20/06/2017

Salon du Bourget, les commandes du jour !

 

new_static_display.jpg

 

Une nouvelle fois nous assistons à une surenchère des annonces  de commandes de la part des deux grands avionneurs que sont Airbus et Boeing.

Rappelons que les négociations en vue d’une commande ferme se déroulent durant de longs mois. Avionneurs et clients conviennent, lorsque le calendrier le permet, d’annoncer la finalisation de celle-ci, lors d’un évènement important, tel qu’un Salon aéronautique. 

Au final, ce n’est pas tant lequel des avionneurs aura présenté le plus gros carnet de commande, mais bien l’impact communicatif qui est recherché, notamment avec les nouveaux modèles d’aéronefs. Pour la compagnie aériennes s’est également l’occasion de se voir offrir une fenêtre publicitaire de grande ampleur. Mais n’oublions pas non plus l’organisation du Salon qui en tire également une notoriété. Vous l’aurez compris, ces effets d’annonces sont au final bonnes pour l’ensembles des acteurs du secteur du transport aérien.

 

Airbus :

Le loueur d’avion GECAS a annoncé une commande pour 100 avions de la famille A320neo. Tous seront équipés de moteurs CFM International LEAP-1A.

 

Air Lease opte pour 12 A321neo.

 

Viva Air a signé un protocole d’accord portant sur 50 A320neo.

 

Ethiopian Airlines commande 10 A350-900 et 10 A321.

 

Boeing :

 

OKAY Airways annonce une commande portant sur 8  B737MAX-10 et 7 B737MAX-800. Le tout est accompagné d’une lettre d’intention pour 5 B787-900 « Dreamliner ».

 

Avolon commande un total de 75 B737MAX-800 pour un montant estimé à 8,4 milliards de dollars.

 

Blue Air passe commande pour 6 B737-800 « Next Generation ».

 

Ryannair a finalisé une commande portant sur 10 B737MAX-800 supplémentaires.

 

Azerbaijan Airlines passe commande pour 4 B787 -800 « Dreamliner ».

 

CAC  China Aircraft Leasing Group passe commande pour un total de 50 B737MAX-800 et 15 B737MAX-10.

 

Aviation Capital Group (ACG) a annoncé aujourd'hui une commande de 20 B737MAX-10.

 

United Airlines a commandé pas moins de 100 B737MAX-10 et 4 B777-300ER.

 

Ethiopian Airlines commande 10 B737MAX-800 et 2 B777 Freighter.

 

Bombardier :

L’avionneur canadien a confirmé la commande pour 5 Q400 de la part d’Ethiopian Airlines.

 

Photo : Salon du Bourget édition 2017

22/12/2015

IAG converti confirme 15 d’A320NEO !

A320neo_British_Airways.jpg

 

International Airlines Group (IAG) a converti 15 options d’A320neo supplémentaires en commandes fermes.

“IAG et ses compagnies aériennes figurent parmi les clients les plus prestigieux et fidèles d'Airbus, et exploitent ou ont en commande des appareils représentatifs de notre gamme complète de produits”, a déclaré John Leahy, Chief Operating Officer Customers d'Airbus. “IAG est l'un des clients majeurs d'Airbus sur le segment des monocouloirs, et cette nouvelle commande confirme que nos produits constituent les appareils de prédilection des compagnies leaders dans le monde. Nous sommes très heureux de ce nouveau vote de confiance d'IAG envers les produits d'Airbus." 

Equipée d'une nouvelle motorisation et des toutes dernières technologies, la famille A320neo affichera une réduction importante de la consommation de carburant, de plus de 15 pour cent dès la mise en service et de 20 pour cent d'ici 2020, un plus long rayon d'action, des coûts de maintenance réduits, ainsi qu'une réduction significative des émissions de carbone. Depuis son lancement en 2010, la famille A320neo a enregistré 60% de la totalité des nouvelles commandes de monocouloirs de plus de 100 sièges, et a été choisie par plus de 75 compagnies aériennes dans le monde. 

 

Photo: A320NEO @ Airbus

26/04/2011

Japon, printemps arabe : le trafic aérien reprend en douceur !

 

 

1889907.jpg

 

 

Le trafic reprend au Moyen-Orient mais les tensions liées au "printemps arabe" ont accru la facture globale des compagnies aériennes en carburant de 30 milliards de dollars. La demande de trafic aérien avec le Japon ne devrait pas reprendre jusqu'à l'automne, a déclaré jeudi Giovanni Bisignani, directeur général de l'IATA, plus d'un mois après le cataclysme qui a frappé l'archipel.

"L'inquiétude aujourd'hui, c'est le carburant et l'impact du Japon sur les recettes", a-t-il expliqué.

Japon :

Une semaine après le séisme et le tsunami du 11 mars au Japon, l'IATA (Association internationale du transport aérien) avait déjà estimé que la catastrophe allait provoquer un "ralentissement majeur" dont le transport aérien ne se remettrait pas avant le second semestre.

"Il faudra voir les chiffres d'avril parce que mars n'est pas un indicateur important, mais il y aura un effet significatif", a déclaré Giovanni Bisignani, qui devrait prendre sa retraite en juin de la direction de l'IATA.Le marché japonais représente 6,5% du trafic aérien mondial, mais 10% des recettes total du secteur.

Les responsables des compagnies aériennes ont fait état d'une baisse du trafic habituel, tempérée par un afflux de passagers et un volume de fret supplémentaire pour aider le Japon à faire face à sa plus grave crise depuis la Seconde guerre mondiale. Prié de dire combien de temps il faudrait pour que la demande habituelle reprenne avec le Japon, Giovanni Bisignani a répondu : "Il nous faudra attendre jusqu'après l'été".

Selon les analystes, Delta Air Lines est la principale compagnie étrangère à desservir le Japon, dont le marché est dominé par Japan Airlines et All Nippon Airways.

Monde arabe & pétrole :

Le Moyen-Orient évolue un peu plus rapidement, en particulier dans un marché comme l'Egypte qui reprend avec la haute saison et on voit encore des réservations pour la Mer rouge.

Les cours du pétrole ont augmenté de 30% cette année pour atteindre 124 dollars le baril jeudi.

Le problème concerne en particulier le carburant et les coûts de celui-ci, le trafic lui reprend progressivement notamment vers les destinations du maghreb ou de nombreux efforts sont faits pour relancer le tourisme.

 

1813465.jpg

 

 

Photos : 1 B767 ANA @ Rui MIguel 2 A330 Egypt Air @WT

 

10/04/2011

Les dernières commandes & livraisons de l’aviation commerciale !

 

 

 

ATR 72-500 series in the corporate livery.jpg

 

 

Petit résumé des commandes et des livraisons de la semaine :

ATR 72-500 pour UTair :

La compagnie russe UTair a signé, à Kiev, un contrat pour 20 ATR 72-500 avec le constructeur de turbopropulseurs. Le contrat est estimé à 426 millions de dollars au prix catalogue.

L’objectif de cette commande est d’augmenter le nombre de connexions régionales entre la Russie et l’Ukraine dont la demande est en constante augmentation.

UTair fait ainsi plus que doubler son nombre d’ATR : de 17 à 37 : elle aura à terme14 ATR 42-300 dont 2 dans la filiale UTair Ukraine et 23 ATR 72-500. La compagnie russe sera après cette commande le plus grand opérateur d’ATR en Europe.

 

 

K64938-03_med.jpg

 

 

B777 pour Qatar Airways :

Deux jours seulement après la livraison de son 25ème Boeing B777, Qatar Airways a passé une nouvelle commande à l’avionneur américain Boeing : trois B777 «Freighters» et deux B777-300ER. La facture totale, basée sur le prix catalogue, s’élève à 1,4 milliard de dollars.

L’annonce a été faite à New York à l’occasion du forum « Business & Investment in Qatar », qui a pour but de promouvoir l’émergence de l’émirat, ainsi que son rôle de pivot politique, économique et culturel au Moyen-Orient. 

Au total, Qatar Airways disposera donc de trente B777. La compagnie assurera à partir du 29 juin prochain, une nouvelle ligne entre Montréal-Trudeau et Doha, trois fois par semaine avec ce type d’appareils.

 

 

K65230_med.jpg

 

 

B737 pour Tassili & Air Algérie :

Boeing a franchi deux étapes dans sa collaboration avec les compagnies algériennes. L’avionneur a annoncé le 6 avril qu’il avait livré son premier appareil à Tassili Airlines. Mais il a également livré son 50e Boeing à Air Algérie.

Air Algérie a en effet reçu un B737-800, le quatrième de sa commande de 2009, qui portait sur sept exemplaires du monocouloir. Ce 50e Boeing a été remis à la compagnie porte-drapeau quarante ans après l’introduction du premier appareil de l’avionneur américain dans sa flotte en mars 1971. Air Algérie exploite aujourd’hui cinq B737-500, quatorze B737-800 et trois B767-300. 

Quant à Tassili Airlines, elle est devenue une nouvelle opératrice de Boeing en recevant son premier B737-800. Elle en avait commandé quatre en 2009. Cette filiale de la compagnie pétrolière Sonatrach a pour principale vocation le transport des employés de la société.

K65231_med.jpg

 

 

Challenger & Global Express :

Bombardier Aéronautique a annoncé  qu’elle avait reçu des commandes fermes de trois avions Challenger et de trois avions Global Express de la part d’un client qui souhaite rester anonyme. Au prix courant 2010 d’un biréacteur doté d’un équipement standard, la transaction est évaluée à quelque 255 millions $ US.

Global_Express_XRS_in_flight_4-LR-HR.jpg


 

Photos : 1 ATR 72-500 @ATR 2 B777 Qatar Airways @Boeing 3 B737-800 Tassili 4 B737-800 Air Algérie@ Boeing 5 Global Express @Bombardier

 

09/03/2011

L'Asie, un vaste marché pour l'aviation civile !

 

1863807.jpg

 

La région asiatique se profile pour devenir un vaste marché pour les constructeurs aéronautique, celui-ci représentera pour les vingt prochaînes années,  le tiers de la demande mondiale.

 

8.560 avions !

 

Le constructeur aéronautique Airbus estime que les compagnies aériennes asiatiques commanderaient 8.560 avions d'ici à 2030, soit  une répartition qui oscillera entre 3.360 gros porteurs et 5.200 appareils d'une capacité oscillant entre 100 et 210 places.

 

Pour  atteindre de tels chiffres, il faut prendre en compte une croissance supérieure à la moyenne du trafic passager et fret dans la région combinée au remplacement de nombreux appareils en service, devenu trop gourmands en carburant.

 

Face à l'accroissement de la demande, Airbus espère pouvoir maintenir dans les prochaines années sa part de marché au-dessus des 50%. Pour le constructeur européen, un quart environ des commandes reçues proviennent de la région Asie-Pacifique. Le constructeur prévoit que le volume du trafic passsager va y augmenter de 5,8% annuellement, contre un moyenne mondiale de 4,8%.

 

Du côté de l'IATA, on estime que les compagnies aériennes en Asie Pacifique, y compris la Chine et l'Inde réaliseront  un tiers (33%) du trafic de passagers d'ici 2029, ce qui en fait la plus grande région, dépassant les États-Unis (23%) et l’Europe (23) selon les prévisions de marchés.

 

Des signes évidents :

 

Airbus va livrer au cours du second semestre de cette année, le premier très gros porteur A380 à une compagnie chinoise, en l'occurence la China Southern Airlines.  Dans quelques semaines, c'est Korean Air qui mettra en ligne son premier A380 (voir lien) qui vient de recevoir sa peinture.

 

La Chine se montre très active avec la prochaine mise en service de l'ARJ21 et surtout cette anonce faite il y a quelques jours :

Le constructeur de l'avion civil chinois C919 prévoit de vendre 2.000 appareils d'ici 2030, a déclaré un dirigeant du groupe chinois à l'Agence Chine Nouvelle, lançant ainsi un défi aux deux géants du secteur Boeing et EADS .

Le constructeur a déjà reçu 100 commandes d'appareils C919, et attend des commandes supplémentaires au cours de l'année 2011. COMAC avait dévoilé son modèle C919, d'une capacité de 200 sièges, fin 2009. Le premier vol de cet appareil devrait avoir lieu en 2014 et les premières livraison en 2016.

 

K65038_med.jpg

 

 

 

Air China, bientôt une géante en Asie :

 

Air China, première compagnie aérienne mondiale en termes de capitalisation boursière, envisage de doubler la taille de sa flotte pour la porter à plus de 700 appareils d'ici 2015, a

 fin juin 2010, Air China exploitait 381 appareils. Ce qui ne serait tardé, puis qu'occupé à écrire ces lignes, j'apprends que Boeing annonce Air China a décidé d’acquérir cinq exemplaires du nouveau B747-800 Intercontinental,  la commande est estimée à 1,54 milliard de dollars, selon les prix au catalogue.

Air China devient ainsi la première compagnie chinoise et la troisième compagnie régulière cliente de la version de passagers du B747-800 (après Lufthansa et Korean Air).

Les B747-8I permettront à Air China de développer son réseau long-courrier et d’augmenter ses fréquences sur certaines routes. Ils devraient être livrés en 2014 et 2015. La compagnie connaît déjà la famille B747 puisqu’elle exploite dix B747-400 aujourd’hui.

 

Hong-Kong Airlines commande 38 appareils :

 

Hong Kong Airlines augmente la voilure ! Boeing annonce qu’il a signé un protocole d’accord avec la compagnie hongkongaise. La commande porte sur la livraison de trente-huit appareils : six B777F, trente B787-900 "Dr eamliner" et deux B787-800 VIP.

Commentaires :

 

On le savait depuis longtemps, le marché asiatique et à plus forte raison le marché chinois est  en passe de devenir une mine d'or pour les constructeurs aéronautique. L'augmentation des commandes est en marche, mais il faudra tenir compte de l'envolée des cours du pétrole, qui notamment avec les évènements actuels dans le monde arabe compliqueront certainement la situation. Mais, il est clair, que plus que jamais, il est nécessaire pour les transporteurs aérien de disposer de flottes d'avions modernes et de fait, plus économes que jamais ! C'est à ce niveau que réside le défi !

 

 

1875778.jpg

 

 Lien sur l'A380 Korean air :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2011/03/01/a380-korea...

 

 

 Photos . 1 B737 China Airlines Xu Zheng 2 B747-800 intercontinental @ Boeing 3 B737 Hainan Airlines @ Weimeng