06/11/2009

Premier vol de l’A330-200 Freighter

 

 

978.jpg

Toulouse, le 5 novembre, le premier A330-200F a effectué son vol d’essais inaugural. Le premier appareil cargo de taille intermédiaire développé depuis quarante ans, sur la base d’une cellule de la famille A330/340 vient de débuter son programme de tests.

 

Ce premier vol aura duré près de quatre heures et a réalisé un « touch and go » avant d’atterrir. Le premier A330-200F est actuellement immatriculé F-WWYE et porte le numéro de série MSN1004. Il est propulsé par des réacteurs PW4000 de Pratt & Whitney. Au total, le programme d’essais devrait totaliser 180 heures de vol pour obtenir sa certification pour  mars 2010.

Un dérivé de la version passagers:

L’Airbus A330-200 F (Freighter) est directement dérivé de la version à succès de l’A330-200 passagers. Cependant, quelques modifications ont dû être apportées, notamment en ce qui concerne le nez de l’avion. En effet, celui-ci a été relevé, car sur la version passagers le nez est sensiblement incliné vers l’avant, ce qui s’avère gênant lors du chargement de fret.  Les ingénieurs d’Airbus ont donc relevé l’avant tout en abaissant les points d’attaches du train d’atterrissage principal. De plus, l’appareil permet une utilisation maximum de fret sans augmentation de masse ni carburant.

L’A330-200F a également profité de certaines innovations structurelles développéessur les versions plus récentes de l’A340-600 et l’A380, par exemple au niveau des matériaux utilisés pour l’isolation. Ces innovations ont permis de diminuer le poids de l’avion de près de 500kg.

ole1.jpg

 

 

Deux versions :

Proposée en deux configurations, selon le type de mission, l’une privilégiant le rayon d’action et l’autre le chargement. La première permettra de parcourir près de 7’400km avec un chargement de 64 tonnes de fret, tandis que l’autre atteindra 5’930km avec 69 tonnes de fret et ceci non-stop. L’ensemble des palettes de fret peuvent être utilisées à bord.

Plusieurs commandes :

Avec à ce jour, neuf clients et 67 exemplaires commandés, dont Etihad Crystal Cargo comme compagnie de lancement, l’A330-200F devrait commencer sa carrière opérationnelle d’ici août 2010. Malgré la crise qui a fortement touché le transport de fret et ralentit le secteur, Airbus arrive au bon moment pour placer son nouvel appareil à la conquête des marchés.

La tendance actuelle, est au lancement d’avions cargos neufs et non plus comme par le passé la transformation d’avions passagers en version cargo. Airbus avec l’A330-200F, et Boeing avec le B777 F l’ont parfaitement compris !

Airbus_A330-200F-thumb-560x392-50504.jpg

 

 

Photos : A330-200F. @Airbus.

 

28/10/2009

L’Embraer Legacy 650

 

 

img_legacy650_overview_01.jpg

 

 

Pour répondre à la forte concurrence qui règne sur le marché des avions d’affaires, le constructeur brésilien se devait de réagir, c’est fait ! Voici l’Embraer Legacy 650 ! Basé sur la cellule du Legacy 600, autrement dit un dérivé de l’ERJ-145. Embraer signe ici une nouvelle machine qui devrait s’avérer particulièrement performante.

Beaucoup d’améliorations :

Certes, pour celles et ceux qui connaissent déjà la gamme « Legacy », la nouvelle mouture ne diffère, d’un point de vue extérieur, pratiquement pas des versions précédentes.

Pourtant, il s’agit bien là d’une nouvelle machine, capable de rivaliser sur le segment des appareils de taille intermédiaire supérieur. Susceptible de transporter jusqu’à 14 passagers avec un aménagement cabine en trois sections. Le Legacy s’attaque aux Hawker 900, Cessna Citation X ainsi qu’au Challenger 300, avec une cabine plus haute et plus large !

Pour ce faire, les principales améliorations ont été structurelles, ailes renforcées qui reprennent exactement le dessin de l’ERJ-145 et une plus grande capacité d’emport de carburant (un réservoir supplémentaire ventral) et un nouveau pare-brise en verre Herculite III. Le choix d’une nouvelle version du réacteur,  plus puissant de l’ordre de 10%, soit le  Rolls-Royce AE 3007A2 permet au Legacy 650 de parcourir 7’038km avec huit passagers et 7’223km avec quatre. Il permet par exemple de relier Londres à New-York ou Pékin à Moscou. L’optimisation a été poussée, afin, de répondre à une utilisation par temps chaud et en altitude pour pouvoir permettre une exploitation vers Dubai et au départ de La Paz.

 

img_legacy650_cabin_03.jpg

 

 

En ce qui concerne l’avionique, le 650 a reçu la nouvelle génération Primus développée par Honeywell. Un nouvel enregistreur de liaison de données et un nouveau radar météo complète le tableau.

En cabine passagers, un nouveau Design couplé aux dernières nouveautés disponibles en matière d’équipement de bureau (liaison Internet, fax, téléphone et vidéo conférence) permettront aux futurs clients d’aménager avec plus de choix selon leurs besoins. De plus, les nouveaux matériaux utilisés permettront de diminuer le bruit en cabine.

Deux prototypes vont commencé les essais en vol ce mois, dans le but d’obtenir une certification d’ici la mi-2010 !

img_legacy650_cabin_02.jpg

 

 

Modernisation de la version 600

Si, le Legacy 650 ne remplacera pas la version 600, il sera par contre possible et ceci grâce à un kit de modernisation d’améliorer celui-ci à mi-vie. Embraer veut ici, répondre à deux besoins; tiré la gamme vers le haut avec le 650 et permettre aux clients du 600 de tirer le meilleur parti de la version actuel. Embraer aura livré 176 Legacy 600 d’ici la fin de cette année et compte bien fidéliser ses clients avec cette gamme.

Le constructeur brésilien avec ses deux gammes, Phenom/Legacy, dispose d’une haute capacité pour gagner une clientèle rigoureuse dans le domaine de l’aviation d’affaires et il faudra compter également sur le savoir- faire du constructeur sur ce segment !

img_legacy650_avionics_01.jpg

 

 

Photos : 1 Legacy 650. 2 & 3 Intérieure cabine passagers. 4 Cockpit. @ Embraer Press.

 

25/10/2009

B777-300ER peinture spéciale pour Cathay

 

 

image.php.jpeg

 

 

Boeing vient de livrer un B777-300ER (Extended Range) à Cathay Pacific Airways aux couleurs de « Oneworld » dans le but de fêter le 10e anniversaire de la compagnie en tant que membre de l’alliance.

Le Boeing 777-300ER est de 19 % plus léger que l’ancienne génération  et réduit considérablement ses besoins en carburant, avec 22 % de moins de dioxyde de carbone et des coûts par siège de 20 % moins cher. L'avion peut accueillir jusqu'à 365 passagers dans une configuration tri-classe et avec une portée maximale de 7,930 miles nautiques (14,685 km).Cinquante-sept clients du monde entier ont commandé plus de 1100 B777.

L'avion est le 12e Boeing 777-300ER commandé par Cathay Pacific 777 sur un total de 29 avions, qui comprend 12 777-300s et cinq 777-200s. Le transporteur exploite également 22 avions de type Boeing 747-400.

L'alliance « oneworld »  regroupe 11 compagnies aériennes membres et 21 compagnies affiliées, desservant 134 pays et 673 destinations, avec 8400 départs quotidiens.

 

image-1.php.jpeg

 

Nouvelle commande pour le B737-800:

La compagnie aérienne à bas coûts Norwegian Shuttle vient de confirmer une nouvelle commande à Boeing, pour le B737-800 Next-Generation.

Avec cette commande, la compagnie disposera d’un total de 48 B737 NG, ainsi que de 22 avions en leasing.

Cette version du B737 sera dotée de la technologie « Blended winglets », une innovation pour l’environnement qui permet de réduire encore la trainée, ce qui engendre également une réduction de la consommation de carburant et une diminution des émissions de CO2 de l’ordre de 3,5 à 4%.

Question confort, le B737-800 NG bénéficie des études faites dans le cadre du développement du B787, avec l’intégration du nouveau design « Sky » avec un intérieur de couleur bleu ciel ressemblant à un éclairage zénithal.

 

Photos :1 B777-300ER aux couleurs Oneworld, 2 B737-800 Norwegian Shuttle. @ Boeing press.