18/12/2013

Le Brésil choisit le Gripen E !

DSC_2825.jpg


 

SAO PAULO, le Brésil vient de choisir le Gripen E et devient le troisième pays à opter pour cet avion ! Après la Suisse, la Suède, le Brésil rejoint la nouvelle génération de la famille Gripen ! Au total se sont 36 appareils qui sont concernés pour une première tranche ! Au total se sont 100 à 120 avions qui seront concernés pour l’Air Force !

 

Deux perdants : 

 

Le Rafale de Dassault aviation jugé trop cher et dont certains équipements manquaient (viseur de casque par exemple) et le Boeing F/A-18 «Super Hornet» dont l’image a été éclaboussée par les écoutes de la NSA et dont la fabrication pourrait être stoppée prochainement ne faisait qu'entamer la confiance.

 

Un choix semblable à la Suisse : 


 

axalp2012.parsys.28470.Image.jpeg


 

La décision brésilienne ressemble à celle de la Suisse, le Gripen E offre le meilleur rapport qualité coût, avec de nombreux avantages techniques comme l’ouverture radar AESA sur 200° (contre 140° à la concurrence), une architecture électronique particulièrement rapide et une avionique nouvelle génération. Les choix offerts en matière d’équipements connexes : armement, nacelles de reconnaissance et de désignation laser sont sans communes mesures face à la concurrence.

 

Coup double des suédois : 

 

En plaçant le Gripen E au sein de la FAB, le constructeur Saab a réussi un double coup, d’abord avec une sérieuse option en direction des marchés comme la Colombie, le Chili et l’Argentine, mais également avec le lancement du «Sea Gripen» soit, la version navale du Gripen E qui pourrait venir équiper la Marine brésilienne. 


 

saab,gripen e,gripen f,brésil gripen,gripen e brésil gripen suisse,swiss air force,fab,sea gripen,gripen blog


 

Production en série pour le Gripen E !

 

Stockholm, le constructeur Saab vient de recevoir une commande l’Administration suédoise du matériel de défense (FMV) concernant la production large de l’avion de combat Gripen E. Cette commande de production en série est évaluée à un montant de 16.4 milliards de couronnes. 

 

Situation actuelle : 

 

A ce jour, le Gripen F de développement vole avec l’ensemble des systèmes de nouvelle génération à l’état de prés-séries. Trois Gripen E de prés-série sont actuellement en phase  d’assemblage au sein des installations de Linköping, soit un taux d’industrialisation à taux faible. Le premier Gripen E volera fin 2014 et sera rejoint début 2015 par les deux autres appareils. Ceux-ci serviront à la formation des instructeurs suédois et suisses en vue de l’arrivée des appareils de série.

 

Industrialisation à large taux : 

 

La commande effectuée aujourd’hui permet le lancement de l’industrialisation large du Gripen E, dans le but de fournir l’appareil pour 2018 conformément au calendrier annoncé par Saab. Il s’agit là de la troisième commande reçue selon l’accord du FMV portant sur le Gripen E et rendu publique le 15 février 2013. D’autres commandes contenues dans cet accord concernent:

Les commandes reçues dans le cadre de cet accord sont comptabilisées lorsque chaque commande et passée, et les commandes restantes sont prévues pour 2014.

 

“La commande passée par la FMV démontre une fois de plus la confiance du parlement suédois dans le Gripen, dans son potentiel de développement et dans sa capacité de défense. De plus, elle apporte la confirmation que le programme suit son cours selon la planification prévue", dit Håkan Buskhe PDG de Saab.

 

“Nous continuons à construire sur le succès du Gripen. Le Gripen est unique dans sa capacité à combiner haute technologie et performance avec efficacité en termes de coûts, et nous relevons un intérêt marqué pour le Gripen sur le marché de l’exportation”, affirme Lennart Sindahl, responsable de la division aéronautique de Saab.


 

Axalp3.jpg


Les clients de la famille «Gripen» :

 

Version C/D :

 

Suède: 175 monoplaces et 29 biplaces, Hongrie: 12 monoplaces et 2 biplaces, Rép. Tchèque: 12 monoplaces et 2 biplaces, Afrique du Sud:  19 monoplaces et 9 biplaces, Thaïlande : 10 monoplaces et 2 biplaces (6 monoplaces supplémentaires en attente de commande).

 

 

Version E (NG) :

 

Suisse : 22 exemplaires, Suède: 60 exemplaires, Brésil 36 (jusqu’à 120 exemplaires).

 


 

Photos : 1, 2, 4 Gripen F de développement en Suisse, 3 Sea Gripen

27/08/2013

Gripen : C’est OUI !

1408514438.jpg

 

 

C’est fait, la sous-commission du national approuve par 14 voix contre 9 l’achat des 22 avions de combat Gripen E. Prochaine étape, le Parlement et très vraisemblablement un vote devant le peuple.

 

 

Rappel :

 

L’ultime point de divergence de la sous-commission concernait le paiement. A la négociation du contrat, Saab demandait un versement de 2 milliards (66%) avant livraison et le solde ensuite.

Pour nos politiciens, ce montant était inacceptable et ceux-ci militaient pour 15% du prix total.

 

Saab a revu sa copie et le contrat définitif demande un premier versement de 1 milliard (40%) avant livraison, le reste en plusieurs versements (montants non communiqués). Signalons également la mise en place de contreparties payées par l'Etat suédois en cas de retard de livraisons, 12 millions.

 

 Pourquoi payer 1 milliard  ?

 

Ce montant peut sembler énorme, mais il faut savoir que le constructeur SAAB nous livre un avion clef en main. Plusieurs éléments comme le moteur : (General-Electric), l’antenne radar et l’IRST (Selex Es) et l’armement  (Diehl BGT, MBDA) sont fabriqués par des tiers. Il faut donc s’approvisionner dans une multitude de systèmes, cela coûte.

 

Le bon choix :

 

Il est difficile de demander plus et ceci d’autant plus que nous avons obtenu un rabais de près de 20% sur le prix total ! Ajoutons qu’un juriste suédois, mandaté par armasuisse, a pu consulter le document et le service juridique en a conclu que «les garanties et assurances sont clairement régies et appuyées par un système de règlement de litige avantageux ».

 

 

 

 

 

19/08/2013

Gripen : l’industrie suisse satisfaite !

gripen-f-IRST.jpg


L'industrie suisse est contente de la tournure que prennent les affaires compensatoires liées à l'achat du Gripen E. "Du point de vue de l'économie, plus rien ne s'oppose au Gripen E", a déclaré Hans Hess, président de l'organisation Swissmem.

"Les choses vont dans la bonne direction", a confirmé Hans Hess. Le but était d'obtenir 300 millions de francs d'affaires compensatoires et, cela, avant la décision définitive concernant l'achat du Gripen E par la Suisse. "L'objectif a été atteint", a indiqué M. Hess. D'importants progrès ont été réalisés cette année. Saab a en outre fait des efforts pour tenir compte d'entreprises romandes, a précisé Hans Hess. C'était l'une des trois conditions que Swissmem avait posées.

L'organisation avait aussi demandé que les entreprises suisses n'obtiennent pas que des travaux de routine et que des PME reçoivent également des contrats. Selon M. Hess, des PME se trouvent parmi les 160 entreprises retenues et des grandes firmes ont accepté de leur sous-traiter des contrats.

Hans Hess estime qu'il y a encore à faire dans le domaine de l'entretien. Car ces contrats sont intéressants, vu qu'ils couvrent toute la durée de vie des avions, soit environ 30 ans. "Nous voulons aussi ramener quelques beaux morceaux en Suisse", ajoute Hans Hess. Les négociations sont encore en cours, mais Saab montre beaucoup de "bonne volonté".

Le développement et la production des enveloppes des réacteurs et de la partie arrière du Gripen E devraient se faire en Suisse, a assuré Hans Hess. Et cela, pas seulement pour la vingtaine de Gripen que la Suisse à l'intention de commander, mais aussi pour les 60 avions prévus pour l'armée suédoise.

 

390772609.png


Rappel : 

Conformément aux exigences de l’appel d’offres d’armasuisse, Saab a mis en place un programme de participation industrielle suisse (Swiss Industrial Participation – SIP(DIP)) correspondant à 100% de la valeur du contrat Gripen. Le programme SIP (DIP) de Saab assurera la répartition régionale des affaires de participation industrielle sur des bases commerciales solides.

Le programme SIP se déroulera sur une période de dix ans à partir de la date de signature du contrat Gripen. Il débouchera sur des liens économiques, industriels et culturels plus étroits entre deux pays indépendants non-alignés, la Suisse et la Suède.


 

2667191906.jpg


Saab entend créer des activités en Suisse en s’appuyant sur les piliers suivants:

  • Implication de l’industrie suisse dans le programme Gripen E.
  • Intégration plus forte de l’industrie suisse dans la base des fournisseurs de Saab et de ses partenaires.
  • Promotion des exportations suisses à travers le réseau industriel de Saab.
  • Accroissement des capacités de l’industrie suisse grâce à des transferts de savoir-faire et de technologie.

 

Si la Suisse acquiert le Gripen E, Saab s'est engagé à conclure des contrats avec des firmes suisses pour plus de 2,5 milliards de francs. Le contrat d'achat des Gripen E se monte à 3,1 milliards de francs.

Photos : Gripen F de développement avec le radar AESA de série et l’IRST en vol @ Saab Gripen

03/07/2013

Saab a débuté l’assemblage du Gripen E !

saab grpen,gripen e,gripen f,swiss air force,gripen suisse,gripen e suisse,gripen schweiz,swiss gripene,programme gripen,avia news gripen,avia news gripen e


 

Linköping, la société de défense et de sécurité Saab a commencé l’assemblage du Gripen  E de pré-production.  La première partie à être fabriquée est le fuselage de l’avion. Au début de cette année, Saab a débuté les demandes d’approvisionnement pour le lancement d’une pré-séries de trois appareils Gripen E, aujourd’hui commence l’assemblage des Gripen de nouvelle génération.

 

Suite à une période de conception intense et brève, qui a tiré parti d’outils et de méthodes à la pointe par l’utilisation du ‘Model-Based Design’ (conception basée sur modèle), la construction du Gripen E débute avec la fabrication et l’assemblage de tous les éléments du fuselage, l’élément le plus grand de la cellule et celui qui nécessite le plus de temps pour sa fabrication. Ces parties seront ensuite réunies et assemblées pour former une cellule d’avion complète. Une période intensive de construction s’ensuivra au cours de laquelle les câbles, les systèmes, le revêtement externe et d’autres équipements seront montés. Plus de 1'000 personnes chez Saab travaillent à l’heure actuelle exclusivement sur le développement et la production du Gripen E.


 

web_gripen--469x239.jpg


 

“L’expérience que nous vivons actuellement représente un saut technologique pour Saab et pour l’industrie aéronautique dans son ensemble, puisque l’on observe la construction de l’avion de chasse le plus récent et le plus moderne par l’utilisation des procédures, des méthodes et des outils les plus récents. Cette approche nous permet de produire un avion aux capacités encore plus développées, à un coût de cycle de vie encore plus avantageux », explique Lennart Sindahl, responsable de la division aéronautique de Saab. “Après des années d’investissements en R&D liés à la conception aéronautique, nous pouvons offrir des opportunités uniques pour le transfert du savoir-faire et de la technologie, en invitant les industries des pays de nos clients à participer au travail sur le Gripen. Le programme Gripen E continuera à être un moteur de développement technologique ainsi que de création d’emplois, aussi bien en Suède que dans d’autres pays. “


 

1555549412.jpg


 

Développé sur la base du design des versions précédentes du système Gripen, le Gripen E offre une série de capteurs de la prochaine génération, de nouvelles liaisons de communication, une architecture avionique révolutionnaire, une poussée accrue, un temps de vol plus long, davantage de stations d’armes et de capacité de charge, un cockpit entièrement digital y compris un HUD (Head-Up Display – Affichage tête haute) et un système de guerre électronique entièrement nouveau.


 

Gripen%20E.jpg


 

L’avion en cours de fabrication et les deux appareils suivant seront la première version complète pré-production du Gripen E, ils permettront à implémenter de nouvelles caractéristiques et de nouvelles capacités. Ces trois appareils serviront à réduire les risque de «bugs» sur les appareils de série, ils permettront également de préparer les pilotes suédois et suisses, ainsi que l’ensemble du personnel au sol à l’arrivée des avions de séries et des nouvelles technologies qui les équipent.

 

 

saab grpen,gripen e,gripen f,swiss air force,gripen suisse,gripen e suisse,gripen schweiz,swiss gripene,programme gripen,avia news gripen,avia news gripen e,gripen blog

 

 

 

Les sauts technologiques du Gripen E ont déjà fait leurs preuves au cours du programme de démonstration du Gripen, avec l’avion démo Gripen E/F qui a cumulé depuis 2008 plus de 250 heures de vol à son actif, notamment en  Suisse (à Emmen en Octobre 2012 puis en janvier et avril 2013).

 

Le 24 août 2012, la Swedish Defence and Security Export Agency (FXM) et sa contrepartie suisse armasuisse ont signé un accord-cadre sur l’acquisition de 22 avion Gripen E par la Suisse. Selon cet accord, les avions seront livrés de 2018 à 2021.

Le 15 février 2013, Saab a signé un accord avec le Swedish Defence Materiel Administration (FMV) portant sur le développement et la modification de 60 Gripen E pour la Suède au cours de la période 2013-2026.

 

irst.png

 

Liens sur les articles du dossier Gripen E : 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/07/01/le-gripen-...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/06/23/gripen-rad...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/04/13/gripen.html

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/20/le-gripen-...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/05/18/gripen-l-i...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/17/le-gripen-...

 

 

 

 

 

Photos :  1 Image de synthèse Gripen E suisse 2 Assemblage Gripen C/D  3 lancement de l aproduction 4Gripen F de développement avec l’IRST et le radar AESA de série @ Saab Gripen

23/06/2013

Gripen : radar AESA de série & IRST !

Sans titre.png


 

LINKOPING, Saab Aerospace vient de débuter les essais en vol du Gripen F de développement avec le radar AESA de série (qui a remplacé le prototype de l'AESA qui volait jusqu'a présent) couplé à l’optronique frontale IRST. Ces ultimes tests sont en parfaite conformité avec le calendrier du programme Gripen E.

 

 

Ultime phase d’essais :


 

phase5.png


 

Dernière phase de tests (phase 5) va permettre de valider le radar AESA  ES-05 «Raven» de série avec l’IRST Skyward-G et le nouvel affichage numérique HUD qui équiperont le Gripen E. Le Gripen F MS21 est aujourd’hui au standard 39-8. Les derniers correctifs l’amèneront au standard 39-9, puis, il sera rejoint par les trois Gripen E de préséries qui serviront pour la certification au standard MS21 39-10. 

 

Le radar AESA et l’IRST :


 

yourfile.jpg


 

Le radar du Gripen E est produit par Selex en Écosse. Le ES-05 est un radar  à antenne de type Active Electronically Scanned Array («Antenne Active à Balayage Electronique») et signifie que, contrairement aux anciennes générations de radars, il n'a pas seulement une antenne, mais dispose d’une rangée complète de petites antennes, appelées modules émetteurs-récepteurs (Transmit-Receive TR). Le radar AESA du Gripen est constitué de ~1000 éléments de type TR. Chaque élément peut émettre un faisceau d'énergie électromagnétique, et chaque faisceau peut être balayé électroniquement pour pointer dans différentes directions. De plus, l’ES-05 se trouve sur un plateau cyclique (Swashplate) qui représente une invention très intelligente. Cela signifie que les éléments faisceaux pointent à 30 degrés vers le côté de l'avion, dès le départ, lorsqu'ils pointent droit devant par rapport au panneau. Lorsque les faisceaux sont aussi redirigés électroniquement encore plus sur le côté, le radar pointe aussi très largement vers le côté par rapport à l'avion, à plus de 100 degrés. Et si le pilote change de cible et veut surveiller la situation de l'autre côté, le panneau tourne rapidement sur son axe longitudinal. Cette capacité à regarder largement sur le côté de l'avion fournit un avantage tactique très important.


 

gripen f. saab gripen,gripen suisse,gripen e,swiss air force,jas-39e gripen


L'IRST Skyward-G est également produit par Selex en Écosse. L’Infrared Search and Track (IRST) est un capteur passif, ce qui signifie qu'il n'émet jamais d'énergie. Il ne fait que suivre l'énergie provenant d'autres sources. L'avantage tactique d'un capteur passif est qu'il n'indiquera jamais votre position. Le Skyward-G permet de suivre toutes sortes d’aéronefs notamment furtifs, mais il peut également détecter, suivre et acquérir un missile en approche pour ensuite permettre la destruction de celui-ci. Signalons au passage, que l’IRST du Gripen E permet également un transfert de données via la liaison électronique (LInk16) vers un autre Gripen E. De fait, une patrouille de Gripen E sera entièrement connectée et synchronisée. 


 

sensor1.jpg


Liaisons de données avec le sol

Pour une communication claire avec un contrôleur aérien avancé (FAC - forward air controller) ou un contrôleur d'attaque terminale conjointe (JTAC - joint terminal attack controller) au sol, le Gripen dispose d'une liaison de données avec le sol qui permet au pilote de recevoir du FAC/JTAC les informations appelées «nine-liner» sous forme numérique. Il est aussi possible de transmettre des images de ciblage depuis l'avion au FAC/JTAC, pour vraiment s'assurer que le pilote du Gripen et le soldat FAC/JTAC au sol partagent la même perception de la cible. Cette liaison de données avec le sol est appelée ROVER.

Prochaines étapes techniques :


 

gripen programme.png


Une équipe de pilotes et de techniciens suisses partiront en Suède vérifier les données du radar AESA de série et de l’IRST. 

Fin de l’année 2014, arrivée du premier Gripen E MS21 39-10 de pré-séries, qui sera suivit au début 2015 par deux autres appareils. 

Début des livraisons des Gripen E de série en 2018.

Liens sur le dossier : 

http://psk.blog.24heures.ch/tag/avia+news+gripen+e

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/17/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/17/le-gripen-f-de-retour-en-suisse.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/20/le-gripen-...


 

firstflightph5.png


 

Photos : 1,2,3 Gripen F en vol avec l‘IRST et le radar AESA de série @ Saab Gripen