29/07/2018

Le Luxembourg commande le H145M !

airbus helicopters,luxembourg,hélicotpère tactique,blog défense,aviation et défense,les nouvelles de l'aviation

Le Luxembourg est devenu le cinquième client de l’Airbus Helicopters H145M, avec une commande de deux exemplaires multirôle. Les livraisons devraient avoir lieu avant la fin de l'année 2019, avec une entrée en service prévue en 2020. La paire sera utilisée pour des "missions de défense et de sécurité", selon la société.

Aucun détail de la valeur du contrat n'a été divulgué, mais l'accord comprend également un programme de formation et de soutien. L'Allemagne a été le premier client de la dernière variante de l'hélicoptère 3.7t et a reçu son dernier exemple d'une commande de 15 unités en 2017. Le giravion a également été commandé par la Hongrie, la Serbie et la Thaïlande.

Airbus Helicopters affirme avoir maintenant obtenu des commandes pour 51 H145M.

Le H145M : 

Le H145M est conçu à partir de la version civile et parapublique modernisée du H145 (anciennement dénommé EC145 T2 sous Eurocopter). Avec une masse maximum au décollage en augmentation (3 700 kilos), il peut être équipé d'équipements de mission, notamment d'un canon latéral monté sur pivot, il peut transporter des armes sur des mâts multifonctions ; des capteurs électro-optiques/infrarouges avec moyen de repérage d'objectifs ; ainsi que des solutions d'avionique militaire pour les communications, la navigation et la gestion de vol.

Équipé d'un dispositif de descente sur corde pour les opérations spéciales, le H145M bénéficie d'une capacité de survie améliorée par la protection balistique de l'équipage, des réservoirs de carburant auto-obturant et un système de guerre électronique d'autoprotection contre les menaces de missiles.

Bénéficiant de la robustesse, des faibles coûts d'exploitation et de la disponibilité élevée des hélicoptères éprouvés de la famille EC145/H145 d'Airbus Helicopters, le nouveau H145M est doté de moteurs Turbomeca Arriel-2E, un système numérique de régulation des moteurs à pleine autorité (FADEC) sur deux canaux, un rotor de queue caréné Fenestron®, ainsi que des boîtes de transmission modernisées pour les rotors principal et de queue. La masse maximum au décollage de cet hélicoptère modernisé est augmentée de 50 kg, tandis que ses performances en vol stationnaire, même avec une seule turbine opérationnelle - sont cruciales pour la sécurité en vol et le succès des missions, en particulier dans le cadre d'opérations spéciales ou de recherche et de sauvetage au combat.

2154773181.jpg

Photos : 1 H145M allemand @ Benrd Bochert Le H145M armés @ Airbus

29/06/2018

La Hongrie commande des H145M !

IMG_1314.JPG

La division d’Airbus Helicopters de Donauworth en Allemagne  annonce une commande du ministère hongrois de la Défense pur un total de 20 hélicoptères militaires H145M équipés du système d’armes HForce dans le cadre du programme de modernisation militaire Zrinyi 2026.

"Nous sommes honorés de pouvoir répondre, une fois de plus, au ministère hongrois de la Défense que nous accueillons aujourd'hui comme nouveau client pour nos hélicoptères H145M. Avec cette nouvelle commande, nous favorisons notre excellente et confiante relation avec les Forces armées hongroises après l'acquisition de deux transporteurs de troupes militaires A319 l'année dernière. L'équipe d'Airbus est reconnaissante pour la confiance et la confiance que le gouvernement hongrois a placées dans nos produits ", a déclaré Tom Enders, directeur général d'Airbus.

Après la Serbie, il s’agit du second pays à opter pour le le système H145M HForce d’Airbus.

Le concept HForce d’Airbus Helicopters est en soi une nouvelle offre intégrée pour les utilisateurs de la gamme des hélicoptères Airbus (ex Eurocopter). Le système doit permettre à des forces armées de renforcer ou de donner une puissance de feu à leurs hélicoptères de transport, tels que les H225 Super Puma/Cougar, le H125 Ecureuil/Fennec et les H135/635 et H145/645. Le système Airbus HForce permet donc d’armer ces types d’hélicoptères pour des pays n’ayant pas les moyens ou les besoins d’acquérir des hélicoptères d’attaques « Tigre « ou « Apache » par exemple. Pour les autres, il sera possible de compléter les capacités d’appuis feu déjà disponibles.

Le concept HForce s’articule autour d’un système « plug and play » ayant un ordinateur de mission commun qui permettra aux opérateurs de commander l'hélicoptère dans une configuration de base, sans armes, tout en gardant la possibilité de les mettre à jour facilement. Conçu autour d'un système de gestion Rockwell Collins Deutschland fonctionnant avec un viseur de casque Thales « Scorpion » monoculaire HSMD couplé à un système FLIR Wescam électro-optique/infrarouge. Le système permet de gérer le tir avec une mitrailleuse de 12,7mm ou un canon de 20mm, des roquettes et des missiles antichars AGM-114 « Hellfire ».

Le H145M : 

Le H145M est conçu à partir de la version civile et parapublique modernisée du H145 (anciennement dénommé EC145 T2 sous Eurocopter). Avec une masse maximum au décollage en augmentation (3 700 kilos), il peut être équipé d'équipements de mission, notamment d'un canon latéral monté sur pivot, il peut transporter des armes sur des mâts multifonctions ; des capteurs électro-optiques/infrarouges avec moyen de repérage d'objectifs ; ainsi que des solutions d'avionique militaire pour les communications, la navigation et la gestion de vol.

Équipé d'un dispositif de descente sur corde pour les opérations spéciales, le H145M bénéficie d'une capacité de survie améliorée par la protection balistique de l'équipage, des réservoirs de carburant auto-obturant et un système de guerre électronique d'autoprotection contre les menaces de missiles.

Bénéficiant de la robustesse, des faibles coûts d'exploitation et de la disponibilité élevée des hélicoptères éprouvés de la famille EC145/H145 d'Airbus Helicopters, le nouveau H145M est doté de moteurs Turbomeca Arriel-2E, un système numérique de régulation des moteurs à pleine autorité (FADEC) sur deux canaux, un rotor de queue caréné Fenestron®, ainsi que des boîtes de transmission modernisées pour les rotors principal et de queue. La masse maximum au décollage de cet hélicoptère modernisé est augmentée de 50 kg, tandis que ses performances en vol stationnaire - même avec une seule turbine opérationnelle - sont cruciales pour la sécurité en vol et le succès des missions, en particulier dans le cadre d'opérations spéciales ou de recherche et de sauvetage au combat.

270874267.14.jpg

Photos : Le H145M HForces @ Airbus Helicopters

 

23/06/2018

H145 de nouvelle génération pour la REGA !

Regas-H145-©Christophe-Keller.jpg

La Garde aérienne suisse de sauvetage Rega a réceptionné cette semaine à Donauwörth (D) les deux premiers des six hélicoptères de sauvetage de type H145 du fabricant franco-allemand Airbus Helicopters. Les hélicoptères de sauvetage de la nouvelle génération ont été commandés en 2016 et les deux premiers entrent en service cet automne sur les bases de plaine de Berne et de Bâle. D’ici au milieu de l’année prochaine, la Rega aura remplacé l’ensemble de la flotte des bases de plaine avec le nouveau modèle H145, qui prend la relève des six hélicoptères EC 145. 


C’est dans le cadre d’une petite cérémonie à l’usine d’Airbus en Allemagne, à Donauwörth, que les deux nouveaux hélicoptères de la Rega de type H145 ont été remis peu avant midi à une délégation de la Rega, en présence du Président du conseil de Fondation, Ulrich Graf, et du CEO, Ernst Kohler. Avant que les nouveaux hélicoptères de la Rega puissent effectuer leur première opération de sauvetage, il reste encore du travail sur sol suisse pour aménager l’intérieur médicalisé et obtenir la certification ad hoc de l’agence européenne pour la sécurité des vols (EASA). Le premier hélicoptère H145 prendra vraisemblablement son service au mois d’octobre sur la base d’intervention de Berne. Peu après suivra le transfert du second hélicoptère sur la base de Bâle. Dès mi-2019, les équipages des bases de Zurich et de Lausanne effectueront également leurs interventions avec ces nouveaux hélicoptères de sauvetage. 

 

Remplacement après 15 ans et 60'000 patients :

La Rega acquiert au total six H145 en remplacement de la flotte actuelle, des Airbus Helicopters de type EC 145 en service depuis 2003 sur les bases de Berne, Bâle, Zurich et Lausanne. Les six EC 145 font leurs preuves depuis maintenant 15 ans ; sûrs et fiables, ils ont permis d’apporter l’aide médicale d’urgence aérienne nécessaire à 60'000 patients à ce jour. En raison notamment de cette excellente expérience, la Rega mise sur le successeur de l’EC 145, le H145. Le CEO de la Rega, Ernst Kohler l’affirme : « Avec l’H145, nous poursuivons une histoire à succès et consolidons une aide sûre et professionnelle pour nos patients et patientes dans les années à venir également ». Pour les six hélicoptères, y compris l’équipement médical, la Rega a investi CHF 52 millions. 

H145 un hélicoptère de sauvetage de la nouvelle génération :

En comparaison avec son prédécesseur, le EC145, l’hélicoptère de type H145 est sensiblement plus performant,  il améliore encore la sécurité en mission. Dans le domaine de l’avionique et de la navigation, le bimoteur H145 est à la pointe de la technique. Il comprend un pilote automatique quatre axes et, grâce à la modernité de l’avionique, peut voler avec une procédure d’approche assistée par satellite très précise. Avec sa cabine spacieuse, il est prédestiné aux transports spéciaux de médecine intensive, comme par exemple avec une machine cœur-poumon ou un incubateur de transport pour les enfants prématurés. 


L’Airbus H145 :

Bénéficiant de la robustesse, des faibles coûts d'exploitation et de la disponibilité élevée des hélicoptères éprouvés de la famille EC145/H145 d'Airbus Helicopters, le nouveau H145 est doté de moteurs Turbomeca Arriel-2E, un système numérique de régulation des moteurs à pleine autorité (FADEC) sur deux canaux, un rotor de queue caréné Fenestron®, ainsi que des boîtes de transmission modernisées pour les rotors principal et de queue. La masse maximum au décollage de cet hélicoptère modernisé est augmentée de 50 kg, tandis que ses performances en vol stationnaire - même avec une seule turbine opérationnelle - sont cruciales pour la sécurité en vol et le succès des missions, en particulier dans le cadre d'opérations spéciales ou de recherche et de sauvetage.

 Photo : les deux premiers H145 de la REGA@ REGA

 

07/05/2018

Lancement du Tigre Mk3 !

166799540.jpg

Airbus Helicopters prépare l’élaboration de la future version de l’hélicoptère d’attaque  du H665 « Tigre » au standard Mk3. La ministre française des Armée, Florence Parly, la confirmé dans un communiqué officiel aujourd’hui. Cette décision s’inscrit directement dans le cadre fixé par le Conseil franco-allemand de défense et de sécurité du 13 juillet 2017 », précise la Ministre.

Tigre MLU :

Ce futur standard, correspond à la mise à jour à mi-vie (Middle Life Update) de l’hélicoptère Tigre. Les travaux d’amélioration vont concerner les capacités de détection,  de reconnaissance et d’identification des cibles, ainsi que son armement. L’avionique sera modernisée avec de nouveaux capteurs et un nouvel affichage tête haute. Un nouveau système de communication et une liaison 16 (Link16) viendront compléter l’ensemble.

Du côté de l’armement, un nouveau missile anti-char devrait venir remplacer les actuels AGM-114 « Hellfire II ». On ne sait pas encore le nom du successeur qui devrait être choisi parmi l’Hellfire III ou du MBDA Brimstone 3. Une nouvelle munition viendra équiper le canon Nexter de 30mm.

Un effort sera également fait en ce qui concerne la disponibilité de la flotte d’hélicoptères Tigre qui avoisine actuellement les 26% de disponibilité. Pour ce faire, le Mk3 devrait bénéficier des enseignements de l’OCCAR en collaboration avec la France, l’Allemagne et l’Espagne.Les travaux d’amélioration s’appuient en outre sur l’expérience acquise suite aux nombreux engagements du Tigre au combat, notamment en Afghanistan et au Mali, ainsi que sur les dernières technologies désormais disponibles ou en cours de développement.

Photo :H665 « Tigre » @ Airbus Helicopters

 

 

16/04/2018

Préparation de la qualification du « Sea Lion » !

fr 02-2017 NH90 NTH (01).jpg.8524290.jpg

NH Industries (NHI) s'apprête à lancer des activités de qualification pour les hélicoptères NH90 « Sea Lion » soit la navale achetée par l'Allemagne. Berlin prévoit d’acquérir 18 NH90 NFH en remplacement de la flotte de 21 Westland « Sea King » en service au sein de la marine. Les premiers « Sea Lion » devraient être livrés en 2019.

Des essais de certification militaire auront lieu avec les deux premiers appareils qui ont effectué leur première sortie en novembre 2017.Selon Silke Hirn, responsable du programme « Sea Lion » chez Airbus Helicopters, les deux premiers appareils de série sont désormais en phase finale à de préparation à Donauwörth. Il semble cependant que le calendrier de qualification soit difficile, car le fabricant s'efforce de respecter les délais de production et de livraison du programme.

Bien que « Sea Lion » est presque identique au NH90, il faut considéré que c'est la première qualification de la variante navale allemande, y compris l'intégration d'équipements de communication et de mission spécifiques à l'Allemagne, la période de qualification pour cette configuration n'est pas longue". Mais les procédures d'acceptation du ministère allemand de la Défense sont un facteur contributif. La certification militaire est prévue pour la mi-2019.

NH90 « Sea Lion » : 

Lancé lors du Salon international ILA Airshow de Berlin en mai 2014, le « Sea Lion » est largement similaire à la version de base du NH90 NFH de l'OTAN, mais présente des équipements de communication et de navigation spécifiques à l'Allemagne, dont un système de communications par satellite. L’avionique comprend en plus un système d'identification automatique (AIS) pour localiser, identifier et suivre les navires.

L’appareil sera également de mitrailleuses latérales M3M de 12,7 mm de chaque côté, de missiles Marte MKII, de torpilles Torpille MU90. Par ailleurs le « Sea Lion » peut emporter des réservoirs de carburant internes et externes supplémentaires ainsi qu'une deuxième console de mission.

Lorsqu'il sera pleinement opérationnel, le NH90 « Sea Lion » est destiné à fournir des services de surveillance continue, de surveillance maritime, de recherche et de sauvetage (SAR), de transport pour les frégates F124 et F125 Baden-Wurttemberg, ainsi que des navires de soutien au combat de classe Berlin (Type 702) de la Marine allemande.

NH90_NGEN001_2-Christian-Keller.jpg

Photos : 1 2 NH90 « Sea Lion » @ Karl Schwarz  Sea lion @ Airbus/Christian Keller