19/12/2020

Air Greenland commande un A330-800 !

AirGreenland300dpi.jpeg

Le transporteur du Groenland, Air Greenland, vient de passer commande pour un exemplaire de l’Airbus A330-800neo.

Le nouvel A330-800 remplacera l'Airbus A330-200ceo vieillissant de la compagnie aérienne pour sécuriser les opérations reliant l'île arctique au Danemark à partir de la fin de 2022 et au-delà.

Jacob Nitter Sørensen, PDG d’Air Greenland, a déclaré : « L’A330neo est un élément fondamental de la stratégie de flotte d’Air Greenland. Le nouvel avion offrira, pour les années à venir, aux voyageurs à destination et en provenance du Groenland une expérience en vol unique tout en laissant l'empreinte carbone la plus faible possible. L'A330neo convient parfaitement à la tâche très difficile de fournir des services de passagers, de fret et de fret sûrs et efficaces toute l'année à destination et en provenance du Groenland. »

L'Airbus A330neo est un véritable avion de nouvelle génération, s'appuyant sur les caractéristiques populaires de l'A330ceo et développé pour la dernière technologie A350. Équipé d'une cabine Airspace convaincante, l'A330neo offre une expérience passager unique avec les systèmes de divertissement en vol et la connectivité de dernière génération. Propulsé par les derniers moteurs Rolls-Royce Trent 7000 et doté d'une nouvelle aile avec une envergure accrue et des `` Sharklets '' inspirés de l'A350, l'A330neo offre également un niveau d'efficacité sans précédent - avec une consommation de carburant par siège inférieure de 25% à celle de la génération précédente. Grâce à sa capacité de taille moyenne sur mesure et à son excellente polyvalence de gamme, l'A330neo est considéré comme l'avion idéal pour accompagner les opérateurs dans leur récupération post-COVID-19.

Photo : A330-800neo aux couleurs d’Air Greenland @ Airbus

 

27/06/2020

Air France, la fin du rêve A380 !

105898062_10219448171329917_2295141913294420779_o.jpeg

Triste vendredi qui a vu se dérouler le dernier vol d’un A380 aux couleurs du transporteur Air France. Un dernier vol pour dire adieu à l'A380. Le dernier vol a permis à un peu plus de 500 salariés de la compagnie de profiter de deux heures de vols au-dessus de la France. Ce vol de remerciement devait également permettre de dire un dernier Adieu à l’avion.

Cloués au sol depuis la fin mars avec l'irruption de la pandémie du COVID-19, comme la majorité des avions de la compagnie, les neuf A380 d'Air France vont être définitivement retirés du service dans le cadre des mesures d'adaptation à la baisse de la demande annoncées par Benjamin Smith, le patron du groupe Air France-KLM. Ils seront remplacés par des appareils plus petits, mais aussi plus performants et moins polluants, comme l'Airbus A350 et le Boeing B787.

Un retrait avancé :

La fin du rêve A380 était programmé pour 2022.  Mais la situation de la pandémie à tout accélérer. Selon le communiqué d'Air France, la sortie anticipée des A380 et leur dépréciation dans les comptes du groupe se traduira par un impact financier de 500 millions d'euros, qui ira grossir les pertes du deuxième trimestre.

Nous assistons à la triste conclusion d'une décennie d'exploitation au sein de la flotte d'Air France, durant laquelle l'A380 est passé du statut de porte-drapeau, plébiscité par les passagers, à celui du mal-aimé, réputé pour son manque de fiabilité opérationnelle et ses coûts d'exploitation trop élevés. Des défauts qui lui avaient déjà valu d'être le seul appareil long-courrier à ne pas bénéficier des nouvelles cabines. Ce qui laissait déjà planer le doute sur leur maintien à long terme dans la flotte d'Air France. Au final, peu d'appareils auront eu une carrière aussi courte.

EbcW5e6XkAcRMK2.jpeg

Ailleurs aussi :

La compagnie française n’est pas la seule à anticiper le retrait de l’A380, Lufthansa, Malaysia Airlines, Qatar Airways, Etihad, Thai Airways, ont annoncé leur intention de réduire ou retirer les A380 de leurs flottes, parfois même avant la crise actuelle. Emirates elle-même, qui est de loin le premier client de l'A380 avec 178 exemplaires commandés et plus d'une centaine en service, serait également décidé à ne remettre en service que la moitié de ses « Super Jumbo ».

L’avion qui a fait rêver :

Pour autant l’A380 vieux de ses 12 ans, continuera de faire rêver, sa taille, son élégance vont continuer à faire lever les yeux au ciel. La cabine spacieuse et silencieuse, le roulement doux et le plus confortable ont fait de l’A380, le favori des passagers, entraînant des facteurs de charge plus élevés partout où il vole. L'A380 est le plus gros avion du monde, avec deux ponts complets, offrant des sièges plus larges, des allées larges et plus d'espace au sol.

Le pari raté d’Airbus :

Pour l’avionneur européen, l’A380 devait être le flambeau de la réussite de la société. L’avionneur rêvait de reproduire le succès du B747 de Boeing et de la dépasser. Mais, le peu d’intérêt pour l’A380 trouve sa justification par le fait que la situation du trafic aérien n’est pas la même que lors du lancement du B747 de Boeing. Difficile à remplir pour les compagnies aériennes, problèmes d’infrastructures pour de nombreux aéroports pour son accueil, des problèmes de fiabilité l’A380 n’a pas séduit. Pour autant cet avion est exceptionnel en matière d’ingénierie. Et quelle facilité de pilotage ! J’ai eu l’occasion de m’essayer aux commandes de l’avion en simulateur, facile doux et souple, l’avion est une merveille !

106129954_10219448171369918_1889832080419233192_o.jpeg

Photos : 1 & 3 A380 Air France @ Paul Marais-Hayer 2 Dernier vol @ Air France/press

 

 

27/12/2019

Premier A350-1000 pour Air Caraïbes !

A350-1000-Air-Caraibes-MSN065-FF-1.jpeg

Peu avant Noël, Air Caraïbes (compagnie aérienne membre du Groupe Dubreuil) a pris livraison de son premier A350-1000, le plus gros membre de la nouvelle génération de la famille A350 XWB d'Airbus, ce qui en fait le premier opérateur français du genre. La compagnie aérienne prévoit d'exploiter ses A350-1000 aux côtés de ses trois A350-900 et six A330 sur des liaisons reliant Paris aux Caraïbes françaises. Le nouvel avion s'intégrera de manière transparente à la flotte existante d'Air Caraïbes grâce à la communauté unique d'Airbus et offrira à la compagnie aérienne une flexibilité supplémentaire. Au total, le Groupe Dubreuil dispose de trois A350-1000 en commande.

Les A350-1000 d’Air Caraïbes sont configurés en trois classes avec 429 sièges (24 Business «Madras», 45 en Premium Economy «Caraïbes» et 360 en Economy «Soleil»). Tous les A350 XWB sont équipés d'une cabine Airspace silencieuse et confortable avec un nouveau système d'éclairage, qui renforce le sentiment de bien-être et de détente des passagers sur les vols long-courriers.

L'A350 XWB présente la dernière conception aérodynamique, un fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce économes en carburant. Ensemble, ces caractéristiques se traduisent par des niveaux inégalés d'efficacité opérationnelle avec une réduction de 25% de la consommation de carburant et des émissions. La cabine de l’espace aérien de l’A350 XWB est la plus silencieuse de tous les bi-couloirs et offre aux passagers et aux équipages les produits en vol les plus modernes pour une expérience de vol la plus confortable.

L'A350-1000 est le dernier-né de la famille des gros-porteurs de premier plan d'Airbus, présentant un haut niveau de notoriété avec l'A350-900 avec 95% de références de systèmes communes et la même classe de caractéristiques. En plus d'avoir un fuselage plus long pour accommoder 40% de surface premium (comparé à l'A350-900), l'A350-1000 dispose également d'un bord de fuite d'aile modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et de puissants Rolls-Royce Trent XWB -97 moteurs. Avec l'A350-900, l'A350-1000 façonne l'avenir du voyage aérien en offrant des niveaux d'efficacité sans précédent et un confort inégalé dans sa cabine «Airspace». Avec sa capacité supplémentaire, l'A350-1000 est parfaitement adapté à certains des trajets long-courriers les plus fréquentés.  

Fin novembre 2019, la famille A350 XWB avait reçu 959 commandes fermes de 51 clients dans le monde, ce qui en fait l'un des avions gros-porteurs les plus performants de tous les temps.

Photo : A350-1000 Air Caraïbes @ Airbus / G.Pigeyre

 

 

20/07/2019

Airbus travaille sur l’avion hybride !

Airbus-Bird-of-Prey-concept-plane.png.jpeg

L’avionneur européen Airbus a dévoilé un concept d'avion de ligne ressemblant à un oiseau dans le but de motiver la prochaine génération d'ingénieurs en aéronautique, en soulignant comment ils peuvent faire la différence en appliquant les technologies recherchées par la société dans les domaines de la propulsion hybride-électrique, des systèmes de contrôle actif et des structures composites avancées.

Révélée lors du spectacle aérien Royal International Air Tattoo au Royaume-Uni (RIAT) cette semaine, une conception théorique d’un avion hybride électrique à turbo-hélice destiné au transport aérien régional du futur.  Inspiré par la mécanique d'un oiseau, il possède des structures d'aile et de queue qui imitent celles d'un oiseau de proie, tout en présentant des plumes contrôlées individuellement qui permettent un contrôle actif du vol.

L’une des priorités de l’ensemble du secteur consiste à rendre l’aviation plus durable, plus propre.et silencieuse que jamais. Les travaux de l’avionneur sur l’A350 XWB on permis, grâce au biomimétisme, de tirer de la nature tire les meilleurs enseignements de la conception.

Le potentiel de la biomimétrie dans la conception des avions :

Bien qu’il ne soit pas destiné à représenter un avion réel le projet  «Bird of Prey» d’Airbus repose sur des idées réalistes qui donnent un aperçu de ce à quoi un futur avion régional pourrait ressembler. Il comprend un joint mixte entre l’aile et le fuselage qui reflète la voûte gracieuse et aérodynamique d’un aigle ou d’un faucon, représentant le potentiel du biomimétisme (conception et production de matériaux, de structures et de systèmes inspirés de la nature).


«Notre‘ oiseau de proie ’est conçu pour inspirer les jeunes et créer un facteur qui les aidera à envisager une carrière prometteuse dans le secteur de l’aérospatiale, qui revêt une importance cruciale», a expliqué Martin Aston, cadre supérieur d’Airbus.

 

Le concept Bird of Prey a été dévoilé lors de la cérémonie du Royal International Air Tattoo pour souligner le leadership du secteur aérospatial au Royaume-Uni et souligne également le 50e anniversaire d'Airbus en tant que constructeur aéronautique. L'initiative de conception est soutenue par la campagne GREAT Britain, la Royal Aeronautical Society, la Air League, l'Institution of Engineering et le Technology and Aerospace Technology Institute.

 

Photo :le concept Bird of Prey d’Airbus

12/03/2018

Turkish Airlines monte à bord de l’A350-900 !

23.jpeg

 

Turkish Airlines a signé avec le constructeur européen Airbus un protocole d'accord pour l'acquisition de 25 long-courriers A350-900 pour un montant au prix catalogue de 7,9 milliards de dollars, a annoncé l'avionneur européen vendredi.

Cette commande est assortie de cinq options, ce qui porterait le montant total à 9,5 milliards de dollars. L'A350 a été commandé à 854 exemplaires par 45 clients dans le monde, a précisé Airbus dans un communiqué.

"Nous sommes particulièrement heureux de bâtir notre avenir sur le tout nouvel A350 XWB (Extra wide body, ndlr) d'Airbus et contribuer ainsi au développement de notre réseau de lignes internationales au départ de nos hubs d'Istanbul et d'Ankara", a déclaré M. Ilker Ayci, le patron de Turkish Airlines.

"Chez Airbus, nous sommes extrêmement fiers de compter Turkish Airlines parmi les nouveaux opérateurs de l'A350, l'appareil gros-porteur le plus moderne et efficient au monde", a pour sa part déclaré part Eric Schulz, le nouveau directeur commercial d'Airbus, qui a remplacé l'emblématique John Leahy il y a quelques semaines.

La compagnie nationale turque exploite actuellement 167 Airbus, et son carnet de commandes comprend 92 A321neo, la version re-motorisée du best-seller d'Airbus, supplémentaires.

La Turquie est partie prenante de la chaîne d'approvisionnement d'Airbus depuis près de 20 ans, et participe à tous les programmes d'appareils Airbus, y compris l'A350 XWB.

L'A350 XWB dispose du dernier design aérodynamique, du fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce économes en carburant. Ensemble, ces dernières technologies se traduisent par des niveaux inégalés d'efficacité opérationnelle, avec une réduction de 25 % de la combustion du combustible et des émissions, et des coûts d'entretien nettement plus faibles. L'espace, la tranquillité, l’intérieur et l'éclairage d'ambiance dans la cabine contribuent à des niveaux supérieurs de confort et de bien-être, établissant de nouvelles normes en termes d'expérience de vol pour tous les passagers.

Photo : A350-900 aux couleurs de Turkish Airlines @ Airbus