16/06/2015

La France cherche le remplaçant de l’Alphajet !

 

armée de l'air,alphajet,avions école,le bourget,infos aviation,les nouvelles de l'aviation,blog défense

 

 

 

La France cherche un remplaçant à son avion école Alphajet, une demande de pré-sollicitation initiale a été publié en avril par la DGA est susceptible d'être suivie d'une demande de propositions (DP) en septembre prochain. La confirmation du projet a été faite lors du Salon du Bourget.

 

Projet Cognac :

 

Ce programme de renouvellement de le flotte d’avions école pour l’Armée de l’air est provisoirement connu sous le nom de « projet Cognac », en effet, le nouvel élu équipera l'école de formation au pilotage de l’Armée de l’air sur la base aérienne de Cognac / Châteaubernard.

 

Les prétendants :

 

armée de l'air,alphajet,avions école,le bourget,infos aviation,les nouvelles de l'aviation,blog défense

 

 

On peut déjà noter un grand nombre de prétendants au remplacement de l’Alpha-Jet, avec l’italien Alenia Aermacchi qui propose le M-345 HET (le M-346 ne semble pas proposé), le tchèque Aero Vodochody avec le L-39, le coréen Kai son T-50 « Golden Egle ». Du côté des aéronefs turbopropulsés on retrouve le suisse Pilatus avec le PC-21 et l’américain Beechcraft avec le T-6.

 

L’Alphajet :

 

Appareil franco-allemand, d’entrainement et à l’attaque au sol légère, l’avion a été produit à près de 500 exemplaires et équipe notamment la Patrouille de France depuis 1981 et les Flying Bulls (GB), les Top Aces (CAN) (patrouilles acrobatiques privées). L’appareil a été exporté dans 11 pays, dont certains sont des machines appartenant anciennement à la Luftwaffe.

 

Dans l’attente d’un remplaçant, une vingtaine d’Alpha jet ont été modernisés, en effet,  la principale faiblesse de l’Alpha Jet, résidait dans le fait que son électronique étaittd’un autre temps, principalement en ce qui concerne son système de navigation et d’attaque (SNA). Celui-ci n’a rien à voir avec ce que l’élève pilote trouvera sur un Mirage2000 ou un Rafale.

 

Pour ce faire la modernisation a  comporté l’installation d’une centrale inertielle hybridée GPS, qui lui confère une capacité SNA et permet également une meilleure conduite de tir dans les modes air-air et air-sol. Une visualisation Tête Haute (VTH)  a été installée en lieu et place du simple viseur. Le nouveau système de navigation permet également de mieux préparer les missions et l’entrainement aux pannes. Le manche est doté de nouvelles fonctions qui permettent d’offrir un concept HOTAS (Mains sur Manette et Manche). Le siège éjectable de type Martin Baker MK4  a été remplacé par un modèle plus récent de type MK10L permettant notamment une assise en arrière de 10°.

 

Question communications,  les Alphajet ont reçu un nouveau transpondeur mode S et des radios aux nouvelles normes OACI.

 

Gpc21-index.jpg

 

Photos : 1 Alphajet @ Neil Burry  2 Alenia Aermacchi M-345 HET@ AleniaeErmacchi 3 Pilatus PC-21 @ Pilatus