10/08/2020

Fin des essais d’intégration du missile hypersonique américain ! 

200808-f-gx031-1061.jpg

Lancé en juin 2019, les essais d’intégration du missile hypersonique de type AGM-183A ARRW à bord d’un B-52 sont maintenant terminés, l’US Air Force va pouvoir passer à la phase de tir.

L’AGM-183A de Lockheed Martin (ARRW) a terminé avec succès son dernier test de transport en sous voilure le 8 août dernier. L'avion porteur, un Boeing B-52H 60-0050 nommé « Dragon's Inferno » appartenant au 419e Escadron d'essais en vol, était basé à Edwards AFB en Californie durant toute la durée des essais.

Pour le test, le B-52 était chargé de deux missile AGM-183A doté d’instruments de mesure. Le missile avant de la paire était le principal sujet des essais, connu sous le nom d'IMV-2. Après avoir volé une série d'orbites au nord d'Edwards, le B-52 a transité vers la chaîne maritime de Point Mugu, au sud de Channel islands of California. De là, IMV-2 a transmis des données de position et de télémétrie aux stations au sol de la distance. L'intégration du système a également été testée et les profils de lancement pour le premier test. Un essai en vol du propulseur du premier étage de l’ARRW est prévu avant la fin de l’année.

Contexte international :

Lancé en réponse aux développements chinois et russes dans le domaine des armes hypersoniques, l’AGM-183A est un projet de prototypage rapide qui vise à déployer une arme opérationnelle au début des années 2020, peut-être dès l'automne 2022 si le développement continu reste exempt d'obstacles. Selon un rapport du Government Accountability Office de juin 2020 sur les programmes d'armement américains, l'Armée de l'Air va acheter quatre AGM-183A pour des essais de tir réel, le premier essai des systèmes complets étant prévu pour octobre 2021.

Rappel :

L'US Air Force a octroyé un contrat de 780 millions de dollars à Lockheed Missile and Fire Control en 2017 pour développer l’ARRW, soit un Système hypersonique appelé « boost glide », le véhicule utilise une fusée pour accélérer sa charge utile à des vitesses élevées, avant que la charge utile ne se sépare de la fusée et glisse sans puissance vers sa destination à des vitesses hypersoniques allant jusqu'à Mach 20. 

L’AGM-183A ARRW :

L'arme de réaction rapide lancée par air AGM-183A (AARW) est une arme de frappe hypersonique mise au point par l'US Air Force (USAF). Lancée à haute altitude haute altitude l'ogive va venir à Mach 20 frapper une cible au sol. Le missile AGM-183A pourrait être déployé par des bombardiers tels que B-1, B-2 et B-52, ainsi que par le futur B-21.

Le concept TBG de l’ARRW implique que le missile soit accéléré à une vitesse hypersonique et à haute altitude par une section de fusée à combustible solide de premier étage, qui a des ailettes repliables pour réduire ses dimensions pour le transport. Le véhicule d’arme lui-même est libéré après le largage du nez aérodynamique du booster. L'effecteur en forme de coin non alimenté glisse ensuite vers sa cible à grande vitesse. Aucun détail concernant les performances de portée ou de vitesse n'a été publié, mais une plage considérablement supérieure à 1000 miles est probable, tandis que la vitesse sera supérieure à Mach 7. La DARPA a laissé entendre que des vitesses allant jusqu'à Mach 20 sont réalisables avec son concept TBG.

2023765398.2.jpeg

Photos : Essais de l’AGM-183A sur le B-52H @ USAF

 

 

15/06/2019

Essais en vol d’un missile hypersonique depuis un B-52 !

203415_1F.jpg

Toujours le vaillant, le bon vieux Boeing B-52 « Stratofortress » a testé en vol un missile hypersonique de type AGM-183A ARRW, le 12 juin dernier. L’avion avait décollé des installations de la base à la base aérienne d’Edwards en Californie. Ce vol doit permettre e recueillir des données sur la gestion de l’environnement. (Modification de l’article suite à un correctif du communiqué initial).

Le test contenait des données sur les impacts de traînée et de vibration sur l’arme elle-même et sur l’avion porteur. Cet essai permet aux Etats-Unis d’avancer un peu plus dans le développement des armes hypersoniques. Selon le porte-parole de l’USAF l’AGM-183A ARRW devrait atteindre sa capacité opérationnelle dès l’année 2022.

Unknown-1.jpeg

Rappel :

L'US Air Force a octroyé un contrat de 780 millions de dollars à Lockheed Missile and Fire Control en 2017 pour développer l’ARRW, soit un Système hypersonique appelé boost glide, le véhicule utilise une fusée pour accélérer sa charge utile à des vitesses élevées, avant que la charge utile ne se sépare de la fusée et glisse sans puissance vers sa destination à des vitesses hypersoniques allant jusqu'à Mach 20.

L’AGM-183A ARRW :

L'arme de réaction rapide lancée par air AGM-183A (AARW) est une arme de frappe hypersonique mise au point par l'US Air Force (USAF). Lancée à haute altitude haute altitude l'ogive va venir à Mach 20 frapper une cible au sol. Le missile AGM-183A pourrait être déployé par des bombardiers tels que B-1, B-2 et B-52, ainsi que par le futur B-21.

Unknown.jpeg

Photos :Essai de l’ARRW depuis le B-52 @ USAF