18/11/2018

Des F-35B supplémentaires pour la RAF !

UK_F-35B.jpg

Le ministère britannique de la Défense a commandé un second lot de 17 avions de combat Lockheed-Martin F-35B « Lightning II ». Le ministère de la Défense a déclaré: "Les 17 nouveaux avions F-35B seront livrés entre 2020 et 2022". Cela correspond aux 12ème et 14ème lots du programme de production initiale à faible taux.

Le DoD avait annoncé la veille que les partenaires du programme F-35 et les acheteurs des ventes militaires à l’étranger prendraient un total de 149 appareils dans le cadre d’un contrat d’action non défini avec Lockheed-Martin, ainsi que de 106 pour les forces armées américaines. Il a ajouté que les prélèvements internationaux incluraient 18modèles « B » à décollage court et à atterrissage vertical. Outre les marines britannique et américaine, seule l'Italie a jusqu'à présent confirmé l'achat de cette variante.

 

À ce jour, 16 F-35B au total ont été livrés au Royaume-Uni, pour être utilisés au sein du  617eme Escadron de la Royal Air Force à Marham, dans le Norfolk, et lors d’activités de test conduites aux États-Unis. Deux autres avions doivent encore être cédés, ce qui signifie que les commandes pour le Royaume-Uni s'élèvent maintenant à 35 unités.

La variante F-35B :

La variante du F-35B STOVL (Short TakeOff/Vertical Landing, ou décollage court et atterrissage vertical) cette version possède une soufflante intégrée verticalement dans le fuselage, à l'arrière du cockpit (utilisée uniquement pour le décollage ou l'atterrissage), ainsi qu'une tuyère principale orientable vers le bas. La soufflante est reliée à la turbine basse pression du réacteur principal. La capacité interne en carburant est réduite à 6,35 tonnes (- 24,22 % par rapport à la version F-35A).Cette variante du F-35 est celle qui sera livrée à l'US Marines Corps et la Royal Air Force.

658452389.jpg

Photos : F-35B de la RAF @ RAF

09/07/2017

Le CH-53K poursuit ses essais à Patuxent River !

1.jpeg

Le CH-53K « King Stallion » a débuté ses essais sur les installations de Patuxent River. Le programme de certification du Sikorsky CH-53K a terminé avec succès son premier vol "Cross Country" de Sikorsky's West Palm Beach, en Floride en direction des installations de la base navale de Patuxent River dans le Maryland. C'est le premier des longs vols que doit effectuer l’hélicoptère.

Les quatre appareils d’essai CH-53K ont déjà effectué plus de 450 heures d'essais en vol au centre de développement Flight Center de Sikorsky à West Palm Beach et continuent à conduire des tests opérationnels avec des charges internes et externes. Le programme de test en vol continue à fonctionner avec une équipe de test intégrée (ITT) composée de Sikorsky, du Commandement des systèmes aériens de la marine américaine (NAVAIR) et du personnel des Corps des marines américains (USMC). Les tests se poursuivront dans les deux endroits, soit à West Palm Beach et à Patuxent River

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

Photo : Le CH-53k à Patuxent River@ Sikorsky

04/10/2015

Modernisation des simulateurs de F-22 !

CRVS_Still_Hi_res.jpg

 

 

ST. LOUIS, Boeing a terminé la mise à niveau de tous les simulateurs de l’avion de combat F-22 « Raptor » de  US Air Force. Le système de simulation amélioré va permettre aux pilotes d’évoluer dans un environnement visuel plus réaliste que les simulateurs actuels, et leur permettre de faire l'expérience de manœuvres extrêmes, qui ne sont normalement pas pratiquées dans un simulateur.

 

Les installations des simulateurs modernisés par Boeing disposent désormais du nouveau système Constant Resolution Visual System (CRVS) qui améliore le réalisme de la formation permet  une  augmentations de préparation aux missions. L'affichage du CRVS brevetée de Boeing est la pièce maîtresse du nouveau système de visualisation des simulateurs de F-22.  Le système fournit des images à haute résolution pour les pilotes avec près de 20/20 d'acuité sur 360 degrés d’environnement immersif, visuelle. En utilisant des projecteurs « hors-the-shelf », le système tire parti de la technologie commerciale en plein essor.

Les centres de simulation de la base aérienne Tyndall en Floride, de Hickam à Hawaii, d'Elmendorf, en Alaska et de Langley Air Force Base de Virginie sont équipés du nouveau système.

 

1447064625360091204.jpg

 

Photos : 1 Simulateur de F-22@ Boeing 2 F-22 Raptor en vol @ USAF