02/03/2016

Le Mitsubishi X-2 prépare son premier vol !

X-2-Feb.-10.jpg

Le Mitsubishi X-2 de démonstration (ATD-X) vient de terminer la phase de roulage au sol et devrait pouvoir effectuer son premier vol au cours des prochaines semaines.

Les essais de roulage au sol se sont bien déroulés, l’avionneur Mitsubishi va maintenant procéder à une série de vérifications des systèmes, ainsi qu’à quelques ajustements mineurs. Le dernier communiqué, concernant le futur avion de combat japonais, ne donnait pas de détails sur le nombre de vols prévus pour 2016.

Rappel :

Produit par Mitsubishi Heavy Industries à Nagoya, au Japon, le X-2 (précédemment désigné ADT-X) est conçu pour permettre au Japon d’explorer les technologies de combat avancées, telles que la furtivité, la vectorisation de poussée, les systèmes de capteurs avancés, et la liaison de données. Les bases de cet avion de démonstration permettront de développer le futur avion de combat japonais.

Le programme Mitsubishi ATD-X «Shinshin» a été lancé en 2009, suite au refus du gouvernement américain de vendre à l’exportation le Boeing F-22 «Raptor» en 2006.

Les spécifications de performance provisoires de l'ATD-X font états d’une masse maximale au décollage de 13.000 kg, un plafond de pratique de 65.000 pieds,un niveau maximum de Mach 2,25 (1,82 en mode Supercruise) et un rayon d’action de 761 km et 2900km avec réservoirs largables.

 

9433.jpg

Photos : le démonstrateur X-2 au roulage @ Hiroshi N.

29/01/2016

L’ATD-X japonais prépare son vol inaugural !

p1649322.jpg

Tokyo, la division aéronautique de Mitsubishi prépare activement le premier vol du démonstrateur du futur avion de combat japonais ATD-X. Le premier devrait, selon toute vraisemblance avoir lieu en février prochain.

12 mois de retard :

Initialement, le calendrier prévu pour le démonstrateur de l’avion de combat japonais, furtif de cinquième génération ATD-X «Shinshin» prévoyait un vol inaugural en mars 2015. Mais, des problèmes de logiciel avait obligé l’avionneur à devoir reporter ce premier vol à une date ultérieur.

Le Mitsubishi ATD-X «Shinshin» : 

Le Mitsubishi ATD-X «Shinshin» est un prototype expérimental d’avion de combat de cinquième génération entièrement conçu au Japon. Il est développé par le ministère japonais de la défense.  Le principal entrepreneur du projet et Mitsubishi Heavy Industries (MHI). L’ ATD-X est un acronyme signifiant « Advanced Technology Demonstrator - X ». Shinshin signifie « le dieu de l'esprit ».

Ce programme a été lancé en 2009, suite au refus du gouvernement américain de vendre à l’exportation le Boeing F-22 «Raptor» en 2006.

L’ATD-X sera utilisé en tant que démonstrateur technologique et prototype de recherches pour déterminer la viabilité des technologies aéronautiques militaires avancées du Japon. L'appareil bénéficie de la poussée vectorielle tridimensionnelle: la poussée sera dirigée par trois palettes situées sur chaque tuyère, ce système a déjà été employé sur l'avion expérimental Rockwell X-31. Autre particularité, les commandes de vols électriques emploieront la fibre optique en lieu et place des câbles traditionnels, ce qui permettra un débit de données plus élevé et une immunité aux perturbations électromagnétiques. L'appareil embarquera un radar à antenne électronique (AESA). Une caractéristique encore en développement, baptisée littéralement « fonction d'auto-réparation des contrôles de vol » permettra à l'appareil de détecter automatiquement les dommages et les dégâts causés aux gouvernes de directions et d'ajuster l'utilisation des gouvernes restantes en conséquence, afin de garantir un vol stable et contrôlé.

Les spécifications de performance provisoires de l'ATD-X font états d’une masse maximale au décollage de 13.000 kg, un plafond de pratique de 65.000 pieds,un niveau maximum de Mach 2,25 (1,82 en mode supercruise) et un rayon d’action de 761 km et 2900km avec réservoirs largables.

 

ATD-X-TRDI.jpg

 

Photos : Le Mitsubishi ATD-X @ Mitsubishi

 

11/01/2015

Japon, gros retard pour le démonstrateur ATD-X !

 

p1526628.jpg

 

 

Tokyo, le prototype du démonstrateur Advanced Technology Demonstrator-X(ATD-X) ne pourra pas effectuer son premier vol comme prévu cette année. Des problèmes de logiciel en sont la cause.

 

Selon le calendrier prévu le démonstrateur de l’avion de combat japonais furtif de cinquième génération Demonstrator-X (ATD-X) «Shinshin» ne pourra prendre son envol qu’au début de 2016 et non au mois de mars de cette année.

 

Mitsubishi Heavy Industries (MHI) vient d’annoncer que des problèmes avec le logiciel qui contrôle redémarrages automatiques du moteur empêchent ce premier vol.  Les problèmes du logiciel affectent l'unité de commande du moteur (ECU), et  il faudra plusieurs mois pour les résoudre, ont indiqué les responsables.

L'ECU est un système de sécurité et de gestion de puissance critique qui réactive automatiquement un moteur si celui-ci s’arrête en vol.

 

Le Mitsubishi ATD-X «Shinshin» : 

 

Le Mitsubishi ATD-X «Shinshin» est un prototype expérimental d’avion de combat de cinquième génération entièrement conçu au Japon. Il est développé par le ministère japonais de la défense.  Le principal entrepreneur du projet et Mitsubishi Heavy Industries (MHI). L’ ATD-X est un acronyme signifiant « Advanced Technology Demonstrator - X ». Shinshin signifie « le dieu de l'esprit ».

 

Ce programme a été lancé en 2009, suite au refus du gouvernement américain de vendre à l’exportation le Boeing F-22 «Raptor» en 2006.

 

L’ATD-X sera utilisé en tant que démonstrateur technologique et prototype de recherches pour déterminer la viabilité des technologies aéronautiques militaires avancées du Japon. L'appareil bénéficiera de la poussée vectorielle tridimensionnelle: la poussée sera dirigée par trois palettes situées sur chaque tuyère, ce système a déjà été employé sur l'avion expérimental Rockwell X-31. Autre particularité, les commandes de vols électriques emploieront la fibre optique en lieu et place des câbles traditionnels, ce qui permettra un débit de données plus élevé et une immunité aux perturbations électromagnétiques. L'appareil embarquera un radar à antenne électronique (AESA). Une caractéristique encore en développement, baptisée littéralement « fonction d'auto-réparation des contrôles de vol » permettra à l'appareil de détecter automatiquement les dommages et les dégâts causés aux gouvernes de directions et d'ajuster l'utilisation des gouvernes restantes en conséquence, afin de garantir un vol stable et contrôlé.

 

Commentaires : 

 

Ces retards risquent à terme de clouer le programme au sol de manière définitive, en effet, les essais en vol ne sont prévu que jusqu’à la fin de 2016. En conséquence, l'avion aura une période d'essais en vol réduite. Japon décidera en 2018 si il continue ce programme national ou si, il cherchera à développer un nouvel avion de chasse en partenariat avec d'autres nations.

 

ATD-X-in-Nagoya.jpg

 

 

Photos : Le Mitsubishi ATD-X «Shinshin»@ MHI

21/04/2014

Japon, l’ATD-X pourrait voler cette année !

733076684.jpg


 

Tokyo,  le ministre de la défense Itsunori Onodera a confirmé que le démonstrateur Mitsubishi ATD-X devrait effectuer son premier vol cette année. Le programme de démonstration japonais d’avion de combat de nouvelle génération semble, cependant,  souffrir d’un léger retard sur le calendrier initial. 

 

Le projet ATD-X : 

 

Le projet  Stealth Fighter, Mitsubishi ATD-X «Shinshin» (esprit du coeur)  a été dévoilé la première fois en novembre 2009. L’objectif de ce programme de démonstration est la construction d’un avion expérimental pour l'évaluation de la maturité et de l'intégration des technologies de cellules et de moteurs avancés pour un futur avion de combat entièrement japonais.

 

Développé sur des fonds propres, par la division de recherche du ministère de la défense (IDTR). l’Advanced Technologic Demonstrator -X (ATD-X) développé par Mitsubishi Heavy Industrie est un avion de démonstration technologique dans le but de définir la cinquième génération d’avion de combat. D’un point de vue du dessin, l’avion ressemble au F-22 américain, mais serait doté de tuyères orientables 3 axes. Bizarrement, celles-ci semblent «découvertes» et diminueraient à ce stade du développement la furtivité de l’avion. Rien n’étant définitif, il s’agit peut-être là d’un détail.  Par contre, l’affaire des fuites concernant les technologies du radar (US) AEGIS semble démontrer que le Japon dispose d’informations sur ce système et que celui-ci, désire l’intégrer au «Shinshin».

L’avion devrait également intégrer la fibre optique, en lieu et place du câblage habituel, celle-ci permettant une plus grande rapidité de transmission de données avec une diminution des perturbations électromagnétiques. L’arrivée d’un système d’auto réparation «Flight Control Capability» permettra de détecter automatiquement des pannes électroniques et d’agir avec l’aide des systèmes restant pour en restaurer les fonctions principales.

Une chose est claire, le Japon désire développer ses propres avions de combat de prochaine génération et ceci en pleine indépendance vis-à-vis des technologies étrangères, ainsi que de lui permettre de rivaliser avec les avancées actuelles de la Russie et de la Chine.

Il faut également comprendre que le Japon a été bousculé par le fait, qu’une interdiction d’exportation du F-22 soit décidée aux Etats-Unis, justifiant ainsi l’occasion unique de pouvoir faire perdurer son industrie aéronautique militaire et ceci en parallèle avec l’acquisition du F-35. 


 

1313182965.jpg


 

Photos : Mitsubishi ATD-X «Shinshin»@ Mitsubishi

 

 

 

19:33 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : atd-x, shinshin, mitsubushi atd-x |  Facebook | |