22/02/2014

L’Armée de l’air russe aux commandes du T-50!

856491.pg.jpg


 

Moscou, l'Armée de l'air russe a reçu son premier chasseur de 5e génération Sukhoi T-50 pour réaliser des essais d'homologation, a annoncé vendredi l'avionneur russe Sukhoi.

 

Le premier exemplaire no: T-50-2 du chasseur de 5e génération (PAK-FA, T-50) est arrivé vendredi à l'aérodrome du 929e Centre des essais en vols Tchkalov d'Akhtoubinsk (région d'Astrakhan, Volga) où il passera des essais d'homologation, a indiqué Sukhoi dans un communiqué.

 

Actuellement, quatre autres avions Sukhoi T-50 participent aux essais en vol à l'aérodrome militaire de Joukovski, dans la région de Moscou. Par ailleurs, l’avionneur mène des essais terrestres avec deux autres appareils de ce type. Le groupe a déjà testé les caractéristiques aérodynamiques du T-50 et ses équipements de bord.

 

"Nous avons obtenu des résultats positifs. Nous avons effectué un ravitaillement en vol et testons actuellement la manœuvrabilité de l'avion", a ajouté le service de presse.

Le commandant de l'Armée de l'air russe Victor Bondarev a annoncé en décembre dernier que les chasseurs T-50 fabriqués en série seraient livrés à l'armée à partir de 2016.

 

Le T-50 (PAK-FA) :

 

Le projet PAK-FA trouve son origine dans les années 1990, lorsque la Russie décide de lancer deux programmes, afin, de remplacer les MiG-29 et les Su-27. L’un concernait un biréacteur lourd, l’autre un monoréacteur léger. Le premier projet donnera naissance au Sukhoi S-37 «Berkut» et l’autre au MiG 1.44.

Sukhoï sera en définitive choisi sur la base de son démonstrateur le 26 avril 2002, évinçant MiG. C’est le lancement du programme PAK-FA. L’Inde est devenue un partenaire financier à 50% et apporte son expérience dans le domaine de l’informatique et des matériaux composites. L’avion disposera également d’un OSF et d’une fusion des données. Le moteur choisit est le NPO Saturn 117S de 14,5 tonnes de poussée.


 

945348763.jpg


Photos : Sukhoi T-50 @ Sukhoi