14/12/2017

Dassault suspend le Falcon 5X !

3397471434.jpg

C’est une décision rare que vient de prendre l’avionneur français Dassault Aviation avec la suspention du programme Falcon 5X. Dassault Aviation engage le processus de résiliation du contrat Silvercrest conduisant à l’arrêt du programme Falcon 5X et annonce le lancement d’un nouvel avion avec une entrée en service en 2022.

Les problèmes du Silvercrest :

Le moteur du Falcon 5X, le Safran (ex SNECMA) Silvercrest souffre de nombreux problèmes de mise au point. Le Silvercrest, qui devait entrer en service en 2013, a accumulé les problèmes. En mars 2015, Safran a annoncé un premier décalage de livraisons à 2017, mais sans impact sur le 5X. Dès octobre 2015, Éric Trappier déclare s'attendre à un impact sur le nouveau jet d'affaires. Début 2016, le programme est à nouveau décalé de deux ans, la production du 5X est gelée et la première livraison reportée à 2020. Ces nombreux retards ont finalement suscité l’inquiétude des clients et provoqué des annulations de commandes (12 en 2016).

1074914384.jpg

Équipé de moteurs provisoires non conformes aux spécifications, le Falcon 5X a réalisé son 1er vol le 5 juillet 2017 et entamé une campagne d’essais préliminaire limitée par les capacités du moteur. Le comportement de l’avion s’est révélé conforme aux attentes. À l’automne 2017, Safran a rencontré des problèmes sur le compresseur haute pression et a informé Dassault Aviation d’un retard supplémentaire et de nouvelles dégradations de performances, rendant impossible l’entrée en service de l’avion en 2020.

Au vu de l’ampleur des risques techniques et calendaires du Silvercrest, Dassault Aviation engage le processus de résiliation du contrat Silvercrest conduisant à l’arrêt du programme Falcon 5X et prévoit de lancer des négociations avec Safran en ce qui concerne des pénalités.

Un nouvel avion :

Dassault Aviation, prépare déjà un projet de nouveau Falcon, équipé de moteurs Pratt & Whitney Canada. Ce nouvel avion reprendra le fuselage du 5X, aura un rayon d'action de plus de 10.000 km (5500 nautiques) et sera mis en service en 2022. Ce nouveau jet répondra aux besoins des clients pour un avion à long rayon d'action et à large cabine. Besoins qui restent «intacts», souligne Éric Trappier, dans un communiqué. 

 

1374681894.jpg

Photos : 1 Le Falcon 5X 2 Le Silvercrest@ Safran 3 Roll out du Falcon 5X@ Dassault aviation

12/12/2017

Le PC-24 de série a effectué son vol inaugural !

IMG_0329.JPG

Stans, le premier jet d’affaires PIlatus PC-24 de série a effectué HB-VSB (N124AF) son vol inaugural hier, depuis les installations de l’avionneur suisse à Buochs. Une fois les essais terminés l’avion sera remis à la PlaneSense® société de multipropriété d'avions fractionnelle américain à Stans en décembre. L'avion rejoindra ensuite les États-Unis en janvier 2018, pour la livraison officielle au client.

Simulateur certifié :

Le 8 décembre dernier, Pilatus Aircraft a reçu la double certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et de la Federal Aviation américaine administration (FAA) et aujourd’hui le simulateur du PC-24 vient à son tour d’être certifié. Ce simulateur est basé au sein de la prestigieuse école de pilotage FlighSafety Learning Center situé à Dallas. Les premières sessions d’entraînement devraient débuter au printemps 2018. Ce nouveau simulateur va surpasser les simulateurs de génération actuels dans pratiquement tous les aspects. Le dispositif d'entraînement haut de gamme utilise des pilotes logiciels évolués et sophistiqués pour répliquer avec la plus grande fidélité possible toutes les caractéristiques de vol de avion. Le simulateur inclut une gamme complète de conditions de vol et de dysfonctionnements pour assurer le meilleur résultat d'entraînement. La technologie de pointe prolonge l’entraînement bien au-delà du cockpit du simulateur. Les moniteurs PC doubles affichent un modèle 3D de l'expérience d'entraînement complète, montrant exactement ce qui s'est passé à l'intérieur et à l'extérieur du poste de pilotage.

yourfile.jpg

Le PC-24:

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

unnamed.jpg

 

Photos : 1 PC-24 de série a l'atterrissage@ COBUS 2 Simulateur FS1000 PC24@ FlightSafety 3 PC-24 avant son vol inaugural@ Stephan Widmer

08/12/2017

Le Pilatus PC-24 obtient sa certification !

 

pilatus aircraft,pc-24 jet suisse,nbaa,ebace,private jet,bizjet,aviation d'affaires,infos aviation

Pilatus Aircraft a obtenu les certificats de type de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et de la Federal Aviation américaine administration (FAA) pour le premier jet d'affaires suisse. La certification du biréacteur polyvalent prépare le terrain pour les livraisons des clients initiaux, qui verra le biréacteur d'affaires PC-24 faire son entrée sur le marché mondial.

Dans tout projet de développement d'un nouvel avion, la certification par les autorités de l'aviation est de loin l'étape la plus importante, étant donné que cela signifie que les livraisons aux clients peuvent aller de l'avant, de générer des revenus pour le fabricant. Le projet de développement PC-24 a été officiellement annoncé en 2013, mais le travail sur le biréacteur polyvalent a en effet été en cours depuis onze ans et demi.

 

Projet complexe avec un calendrier serré :

Le premier prototype PC-24 a terminé son vol inaugural en mai 2015. Les trois prototypes utilisés dans le programme de certification ont volé un total de 2’205 heures dans le monde entier jusqu'à présent. Certains essais en vol ont été effectués dans des environnements extrêmes: dans des conditions de givrage et des températures très chaudes, à des altitudes et des vitesses généralement pas rencontrées dans les opérations quotidiennes. D'autres tests ont inclus les impacts d'oiseaux, stress tests structuraux, des tests de bruit et fonction générale. Tout cela pour prouver que les clients peuvent dépendre de cet appareil pour fonctionner de manière sûre et fiable en tout temps, conformément aux exigences légales. En fait, les pilotes d'essai Pilatus ont pris l'avion aux limites mêmes de ses limites et même au-delà, voler dans des configurations et des manœuvres interdites aux pilotes commerciaux qui seront ensuite occuper le poste de pilotage.

pilatus aircraft,pc-24 jet suisse,nbaa,ebace,private jet,bizjet,aviation d'affaires,infos aviation

« Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires Pilatus. Bien entendu, les exigences liées à l'obtention de la certification pour ce type d'avions sont extrêmement rigoureux, et je dois mentionner que nous avons été confrontés à certains grands défis. En 2013, nous avons annoncé que le PC-24 serait prêt en 2017, et maintenant, peu de temps avant la fin de l'année, nous avons réalisé exactement cela. Et toutes les données de performance promis à nos 84 premiers clients ont été atteints ou même dépassés. Le PC-24 offre une vitesse maximale de 440 noeuds (815 km / h) par rapport à la convenu contractuellement 425 noeuds (787 km / h) - pour ne citer qu'un exemple. Ce qui est pour Pilatus, et typique des qualités qui nous distinguent! » Dixit O. Schwenk Directeur de Pilatus Aircraft.

pilatus aircraft,pc-24 jet suisse,nbaa,ebace,private jet,bizjet,aviation d'affaires,infos aviation

La première livraison à la clientèle :

Le premier PC-24 sera remis à la PlaneSense® société de multipropriété d'avions fractionnelle américain à Stans en décembre. L'avion sera ensuite transporté aux États-Unis en janvier 2018, pour la livraison officielle au client. Les premiers voyageurs d'affaires apprécieront voler à bord peu après, et peut attendre d'arriver à leur destination plus rapidement, grâce à la capacité unique du PC-24 d'utiliser des pistes courtes. La flexibilité superbe PC-24 ouvre d'innombrables nouvelles, encore inexplorées occasions comme jet d'affaires, avions Medevac et pour d'autres missions spéciales. C'est précisément ce qui distingue vraiment le premier Super polyvalent Jet Pilatus du monde!

Photos : le PC-24 @ Pilatus Aircraft

06/10/2017

Le PC-24 bientôt certifié !

pc-24-p02-switzerland-48.jpg

Le jet de Pilatus PC-24 sera exposé lors du salon de l'aviation d’affaires de la NBAA Convention & Exhibition qui se tiendra à Las Vegas ce mois. L’avionneur Pilatus prévoit obtenir le certificat de type pour son super polyvalent Jet en décembre 2017.

Le projet de développement du PC-24 est maintenant entré dans sa phase finale, les tests les plus difficiles ont tous été réalisés avec succès. Les trois prototypes du PC-24 ont exécuté un total de 1’250 vols pour 2’000 heures. Les tests de fiabilité de fonction sont en cours avec le P03, ce qui correspond à la norme de production. Le P02, le second PC-24 sera présenté en même temps que la dernière version du PC-12 NG au stand intérieur de Pilatus à l'événement NBAA-BACE du 10 au 12 Octobre. 

La certification de type prévu avant la fin de l'année :

Pilatus prévoit obtenir la certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et la Federal Aviation Administration (FAA) en décembre 2017. La remise officielle du premier appareil du client devrait aller de l'avant avant la fin de l'année. Pilatus est en passe de tenir son calendrier de livraison.

Pour Oscar J. Schwenk, président de Pilatus :« Je suis très satisfait des progrès du programme de développement et je suis impatient du moment où nous aurons obtenu le certificat de type pour remettre le premier exemplaire du PC-24 à notre premier client. Je n’ai aucun doute sur le fait que les futurs opérateurs seront plus que ravis de la performance exceptionnelle du Super Jet polyvalent et les innombrables possibilités qu'il offre. » 

pc-24-cockpit-4.jpg

Expansion du service à la clientèle :

A partir du 1er septembre, Pilatus a lancé un centre de service à la clientèle 24/7 pour répondre aux attentes élevées des clients du PC-24. Les pièces de rechange et autres appuis techniques peuvent désormais être demandés dans le monde entier, 365 jours par an. Les clients du PC-12 bénéficieront également de ce service amélioré. Ces derniers mois, Pilatus a également élargi son réseau mondial de centres de service pour le PC-24.

En partenariat avec FlightSafety International, Pilatus a développé un « Full Motion Simulator » et des unités de formation d'entretien qui seront disponibles pour l'enseignement des équipages en temps utile avant la certification. 

propos du Super Jet Polyvalent :

Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires dans le monde entier conçu pour décoller et atterrir sur des pistes très courtes, ou les pistes non pavées, et d’offrir une porte cargo standard. Il dispose également d'une cabine très spacieuse dont l'intérieur peut être facilement adaptée aux besoins du personnels. La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre la porte sur un éventail enviable de possibilités, que ce soit en temps que jet d'affaires, d'avions d'ambulance ou pour d'autres missions spéciales. Tout cela fait un super polyvalent Jet, un avion conçu pour répondre à une grande variété de profils de mission individuels.

pc-24-p02-switzerland-44.jpg

Photos : Le PC-24 et son cockpit @ Pilatus Aircraft

29/09/2017

Vol inaugural du 4ème Global 7000 !

original.jpeg

Le quatrième véhicule d’essais en vol du Global 7000 a décollé hier des installation de Bombardier à Toronto pour son vol inaugural. Doté d’un intérieur de cabine, le FTV4, surnommé l’Architecte servira aux essais de validation de l’intérieur en plus de confirmer le confort, la connectivité et la productivité inégalés dont bénéficieront les clients de Bombardier.

Bombardier Global 7000 :

Avec un design visionnaire et des performances supérieures, le jet d’affaires Global 7000 redéfinit l’expérience de l’avion d’affaires. Doté de quatre espaces habitables distincts et d’une aire de repos réservée à l’équipage, il se démarque parmi les biréacteurs d’affaires par son espace, son confort et la grande polyvalence de son design personnalisable. Son système de divertissement en cabine à la fine pointe de la technologie, combiné  à la connexion Internet haute vitesse à bande Ka permet aux passagers de diffuser du contenu haute définition et de profiter d’une expérience de divertissement fiable.

La conception évoluée de l’aile de l’avion Global 7000 a été conçu pour optimiser la vitesse, la distance franchissable et le contrôle afin d’assurer un vol exceptionnellement en douceur. Avec sa capacité ultra long-courrier de 7’400 milles marins (13’705 km) à Mach 0,85, il peut transporter huit passagers sans escale de Londres à Singapour ou de Dubaï à New York avec une vitesse maximale opérationnelle de Mach 0,925.

bombardier,global 7000,jet privés,bizjet,aviation d'affaires,ebace,nbaa,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Le 4ème Global 7000 2 Cockpit @ Bombardier