoramique.

Photos : le G600 @ Gulfstream

 

03/07/2019

Atterrissage sur l’herbe du PC-24 pour le Festival of Speed !

1E0ACF91-8B3E-4C92-9EBE-500CB1F889EB.jpeg

Pilatus a fait une démonstration époustouflante en Angleterre, lors du légendaire Festival of Speed.  Le Pilatus PC-24 « Super Versatile Jet » a atterri sur la piste en herbe de l'aérodrome de Goodwood et sera présenté au grand public afin qu'il puisse l'admirer tout au long du Festival of Speed du 4 au 7 juillet 2019. Le PC-24 est le premier avion d’affaires à atterrir sur ce terrain.

L'aérodrome de Goodwood (EGHR / QUG) est situé au nord-est de Chichester, dans le sud de l'Angleterre. L’aérodrome dispose d’un environnement entièrement en herbe avec deux pistes. Le PC-24 a atterri sur la piste en herbe 06/24, qui ne mesure que 2 621 pieds (799 mètres). Le PC-24 est le premier avion d’affaires au monde à pouvoir atterrir sur des pistes très courtes et non pavées. Cette capacité signifie que le PC-24 offre un accès à près de deux fois plus d'aéroports par rapport aux autres jets actuellement disponibles sur le marché. Cela signifie également que le PC-24 peut voler plus près de la destination finale, évitant ainsi les dépenses administratives généralement associées aux grands aéroports et réduisant au minimum les transferts sur le terrain.

Développé et certifié pour les pistes non pavées : 

Le PC-24 a obtenu la certification initiale de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et de la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis pour une utilisation sur les pistes en terre et en gravier. Une certification supplémentaire pour d'autres types de surface, y compris l'herbe, est en cours et devrait être achevée d'ici la fin de cette année. Le PC-24 a également été certifié pour les approches raides, comme requis pour l'approche vers l'aéroport de London City, par exemple.

Goodwood Festival of Speed :

Le Goodwood Festival of Speed est la plus grande célébration au monde du sport automobile et de la culture automobile. Tenu dans le magnifique parc qui entoure Goodwood House, le festival est l’ultime party de jardinage estival du sport automobile, une célébration enivrante du sport le plus prestigieux au monde. Nulle part ailleurs vous ne serez si près de ces voitures, motos et avions légendaires. Le PC-24 sera présenté à l'arrivée VIP du Festival of Speed du 4 au 7 juillet 2019. Deux des best-sellers PC-12 les plus vendus dans le monde seront également exposés - à l'arrivée des VIP et aux principaux sites du festival. Les réservations pour les visites personnelles peuvent être effectuées sur place ou via le centre Pilatus agréé Oriens Aviation.

Photo : Atterrissage sur l’herbe du PC-24 @ Pilatus

02/07/2019

Bombardier lance le Learjet 75 « Liberty » !

94B724C3-F5D7-4416-AA2D-017890DF0077.jpeg

Fort de sa réorganisation structurelle, l’avionneur canadien Bombardier annonce avec fierté le lancement du Learjet 75 « Liberty », offrant à plus d’exploitants d’avions légers que jamais l’occasion de faire un bond en avant et d’accéder à la plateforme emblématique qui a lancé l’aviation d’affaires en Amérique. Avec les nouvelles gammes Challenger et Global, Bombardier repart à l’assaut dans sa spécialité les avions d’affaires.

Les passagers qui montent à bord du Learjet 75  « Liberty » de six places auront la liberté de s’étirer dans la seule suite exécutive de la catégorie des avions légers, dans une cabine époustouflante qui offre le vol le plus silencieux et le plus en douceur.

Le Learjet 75 Liberty sera offert au prix courant de 9,9 millions de dollars, les premières livraisons étant prévues en 2020. Cette proposition de valeur exceptionnelle représente une nouvelle frontière pour la marque Learjet.

« Le Learjet 75 Liberty est un bond en avant pour les clients du segment des avions légers, avec une cabine spacieuse sans précédent et le vol en douceur réputé de Bombardier », a affirmé David Coleal, président de Bombardier Aviation. « Le plus nouveau membre de la gamme Learjet procure une expérience de vol qui éclipse la concurrence. »

Le Learjet 75 Liberty offre de meilleures performances aux mêmes coûts d’exploitation que les avions concurrents. Le Learjet 75 « Liberty », l’avion le plus rapide du segment des avions légers, présente un rayon d’action plus grand que celui de ses concurrents. Son autonomie de 2’080 milles marins permet de relier Las Vegas à New York, Seattle à Washington, D.C. et Mexico à San Francisco, sans escale.*

Doté d’un plancher plat dans toute la cabine, d’une porte coulissante standard entre le poste de pilotage et la suite exécutive, ce qui procure l’expérience de vol la plus silencieuse, et d’une solution 4G air-sol de Gogo pour une connectivité transparente, le Learjet 75  « Liberty » offre un environnement conçu pour la productivité.

L’avion Learjet 75 « Liberty » est certifié aux normes de sécurité les plus élevées de la Federal Aviation Administration (FAA), applicables aux avions de ligne commerciaux (chapitre 25), contrairement à la plupart des concurrents de la catégorie des avions légers qui sont certifiés aux normes du chapitre 23. Le Learjet 75 « Liberty » sera doté du poste de pilotage évolué Bombardier Vision, y compris la mise à niveau de l’avionique Garmin G5000.

Photos : Learjet 75 « Liberty » @ Bombardier

 

24/05/2019

Global 7500 supplémentaires pour HK Bellawings !

B213446E-F9D4-4A08-A692-8AD711CB4E64.jpeg

Salon annuel de l’aviation d’affaires européenne (EBACE) à Genève, l’avionneur canadien Bombardier a annoncer que HK Bellawings Jet Limited, société de gestion d’avions de Hong Kong, a signé une nouvelle lettre d’intention portant sur cinq avions d’affaires Global 7500 de plus, elle a exercé des options sur deux avions d’affaires Global 7500 dans le cadre d’une entente initiale signée en mai dernier.

« Le Global 7500 continue de faire preuve de ses performances inégalées et de son vol en douceur, le tout en livrant une valeur sans compromis aux clients, en toutes conditions, en tout temps, même en l’absence de vents arrière », a affirmé David Coleal, président de Bombardier Aviation. « L’équipe aguerrie et professionnelle de HK Bellawings correspond parfaitement aux performances supérieures du biréacteur Global 7500 et nous sommes enchantés qu’elle ait choisi notre avion phare pour élargir sa flotte croissante d’avions d’affaires. »

« Aujourd’hui, marque un pas en avant vers notre objectif de devenir le premier opérateur d’avions d’affaires en Asie. Nous sommes très impressionnés par l’avion Global 7500 de Bombardier depuis son entrée en service il y a moins de six mois », a déclaré M. YJ Zhang, président de HK Bellawings. « Ses performances inégalées et son autonomie répondent parfaitement aux besoins de nos clients dans la région de la Chine élargie. Exploitant de l’une des plus grandes flottes d’avions Global 7500 du monde, HK Bellawings Jet étendra la portée de ses activités et pourra continuer de poursuivre des objectifs plus élevés. »

Gagnant du prix Laureate 2019 d’Aviation Week et d’un prix Red Dot de design, l’avion Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et un espace unique chez les avions d’affaires. Doté d’une cuisine pleine grandeur et de quatre véritables zones habitables, cet avion est une référence pour son intérieur de cabine exceptionnel. L’autonomie de l’avion Global 7500 de 7’ 700 milles marins est la plus grande de l’aviation d’affaires. L’appareil peut relier les villes de Beijing, Shanghai et Hong Kong sans escale aux villes de New York, Londres ou Milan; de plus, il peut voler sans escale de Singapour à Vancouver. 

Photo : Cérémonie entre Bombardier et HK Bellawings à EBACE@ Bombardier