16/04/2020

Antonov prépare l’assemblage de l’AN-178 pour le Pérou !

3395540292.jpeg

L’avionneur Antonov travaille à la préparation de l’An-178 destiné au Pérou. À ce jour, les travaux préparatoires pour l'assemblage du gabarit du fuselage de l'avion sont terminés et ceci malgré les limitations imposées dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Au total, 25 entreprises ukrainiennes et une trentaine de fournisseurs européens et nord-américains participent à la chaîne d'approvisionnement du nouvel An-178. Afin d'organiser l'exécution du contrat, la grande banque ukrainienne ainsi que trois institutions bancaires et financières étrangères sont impliquées.

Rappel :

C’est en novembre 2019, que la société SpetsTechnoExport, qui fait partie de la société d'État «Ukroboronprom», a achevé la procédure de signature d'un contrat avec le ministère de l'Intérieur de la République du Pérou pour la fourniture d'un avion de transport moyen An-178. La signature de l'accord a ouvert le marché latino-américain pour une nouvelle génération d'avions Antonov.

Le Pérou est le premier pays d’Amérique-Latine à opter pour l’An-178. L’avion va venir compléter la flotte de Leonardo C-27J déjà en service dans le pays. L’Arabie Saoudite est le premier client à l’exportation avec 30 appareils.

Assemblage en cours :

Selon l’avionneur ukrainien, l'assemblage de la partie avant du fuselage (F1) et de la section centrale du fuselage (F-2) est au stade final dans l'atelier de production. La Fabrication de la partie centrale de l'aile, des parties en porte-à-faux gauche et droite de l'aile, l'empennage est entièrement achevé. Deux pylônes de moteur sont prêts pour l’intégration dans l'avion.

La configuration de l'avion commandé par le Ministère de l'intérieur de la République du Pérou permet d'effectuer le transport de personnel (100 personnes), le transport de passagers (80 personnes), la livraison de marchandises (jusqu'à 18 tonnes), l'évacuation des blessés avec assistance médicale (40 personnes).

l’Antonov An-178: 

L'An-178 est conçu pour remplacer les avions de transports de type An-12, An-26 et An-32 et concurrencer les  Lockheed-Martin C-130J, ainsi que de l’Embraer KC-390.

En comparaison avec l'An-12, sa vitesse de croisière maximale est augmentée de 225 kilomètres par heure, le plafond de service de 3’000 mètres et la plage de vol avec une cargaison de 10 tonnes est augmentée de 800 km. L’avion dispose d’une avionique moderne avec écrans EFIS. Le système de commande de vol est un système "fly-by-wire" double duplex, composé de deux parties: FCS-A et FCS-B, chacune étant responsable de deux canaux de commande. Il est motorisé par deux réacteurs Progress D-346-148FM. L’Antonov An-178 a effectué son vol inaugural le 8 mai 2015, il a obtenu ces certifications durant l’année 2016.

842581729.jpeg

Photos : An-178 @ Antonov

 

 

26/12/2016

Antonov a dévoilé son AN-132 !

Antonov_132_Roll-out_1.jpg

L’avionneur ukrainien Antonov a dévoilé un peu avant Noël son dernier né l’AN-132. Ce nouvel appareil de transport militaire est le fruit d’une collaboration avec des partenaires saoudiens. L’avion pourrait être produit en collaboration en Arabie Saoudite, le royaume semble vouloir passer commande pour 80 appareils de ce type à l’avenir.

Une importante cérémonie :

Lors de la cérémonie de présentation, le Président de l'Ukraine, Petro Poroshenko, a remercié l'avionneur Antonov pour les travaux consciencieux et a déclaré en particulier: « Cet événement est le résultat du travail productif et énergique de la société Antonov et des dizaines d'autres entreprises de l'industrie aéronautique de l'Ukraine, C'est notre victoire commune! L'AN-132 est un véritable projet international. Pour la première fois tant de grandes entreprises du secteur de l'aviation mondiale participent au développement de l'avion de transport polyvalent. Nous engagés aux côtés de nos partenaires du Canada, de la Grande-Bretagne, des Etats-Unis, de l'Allemagne, de la France et d'autres pays, qui participent à la création de ce nouvel avion compétitif ».

La cérémonie de déploiement de l'AN-132 s'est déroulée sous la présence des chefs des sociétés partenaires, dont le Dr Khaled Abdullah Alhussain, le Dr Khaled Abdullah Alhussain, le Directeur du Centre national de la technologie aérospatiale du KACST et du Maj.General Ali M. Alghamdi , PDG de Тaqnia Aeronautics. L’AN-132 est le fruit d'un programme lancé en 2015 en coopération avec deux partenaires saoudiennes soit la société KACST (King Adbulaziz City for Science an Technology) et TAQNIA Aeronautics.

Antonov_132_configuration_cabine.jpg

L’AN-132 est doté d’une avionique Honeywell et motorisé avec des moteurs PW150A de Pratt & Whitney Canada. Le déploiement du démonstrateur intervient deux ans après l'inauguration du projet. L'assemblage du premier avion s’est effectué en Ukraine, mais la fabrication de série pourrait être à Riyadh, en effet, le royaume saoudien détient 50% de la propriété intellectuelle investie dans la conception de l'An-132D.

L'An-132 est conçu pour transporter jusqu'à 8 tonnes de cargaison à des altitudes allant jusqu'à 28 000 pieds.

 

Antonov_132_Roll-out_2.jpg

Photos : Roll out de l’AN-132D @ Antonov

10/09/2016

La Chine va permettre de relancer l’An-225 !

2284549.jpg

La Chine a acquis les droits et les données techniques pour produire le mythique avion cargo géant Antonov An-225 « Mriya ». Le constructeur aéronautique ukrainien Antonov a signé un accord de coopération avec la firme chinoise Aerospace Industry Corporation of China (AICC). Dans un premier temps, il porte sur la construction d'un second exemplaire de l'avion de transport géant. Celui-ci sera construit par Antonov et livré ensuite à AICC pour les besoins du marché chinois. La deuxième étape comprend la construction d'autres exemplaires du cargo par AICC en Chine, sous licence Antonov.

Abandonné faute de moyens financiers, l’An-225 n’a éét produit qu'à un seul exemplaire au monde. Ce symbole de l’aviation ukrainienne va ainsi revivre grâce à la Chine. Antonov va transférer les dessins techniques et les droits de propriété de l’An-225 ainsi que les plans de son moteur Invchenko Progress D-18T.

Terminer le second appareil :

L'offre d'Antonov avec la Chine est l'aboutissement de négociations qui ont commencé en mai pour la prise de contrôle d'une cellule inachevée de l’An-225. La Chine prévoit d’injecter 300 millions de dollars pour compléter et terminer le second appareil. Par la suite, les futurs appareils seront produits à Luzhou, province du Sichuan et à Guigang dans le Guangxi.

Du coté chinois, on prévoit également de revoir certains aspects de la conception déjà ancienne de l’An-225 et d’y apporter des modifications. L’occasion pour l’industrie chinoise d'améliorer ses capacités en matière aéronautique. La Chine prévoit notamment de moderniser l’avionique avec l’adjonction d'un cockpit en verre, ainsi que les systèmes de navigation plus modernes.

L’An-225 :

546.jpg

L'Antonov An-225 « Mriya » très gros porteur a été construit en Ukraine. L’avion est capable de transporter des charges volumineuses et lourdes sur des distances considérables. C'est le plus long et le plus lourd avion du monde. Développé à partir de l'An-124 l'appareil avait pour but premier le transport de la navette spatiale russe « Bourane », cependant ses capacités militaires étaient évidentes. Le seul exemplaire achevé de l'An-225 prit l'air pour la première fois à Kiev le 21 décembre. L'An-225 a battu 106 records du monde dont : celui de la masse maximum au décollage avec 508 200 kg, de la charge utile avec 156 300 kg et de l'altitude maximale avec charge en atteignant 12 340m. L'An-225 est un hexaréacteur. Il est capable de transporter une charge aux alentours de 250 tonnes dans une soute de 43,32 m de long, 6,4 m de large et 4,4 m de haut. Les ailes ont un débattement de près de 6 mètres. Son importante masse est répartie sur 32 roues.

 

23.jpg

Photos : 1 An-225 @ Robert Noel 2 Cockpit @ Bernd Sturm 3 An-225 @ Lorenzo Giacobbo

29/02/2016

L’Inde poursuit la mise à jour des AN-32 !

1305699-1.jpg

L'Indian Air Force (IAF) va lancer une seconde demande de mise à jour, pour un second lot d’avions de transport de type Antonov An-32. A ce jour, 40 appareils de ce type ont été modernisés en Ukraine.

Changement de maître d’oeuvre :

La dégradation des relations entre l’Ukraine et la Russie complique sérieusement la prochaine mise à jour d’un second lot de 11 Antonov An-32 indiens. En conséquence l’Indian Air Force a décidé de ne plus confier à l’Ukraine ce type de travail. Les ateliers d’Air India Engineering Services Ltd. (AIESL), pourraient effectuer ce travail au sein de leurs installations à Nagpur. La société a déjà été sélectionnée pour faire des révisions futures sur la flotte des Boeing P-8I « Poseidon » de la Marine indienne. D’autre sociétés indiennes pourraient également venir apporter leurs compétences pour le travaux de modernisation, on parle de India Taneja Aéronautique et GMR Aero Technic. La première pourrait s’occuper des modifications des ailes et de et l'inspection par ultrasons, la seconde de la peinture.

La mise à jour des AN-32 :

La modernisation au standard « RE » permet d’étendre la durée de vie des AN-32 de 15 ans. De nouvelles fonctionnalités sont ajoutées au moteur Sich AI-20, permettant notamment de diminuer la maintenance. En ce qui concerne l’avionique, l’avion est doté d'un système d'évitement de collision, d’un GPS, d’un nouvel équipement de mesure de distance et d’un radioaltimètre amélioré. L’avion reçoit également un nouveau radar et les pilotes disposent désormais, deux écrans multifonctions ainsi, que d’un nouveau système d'oxygène.

 

Photo : Antonov An-32RE IAF@ Olaf Juergensmeier

 

 

18/12/2015

L’Arabie Saoudite opte pour l’Antonov An-178 !

 

0000104525_large.jpeg

L’Arabie Saoudite a provisoirement signé pour l’achat de 30 exemplaires de l’avion de transport tactique, Antonov An-178 en développement. De plus, le Royaume pourrait à terme, produire l'avion sur place. Cette commande est soumise à l’obligation que l’appareil obtienne ses certifications civiles et militaires.

Le protocole d'accord (MoU) entre l’avionneur Antonov et de l'entreprise Taqnia aéronautique doit permettre la fourniture de l'avion à la Royal Saudi Air Force. De plus, il fait mention de la collaboration croissante entre Riyad, la société Taqnia et le constructeur ukrainien pour le développement de l’avion An-132.

 

l’Antonov An-178: 

L'An-178 est conçu pour remplacer les avions de transports de type An-12, An-26 et An-32. L'An-178 est un concurrent potentiel pour les  Alenia-Aermacchi C-27J « Spartan », Airbus C-295 et Lockheed-Martin C-130J ainsi que de l’Embraer KC-390.

En comparaison avec l'AN-12, sa vitesse de croisière maximale est augmentée de 225 kilomètres par heure, le plafond de service de 3000 mètres et la plage de vol avec une cargaison de 10 tonnes sera augmenté de 800 km. L’Antonov AN-178 a effectué son vol inaugural le 8 mai dernier et doit obtenir ces certifications durant l’année 2016.

 

Antonov-AN-178-by-Vasiliy-Koba-1.jpeg

Photos : Antonov An-178 @ Vassily Koba