13/11/2015

La France opte pour le C-130J « Super Hercules » !

952.jpg

La nouvelle fait l'effet d'une petite « bombe », la France a été autorisée par le département d'Etat américain à procéder à l'acquisition prévue pour quatre C-130J « Super Hercules » de Lockheed- Martin, dont deux au standard de transport tactique et deux avions KC-130J en mode ravitailleur en vol.

La commande prévoit en plus des quatre aéronefs quatre turbopropulseurs Rolls-Royce AE2100D, en plus d'une gamme d'équipements de mission totalisant environ 355 millions de dollars. De plus, les futurs C-130J français seront dotés de diverses contre-mesures, telles que les systèmes de missiles et d'alerte radar, un systèmes GPS de navigation, des radios UHF / VHF sécurisées.

 

Un camouflet pour l’A400M :

Le choix français à de quoi surprendre au premier abord, mais en fait, cette décision n’est que le résultat des nombreux problèmes qui perdurent avec le programme d’avion de transport européen. L’incapacité de l’A400M à pouvoir ravitailler les hélicoptères à cause des turbulences provoquées par ses grandes hélices contra-rotatives, péjore la capacité de projection des forces. On sait également que le largage de parachutistes par les portes latérales pose problème pour l’instant. On parle également d’une problématique de coût, l’A400M est cher à la maintenance, ce qui n’est pas en adéquation avec les budgets actuels des forces armées. Pour toutes ces raisons, l’Armée de l’air à dû se résoudre à opter pour son concurrent américain afin de répondre aux nombreux besoins des théâtres d’opération. Le Super Hercules viendra donc combler les lacunes de l'A400M au sein de l'Armée de l'air.

 

Le C-130J «Super Hercules» :

 

056.jpg

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales.

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

9876.jpg

Photos Lockheed-Martin C-130J @ USAF