18/05/2016

Saab présente le premier Gripen E de présérie !

Saab+proudly+presenting+Gripen+E.jpg

Linköping en Suède, l’avionneur Saab a dévoilé cet après-midi le premier Gripen E de présérie qui ouvre la voie à l’industrialisation de la nouvelle version du chasseur suédois. Au total, ce sont trois appareils qui vont permettre de finaliser le programme, ils ouvrent la voie à la production de 96 appareils en commande.

Le Gripen E prendra en envol cet été, il sera d'abord utilisé pour vérifier les systèmes généraux, puis viendra les essais opérationnels avec les deux autres appareils. Pour l’avionneur, il ne devrait pas y avoir de surprise, l’ensemble des systèmes ont déjà été validés sur le prototype Gripen NG.

 

«Cette étape clé est la preuve de notre capacité à construire des avions de combat de classe mondiale sur le temps et en respectant les budgets», déclare Ulf Nilsson.Parlant au sujet du déploiement, brésilien commandant de la force aérienne Gen Brig Nivaldo Luiz Rossato a décrit le développement de l'avion de combat comme «une étape importante dans l'histoire des deux pays." Il ajoute: «Le Gripen E représente une avancée majeure pour faire face à toute menace à la souveraineté de l'espace aérien. Ce combattant sera l'épine dorsale de la Force aérienne brésilienne."

Saab+proudly+presenting+Gripen+E-4.jpg

Coopération Brésil-Suède :

Le déploiement des avions de présérie se fera en partenariat avec les équipes d’ingénieurs brésiliens et suédois. Avec les trois appareils de préséries, il sera possible d’affiner au mieux les besoins des deux forces aériennes. Il sera également possible pour les pays intéressés de venir tester l’appareil dans sa configuration définitive.

La chaine de fabrication fonctionne actuellement à un taux faible, mais va progressivement s’accélérer pour permettre les livraisons aux deux pays et pour pouvoir répondre aux besoins des futurs clients de manière rapide.

Un appareil multirôle :

2280650255.jpg

Le Gripen E se veut un appareil multirôle doté de l’ensemble des dernières technologies, mais à un prix abordable. Doté d’une architecture de pointe, il est doté de l’ensemble des systèmes de nouvelle génération (radar AESA, IRST, électronique, avionique avec WAD (écran géant couleurs). Le Gripen E dispose de nombreuses solutions de communication à choix, y compris les radios habituelles, radio sécurisée à sauts de fréquence Havequick/SATURN, une liaison de données tactique pour des mises à jour rapides au sein de l'unité tactique, une communication longue distance par satellite et la célèbre Liaison 16 (Link16) pour le commandement et le contrôle (C2) de zone large.  Le Gripen E dispose d’une deuxième liaison de données (Link TAU), indépendante du Link16 interopérationnelle qui constitue l’un de ses avantages déterminants par rapport à tous les autres types d’avions. Cette deuxième liaison est exclusivement dédiée à l’échange de données à l’intérieur des formations de Gripen. Pour une communication claire et sans ambiguïté avec un contrôleur aérien avancé (CAA) ou un contrôleur d'attaque terminale conjointe (JTAC) au sol, le Gripen E dispose d'une liaison de données avec le sol qui permet au pilote de recevoir du CAA/JTAC les informations appelées «nine-liner» sous forme numérique. Il est aussi possible de transmettre des images de ciblage depuis l'avion au CAA/JTAC, pour vraiment s'assurer que le pilote du Gripen E et le soldat CAA/JTAC au sol partagent la même perception de la cible. Cette liaison de données avec le sol est appelée ROVER.

 

Saab+proudly+presenting+Gripen+E-3.jpg

Photos : Saab

 

 

26/04/2015

Lancement de la production pour les Gripen brésiliens !

2134551757.jpg

 

A la mi-avril, l’avionneur suédois Saab et l’avionneur brésilien Embraer ont signé un accord de coopération en vue du transfert de technologie et le lancement de la mise en place d’une chaine de fabrication au Brésil. Cet accord conclut définitivement plus d'un an de négociations en vue du programme F-X.

 

Forte implication d’Embraer et Akaer : 

 

La coopération entre le suédois Saab se fera avec les deux sociétés brésiliennes Embraer et Akaer. La première va mettre en place une ligne de production qui sera située à Gavião Peixoto où l'entreprise assemble actuellement les KC-390, A-29 Super Tucano et Phenom 100/300. Embrasser sera également responsable du développement des logiciels de l’intégration de ceux-ci et des essais en vol sans oublier l'assemblage final et la livraison des avions du programme brésilien Gripen NG.

 

A signaler également, la mise en place d’un nouveau centre pour le développement du programme technologie sera mis en place sur ce site avec Saab et d'autres partenaires du programme. Les futurs client du Gripen NG seront également invité à participer.

En parallèle un accord similaire a été signé entre Saab et la société de services d'ingénierie aéronautique brésilienne Akaer. 

 

Biplace et avionique:

 

La transition sur Gripen E peut s’effectuer directement depuis le simulateur sans passer forcément par des vols de préparation en biplace. Mais le Brésil à émis le besoin de disposer d’une version « F » du Gripen, soit un biplace notamment pour la guerre-électronique. En conséquence, l’avionneur Embraer va participer à la production de la version « F » qui sera pour l’instant uniquement destinée au Brésil. 

 

On sait également que le Brésil a terminé de définir ses besoins en matière de choix de l’avionique des Gripen E/F. L’avionneur Saab propose deux versions à choix pour ses clients. Si la base de l’électronique et de l’interface est la même pour tous, le client peut choisir entre deux versions de cockpit : la première dispose de trois grands écrans couleurs de 11 pouces et la seconde intègre un unique, grand écran, le WAD produit par l’israélien Elbits Systems. 

 

 

10569049_788916087865778_5593417066154893007_n.jpg

 

La Force Aérienne brésilienne (FAB) a sélectionné le grand écran WAD pour équiper ses avions de combat Gripen E/F. Le système de visualisation WAD sera produit à Porto Alegre en collaboration avec l’entreprise brésilienne AEL Sistemas (AEL). Le système WAD comprend également un HUD et offre un système unique d'affichage intelligent redondant sur un écran de 19 x 8 pouces avec présentation de l'image en continu et écran tactile.

 

Commandes d’approvisionnement : 

 

 

En vue, de la production du premier lot de 36 Gripen E/F pour le Brésil et les premiers Gripen E suédois, l’avionneur Saab a attribué à l’équipementier européen Selex ES un contrat de production pour le système de recherche infrarouge Skyward-G (IRST). Le capteur électro-optique passif sera installé devant le cockpit de l'avion de combat. 

Selex ES a reçu également la commande type pour la fourniture du radar AESA « Raven » qui doit équiper les Gripen E/F.

En outre, Selex et Saab ont également annoncé qu'ils ont mené des essais de déploiement  avec succès de la nouvelle génération de leurres autonomes « BriteCloud »qui doit équiper à terme l’ensemble des versions C/DE/F du Gripen. Les tests ont utilisé une version 55mm de diamètre du « BriteCloud » qui est compatible avec les éjecteurs de paillette thermique de l’avion.

 

 

L’avenir au Brésil :  

 

L'ordre des 36 avions destinés à la FAB a été dénommée «première tranche" par le Gouvernement brésilien et les diverses sociétés du pays qui travaille sur le projet, confirmant ainsi que le partenariat entre la Suède et le Brésil s’emploie à étendre le nombre de combattant commandé, en vue d’une seconde tranche à l’horizon 2023 et la préparation de la version marine le « Sea Gripen ».

 

GripenDemo_br725.jpg

 

Photos : 1 Gripen E FAB 2 Avionique WAD 3 Gripen F FAB @ SAAB/Embraer