29/04/2017

Japan Air Communter met en ligne l'ATR 42-600!

2910935146.jpg

Toulouse, Japan Air Commuter Co. Ltd. (JAC) a effectué son premier vol en ATR 42-600. Le vol JAC 3741 est parti de Kagoshima à 8h50 (heure locale) pour un trajet de 40 minutes jusqu'à Yakushima. L'avion a ensuite effectué trois autres vols, de Yakushima à Kagoshima, de Kagoshima à Okinoerabu, et enfin un vol retour jusqu'à Kagoshima.

Filiale de Japan Airlines, compagnie aérienne nationale, JAC rejoint la grande famille des opérateurs d'ATR. La mise en service du premier ATR de JAC est une étape majeure pour le constructeur, pour lequel le Japon constitue un marché clé.

L’archipel japonais se prépare à une arrivée massive de touristes. Son gouvernement espère accueillir 40 millions de visiteurs d'ici 2020. Outre l'organisation d'événements majeurs tels que la Coupe du monde de rugby en 2019 et les Jeux Olympiques en 2020, le Japon œuvre à la promotion de la beauté naturelle et de l'héritage culturel de ses régions.

Avant même la demande officielle d'inscription au Patrimoine naturel mondial de l'UNESCO en 2018, les îles Amami ont été désignées parc naturel très récemment, au mois de mars. Une entrée au Patrimoine naturel mondial donnerait une impulsion au potentiel touristique de la région, dans la mesure où l'île de Yakushima, déjà réputée, est située dans les environs. Ces îles candidates à l'inscription au Patrimoine naturel seront toutes desservies par des avions ATR afin d'assurer la connectivité pour un nombre croissant de touristes étrangers. Dans la mesure où 35 % des liaisons intérieures japonaises sont inférieures à 300 milles nautiques, les ATR conviennent parfaitement à la poursuite du développement de la connectivité régionale.

Les tout nouveaux ATR entreront progressivement en service, aussi bien sur des grandes lignes que sur des liaisons avec des îles et des communautés plus petites de l'archipel nippon. Les spécificités du marché japonais exigent des appareils à la fois souples, économiques, de grande qualité et à la pointe de la technologie, caractéristiques correspondant parfaitement aux ATR.

Les ATR 42-600 bénéficient également de la consommation de carburant la plus faible au monde par passager et par kilomètre. ATR est fortement engagé dans la réduction de l'impact environnemental du secteur de l'aviation commerciale et s'efforce d'améliorer en permanence ses appareils afin de respecter les normes environnementales les plus strictes. Ces atouts écologiques sont essentiels pour promouvoir les ventes dans des marchés sensibilisés aux enjeux environnementaux, et les passagers nippons sont réputés particulièrement sensibles et exigeants en matière d'environnement et d'excellence.

 

Photo : ATR 42-600 de JAC@ ATR

23/01/2017

Japan Air Commuter a reçu son premier ATR 42-600 !

JapanAirCommuter.jpg

Japan Air Commuter Co. Ltd. (JAC), filiale de Japan Airlines, rejoint aujourd'hui les rangs des opérateurs ATR avec l'entrée dans sa flotte de l’ATR 42-600, appareil très moderne et éco-efficace. Huit autres appareils seront livrés au cours des trois années à venir. JAC est actuellement en pleine modernisation de sa flotte. Les neuf ATR entreront progressivement en service, aussi bien sur des grandes lignes que sur des liaisons avec des îles et des communautés plus petites à travers le pays.

Avec plus de 100 appareils régionaux et un âge moyen de la flotte supérieur à dix ans, le marché japonais est arrivé à maturité mais reste dynamique. Au cours des prochaines années, les compagnies aériennes nippones devraient renouveler et élargir leur flotte régionale pour faire face au développement du tourisme. D'ici 2020, le Japon devrait attirer plus de 40 millions de visiteurs. Il accueillera des événements majeurs, notamment les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et la Coupe du monde de rugby en 2019.

Selon Hiroki Kato, Président de Japan Air Commuter Co. Ltd : « L'ATR offre une facilité d'accès inégalée aux aéroports. Alliée à des niveaux de sécurité et de confort très élevés, elle fait de l'ATR -600 la solution idéale pour notre mission:relier les petites communautés et assurer un service aérien de qualité à l'échelle du pays. »

 

Photo : ATR 42-600 aux couleurs de Japan Air Commuter @ ATR Aircraft

25/11/2014

La nouvelle avionique de la gamme ATR 600 certifiée !

 

800px-ATR_72-600_ATR_house_colors_F-WWEY_-_MSN_98_(9739890333).jpg

ATR Aircraf annonce l’obtention, par l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA), de la certification des toutes dernières innovations développées pour l’avionique des ATR 42-600 et ATR 72-600. La nouvelle certification concerne les fonctionnalités d’approches LPV (Localizer Performance with Vertical guidance), RNP-AR 0.3 (Required Navigation Performance with Authorization Required) et la V-NAV (Vertical Navigation) couplée au pilote automatique.

Ces nouvelles améliorations permettront aux ATR de dernière génération de suivre des trajectoires en approche plus précises, et encore plus sûres, grâce à la navigation par satellites, sans nécessiter des moyens de navigation au sol. Ces nouveautés, qui permettent de réduire sensiblement la charge de travail des pilotes, sont intégrées dans une nouvelle version de l’avionique des ATR -600, la version « Standard 2 ».

Le « LPV » est une fonctionnalité permettant d’effectuer des procédures d’approche basée sur des informations GPS augmentées par des satellites géostationnaires, et qui permettent de guider l’avion sur les axes vertical et horizontal, sans besoin de support d’une station au sol. Cette nouvelle fonctionnalité est particulièrement utile pour des aéroports non équipés d’ILS (Instrumental Landing System), et notamment pour certains aéroports régionaux, de petite taille ou disposant de peu d’infrastructure. Les approches LPV d’une grande précision, peuvent atteindre des minimas jusqu’à 200 pieds, ce qui autorise donc des atterrissages avec une visibilité fortement réduite.

Le « RNP-AR 0.3 » permet aux avions de suivre des trajectoires avec une précision accrue, ayant de ce fait une meilleure anticipation face à d’éventuels obstacles à l’approche de certains terrains d’accès difficile. L’apport fondamental des approches RNP-AR, comparées aux approches conventionnelles RNAV (par GPS), est qu’elles font l’objet une surveillance accrue de la performance de l’avion associée à des alertes de navigation à bord de l’appareil. De par la prise en compte de ces contraintes de sécurité, ces approches permettent également d’atteindre des minimas réduits comparés à ceux des approches RNAV conventionnelles. Au-delà de ces avantages, cette nouvelle fonctionnalité est également utilisée dans le cadre de la gestion du trafic sur des aéroports fortement encombrés ou pour les procédures anti-bruit.

La « VNAV », couplée au pilote automatique, permet un guidage vertical géré par le calculateur de navigation (FMS) de l’appareil. Basé sur les calculs du FMS, le pilote automatique contrôle l’avion afin de suivre un profil vertical déterminé. Ceci définit avec plus de précision les trajectoires de descente et d’approche, offrant ainsi une meilleure sécurité en regard de l’éventuelle présence d’obstacles. La VNAV réduit sensiblement la charge de travail des pilotes à l’approche des aéroports ; c’est une fonctionnalité indispensable dans le cadre des opérations RNP-AR.

Photo : ATR-72-600 @ATR Aircraft

14:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atr aircraft, atr-72-600, atr 42-600 |  Facebook | |

15/05/2014

ATR a le vent en poupe !

Airplane-Picture-Air-KBZ-ATR-72-600.jpg

 

L’avionneur européen ATR Aircraft spécialiste des avions régionaux qui appartient à Airbus Group et Finmeccanica est au mieux de sa forme. L’avionneur annonce plus d’une centaine de commande fermes depuis le début de l’année.

 

Poussée des -600 :

Les ATR de la nouvelle série « -600 » représentent plus de 80% des commandes annoncées pour des appareils régionaux de moins de 90 places. Au cours de ces premiers quatre mois de l’année, les résultats d’ATR ont déjà dépassé les performances commerciales enregistrées pour l’ensemble de l’année 2013, à savoir 89 commandes fermes pour les appareils de cette série.

 ATR a déjà annoncé plusieurs commandes à l'occasion du dernier salon aéronautique de Singapour : 20 ATR 72-600 avec 20 appareils en option pour DAE, société de location implantée aux Émirats Arabes Unis, et 6 ATR 72-600 pour Binter Canarias, compagnie originaire des îles Canaries. Au delà de ces commandes pour 26 ATR 72-600 fermes et 20 options, ATR a signé 8 nouveaux contrats portant sur la vente de 81 avions fermes et des options pour 41 appareils supplémentaires. La plupart de ces nouvelles commandes seront annoncées lors des prochaines semaines.

 

"Cette année est déjà particulièrement dynamique en termes de ventes, et nous espérons continuer  à enregistrer de nouvelles commandes très prochainement", a précisé le président exécutif d'ATR, Filippo Bagnato, cité dans le communiqué. Et d'ajouter : "Au vu de ces résultats hors norme, notre carnet de commandes actuel dépasse largement les 300 appareils". À ce jour, ATR a vendu plus de 470 ATR-600, 150 d'entre eux étant déjà exploités à travers le monde par près de 35 compagnies aériennes.

 

Photo : ATR 72-600 Air KBZ @ATR Aircraft

 

 

12:33 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atr aircraft, atr 72-600, atr 42-600 |  Facebook | |

10/06/2013

Les ATR ‘-600’, certifiés ETOPS & EASA !

 

 

ATR-FormationFlight.jpg

 

Le constructeur européen d’avions turbopropulseurs ATR vient d’obtenir de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) la certification « ETOPS 120 minutes » pour les ATR de la nouvelle série ‘-600’. Cette certification ETOPS (Extended-range Twin-engine Performance Standards) permet désormais aux ATR 42-600 et ATR 72-600 de pouvoir parcourir, en monomoteur, des distances allant jusqu’à 120 minutes de vol de tout aéroport où ils peuvent se poser. « ETOPS 120 » permet ainsi à l’avion d’assurer des liaisons directes entre des aéroports placés à des distances maximales de l’équivalent de quatre heures de vol (deux heures de distance de vol maximale depuis l’aéroport de départ plus deux heures maximales jusqu'à l’aéroport le plus proche où se poser en sécurité).

Les ATR 42 et ATR 72 sont les seuls avions turbopropulseurs régionaux à avoir cette certification pour 120 minutes, qui a une importance majeure sur des réseaux aériens, comme en Polynésie Française ou en Sibérie, où les distances entre les deux aéroports les plus proches peuvent atteindre près de 2000 kilomètres. Cette certification « ETOPS » jusqu’à  120 minutes permet d’établir des plans de vols plus directs entre les points de départ et la destination finale, avec des gains considérables sur le temps de trajet, la consommation de carburant ou encore les émissions gazeuses.

De plus, ATR vient d’obtenir de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) la certification pour opérer ses nouveaux ATR 42-600 et ATR 72-600 à des températures, au décollage et l’atterrissage, allant jusqu’à -45°C. Cette certification ouvre la voie aux ATR de la série ‘-600’ à pouvoir opérer sur des environnements particulièrement froids, tel que dans le grand nord Européen, Canadien, ou encore en Sibérie, aux côtés des versions antérieures d’ATR déjà certifiées par le passé.

Dans le cadre de cette démarche de certification, l’EASA a validé les nouveaux équipements et systèmes des ATR ‘-600’, -installés notamment à bord de leur nouvelle suite avionique-, qui avaient été déjà conçus par les fournisseurs d’ATR en prenant en considération leur utilisation future dans des environnements à très basses températures.

Depuis leur lancement en fin 2007, les ATR de la nouvelle série -600 se sont positionnés comme les avions régionaux de moins de 90 sièges les plus vendus au monde. A ce jour, ATR a enregistré plus de 300 commandes pour cette nouvelle famille d’avions.

 

Photo : ATR 42-600 & 72-600 @ ATR Aircraft