10/02/2016

Premier vol pour l’A321NEO !

csm_A321neo_CFM_engine_First_Flight_take_off_fe86dee22d.jpg

Hambourg, le premier exemplaire de l’A321NEO (remotorisé) n°MSN6839 équipés de moteurs CFM LEAP-1A a effectué son vol inaugural hier en Allemagne. L'avion, immatriculé D-AVXB, était piloté par l’équipe d’essais en vol composée de Martin Scheuermann, Bernardo Saez et Benito Hernandez ainsi que l’ingénieur Gérard Lesker Pit

Le vol a duré cinq heures et 29 minutes au cours de laquelle des tests ont été effectués sur la variation de vitesse des moteurs (basse & haute), le comportement des systèmes et la validation de l'enveloppe de vol de l'avion. L'A321NEO va encore continuer une série d’essais en vol en vue de l’évaluation des qualités de manœuvre et les performances des systèmes. Le premier A321neo sera livré à la fin de 2016.

L'A321neo est le plus grand membre de la famille A320NEO et intègre de nombreuses innovations y compris les moteurs de dernière génération, des dispositifs de bout d'aile « Sharklet » et des améliorations de la cabine, qui, ensemble, produiront jusqu'à 20% d’économies de carburant d'ici 2020.

 

Photo : Vol inaugural pour l’A321NEO @ Airbus

 

06/11/2015

Vol KGL9268, la piste de l’attentat se précise !

 

Metrojet-crash-sinai-interfax-1-700x498.jpg

 

L’enquête sur le crash du vol KGL9268 avance et la piste de l’attentat semble se confirmer d’heure en heure. Deux options sérieuses étaient possibles, l’attentat (sabotage) et l’éventualité d’un problème sur la cloison de pressurisation (voir avia news du 3.11).

 

Les données des enregistreurs de vol :

La piste d’un attentat semble donc avancer à la lecture des enregistreurs de vol. Les premières informations divulguées par les équipes chargées de l’enquête révèlent que Le Cockpit Voice Recorder (CVR), qui enregistre les conversations et les bruits du cockpit démontrent qu’une explosion est survenue, celle-ci  a coupé l'alimentation électrique de l'avion permettant, entre autres, les enregistrements des données dans les boîtes noires. Le second enregistreur, le Flight Data Recorder (FDR), qui capte des milliers de paramètres sur le vol comme la vitesse, l'altitude, le régime des moteurs, le mode de pilotage, la position des gouvernes, ne signale aucune anomalie jusqu’à l’arrêt des différents capteurs.

De plus, selon les premiers éléments de l’enquête, l’étude des débris au sol a permis de confirmer qu’un grand nombre d’entres eux étaient criblés d'impacts allant de l'intérieur vers l'extérieur de l'appareil. La thèse de l’attentat à l’aide d’une bombe semble, ainsi se préciser.

 

Craintes des compagnies aériennes :

 

La confirmation de la piste de l’attentat a poussé plusieurs compagnies aériennes à annuler les vols en direction de l’aéroport de Charm El-Cheikh ou même de n’autoriser pour d’autres, que les bagages à mains.

 

11/09/2009

B747-800 Freighter a reçu ses moteurs

image[2].jpg

La nouvelle version du célèbre Boeing 747 la série -800 poursuit son assemblage à l’usine d’Everett. Le premier prototype de la version B747-800 « Freighter » vient de recevoir ses moteurs, les tout nouveaux General Electric GEnx-2B67.

La nouvelle série 800 :

Boeing est en passe de finaliser la dernière version de son « jumbo jet » la série 800, elle se décline en deux versions, l’une avec passager et l’autre optimisée pour le fret. C’est cette dernière qui est à l’origine du lancement de cette série.

Le 747-800 « Freighter » dispose d’un fuselage plus long de 5,6 m et permet une charge de 184 tonne sur 8,130 km. Avec des coûts 16 % plus faible que son prédécesseur le B747-400 est garantissant 120 mètres cubes supplémentaire offrant de la place pour 4 palettes additionnelles. Avec une masse à vide de 80 tonnes il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents.

La version  747-800 «  Intercontinental » permettra le transport de 467 passagers en trois classes sur 14,815 km avec un coût par siège de 13% inférieur à l’ancienne version et permettra une économie de 11% de carburant.

L’amélioration dans la continuité :

Pour Boeing, il s’agit avec ce dernier opus du 747, de garantir une intégration rapide pour ses clients de la nouvelle version qui ne demande aucune adaptation des infrastructures aéroportuaires. En optant pour cet appareil, le constructeur de Seattle vise à simplifier la mise en ligne avec un avion déjà connu des compagnies aérienne mais en favorisant la diminution des coûts tout azimut (carburant, impact environnemental, prix du siège).

Le développement de la série 800 s’est faite en parallèle avec le B787 « Dreamliner » en ce qui concerne le confort, les technologies innovatrices, les moteurs (commun au deux). En fait, la désignation 747-800 a été choisie pour montrer le lien de technologie entre le les 787 et les nouveaux 747 !

hiw_genx_main_485[1].png

Le moteur GEnx-2B67 :

Le motoriste américain General Electric a développé cette nouvelle famille de moteurs pour équiper les 787 et 747-800 en collaboration Middle River Aircraft System et Spirit AeroSystem.  Le GEnx représente un bond en avant dans la technologie de propulsion en utilisant les dernières technologies de matériaux et de procédés de conception afin d’en réduire le poids (30% de pièces en moins) offrant une maintenance réduite. Le nouveau moteur permet une diminution de 15%

Le GEnx va livrer 15 pour cent de mieux la consommation spécifique de carburant que les moteurs qu'il remplace, aider les opérateurs à mettre à chaque fois qu'ils volent. Il est conçu pour rester sur l'aile de 30 pour cent plus longtemps, tout en utilisant 30 pour cent moins de pièces, réduisant considérablement la maintenance. Les émissions du GEnx seront pas moins de 95 pour cent en dessous des limites réglementaires actuelles

 

Le B747-800 devrait effectuer sont premier vol d’ici la fin de l’année, l’entrée en service de la version « Freighter » est prévue pour le troisième trimestre de 2010. A ce jour Boeing compte 78 commandes ferme de cette version auprès des transporteurs suivants : .Cargolux, Nippon Cargo Airlines, AirBridgeCargo Airlines, Atlas Air, Cathay Pacific, Dubai Aerospace Enterprise, Emirates SkyCargo, Guggenheim et Corean Air Cargo.

image[9].jpg

Photos : 1 B747-800 reçoit ses moteurs sur la chaîne de montage, 2 Moteur General Electric GEnx-2B67, 3 Chaîne de montage du B747-800. @ Boeing press.

09/09/2009

A318 & Embraer 170 pour l’approche à forte pente

A318KaiBlock.JPG

La compagnie britannique British Airways vient de recevoir deux nouveaux types d’avion optimisés pour les approches à forte pente, permettant ainsi de générer des économies de temps et de coûts pour les voyageurs.



 

Airbus A318 & Embraer E-jet 170 :

 
La certification d’approche à forte pente de l’A318 et de l’E-Jet 170 permet des opérations dans des zones montagneuses ou d’autres environnements contraignants comme les aéroports situés en zone urbaine, où il satisfait également à des réglementations strictes en matière d’émissions sonores. Les A318 de British Airways sont  équipés de réacteurs CFM 56-5B9/3.

L’A318 et E-jet 170  ont  reçu la certification des opérations d’approche à forte pente qui permet un angle de descente de 5,5°. Pour les opérations standard, la pente nominale est de 3°. Lors de la certification des opérations d’approche à forte pente, l’appareil a dû démontrer qu’il était capable d’atteindre un angle de 7,5°, ce qui équivaut à l’angle ciblé plus une marge de sécurité de 2 degrés. L’A318 et l’E-Jet 170 ont reçu la certification de l’Agence Européenne pour la sécurité aérienne (AESA) en 2007 pour les opérations d’approche à forte pente.

 

Les deux types d’appareils sont également optimisés pour évoluer avec logiciel développé avec des commandes fly-by-Wire qui offrent une meilleure qualité de vol  et une charge de travail réduite pour le pilote !

 

 

Liaisons optimisées :

 

Côté Airbus A318, l’avion permettra d’assurer des liaisons biquotidiennes  entre les aéroports de London City et JFK de New York spécialement adapté pour des horaires concernant des vols pour une clientèle « business ».La cabine Club World des A318 de British Airways est dotée d’une configuration spacieuse présentant 32 sièges transformables en couchettes, équipée des services OnAir permettant aux passagers de travailler pendant le vol (messagerie électronique, accès à Internet et SMS). Ces deux A318 viendront rejoindre une flotte de 11 A321, 37 A320 et 33 A319 déjà en service. British Airways a également passé une commande ferme auprès d’Airbus, portant sur neuf A320 supplémentaires et 12 A380.

 


Les Embraer 170 préfigurent l’arrivée l’année prochaine de E-jet 190chez British Airways. Là aussi le crénaut visé est le passager « business » principalement sur l’Angleterre  et l’Europe Continentale. La cabine des E-jet dispose d’un nouvel aménagement sans siège du milieu, ce qui permet aux passagers de choisir soit le couloir soit siège côté hublot.

 

 

 

Photos : 1 A318 BA  @.Kai Block. 2 Embraer 170 @ Embraer Press.

 

Embraer170BA.JPG

07/09/2009

Arrivée de l’ATR-72-600

562_0_0905-atr600[1].jpg

ATR est vient d’annoncer la présentation officielle du tout nouveau  ATR 72-600, lors d'une cérémonie qui aura lieu le 1er en Octobre Toulouse.

Le programme de la nouvelle série -600 qui concerne les deux modèles, soit  les ATR 72-600 et ATR 42-600, lancé en Octobre 2007, progresse en conséquence selon le calendrier  prévu.

Le premier ATR 72-600 avion a commencé sa campagne d'essais en vol le 24 Juillet 2009, quant à l’ATR 42-600 c’est l’année prochaine que les essais en vol débuteront.

Ces deux appareils devraient faire environ 150 heures de vol, afin de tester le nouvel équipement, incluant une nouvelle avionique et les outils de navigation les plus modernes actuellement disponibles.

 L'ATR série -600, motorisé par des moteurs plus puissants Pratt & Whitney PW 127M, qui permet une charge additionnel supplémentaire  de Kg 500 en MTOW (maximum au décollage) et MZFW (Masse maximale sans carburant).

Ces appareils offrent une  plus faible consommation de carburant par passager et donc moins  d'émissions de CO2,

En outre, l'ATR série -600 est doté  d'une nouvelle cabine, qui est actuellement en cours de développement, en offrant les standards les plus modernes de confort et de design. Selon le plan, la certification conduira à la mise en service du premier ATR 72-600 et ATR 42-600 en 2011.

Aujourd'hui, deux ans après le lancement de ce programme, ATR a déjà enregistré des commandes pour 59 avions ATR série -600 (5 ATR 42-600s et 54 ATR 72-600).

ATR72-500DonMueng.JPG

Photos : 1 Image de synthèse de l’ATR 72-600 2  la gamme actuelle ATR 72-500 ici exploité par Bangkok airways à l’aéroport domestique de Don Muang. @ ATR Press.