08/06/2017

2017, un bon premier trimestre dans le secteur passagers !

EOS_700D4853.JPG

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques sur le trafic mondial de passagers durant le mois de mars 2017, qui indiquent que la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 6,8 % par rapport à mars 2016. La capacité a augmenté de 6,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné un demi-point de pourcentage pour s’établir à 80,4 %, soit un record pour un mois de mars. La croissance de la demande durant le mois représente un léger ralentissement comparativement aux résultats de février, après correction de la distorsion dans la comparaison d’une année sur l’autre, puisqu’il y avait une journée de plus en février 2016. L’interdiction d’appareils électroniques de grandes dimensions dans les cabines sur certaines routes vers les États-Unis et le Royaume-Uni est survenue trop tard en mars pour avoir des effets sur les statistiques de trafic du mois.

« La vigueur de la demande s’est maintenue tout au long du premier trimestre, soutenue par les faibles tarifs et un rétablissement généralisé des conditions économiques mondiales. Le prix des billets d’avion a chuté de 10 %, en termes réels, depuis dix ans et cela a fait en sorte que les coefficients d’occupation des sièges ont atteint des niveaux record. Il faudra attendre encore un mois pour constater les incidences de l’interdiction des ordinateurs portables sur la demande », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

EOS_700D4925.JPG

Marchés de passagers internationaux

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 6,4 % en mars, par rapport à mars 2016, ce qui représente un léger ralentissement par rapport à février, après correction pour tenir compte de la distorsion attribuable à l’année bissextile en février 2016. Les compagnies aériennes de toutes les régions affichent une croissance. La capacité totale a augmenté de 6,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,2 point de pourcentage pour s’établir à 78,8 %.

Les transporteurs d’Europe ont observé une croissance du trafic de 5,7 % en mars, par rapport à mars 2016. La forte tendance à la hausse est partiellement attribuable à l’élan de l’économie de la région. Toutefois, on constate de grands écarts entre les différents segments du marché. La demande sur les routes transatlantiques s’est accrue modestement, tandis que les RPK sur les routes à destination et en provenance d’Asie et du Moyen-Orient sont en hausse d’environ 7 à 9 %. La capacité a augmenté de 4,7 % en mars et le coefficient d’occupation a gagné 0,8 point de pourcentage pour atteindre 82,2 %, le taux le plus élevé parmi toutes les régions.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique affichent une croissance du trafic de 9,1 % en mars, par rapport à la même période l’an dernier. La capacité a augmenté de 7,4 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,2 point de pourcentage pour s’établir à 78,7 %. La croissance à l’intérieur de l’Asie est robuste, tandis que le trafic sur les routes Asie-Europe est en forte reprise après les bouleversements causés par les attaques terroristes du début de 2016. La demande a augmenté selon un taux annualisé de 22 % depuis novembre.

Chez les transporteurs du Moyen-Orient, le taux de croissance a fléchi à 4,9 % en mars, comparativement à l’année précédente, ce qui représente un important ralentissement par rapport aux taux de croissance annuelle observés en janvier et en février. Cela est attribuable aux développements survenus l’an dernier, tandis que les effets de l’interdiction des ordinateurs portables ne se feront sentir qu’à partir d’avril. Toutefois, dans l’ensemble, la région a connu la plus forte croissance annuelle des RPK internationaux depuis le début de l’année, avec une forte croissance sur les routes à destination et en provenance d’Asie et d’Europe. La capacité a augmenté de 9,4 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 3,1 points de pourcentage pour s’établir à 73,1 %.

Les transporteurs d’Amérique du Nord affichent une hausse de trafic de 2,7 % en mars, par rapport à mars 2016. La capacité a augmenté de 3,7 % et le coefficient d’occupation des sièges s’est établi à 79,8 %, en baisse de 0,7 point de pourcentage. Le trafic de passagers a évolué latéralement en chiffres désaisonnalisés depuis juillet 2016, et la capacité suit une tendance similaire.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une hausse de trafic de 9,7 % en mars, soit le taux le plus élevé parmi les régions. Ce n’est que la deuxième fois en 63 mois que les compagnies aériennes d’Amérique latine sont en tête de l’industrie. Ce fort trafic est alimenté par une robuste demande sur les vols internationaux à l’intérieur de l’Amérique du Sud. Par contraste, le trafic de passagers sur les grandes routes nord- sud se situe à près de 5 % sous le niveau de la mi-2015. La capacité a augmenté de 6,4 % en mars, comparativement à l’année précédente, et le coefficient d’occupation a gagné 2,4 points de pourcentage pour atteindre 80,7 %.

Les transporteurs d’Afrique jouissent encore d’une bonne demande, et le trafic était en hausse de 6,0 % par rapport à mars 2016. La capacité a augmenté de 2,4 % et le coefficient d’occupation a gagné 2,3 points de pourcentage pour s’établir à 68,2 %. Nonobstant la fragilité des principales économies de la région (Nigéria et Afrique-du-Sud), la croissance du trafic s’est raffermie au cours des récents mois, le nombre de RPK augmentant selon un taux annualisé de près de 10 % depuis la mi-2016. Cette reprise reflète la croissance plus rapide sur les principaux marchés vers et en provenance d’Europe, et entre l’Afrique et le Moyen-Orient.

EOS_700D5140.JPG

Photos : 1 B777 ThaiAirways 2 A340 SWISS 3 A320 Finnair@ Max Guenat

 

15/07/2014

Farnborough, les commandes du jour!

4d14cf3188.jpg

Deuxième journée du salon aéronautique de Farnborough, Airbus et Boeing continue leur suprématie des ventes : 

Airbus : 

AirAsia X, la filiale long-courrier de la compagnie aérienne malaisienne AirAsia, a signé une lettre d'intention en vue de commander 50 A330-900neo, version remotorisée du long-courrier vedette de l'avionneur. Au prix catalogue, cette commande s'élèverait à 13,75 milliards de dollars. 

SMBC Aviation Capital, filiale de la banque japonaise Sumitomo Mitsui, a passé une gigantesque commande de 115 Airbus, soit 110 A320neo et 5 A320 d’une valeur estimée à 11,7 milliards de dollars. Grâce à cette commande, Airbus devrait avoir franchi le cap symbolique des 3’000 commandes pour l'A320neo.

BOC Aviation, filiale de leasing de Bank of China, a commandé 43 Airbus de la famille A320 : 7 A320neo, et 36 A320 et A321. Ce contrat est évalué à 4,1 milliards de dollars au prix catalogue.

Le loueur américain CIT a signé une lettre d'intention en vue d’une commande de 15 Airbus A330-900neo et 5 A321. Cette commande s'élèverait à 4,67 milliards de dollars.

La société de location irlandaise Avolon s'est engagée pour 15 Airbus A330-900neo. Un contrat qui représentera, une fois finalisé, une valeur de plus de 4,12 milliards.

Boeing : 

CIT.jpg


CIT Group, leader mondial dans le financement des transports, a annoncé avoir  passé une commande de 10 B787-900 «Dreamliner», d'une valeur de 2,5 milliards de dollars au prix catalogue. Cela porte le total des B787 ordres de la société de crédit-bail à 20, dont 16 B787-900.

Intrepid Aviation a annoncé la première commande de Boeing directe de la société de leasing pour six B777-300ER (Extended Range), d'une valeur de 1,9 milliards de dollars à prix catalogue .Intrepid a également l'option d'achat de quatre 777 supplémentaires. Si toutes les options sont exercées, la valeur de l'annonce d'aujourd'hui pourrait atteindre plus de 3,2 milliards de dollars au prix catalogue.

Bombardier :

q400-nextgen-eurolot-1.jpg


Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui que Falcon Aviation Services LLC d’Abu Dhabi a signé une lettre d’entente portant sur cinq avions de ligne Q400 NextGen supplémentaires. Cette lettre d’entente vient s’ajouter à la commande de deux avions Q400 NextGen annoncée en février 2014 et à la commande ferme d’un avion passée en avril 2014. Au prix courant de l’avion Q400 NextGen, si la lettre d’entente sur les cinq avions Q400 NextGen était convertie en commande ferme, l’entente d’achat ferme serait estimée à $160 millions $ US.

Bombardier Aéronautique a confirmé aujourd’hui au Salon international de l’aéronautique de Farnborough qu’une commande ferme de deux avions Q400 NextGen, précédemment annoncée le 23 avril 2014, avait été passée par Abu Dhabi Aviation, d’Abu Dhabi. Client de longue date de Bombardier.Tel qu’annoncé précédemment, au prix courant de l’avion Q400 NextGen, le contrat de commande ferme est estimé à quelque 62 millions $US.

Q400»combi»: 

Bombardier Aéronautique a présenté une nouvelle version de son avion polyvalent Q400 NextGen. La nouvelle configuration combi passagers-fret offrira la plus grande capacité de charge payante et la plus grande polyvalence opérationnelle de son segment.

L’avion Q400 NextGen combi pour le transport de fret et de passagers est disponible en diverses configurations. Dans la version à la charge payante la plus élevée, l’avion propose jusqu’à 8 200 livres de capacité fret et jusqu’à 1 150 pieds cubes de volume fret. Dans cette version à grande capacité fret, l’avion peut accueillir en tout confort 50 passagers avec un espacement de 32 pouces entre les rangées de sièges. Les soutes de « catégorie C » du biturbopropulseur Q400 NextGen combi sont conçues pour satisfaire aux plus récentes réglementations de l’industrie.

 

ATR Aircraft : 


ATR_72-600_ATR_house_colors_F-WWEY_-_MSN_98_(9739890333).jpg


Nordic Aviation Capital (NAC), la plus grosse société de vente et de leasing d'avions régionaux, possédant la flotte d'ATR la plus importante au monde, a signé un contrat pour un total de 75 ATR 42-600 pour une valeur supérieure à 1,55 milliards de dollars. Les livraisons débuteront en 2015 et se poursuivront jusqu'en 2020. En confirmant cette commande de nouveaux ATR 42-600s, dont une commande ferme de 25 appareils et 50 options, NAC a une fois de plus montré sa confiance totale envers ATR, et, cette fois-ci, dans son modèle de 50 sièges, l’ATR 42-600.

 

 

Photos : 1 A330-900neo AirAsiaX @ Airbus 2 B787-900 CIT @ Boeing 3 Q400 @ Bombardier 4 ATR 72-600 @ ATR Aircraft